AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9788870916294
270 pages
Iperborea (09/09/2020)
4.5/5   1 notes
Résumé :
Sultan Farahangi fameux cinéaste iranien réfugié aux Pays-Bas se souvient de son enfance dans l’ancienne ville d’Arak en Iran.....
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bookycooky
  31 octobre 2020
Sultan Farahangi cinéaste iranien exilé aux Pays-Bas, raconte son enfance iranienne au temps du Shah, dans la vieille ville d'Arak. Fils unique d'un des fils de la famille Farahangi, marchands en gros de safran, l'or jaune du pays, il vit dans un château. Son passe-temps préféré muni d'une longue-vue installé dans sa tour, est de contempler les immenses champs de safran et pas que 😁....Cette habitude de regarder le monde à travers une lentille, le mènera vers son destin de cinéaste.
Sultan est un petit garçon privilégié, fruit d'un amour particulier. Son père fils de marchand aisé s'éprend d'une ouvrière boiteuse des champs de safran. Pour pouvoir ramener chez son père une bru sans handicap , il lui confectionnera comme chaussures nuptiales, une magnifique paire de babouches jaunes compensant toute claudication . Confectionner des chaussures originales et artistiques pour sa femme, il en fera sa passion, un trait de sa personnalité. Magnifique non ? de plus, tous les hommes Farahangi une fois retiré de la vie active, dont ici le grand-père, passent leur temps à restaurer et relier les vieux livres de leur bibliothèque. Deux passions qui donnent une idée de l'immense richesse de la culture persane que les Mollahs au nom de Dieu et de l'Argent ont plus ou moins éradiquée.
Navigant entre sa vie présente hollandaise et celle iranienne dans l'esprit de contes et légendes persanes, Sultan nous fait voyager entre deux époques, deux pays, deux vies, totalement différents. Celle iranienne digne des contes de Mille et Une Nuit, foisonnent d'anecdotes et de personnages délicieux. Sultan qui grâce aux 5000 papiers d'emballage de chewing-gum ramassés dans la rue va pouvoir posséder son premier appareil photo, Sultan grand lecteur de Mike Hammer, à seize ans, qui va devenir le bras droit de Hushang le mafioso local et cousin de sa mère,....sera à jamais marqué par Rahmatollah l'handicapé, Hushang, le fils du boucher, le propriétaire arménien du seul cinéma d'Arak, sa superbe fille,....futurs personnages de ses films.
La deuxième partie de sa vie iranienne est plus compliquée. Jeune cinéaste à succès à Teheran, il va se mêler à la politique, et aprés avoir connu la prison, la torture, la guerre et même presque la mort, il finira en exil aux Pays-Bas.
Durant tout le récit, "La paire de babouches jaunes" est l'objet totémique grâce auquel Sultan entreprend son voyage symbolique à travers le chaos politique et social de son pays, à la recherche de son vrai moi . D'ailleurs Abdolah débute son livre avec un prologue racontant la fameuse histoire de Simorgh, récit symbolique du poète persan Farid Al-Din Attar, où Simorgh l'oiseau qui vit au sommet de la montagne Kaf, est un symbole de l'Esprit Universel dont peu de personnes arrivent à en sentir la présence en eux-même.

Inspiré de la vraie vie du poète et cinéaste révolutionnaire Said Sultanpour, pour le personnage de Sultan, Abdolah passe de la dictature du Shah à celle encore pire des Mollahs, que ironie du sort sont arrivés au pouvoir grâce à la révolution réalisée par le peuple, qui voulait se débarrasser de la dictature du Shah et instaurer une démocratie mais non une théocratie. En Orient il y a un proverbe qui dit " En essayant de se sauver de la pluie on se fait rattraper par la grêle ", c'en est ici le cas. Pluie et grêle où la patte de l'Américain est constamment présent . En possession du pays au temps du Shah, suite à la révolution ils utiliseront Saddam Hussein et l'Irak pour anéantir le régime de Khomeiny en suscitant la guerre , ......le reste vous connaissez. Quel scénario tragique....
Kader Abdolah, écrivain iranien, exilé politique en Hollande est présent sur Babelio avec plusieurs livres très appréciés. Quand à moi c'est ma première rencontre avec son dernier livre non encore publié en français, mais dont la traduction j'espère ne tardera pas. Un livre passionnant dont la synthèse est l'importance de nos racines ("qui nous sommes et d'où nous venons"), et que je vous conseille vivement déjà d'en noter le titre et son auteur si vous ne le connaissez pas encore.

" Chacun suit le chemin qui lui a été tracé sous les pieds."
Zarathustra



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7912

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BookycookyBookycooky   27 octobre 2020
Per i persiani la poesia è come il vino per i francesi: se ne ubriacano.
Pour les persans la poésie est comme le vin pour les français: ils s'en ennivrent.
Commenter  J’apprécie          352
BookycookyBookycooky   31 octobre 2020
Budan behtar ast as az nabudan
Khasse dar bahar.

Être est mieux que ne pas être
Surtout au printemps.

Ahmad Shamlu( poète iranien)
Commenter  J’apprécie          350

autres livres classés : dictatureVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le Temps en Littérature

Dans ce recueil de poèmes, Victor Hugo dépeint l'histoire et l'évolution de l'Humanité et nous offre une oeuvre magistrale. Quel est son titre : " La légende ..." ?

du millénaire
des siècles
des ans
du Temps

10 questions
166 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre