AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Michel Guérard (II) (Illustrateur)
EAN : 9782846790604
286 pages
Ginkgo (20/03/2008)
4/5   11 notes
Résumé :

" Savoir à qui attribuer la vie d'un homme demeure indécis car elle continue de s'épanouir par-delà l'absence et la mort. Ma vie pour une part est faite de souvenirs qui me sont échus sans que j'aie été mêlé aux événements et c'est à moi que revient la responsabilité d'en inscrire les enchaînements, comme si j'étais ensemble le dernier homme et l'écrivain ultime à qui un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Philemont
  06 juin 2016
Au final, si la première partie des Voyages du fils est enthousiasmante au même titre que les premiers romans du cycle l'étaient, la seconde l'est moins dans la mesure où elle n'est plus axée sur la découverte. Au contraire, elle est un peu statique, à l'image de la société dont elle veut rendre en compte. Elle a pourtant le mérite d'achever la quête initiatique de Ludovic Lindien en jetant un pont avec les Chroniques scandaleuses de Térrèbre, autre recueil de nouvelles relevant du cycle des Contrées.
Lien : http://philemont.over-blog.n..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Erik35Erik35   04 janvier 2017
- Il m'a donc menti ?
- Peut-être. Ou bien c'est une fatalité, une sorte de loi, de raconter toujours des histoires trop belles quand on les a vécues. Les hommes sont contraints de mettre beaucoup d'imagination dans les souvenirs qu'ils gardent de leur vie - c'est ça ou l'oubli - et même leurs gestes immédiats portent l'ombre de rêveries qui les redoublent. La vie est si plate, si peu réelle.
Commenter  J’apprécie          50
Erik35Erik35   05 janvier 2017
En un éclair, nous avons su tous deux ce qu'il en était de la force obscure qui avait irrigué notre dialogue ; non le poids ou la richesse d'un savoir, non plus que l'autorité de l’énonciation, mais une intense curiosité, le désir fiévreux et serein de connaître l'autre.
Commenter  J’apprécie          42
Erik35Erik35   04 janvier 2017
Je descendis à la fontaine qui est le lieu de rencontre obligé. J'y restais tout le jour. Quelques jeunes filles passèrent, mais elles ne firent pas de ces plaisanteries par lesquelles elles agacent les hommes jeunes et les invitent à nouer des relations. Je me sentais la force de monter une charpente toute neuve - il y a de si beaux sourire dans l'eau d'une fontaine - mais pas une ne voulu me parler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Erik35Erik35   07 janvier 2017
Autour de moi on continuait à parler d'hommes politiques, de savants et d'artistes comme si on agissait encore dans la réalité d'une civilisation riche et féconde dont la première conquête aurait dû être celle de la liberté, alors qu'un mécanisme que nul ne contrôlait plus broyait les démunis, avilissait la plupart et emportait tout ce monde dans la plus noire des nuits.
Commenter  J’apprécie          20
Erik35Erik35   07 janvier 2017
L'usage pernicieux qui avait été fait d'un rite archaïque m'était aussi un terrible exemple ; il me montrait que de toute coutume on peut tirer une application perverse, en d'autre terme que toute loi tend à se faire scélérate.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jacques Abeille (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Abeille
Maison de la poésie (10 nov 2017) - Texte et Lecture de Jean-Philippe Domecq, extrait du Dictionnaire des mots en trop (dirigé par Belinda Cannone et Christian Doumet, éd. Thierry Marchaisse, parution novembre 2017).
Le Dictionnaire des mots en trop :
Comment ? s?entend-on déjà reprocher, des mots en trop ? Mais les mots, on en manquerait plutôt.
Et pourtant. Ame, artiste, coach, communauté? ils sont légion ceux qui éveillent notre résistance intime à tout ce qu?ils charrient d?affects, d?idéologie, de pseudo-concepts ? notre résistance mais pas celle du voisin ! ? Quarante-quatre écrivains explorent ici les raisons pour lesquelles ils renâclent devant certains mots, et leurs réflexions critiques témoignent autant d?un état de la langue que des poétiques et des enjeux de notre temps.
Une expérience littéraire qui vient compléter, en l?inversant, celle du Dictionnaire des mots manquants.
Auteurs : Malek Abbou, Jacques Abeille, Mohamed Aïssaoui, Jacques Ancet, Marie-Louise Audiberti, Michèle Audin, Olivier Barbarant, Marcel Bénabou, Jean Blot, Jean-Claude Bologne, François Bordes, Lucile Bordes, Mathieu Brosseau, Belinda Cannone, Béatrice Commengé, Thibault Ulysse Comte, Seyhmus Dagtekin, Louis-Philippe Dalembert, Remi David, Erwan Desplanques, Jean-Philippe Domecq, Christian Doumet, Renaud Ego, Eric Faye, Caryl Férey, Michaël Ferrier, Philippe Garnier, Simonetta Greggio, Cécile Guilbert, Hubert Haddad, Isabelle Jarry, Cécile Ladjali, , Marie-Hélène Lafon, Sylvie Lainé, Frank Lanot, Fabrice Lardreau, Mathieu Larnaudie, Linda Lê, Guy le Gaufey, Jérôme Meizoz, Christine Montalbetti, Christophe Pradeau, Marlène Soreda, Abdourahman A. Waberi.
http://www.editions-marchaisse.fr/catalogue-dictionnaire-des-mots-en-trop
+ Lire la suite
autres livres classés : fablesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2057 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre