AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070422739
Éditeur : Gallimard (22/04/2004)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Le jour où des corps de jeunes femmes décapitées commencent à apparaître sur la côte californienne, Charlie Morell, avocat américano-cubain et héros du Massacre des Saints, se trouve à nouveau confronté à ses vieux cauchemars. La Santería, version cubaine du Vaudou, fait à nouveau irruption dans sa vie et, avec elle, son cortège de meurtres rituels, de politiciens corrompus et de fantômes sortis tout droit de son âme torturée de Cubain émigré.Mais, cette fois-ci, to... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
collectifpolar
  09 novembre 2019
Charlie Morell avocat americano-cubain sollicite une jeune consoeur mexicaine pour le défendre d'une accusation de meurtre. Bien qu'elle soit un pur produit de l'intégration Rita Carr s'applique à cultiver ses origines latines. C'est la nostalgie du pays qui fut celui de leurs parents est le sentiment de n'avoir parfois aucune racine qui vont unir l'avocat célèbre en rupture de ban et l'ambitieuse jeune femme mal aimée de son juge de père. En acceptant le dossier Rita découvre que l'accusation porte sur des crimes rituels commis sur deux jeunes marginale tandis que tu accuse Charlie d'être un adepte de la Santeria le vaudou cubain et de pratiquer des sacrifices humains. Une chambre conspiration à laquelle participe son propre fils conduit l'avocat à fuir la police et à retourner sur les traces 200 ans passés là où tout commence autrement dit à Cuba.
Roman à deux voix monologue de Charlie et récit en temps réel des investigations de Rita ce dernier acte et en fait l'ultime volet d'une trilogie consacré au personnage de Morell. le premier titre intitulé le massacre dessin a été publié dans la collection LA Noire de chez Gallimard en 1992 le deuxième épisode n'ayant jamais été traduit.
Récit tu fus d'une enquête suivi d'un procès, où l'introspection douloureuse alterne avec des scènes d'action presque onirique. Ce roman offre au lecteur une variété intéressante d'émotions et de niveaux de lecture.
L'auteur lui-même chasser avec sa famille de Cuba par le régime castriste ne délivre pas de messages politiques et ne règle pas de compte avec le passé. Cependant c'est à l'évidence sa propre histoire sa culture et ses sentiments qui nourrissent cette série assez singulière qu'on aimerait pouvoir lire dans son intégralité.
Un auteur à redécouvrir
Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   09 novembre 2019
Avant, c’était le Riviera, tenu par Sam Giancana et sa maf, mais ça, c’est le passé sanglant, pas le présent sanglant, mais le passé quand même et tout ce qui compte pour les couples sur la piste, c’est la pulsation, les pas de danse, les cris transportants de l’orchestre qui transmettent le message à toutes les sveltes jeunes filles couleur de miel, en robes noires moulantes, et à tous les jeunes hommes, sapés comme des sous neufs, qui se faufilent à la barbe du videur en prétendant être cent pour cent Italiens ou Sardes ou même Espagnols, tout sauf Cubains puisque les Cubains sont indésirables dans cet endroit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   09 novembre 2019
Des touristes italiens, canadiens, français, britanniques, et même l’occasionnel touriste gringo en shorts, chemise tape-à-l’œil et chair rose à point, sont piqués là, verre en main, abasourdis par la pulsation et les sons stridents des cuivres, avec le piano électrique, les violons, et les quatre joueurs de conga tous en ligne qui jouent avec la ferveur des bénis et la rancœur des damnés – les trilles frémissants en cascade de la musique créant un mélange harmonique de tout ce qu’ils ont été amenés à espérer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   09 novembre 2019
La musique vous arrive de tous les côtés, une onde sonique vous enveloppe dans les bras déployés des rythmes tropicaux dès l’instant où vous entrez dans le dancing sombre et délabré qui se proclame lui-même El Palacio de la Sa Isa.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   09 novembre 2019
C’est comme si dans ce minuscule coin reculé de l’univers, toutes les lois, musicales ou autres, avaient été mises sens dessus dessous au profit du seul moment, le joyeux moment du transport.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2014
On vaut mieux que les animaux. On vaut beaucoup plus que les oiseaux et les fleurs des champs. Peut-être qu’il ne devrait pas y avoir de guerres, peut-être qu’il ne devrait pas y avoir d’exploitation de l’homme par l’homme, peut-être qu’on devrait tous vivre dans un paradis terrestre. Mais, même si ce n’est pas le cas maintenant, ça ne veut pas dire qu’on devrait cesser d’essayer. Les temps où les guerres et les sacrifices humains pouvaient être acceptés sont révolus. On peut changer. Autrefois il y avait l’esclavage, aujourd’hui c’est fini.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : littérature cubaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Alex Abella (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La Princesse de Clèves

De quoi traite principalement "La princesse de Clèves" ?

d'un complot
de la guerre entre catholiques et protestants
de la passion amoureuse
du libertinage

12 questions
590 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre