AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749931746
Éditeur : Michel Lafon (12/01/2017)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
« J’ai appris à nager avant même de savoir marcher. Je ne sais toujours pas marcher, d’ailleurs. »
Depuis toujours, Adda Abdelli a choisi l’humour. En toute circonstance, pour rire de n’importe quelle situation et, surtout, de son handicap avec lequel il vit depuis l’âge de un an.
Au fil de tranches de vie, l’auteur nous livre ici un témoignage authentique, drôle et émouvant sur le handicap. Il retrace son parcours sans tabou, bien déterminé à ne pas s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Epictete
16 février 2017
J'ai découvert Adda Abdelli lors d'une interview télévisée et le personnage que je ne connaissais pas (malgré son implication médiatique.) m'a paru très intéressant.
Aussi quelle belle surprise ai-je eu quand l'opération « Masse critique » de Babelio m'a attribué cet ouvrage.
Je me suis donc jeté dans cette lecture et j'ai pu le faire avec plaisir tant le style est simple avec un parti-pris notoire pour l'humour et le second degré.
Adda Abdelli a été atteint dès son plus jeune âge par une poliomyélite contractée à la mer en Algérie, une maladie aujourd'hui à peu près éradiquée en France métropolitaine grâce à la vaccination, mais qui était encore bien présente il y a quelques décennies.
Condamné au fauteuil roulant puis aux béquilles, après de longues années de soins et de rééducation, il analyse sa vie et son handicap avec recul et humour.
Alors que l'auteur semble toujours gai et heureux, que sa situation semble parfaitement assumée, on sent cependant une impression d'amertume en lisant toutes ces anecdotes, ces souvenirs, même plein d'humour.
J'avais lu il y a quelques mois le livre de Fabien Marsaud (Grand corps malade) intitulé « Patients ». C'est un message de d'espoir que j'y avais trouvé.
Ici l'auteur nous délivre plutôt un message sur le courage qui a permis une vie jusqu'à présent bien remplie et fort réussie.
On en sort avec un sentiment légèrement mitigé, mais tout à fait admirateur de la démarche de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Gudulle
05 mars 2017
Adda ABDELLI nous conte sa propre histoire dans ce livre. L'histoire d'un "handi".
Tour à tour, touchant, émouvant mais toujours plein d'humour.
Adda a perdu l'usage de ses jambes, à l'âge de un an, suite à une poliomyélite.
Au fil de l'histoire, le lecteur traverse l'enfance et l'adolescence marseillaise de ce petit algérien venu "se faire réparer" en France.
Anecdotes d'un enfant de son âge avec les difficultés du handicap.
Un dialogue avec sa fille permet de confronter l'innocence de ses questions avec l'humour et toute l'humanité de l'auteur.
Aucun pathos dans cette histoire, même si il y a dû avoir des moments difficiles. Adda ABDELLI n'en parle pas, préférant mettre en lumière sa vie de jeune homme et de père qui le comble.
Le sujet est abordé avec légèreté et bien emmené, sans tabou, tendre.
Agréable moment de lecture et un beau regard bienveillant sur le handicap.
Merci à Babelio et aux éditions Michel LAFON pour cette agréable découverte.
Commenter  J’apprécie          70
PaulineM69
06 mars 2017
J'ai reçu cette autobiographie grâce à une Masse Critique. Ayant des amis handicapés, j'étais très heureuse de recevoir cette autobiographie.
Adda Abdelli retrace son parcours, de l'Algérie à la France, d'un non marcheur à un marcheur en béquilles. Son humour l'a sauvé de nombreuses situations cocasses.
Je vous conseille donc ce livre qui permet de voir le handicap d'une autre manière.
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
GudulleGudulle08 avril 2017
Mon développement physique se fit au ralenti.
J'étais devenu, comme on dit, un « handicapé moteur ». Ça, c'est la version officielle. Ma mère a une autre version : elle pense que j'étais trop beau et qu'un démon jaloux m'a jeté un sort. Évidemment, c'est la version que je préfère.
Commenter  J’apprécie          40
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
363 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre