AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253259462
Éditeur : Le Livre de Poche (21/11/2018)

Note moyenne : 2.82/5 (sur 175 notes)
Résumé :
L'une s'est fait larguer, l'autre s'est séparée, la troisième vient de divorcer ... quand le cœur est à nu, rien ne vaut le poisson cru ! Sushi (n. m.) : spécialité japonaise à base de poisson presque vivant roulé dans du riz froid, peu calorique (en tout cas moins qu'une pizza), apprécié des femmes souhaitant se donner bonne conscience.

Dédaigné des adolescents qui lui préfèrent le hamburger (plus facile à mâcher), et des hommes qui lui préfèrent n'i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
Dosamuse
  08 mai 2013
La Soirée Sushi a vite tourné à l'indigestion !
On a du mal à avaler l'histoire, c'est lourd de clichés.
Je me suis retrouvée bloquée dans cette soirée avec des nanas insipides, avec une seule envie : trouver une bonne excuse pour me barrer. Malheureusement, je n'arrive pas à abandonner un livre.
Je voulais lire quelque chose d'un peu léger après les envolées lyriques de la cour de Louis XIV (Le Montespan)... Là je suis au bord du choc 'termique' !!!
Commenter  J’apprécie          240
Under_the_Moon
  15 octobre 2012
Ce fut ma première rencontre avec cette romancière, j'y ai trouvé une écriture fluide et de l'humour : deux ingrédients clés pour de la chick lit - à mon sens - ; même si j'avoue m'être un peu ennuyée par moments.
Malgré ça je conclus cette expérience en pensant que c'est une réussite !
J'ai passé un agréable moment à lire les portraits de ces personnages, c'est vrai parfois un peu stéréotypés, mais pas à l'excès. Là aussi, je dirai que c'est ce qui marche dans un bon bouquin de chick lit !
Ca nous permet de nous délecter des petits travers de chacune (homme ou femme), et surtout des galères - et incompréhensions en tout genre - qu'entraînent la rencontre entre citadins et citadines d'aujourd'hui.
L'analyse de ces rapports par Agnès Abécassis est pertinente et les personnages sont convaincants. A tel point que j'ai trouvé certains passages hilarants. Par exemple, la transcription du journal intime d'un des ados avec le langage "d'jeunes", ou encore les sms échangés entre la femme trompée et le mari volage qui tente de reconquérir cette dernière.
Auteur à relire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
nekomusume
  31 janvier 2015
Il m'a fallu une longue semaine pour arriver au bout de ce pavé de 176 pages ! Il faut dire que je m'endormais toutes les 4 lignes, ce n'est pas très pratique.
Inutile d'ajouter que je n'ai pas aimé je crois. Il n'y a rien d'original dans cette histoire, pas de début, pas de fin, pas d'intrigue et pas d'humour à mon sens.
Commenter  J’apprécie          150
Shan_Ze
  04 février 2016
Ai-je vraiment pu croire que ça parlait de cuisine japonaise… ? Pas vraiment, j'ai vaguement retenu qu'il était question d'une soirée où les femmes divorcées et célibataires se plaignent des hommes et mais aussi de leurs enfants. Déjà, j'ai eu mal à retenir les prénoms de chacune et on passe très vite d'un personne à un autre. Et puis, c'est rempli de clichés… Désolée, ça n'est pas vraiment pour moi. Heureusement que le livre est court !
Commenter  J’apprécie          121
pititecali
  06 avril 2015
Bon, ça détend, mais c'est quand même pas très nourrisant.

Moui bon alors... C'est une lecture qui n'est pas là pour apporter grand chose d'autre qu'un ptit moment de détente rigolo. On ne se roule pas par terre en se pissant dessus non plus, mais bon, ça fait sourire, ça se lit vite, et ça ne prend pas la tête.
Principe de base de la chick-lit de toute façon.
Cela étant, en terme de chick-lit, j'ai déjà lu plus marrant, et aussi un poil plus profond.
Car là, il faut admettre que l'histoire ne casse pas trop pattes à un canard. Y a-t-il vraiment une histoire d'ailleurs ? Ca ressemble plutôt à un petit bout de vie, de 3 femmes (encore) célibataires, bataillant avec leurs histoires de coeur passées, présentes et futures.
L'écriture d'Agnes Abecassis est fluide et sympa, dans le plus pur style chick-lit, direct, franc, pas forcément très subtil, voire même un peu rentre dedans. L'humour est incisif, voire un peu grinçant. Mais la pilule passe. Ca manque un peu de finesse parfois, le style n'a rien de bien nourrissant, mais bon, c'est le genre qui veut ça. On n'est pas là pour se prendre la tête, on attend juste de ce livre qu'il chasse nos idées noires, nous fasse un peu marrer, et nous fasse oublier nos propres petits tracas.
Mission accomplie pour soirée sushi, malgré les clichés monumentaux, propres à tous les livres de chick-lit, on pourrait éventuellement reconnaître quelques copines, si les personnages n'étaient pas aussi caricaturaux.
Et puis 180 pages pour s'attacher / s'identifier à elles, c'est un peu juste.
Bref, pas grand chose à dire de quelque chose qui reste quand même extrêmement superficiel, même si son but est rempli, je le referme en me disant que je l'aurai probablement totalement oublié demain. Ou ptet après demain, j'ai une mémoire en mousse, mais ptet pas à ce point-là. C'est le livre parfait pour lire sur la plage ou dans les transports, car il ne demande pas beaucoup de concentration ou d'attention, on peut se faire couper dans la lecture régulièrement, ça ne pose pas de problème. Personnellement, il m'a servi de bouche-trou entre deux parties de lecture commune. Et c'est parfait comme ça.
Bref, n'en attendez pas trop, et vous serez probablement satisfait. Personnellement, j'avoue que c'est un genre que je lisais avec beaucoup de plaisir avant, j'en ai d'ailleurs lu de très bons (et de vrais navets aussi) mais dont je m'éloigne de plus en plus. Il y avait d'ailleurs super longtemps que je n'avais pas repris cette catégorie dans ma bibliothèque.
Je crois que je deviens difficile. Maintenant, je vois que j'ai besoin d'un peu plus de profondeur, je cherche des personnages plus complexes, une histoire qui tienne la route, et surtout une écriture qui me fasse vraiment vibrer. Et j'avoue que ce n'est pas facile de trouver ça. J'ai lu certains chef d'oeuvre, et les autres font bien pâle figure à côté.
Mais bon, parfois, il suffit surtout de lire ce dont on a besoin au moment où on en a besoin. Et je le répète, soirée sushi, ça peut être une petite lecture très légère pour l'été, sur la plage, tout en gardant un oeil sur les enfants et le maître nageur ^^.
Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
PiertyMPiertyM   13 décembre 2015
C'est toujours le même scénario : on se rencontre, on se plaît, on se découvre, on se cherche, on se désire, on s'aime, on se chope, on s'habitue, on s'agace, on s'insupporte, on se sépare. Non, allez, je suis trop fatiguée pour refaire un tour de ce manège-là.
Commenter  J’apprécie          280
Under_the_MoonUnder_the_Moon   11 octobre 2012
C'est toujours le même scénario : on se rencontre, on se plaît, on se découvre, on se cherche, on se désire, on s'aime, on se chope, on s'habitue, on s'agace, on s'insupporte, on se sépare. Non, allez, je suis trop fatiguée pour refaire un tour de ce manège-là.
A moi la retraite (des sentiments) anticipée !
Commenter  J’apprécie          210
Under_the_MoonUnder_the_Moon   15 octobre 2012
ça me scotche, cette façon irresponsable qu'ont les ados de s'exhiber sur le net. De confier à des milliers d'inconnus ce qu'ils s'acharnent à cacher à leurs parents. De mettre en ligne, et ainsi d'offrir à la terre entière, les photos qu'autrefois nous compulsions religieusement dans de beaux albums aussi lourds qu'un annuaire. De communiquer en se débarrassant volontairement de toutes ces structures grammaticales qu'on a mis des années à leur enseigner, en inventant leur propre sémiotique analphabète. De cumuler des flopées d'amis virtuels qu'ils ne rencontreront jamais, au détriment du temps passé avec leurs copains réels.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Under_the_MoonUnder_the_Moon   09 octobre 2012
Il y en a qui collectionnent les timbres, les pin's, les jetons de Caddie ou les distributeurs de bonbons Pez, moi il a fallu que j'entame en dépit du bon goût une collection des crapauds ( vous savez, ces princes charmants privés de baisers).
Commenter  J’apprécie          90
Shan_ZeShan_Ze   23 janvier 2016
Il n'y a pas que notre appartement, que j'ai eu besoin de relooker. Mon moi profond a également nécessité de grands travaux de ravalement. Dont je ne vois pas la fin.
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Agnès Abécassis (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agnès Abécassis
Les Matinales présentées par Sandrine Sebbane. Sujet : « Les addictions » avec le célèbre psychiatre Laurent Karila, auteur de « 25 idées reçues sur les addictions » paru aux éditions le cavalier bleu et la romancière Agnès Abécassis pour « Café un garçon s’il vous plait » au livre de poche, livre dont l’héroïne est addict aux histoires d’amour.
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15326 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre