AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702439241
380 pages
Éditeur : Le Masque (27/02/2013)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 186 notes)
Résumé :
Richard et Jeanne Tavier jouent, depuis de nombreuses années, la comédie du bonheur parfait dans le milieu huppé qu'ils fréquentent. Leur agressivité et leur mépris sont renforcés par le fait qu'ils n'ont jamais pu avoir d'enfant. Edwige, la confidente de Jeanne, l'aide de son mieux en lui procurant conseils et tendresse. Un soir, celle-ci débarque chez elle et lui annonce que Richard s'est rompu le cou en tombant dans l'escalier. Edwige n'est pas dupe mais couvre s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  23 juin 2013
Richard Tavier est un politicien ambitieux (pléonasme). Pour cela, son image doit être irréprochable : signes extérieurs de richesse et fréquentations influentes, bien sûr, mais aussi couple parfait, harmonieux, heureux... Il semble y parvenir, mais en coulisses, la réalité est toute autre - haine et violences conjugales morales, verbales et physiques. Sa femme en souffre d'autant plus qu'elle est confinée à la maison et qu'ils n'ont jamais pu avoir d'enfant. Lorsqu'un drame survient, mauvaises surprises et catastrophes s'enchaînent. L'un des personnages sombre progressivement dans la folie.
Un thriller psychologique bien stressant où l'on retrouve des thématiques reprises par l'auteur dans 'Derrière la haine' : désir d'enfant, jalousie, engrenage cauchemardesque, folie destructrice. Les événements sont hélas outrés, l'angoisse du lecteur peut faire place à l'agacement voire au rire sarcastique tant certaines situations sont ridicules. J'ai été gênée aussi par l'alternance des temps de la narration ; on passe du passé simple au présent et à l'imparfait, de manière souvent incohérente - est-ce une manière d'illustrer la confusion mentale de l'un des personnages ? Par ailleurs, on peut souligner de trop nombreuses coquilles.
Bon moment de lecture angoissante à souhait, mais que je ne conseillerais pas particulièrement, il y a mieux dans ce registre.
PS : si vous avez potassé la bible des futurs parents, vous en reconnaîtrez des extraits. Mais bizarre, Laurence Pernoud n'est pas citée....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
nameless
  12 décembre 2014
Comme souvent, les éditeurs qui se croient plus malins que les lecteurs, rééditent les premiers ouvrages passés inaperçus au moment de leur parution initiale, d'auteurs qui ont acquis une authentique notoriété après avoir atteint la maturité dans leur écriture.
Barbara Abel a mérité ses lettres de noblesse avec "derrière la haine" et sa suite. Il n'était pas utile d'exhiber ses balbutiements dans "l'instinct maternel" car il était bien naturel, à mon avis, qu'elle tâtonne et cherche sa voie. Voix singulière que chaque lecteur peut désormais entendre et distinguer dans le concert cacophonique des parutions.
Je n'en veux pas du tout à Barbara Abel d'avoir écrit "l'instinct maternel", je suis bien loin de pouvoir rédiger le même manuscrit. Par contre, j'en veux à l'éditeur, qui ne ratant pas une occasion d'encaisser quelques royalties, nous détourne du vrai talent de cette auteuse, à qui il a fallu un galop d'essai avant de pouvoir prétendre remporter le prix de l'Arc de Triomphe. Il serait dommage que cette parution intéressée détourne ses potentiels lecteurs d'une auteuse qui mérite d'être découverte et appréciée.
Laissons les auteurs-auteuses mûrir, s'affirmer, trouver leur chemin, avant de les bankabeuliser et de les juger. Barbara Abel, merci pour votre évolution, votre mûrissement, et votre talent. N'oubliez pas que certains auteurs, de renommée mondiale ont empêché la réédition de leurs premiers opus, qui resteront pour toujours dans les limbes éditoriaux. Je les comprends, ils ont droit, vous avez droit, chacun à droit, à un brouillon.
L'étoile unique que je poste ce soir ne vous est pas destinée. Elle s'adresse à votre éditeur, qui semble-t-il, n'est pas un sans-dents mais est plutôt doté, tel un grand blanc, d'une triple rangée de quenottes capables de déchiqueter la plus tendre des chairs. Bonne continuation à vous dans votre carrière, j'attends (avec impatience) la suite, et non pas le commencement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
mariecloclo
  15 août 2015
Waouh ! Un bon thriller psychologique que j'ai dévoré en une journée.
Jeanne et Richard forment un couple heureux en apparence, fortunés et évoluant dans la haute société parisienne. Il leur a manqué un enfant pour obtenir l'héritage du père de Richard.
Un jour, celui-ci lui annonce qu'il veut la quitter, de colère, elle le pousse dans l'escalier, il meurt. Au moment de découvrir le testament grosse déconvenue pour Jeanne. Richard avait récemment modifié son testament en faveur de sa jeune maîtresse portugaise enceinte.
Une idée folle surgit alors dans l'esprit malade de Jeanne : kidnapper la jeune femme et s'approprier son bébé. Elle sera prête à tout pour y parvenir.
Un roman qui fait froid dans le dos, des situations cauchemardesques. Unbon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          150
BooksnPics
  19 mars 2013
Tout opposait Jeanne et Richard Tavier. Elle, une ancienne hôtesse d'accueil dans une boîte de nuit branchée , s'était fait le serment de quitter cette vie de misère. Lui, beau et fortuné, poursuivait une brillante carrière politique.
Après 20 ans de mariage, Jeanne semble avoir tout oublié de la raison d'être de cette union: un marché conclu avec Richard afin que ce dernier puisse récupérer la première moitié de l'héritage de son père. La deuxième moitié étant associée à une condition supplémentaire: Richard devait avoir une descendance masculine. Cette dernière mission s'étant soldée par un échec, Richard s'est petit à petit désintéressé de Jeanne et lorsque celui-ci lui rappelle les termes de leur accord, Jeanne le pousse dans les escaliers... Richard meurt sur le coup...Ce n'est qu'à la lecture du testament que Jeanne apprend qu'elle a été déshéritée par son défunt époux....
Ce premier roman de Barbara Abel nous plonge dans l'enfer d'une femme prête à tout pour atteindre son but...L'histoire est machiavéliquement construite et nous happe, nous submerge jusqu'à la dernière page. La tension ressentie à la lecture de ce thriller psychologique est telle qu'il est difficile d'en abandonner la lecture ne serait-ce que pour quelques heures. Un petit bijou du genre qui a valu à son auteur de se voir attribuer le Prix du roman policier de Cognac en 2002
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
christinebeausson
  15 mai 2014
Déçue, mais alors déçue....
Qu'ai je trouvé d'intéressant dans cette histoire ?
Un texte bourré de fautes de frappe ou de fautes d'orthographe !
Une intrigue qui se passe dans un monde qui m'exaspère et m'insuporte !
Le fil de l'histoire ne tient pas la route, plein d'approximation !
Et pourtant l'idée de départ, était intéressante, mais elle est vite noyée dans un tissu de banalités et de médiocrité !
Des personnages détestables, auxquels il a beau arriver les pires ennuis, je n'ai jamais pu m'y attacher !
Ces femmes que normalement nous devrions plaindre, mais auxquelles nous ne donnons pas l'aumône de notre pitié !
Des répétitions, des redites qui n'apportent rien sinon notre énervement, oui c'est bon on a compris pense t on souvent ....
Un style banal, qui ne nous inspire pas grand chose, si ce n'est le sentiment de se retrouver devant un roman feuilleton pas vraiment réussi !
Une rencontre ratée, dommage !
Commenter  J’apprécie          102

