AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Rosselin (Traducteur)
ISBN : 2070767949
Éditeur : Gallimard (27/02/2003)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Le jeune Aga Akbar, cadet de sept enfants et fils illégitime d'un noble persan, est sourd-muet. Il communique dans un langage de signes rudimentaire, mais souffre de ne pouvoir exprimer ses pensées, ses sentiments. Ne sachant comment lui enseigner l'alphabet persan, son oncle lui demande de recopier une inscription en écriture cunéiforme vieille de trois mille ans, sans doute un ordre du premier roi de Perse. Dès lors, Aga Akbar se sert de ces caractères cunéiforme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (2) Ajouter une critique
sylvie2
08 juillet 2014
Aga Agbar est né sourd muet et n'est jamais allé à l'école. A sa mort, il a tout de même laissé un cahier de notes à son fils Ismaël. Mais ces notes sont écrites avec des signes bien à lui.
Ismaël essaye de déchiffrer les mots de son père, et à partir de là, nous raconte sa vie et en même temps, la révolution iranienne.
Le résultat...Superbe! Avec son écriture simple, Kader Abdolah nous plonge dans la culture iranienne et essaye de nous faire comprendre l'histoire récente de l'Iran, et ce sans jamais tomber dans le mélodrame.
Commenter  J’apprécie          10
luciolerouge
02 mars 2010
Un très beau livre, très bien écrit, poétique et politique. On se laisse bercer par la "culture persane millénaire". On aime tendrement "Aga Akbar", ce père sourd et muet. Et "Clochette d'or". Et "Ismaël". Bref, les personnages sont attachants. Ce roman nous offre un regard lucide de l'intérieur,sur l'Iran et sa gestion politique. Des poèmes d'écrivains perses du Moyen-âge sont parfois introduits. Excellent!
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
luciolerougeluciolerouge02 mars 2010
Le jeune Aga Akbar, cadet de sept enfants et fils illégitime d'un noble persan, est sourd et muet. Il communique dans un langage de signes rudimentaires, mais souffre de ne pouvoir exprimer ses pensées, ses sentiments. Ne sachant comment lui enseigner l'alphabet persan, son oncle lui demande de recopier une inscription en écriture cunéiforme vieille de 3000 ans, sans doute un ordre du roi Perse; Dès lors, Aga Akbar se sert de ces caractères cunéiformes et remplit des cahiers d'une écriture que personne d'autre que lui ne comprend.
Des années plus tard, son fils Ismaël quitte l'Iran et arrive en tant que réfugié politique aux Pays-Bas. Désemparé face à une société dont il ne connaît pas les règles, il décide de traduire les notes de son père, réputées indéchiffrables. Il devient d'une certaine manière la voix de son père, le porte-parole de l'histoire de son pays. (quatrième de couverture)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
micky05micky0509 juillet 2012
J'écris mon histoire dans la langue du peuple néerlandais; autrement dit, dans la langue de poètes et d'écrivains qui ne sont plus parmi nous. Je le fais parce que c'est la loi de l'exil.
Commenter  J’apprécie          40
>Littérature des langues germaniques. Allemand>Autres littératures germaniques>Littérature néerlandaise (126)
autres livres classés : iranVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
361 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre