AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782714481900
212 pages
Éditeur : Belfond (06/06/2019)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 87 notes)
Résumé :
Les grands noms du thriller français mettent nos sens en éveil.
Treize auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire tendre l’oreille en nous proposant des récits qui jouent avec les différentes définitions de l’audition.

Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Yggdrasila
  09 février 2020
C'est en errant dans les rayons de livres que je suis tombée par hasard sur ce recueil de nouvelles. En voyant tous ces grands noms du thriller tels que Barbara Abel, Karine Giebel, Maud Mayeras, Cédric Sire et bien d'autres, je ne pouvais que m'enthousiasmer à l'idée de lire une de leurs histoires.
Le thème principal de l'ouvrage est « l'audition ».
Deaf :
Une histoire de braqueurs en fuite avec une femme en otage. En parallèle, un jeune couple sourd s'échappe d'un centre pour vivre librement son amour. Les deux histoires se croisent avec le drame qui les guette...
J'ai beaucoup aimé l'ambiance générale de cette nouvelle écrite par Barbara Abel et Karine Giebel. Les personnages d'Anne et David sont attachants. Même si l'histoire est courte, elle est très immersive. Par contre, la fin est assez prévisible. 4,5/5
Archéomnésis :
Dans un futur lointain, deux personnes communiquent dans une réunion privée sur le passé de la planète terre...
Je n'ai pas pris de plaisir à lire cette histoire de science fiction. Cependant, le thème de l'audition prend tout son sens à la fin de la nouvelle. Jérôme Camut et Nathalie Hug ont une manière assez originale d'avoir traité le thème. 2/5
Tous les chemins mènent au hum :
Le hum, un bruit d'acouphènes qui survient en touchant une très faible partie de la population. Paul va tenter de s'en débarrasser car les messages qui lui sont envoyés sont plutôt dérangeants...
J'ai apprécié cette courte histoire de Sonja Delzongle. On suit Paul, un père de famille qui souffre de ce bruit permanent dans sa tête. L'horreur de la situation est bien décrite par l'auteure. Je ne m'attendais pas à cette fin. 3,5/5
Ils écouteront jusqu'à la fin :
Un violoniste réputé s'apprête à faire un voyage en Russie pour aller voir une chose extrêmement rare. Mais elle peut se révéler dangereuse...
Je découvre l'écriture de François-Xavier Dillard et j'ai beaucoup aimé son style. Son histoire m'a happée au début, mais j'ai ressenti une baisse d'intérêt vers la fin. 3,5/5
Bloodline :
Une infirmière soigne un homme à la suite d'un accident. Elle ne semble pas encore remise de la perte de sa soeur jumelle dans des conditions dramatiques quelques temps auparavant. Une histoire de rancune et de manipulation...
Je n'ai pas spécialement accrochée avec cette nouvelle de R.J. Ellory. Je me suis ennuyée à la lecture de celle-ci en ayant hâte de passer à la suivante. 2/5
Un sacré chantier :
Une femme doit se rendre au commissariat pour répondre à une convocation suite à un drame qu'elle a vécu. Sa confrontation ne se passe pas très bien et le bruit du chantier alentour perturbe davantage la situation...
Je découvre encore un auteur que je ne connaissais pas. Cette fois il s'agit de Nicolas Lebel. L'histoire se lit bien et le message de l'auteur est très clair, sauf que la fin est un peu trop abrupte à mon goût. 2,5/5
Zones de fracture :
Une femme vit une histoire extra conjugale. Elle veut annoncer à son mari qu'elle souhaite divorcer. Mais le destin va en décider autrement...
Une nouvelle très bien écrite par Sophie Loubière. Sa façon de raconter est originale en traitant les différents points de vue des protagonistes jusqu'à la chute finale. Une de mes histoires préférées du recueil. 4,5/5
Échos :
Un petit garçon Charlie, a une audition très sensible. Il a perdu son petit frère Lucas. Malgré son absence, il semble ressentir des choses que ses parents ne perçoivent pas...
Une nouvelle assez courte de Maud Mayeras. Elle décrit bien le sentiment de solitude que vit Charlie. La fin est imprévue et surprenante. Agréable à lire mais sans plus. 3/5
La fête foraine :
Un couple décide de passer quelques jours de vacances aux Îles Canaries. À distance, ils font d'abord la location d'un appartement sur un site de particuliers. Arrivés sur place, ils vont avoir quelques surprises...
J'ai vraiment aimé cette nouvelle, surtout en imaginant que c'est une histoire en partie vraie comme le précise l'auteur au début. Je l'ai trouvée à la fois amusante et touchante. Mais étant donné le thème principal de l'ouvrage, on se doute de la fin. Une des histoires qui m'a le plus marquée et qui m'a donnée envie de découvrir d'autres écrits de Romain Puértolas. 4,5/5
Quand vient le silence :
Alors qu'il a trop bu, un homme renverse une jeune femme sur la route un soir. Sa vie conjugale n'est pas au beau fixe et le drame va tout compliquer...
J'ai aimé l'ambiance au début de cette nouvelle de Laurent Scalese, jusqu'au départ de la famille à la montagne. La tournure de l'histoire avec le côté extrasensoriel ne m'a pas convaincue. 2,5/5
Le diable m'a dit... :
Un écrivain de best sellers doit vivre avec le souvenir de sa femme assassinée. Mais douze ans plus tard le passé le rattrape...
Cette nouvelle se lit très bien et on reconnaît le style de Cédric Sire. le rebondissement final est surprenant. L'auteur traite bien le thème de l'audition à sa manière avec une ambiance sombre, comme à son habitude. 4/5
Les différentes définitions de l'audition sont bien respectées par tous les auteurs.
Chacun traite le thème en restant fidèle à son propre style (pour ceux que je connaissais).
Mais comme dans beaucoup de recueils de nouvelles, les histoires restent assez inégales dans l'ensemble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          564
isabelleisapure
  07 juillet 2019
Le bruit, le silence, le danger, la peur, la mort, autant de thèmes abordés dans ces 11 nouvelles.
13 écrivains unissent leurs talents pour nous procurer quelques délicieux moments de frissons littéraires.
J'ai eu plaisir à retrouver Karine Giebel qui s'associe à Barbara Abel pour nous plonger dans une histoire glaçante.
Je ne suis pas particulièrement adepte des nouvelles, j'en lis très peu, mais lorsqu'elles sont de cette qualité, j'en redemande !
Merci à NetGalley et aux Editions Belfond.
Commenter  J’apprécie          330
Giraud_mm
  22 août 2019
Un recueil de nouvelles noires, à l'initiative d'Yvan Fauth, sur le thème de l'audition. Des textes rédigés par quelques uns des grands noms du thriller.
Le résultat est inégal :
- j'ai beaucoup aimé : Deaf, de Barbara Abel et Karine Giebel, (même si la fin est un peu prévisible) ; Bloodline, de R. J. Ellory ; Zones de fracture, de Sophie Loubière
- J'ai bien aimé : un sacré chantier, de Nicolas Lebel (une cause d'actualité) ; le diable m'a dit, de Cédic Sire
- J'ai moins aimé : Tous les chemins mènent au hum, de Sonja Delzongle ; Echos, de Maud Mayeras ; Quand vient le silence, de Laurent Scalese
- Je n'ai pas aimé : Archéomnésis, de Jérôme Camut et Nathalie Hug ( je ne suis pas un adepte de la science fiction) ; ils écouteront jusqu'à la fin de François-Xavier Dillard (le surnaturel, comme la science-fiction...) ; La fête foraine, de Romain Puèrtolas
Mais cela se laisse agréablement lire.
Lien : http://michelgiraud.fr/2019/..
Commenter  J’apprécie          340
belette2911
  27 juillet 2019
Écouter le noir… Dit ainsi, on pourrait croire que l'on parle mal des gens de couleurs. Honni soit qui mal y pense !
Ici, on écoute le noir qui est un genre littéraire, celui qui a un contexte social mis en avant et en règle générale, ce n'est pas celui des gens friqués.
Mais peut-on ouïr un livre ? Peut-on écouter un roman qui n'est pas en audio ? Peut-on écouter en lisant ?
Oui à tout. J'ai ouï et j'ai joui de plaisir littéraire (Yvan, gaffe à tes fesses si Chouchou apprend qu'un autre que lui m'a fait ouïr de plaisir – MDR).
Michel Sardou le chantait déjà, tiens : ♫ Et ouïr, de plaisir, et ouïr, de plaisir ♪
Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à notre recueil de 11 nouvelles écrites par 13 auteurs (ça porte chance)…
Les nouvelles, un genre peu apprécié dans nos contrées, plus mises en valeur chez les Américains ou les Anglais.
Moi, je les trouve toujours trop courtes, je les aimerais plus longues, j'ai l'impression de subir une cassure lorsque le mot fin apparaît, toujours trop tôt et de devoir abandonner des personnages auxquels je venais juste de s'habituer. En un mot, frustrant.
Les seules nouvelles que j'apprécie sont celles qui contiennent une enquête de Sherlock Holmes car là, je suis sûre d'avoir un début, une fin fermée et de retrouver des personnages que je connais. Tandis qu'ailleurs, rien n'est moins sûr.
Bardaf, la première nouvelle écrite par Barbara Abel et Karine Giebel me scotche sur ma chaise, m'emporte au loin, me fait suffoquer, me fais supplier un happy end avant de me laisse pantelante sur le bord de la route à imaginer les conséquences d'un tel manque de malchance, d'un tel concours de circonstances.
Sa chute est à la hauteur de celle que j'ai faite pour son final. Après ça, tu fais une pause, tu bois un coup et tu y reviens, mais doucement, de peur de subir encore des émotions un peu trop forte pour ton petit coeur. Ça commençait très fort.
Hormis la nouvelle SF des Cam/Hug, toutes les autres m'ont surprises, éreintée, remuées, dérangées (surtout celle de Lebel, j'aurais bien fracassé les crânes du flic et de l'agresseur sexuel), celle d'Ellory m'a laissée sans voix et la dernière, celle de Cédric Sire m'a laissé un goût métallique en bouche.
Toutes étaient d'excellentes factures, toutes étaient un plaisir à lire. La plus soft étant celle de Romain Puértolas et ça a fait du bien un peu de douceur dans ce monde de brutes.
Non, je n'en veux pas aux auteurs de m'avoir mis la tête et les oreilles en vrac, par contre le directeur de cette audition entre maintenant sur ma kill-list, aux côtés d'autres auteurs à qui je garde un chat de mon chien, ou de mon cheval. Ils se reconnaitront…
Yvan, mon barbu préféré, j'ai fait un challenge de fou à moi toute seule, mais le tien était encore plus dingue que le mien, tout aussi risqué mais je vois que tout comme Norek, tu as eu les couilles (Domi, si tu me lis, rien de sexuel là-dedans), tu as osé et tu as réussi ce tour de force qui était de réunir des auteurs autour d'un thème bien précis (l'audition) et, écoutes-moi bien, c'est foutrement putain bien réussi.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
leolechat
  23 septembre 2019
Qu'elles soient d'anticipation, du domaine du thriller ou du récit fantastique, ces onze nouvelles tournant autour du thème de l'écoute vont vous faire frissonner d'effroi et glacer d'horreur.
Tous concoctés par d'incontournables auteurs du noir qui figurent régulièrement en bonne place dans les têtes de gondole de nos librairies, ces récits nous immergent dans un univers où les sons (ou leur cruelle absence) vont faire basculer les protagonistes de ce recueil dans d'insolites, d'improbables et terrifiantes situations qui s'avéreront fatales pour la plupart d'entre eux.
Qu'ils soient sourds ou malentendants, parasités ou même paralysés par l'envahissante présence de sons obsédants susceptibles de leur faire perdre toute raison ou toute perception de la notion de danger... les personnages sortis de l'imagination foisonnante de cette brochette d'auteurs nous entraînent dans leur noir sillage où le danger résonne et fait écho de sa toute puissance à chaque bruissement, chaque soupir, chaque murmure, chaque pas, chaque claquement, chaque éclat de voix ou même chaque silence.
Courtes mais intenses, ces nouvelles qui comptent quelques pépites m'ont replongée avec délice dans la plume acérée et captivante
d'écrivains qui semblent être à l'écoute des attentes de leurs lecteurs en matière de lecture !
A quand "Voir le noir" ?
Lien : https://leslecturesdisabello..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
YggdrasilaYggdrasila   06 février 2020
De nos jours, l’écriture romanesque était censée être une annexe de l’épanouissement personnel. Et on n’était pas à l’abri d’un best-seller ! De plus en plus de gens sautaient le pas, ç’avait l’air si facile, si évident.
Sauf que non.
L’auteur autoproclamé avait beau se torturer les méninges, il était (déjà) à court d’inspiration. Sans parler des trois emmerdeuses de service : la syntaxe, l’orthographe et la grammaire. Après chaque relecture, il aboutissait à la conclusion que c’était (très) mauvais !
Il aurait voulu être Jack Malcombe ou Stephen King.
Il n’était que Xavier Deckard.

(Extrait de Quand vient le silence, de Laurent Scalese).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
YggdrasilaYggdrasila   04 août 2019
Asservi ? Perverti ? Pollué, moribond, silencieux à mort, sali à jamais... Non colonisé, c’est bien.
D’où le vieux proverbe : Là où l’humain passe, la nature est dégueulasse.

(Extrait d’Archéomnésis, de Jérôme Camut et Nathalie Hug).
Commenter  J’apprécie          260
leolechatleolechat   23 septembre 2019
Pour la première fois de ma vie, le silence m'effraie. Je l'ai toujours trouvé reposant et de bonne compagnie. Mais aujourd'hui, c'est un ennemi, une menace. Je réalise combien il doit être difficile de vivre dans un silence complet.
Etre sourd au monde, à la voix des autres, aux cris de victoire et aux clameurs de la foule, aux rires des gens qu'on aime, aux sanglots de désespoir.
Au chant des oiseaux, au bourdonnement des abeilles, au ronronnement d'un chat ou aux hurlements des loups.
A la mélodie du vent, au tumulte d'un torrent, au clapotis des vagues ou au bruit de la pluie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
YggdrasilaYggdrasila   20 octobre 2019
Les plus belles promesses sont celles qu’on n’est pas certain de pouvoir tenir et qu’on finit par réaliser.

(Extrait de Tous les chemins mènent au hum, de Sonja Delzongle).
Commenter  J’apprécie          224
bgnbgn   14 janvier 2020
Tous mes problèmes étaient résolus. Je te jure que je l’ai regretté… au point que j’en ai perdu la capacité à écrire pendant toutes ces années…
(Le diable m’a dit… de Cédric Sire)
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Barbara Abel (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barbara Abel
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Les Petits plats dans les grands de Henriette Walter aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1038413-article_recherche-les-petits-plats-dans-les-grands.html • Carnaval de Ray Celestin et Jean Szlamowicz aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/40420-nouveautes-polar-carnaval.html • Mascarade de Ray Celestin aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/105314-nouveautes-polar-mascarade.html • Mafioso de Ray Celestin et Jean Szlamowics aux éditions Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/1017633-nouveautes-polar-mafioso.html • Haute fidélité de Nick Hornby et Gilles Lergen aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/73375-poche-haute-fidelite.html • Un mariage en dix actes de Nick Hornby aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1038668-article_recherche-un-mariage-en-dix-actes.html • Et les vivants autour de Barbara Abel aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1035750-nouveautes-polar-et-les-vivants-autour.html • La Préhistoire du sexe de Timothy Taylor aux éditions Bayard https://www.lagriffenoire.com/1038669-article_recherche-la-prehistoire-du-sexe.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, @Gérard Collard & @Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsrobertlaffont #editions1018 #editionscherchemidi #editionsstock #editionsbelfond #editionsbayard
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Derrière la haine" de Barbara Abel.

Quel cadeau le parrain de Milo offre-t-il au garçon pour ses 4 ans ?

un ballon de foot
une petite voiture
des gants de boxe

10 questions
53 lecteurs ont répondu
Thème : Derrière la haine de Barbara AbelCréer un quiz sur ce livre
.. ..