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
diablotin0diablotin0   30 mai 2015
On ignore toujours à quel moment le destin se penche sur notre existence d'un oeil critique et murmure cette phrase fatale : "Quelle poussière, grand Dieu ! Il est temps de remuer tout cela." ce n'est qu'ensuite que l'on réalise que ce jour-là, sans le savoir, on vivait les derniers instants d'une vie paisible et ordonnée à laquelle, somme toute, on était attaché.
Commenter  J’apprécie          120
ZilizZiliz   21 juin 2013
Le marché était clair : [en l'épousant] il lui assurait le luxe et le confort dont elle ne pouvait se passer tandis que, de son côté, elle tiendrait le rôle de l'épouse docile et comblée. La raison en était aussi simple qu'effrayante : aveuglé par l'ambition, Richard s'imposait un parcours professionnel imparable tout au long duquel il ne souffrait aucune fausse note. Ses principes avaient la rigueur et l'inflexibilité d'un pylône dressé en plein désert et l'un d'eux, particulièrement, était sans appel : lorsqu'on fait de la politique, on ne divorce pas.
(p. 26)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZilizZiliz   22 juin 2013
Son père, riche industriel notoire à la tête d'une chaîne de fabriques d'armes, avait cru bon de lui enseigner dès son plus jeune âge les joies de la domination. (...)
- Ce que tu ne peux contrôler, détruis-le sans hésitation, tu t'éviteras bien des retours de manivelle. Sois impitoyable envers toi comme envers les autres, la pitié est un sentiment que n'éprouvent que les êtres faibles et influençables. Et la faiblesse est une tare qui engendre la déchéance.
(p. 18)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
YdamelcYdamelc   25 février 2015
— Non ! s’écria Coralie en écarquillant les yeux. Tu crois vraiment que… C’est d’un original ! Jeanne et Edwige !

— C’est une possibilité, poursuivit Marie-Bérangère d’une voix conspiratrice. Rappelle-toi la manière dont Edwige a défendu Jeanne, comme si j’avais attaqué sa vertu. Du reste, on a peine à imaginer qu’Edwige et son mari entretiennent une véritable relation de couple. Tout cela ressemble plutôt à une mise en scène destinée à garder la tête haute devant le beau monde… Et ça ne m’étonnerait pas que Robert en soit également !

— Robert aussi ! s’exclama de plus belle Coralie qui n’en finissait plus d’ouvrir des yeux comme des soucoupes. Mais ils sont partout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BooksnPicsBooksnPics   15 mars 2013
Rien n'est plus sécurisant que d'appartenir à un groupe, faire partie d'un milieu, acquérir une certaine valeur aux yeux des membres de ce groupe et y tenir une place reconnue.
Vous vous sentez protégés par une bulle d'ouate, totalement à l'abri du besoin et de la solitude. Chaque jour, la vie vous renvoie cette note de légèreté et d'insouciance que vous ne remarquez même plus tant elle vous paraît acquise.
Le temps s'écoule, fluide, évident, transparent.
Mais il suffit que vous soyez rejeté de ce groupe, que le rôle que vous y teniez soit réduit à néant, que vous soyez déchu des vertus qu'on vous attribuaient à l'unanimité, du jour au lendemain, sans raison apparente ou du moins logique et valable..
Il suffit que la déchéance pointe le bout de son nez pour que, soudain, vous preniez conscience de votre propre dénuement.
Vous étiez quelqu'un, vous n'êtes plus rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Barbara Abel (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barbara Abel
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Les Petits plats dans les grands de Henriette Walter aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1038413-article_recherche-les-petits-plats-dans-les-grands.html • Carnaval de Ray Celestin et Jean Szlamowicz aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/40420-nouveautes-polar-carnaval.html • Mascarade de Ray Celestin aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/105314-nouveautes-polar-mascarade.html • Mafioso de Ray Celestin et Jean Szlamowics aux éditions Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/1017633-nouveautes-polar-mafioso.html • Haute fidélité de Nick Hornby et Gilles Lergen aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/73375-poche-haute-fidelite.html • Un mariage en dix actes de Nick Hornby aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1038668-article_recherche-un-mariage-en-dix-actes.html • Et les vivants autour de Barbara Abel aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1035750-nouveautes-polar-et-les-vivants-autour.html • La Préhistoire du sexe de Timothy Taylor aux éditions Bayard https://www.lagriffenoire.com/1038669-article_recherche-la-prehistoire-du-sexe.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, @Gérard Collard & @Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsrobertlaffont #editions1018 #editionscherchemidi #editionsstock #editionsbelfond #editionsbayard
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Derrière la haine" de Barbara Abel.

Quel cadeau le parrain de Milo offre-t-il au garçon pour ses 4 ans ?

un ballon de foot
une petite voiture
des gants de boxe

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thème : Derrière la haine de Barbara AbelCréer un quiz sur ce livre

.. ..