AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782205061918
48 pages
Dargaud (22/05/2009)
4.06/5   25 notes
Résumé :
Laïka est le chien abandonné qui fut le premier voyageur de l'espace. Ce livre raconte son voyage. Nick Abadzis narre de main de maître ce destin à travers trois histoires combinant fiction et faits avérés. L'histoire de Laïka est bien sûr la plus incroyable et émouvante, mais celle de Korolev, l'ingénieur en chef du programme spatial soviétique, est tout aussi étonnante. Passé par le goulag, le scientifique parviendra à remplir la mission impossible fixée par Khrou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 25 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Foxfire
  26 mai 2021
Je savais que l'histoire de Laïka avait mal fini mais j'ignorais qu'elle avait aussi mal commencé… Comme son titre le laisse penser, la B.D de Nick Abadzis est bel et bien une biographie de Laïka, la chienne qui fut le tout premier être vivant à être allé dans l'espace. Et quelle histoire poignante ! Je défie quiconque aime les animaux de rester insensible face au destin de l'adorable petite chienne. Si la B.D s'intéresse aux destins de personnages humains, on suit tour à tour Oleg, l'ingénieur en chef du projet et Yelena, l'assistante-vétérinaire, le véritable personnage central du récit est Laïka. L'auteur lui insuffle une véritable personnalité, on s'attache à elle très intensément, ce qui ne fait que renforcer l'émotion ressentie face au triste destin de l'animal. Si je ne suis pas fan du dessin, que je trouve un peu plat, le scénario est en revanche très réussi et très habilement construit. Alors même qu'on sait comment l'histoire finit on lit la B.D avec impatience et avidité, d'autant plus que l'auteur réserve quelques passages vraiment bouleversants. Je ne sais pas si la vie de Laïka telle que racontée par Abadzis est authentique et à vrai dire je m'en fiche. C'est très crédible et découvrir ce qu'a été, ou ce qu'a pu être, la vie de la chienne avant son entrée dans le centre d'entraînement, renforce le lien qui unit Laïka et le lecteur. Une très jolie B.D pleine d'émotion !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Hubble
  16 décembre 2014
La véritable et poignante histoire du premier être vivant envoyé dans l'espace : la chienne Laïka. Une saga scientifique et historique qui révèle plusieurs histoires : celle de l'ingénieur en chef du programme soviétique, la course à l'Espace entre les USA et l'URSS, et celle de Laïka, bien sûr, chien errant qui n'échappa à l'euthanasie que pour devenir un cobaye sacrifié sur l'autel de la réussite humaine et, au final, un symbole de progrès. Une histoire racontée avec une immense finesse et la plus grande précision historique.
Lien : http://www.dargaud.com/laika
Commenter  J’apprécie          271
Erik_
  31 août 2020
J'ai littéralement adoré ce récit qui raconte l'histoire du premier être vivant à avoir été en orbite dans l'espace. Laïka était une chienne pesant à peine 6 kilos. Grâce à elle, ce fut une victoire pour l'homme qui savait qu'il pouvait désormais aller également dans l'espace. Elle est devenue le chien le plus célèbre au monde.
Ce sont également toutes les premières années de la conquête de l'espace que nous revivons avec cet exploit soviétique. Les Américains peinaient encore à cette époque là avant de se rattraper bien des années plus tard dans la conquête de la Lune. Laïka est malheureusement devenue le symbole de la propagande communiste. Elle a été également sacrifiée pour faire plaisir au Premier Secrétaire Nikita Khrouchtchev qui avait imposé des délais de mise en orbite trop court pour le faire coïncider avec la date d'anniversaire de la Révolution d'octobre (le 40ème si je ne m'abuse).
Il y a près de 200 pages d'où une lecture assez intensive. L'auteur retrace le destin extraordinaire et tragique de cet animal errant dans les rues de Moscou qui avait derrière lui un passé bien tumultueux. A vrai dire, on ne savait rien en Occident de cette chienne mis à part son exploit. Grâce à ce récit, on pourra connaître tous les détails insoupçonnés. C'est vraiment formidable. L'auteur a fait de véritables recherches d'archives. le travail qui s'ensuit est de toute première qualité.
Dans son récit, il a privilégié la dimension humaine en racontant également l'histoire des personnages qui ont croisé le chemin de cette gentille chienne. Ainsi, on fait connaissance avec Korolev, l'ingénieur en chef du programme, qui avait échappé 18 ans plus tôt aux purges de Staline en passant par le goulag. On suivra également Yelena, la technicienne du laboratoire en charge de la santé de Laïka et qui a tout fait pour la sauver d'une mort inexorable.
Le graphisme pourra étonner au départ le lecteur. Il y a par ailleurs des cases très petites. Est-ce que ce sentiment de claustrophobie était voulu par l'auteur ? Il ne manque pas d'audace et ne tombe jamais dans le jeu de juger un système politique plutôt qu'un autre. Un vrai travail de professionnel objectif ! On ne peut qu'applaudir !
En tout cas, cette aventure un peu triste m'a bien plu d'autant qu'elle fait partie maintenant de l'Histoire. Cette pauvre chienne méritait cet hommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
farangset
  19 avril 2015
À partir d'archives soigneusement exploitées, cet album au format compact présente sous une forme romancée très émouvante le destin de Laïka.
Cette chienne fut le premier être vivant envoyé par l'URSS en orbite terrestre, juste après Sputnik I en 1957 et en attendant la possibilité d'y expédier avec une sécurité suffisante Yuri Gagarin en 1961.
Le Parti ayant ordonné que l'exploit soit réalisé à une date commémorative très proche, les scientifiques n'eurent pas la possibilité d'envisager un moyen de retour pour l'animal.
Le sacrifice de Laïka n'eut pas un grand intérêt en termes de recueil de données, mais assura une nouvelle avance des Russes dans leur lutte pour l'Espace. Les Américains étaient en retard avec leur programme Vanguard - mais ils gagnèrent au final l'enjeu essentiel du premier homme sur la Lune le 11 juillet 1969...
Le dessin simple en aplats de couleurs est réalisé en vignettes de petite taille, très décomposées de façon "cinématographique".
Les détails de l'opération Sputnik II sont bien expliqués, avec la lourdeur de l'appareil soviétique justement rendue sans nuire trop à l'intérêt du récit. Quelques flash-backs exposent l'origine des personnages-clés (la petite chienne comprise).
En ressort un résumé technique, historique et récréatif très humain - ce qui n'était pas évident en traitant essentiellement d'une organisation d'Etat excessivement administrative et d'un animal. La vie des Russes est également évoquée au passage en rendant bien l'ambiance de l'époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sandrine68
  11 juin 2021
une intéressante retranscription du travail d'équipe pour la réalisation de Spoutnik 2, lancé dans l'urgence avec peu de délais par Khrouchtchev soucieux de concurrencer les Américains en envoyant pour la première fois un être vivant en orbite; on s'intéresse en particulier aux expériences menées sur les chiens pour les habituer à la vitesse, à l'apesanteur, au manque de place; beaucoup d'humanité dans le personnage de l'assistante vétérinaire qui s'attache à ces animaux malmenés dans la préparation au vol et qui comprend que Laïka, qu'elle aime particulièrement,ne reviendra pas de ce voyage. le contexte politique est montré à travers le passé des personnages, y compris Laïka et on est amené à réfléchir au destin: qu'est-on prêt à faire pour se faire accepter/aimer? si l'ingénieur chef a été envoyé au goulag, Laïka a été maltraitée et abandonnée. En lui donnant par moments la parole, l'auteur la présente plus qu'un simple chien.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
StregaStrega   18 avril 2016
'Travailler avec les animaux est une source de souffrance pour nous tous. Nous les traitons comme des bébés qui ne savent pas parler.
Plus le temps passe, plus je m'en désole.
Nous n'avons pas retiré assez d'enseignements de cette mission pour justifier la mort de la chienne."
Oleg Gueorguivitch Gazenko, 1998
Commenter  J’apprécie          30
Stephanie39Stephanie39   05 mai 2019
Le secret c'est de ne pas s'inquiéter.
Une fois qu'on a compris que rien ne dure alors tout se passe bien.
Après tout, il arrive toujours quelque chose qui vient tout chambouler. Et une fois qu'on l'a compris, on ne se trouve plus prisonnier de cette vérité mais libéré par elle.
Commenter  J’apprécie          10
moumouth50moumouth50   26 novembre 2014
trés belle histoire,je recommande a petit et grand.
Commenter  J’apprécie          60
Erik_Erik_   07 octobre 2020
La vie des chiens est trop courte.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Nick Abadzis (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nick Abadzis
Images et musique sur le roman graphique de Nick Abadzis "Laïka"
autres livres classés : atelierVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Nick Abadzis (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4405 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre