AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de addsc


addsc
  23 octobre 2018
Voici venir l'épilogue. La fin de ce cycle. de cette trilogie sanglante et meurtrière. Il y aura des combats. Suffisamment pour presque sentir le sang couler. Entendre les plaintes des blessés. Il y aura des coups de théâtre. le choix d'un Roi. le destin qui joue des tours. A sa façon. Au grand étonnement des principaux personnages. Et des lecteurs, bien évidemment. Il y aura de l'obscurité. de la magie presque noire. Des êtres venus d'un autre temps, d'une autre époque. Cruels et sans pitié. Mais le pire n'est pas celui que l'on croit. Abercrombie est un maître lorsqu'il s'agit de faire danser ses héros. Et ils dansent vite et bien dans ce dernier tome.

Enfin, de héros, il est difficile d'en trouver un véritable dans cette impressionnante galerie de personnages. West, peut-être. Qui a au moins le sens du devoir. Et une certaine vision de la façon dont les choses devraient se passer. Quand elles doivent se passer avec correction. Logen. le Neuf-Sanglant. de plus en plus isolé malgré un retour parmi les siens. Ou justement, à cause de ce retour parmi les siens. Non, lui non plus ne peut être considéré comme un héros malgré des remords et des questions. Il souhaite quitter un monde de violence mais cela est impossible. Il est l'incarnation de cette violence. Aveugle et sans nuance. Mais, entre nous soit dit, c'est le personnage le plus intéressant de l'histoire. Enfin, j'ai une certaine affection pour lui. Les autres... Et bien Jezal évolue positivement. L'auteur a jugé bon de lui faire prendre du plomb dans la cervelle et j'avoue que c'est agréable car il passe de détestable à quelqu'un de presque bien. Glotka quant à lui est égal à lui-même. Dur et froid. Conscient et résigné. Et surtout dangereux. Très dangereux. Et, bien entendu, Bayaz, le Premier des Mages. Qui ressemble de plus en plus à celui que j'avais rencontré dans "Les Héros". Il a les cartes en main et compte bien les utiliser. Quel que puisse en être le prix. Les autres passent dans l'histoire et sont, pour la plupart, de bons seconds rôles.

L'histoire quant à elle n'est pas qu'une succession de batailles. Il y en a, bien entendu. Et en nombre. Mais l'auteur fait aussi la part belle aux intrigues politiques qui existent à tous les niveaux de pouvoir. Et c'est encore plus vrai quand une couronne est en jeux. Entre alliances et mésententes mortelles, il maîtrise l'art de la trahison et du changement de point de vue. Au gré du vent. Ses personnages sont tous, à divers degrés, prêt à tout pour assouvir leurs desseins. de vengeance. Ou leur simple soif de pouvoir. Quant à la magie, elle est présente mais sans trop en faire. Elle est là comme une possibilité.

Il s'agit donc d'un bon cycle de Fantasy. Même s'il s'est avéré moins bien qu'espéré. Certains passages m'ont semblé un peu long. Certains développements ralentissaient parfois le récit. Mais c'est malgré tout un excellent cycle que je ne peux que conseiller. Même à ceux qui débuteraient dans ce genre de littérature car ce sont des récits qui restent accessibles et faciles à lire.
Lien : https://unecertaineculture.w..
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (7)voir plus