AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782955879979
196 pages
Éditeur : Le laboratoire existentiel (06/03/2019)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Ce pourrait être un conte de fées : l’histoire de la belle et jeune Aïda, qui attend dans les contrées reculées de la Syrie que son prince charmant vienne l’emporter. Mais les contes de fées n’existent pas et c’est à la violence des hommes qu’Aïda est confrontée, se retrouvant mariée malgré elle à un vieux barbon, tandis que ses parents s’enfuient pour les villages verticaux de Beyrouth.
Ce pourrait être un roman d’aventure : celle de Martineau, médecin franç... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
IreneAdler
  12 février 2020
La Syrie, ses guerres, ses violences, ses personnages mystérieux. Un médecin français en quête d'un souvenir, une jeune femme en quête du prince d'une prédiction (et de la parole, la sienne, perdue après un viol légalisé par un mariage). Des errances, des fuites.
La Syrie, depuis 2011, c'est pire qu'une nasse aux requins. On ne sait pas vers où se tourner. Et qu'on ne s'attende pas à une résolution des affaires de nos héros (si on peut les appeler comme ça) : vous avez vu une résolution en Syrie, vous ?
Pendant un moment, le lecteur ne sait pas trop où on l'emmène, quand commence l'action. Et puis c'est la fin. Et il s'est passé beaucoup de choses : les personnages ont évolué sans perdre de leur mystère (même ceux qui bavardent tout le temps), ils ont parfois réglé leurs affaires, mais pas toujours. Des fois même, on ne sait pas.
C'est un livre sur la guerre, pendant la guerre. Mais seulement celle des armes : aussi celle des hommes contre les femmes et des hommes contre les hommes. La guerre de l'ignorance et de la violence contre les humains. La guerre, les factions, sont un prétexte à autre chose.
Je ne sais pas si j'ai aimé ou pas ce livre. Il m'a fait réfléchir, ce qui est déjà pas si mal.
Merci à Babelio et aux éditions le laboratoire existentiel pour ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Marie2406
  24 février 2020
Il n'y avait aucune chance qu'ils se rencontrent un jour.
Tout les opposait.
Lui c'est Samy Martineau, quadragénaire blond aux yeux clairs, chirurgien réputé dans une clinique privée parisienne, vivant dans l'opulence de son immeuble haussmannien du II° arrondissement de la capitale.
Elle c'est Aïda petite fille pauvre née dans un hameau perdu en Syrie, ne sachant ni lire ni écrire.
Non, il n'y avait aucune chance qu'ils se rencontrent un jour, et pourtant……
Pourquoi le docteur français a-t-il tout plaqué à Paris pour aller rejoindre les zones de guerre en Syrie ?
Et pourquoi Aïda devenue la plus belle fille de la région a-t-elle désobéi à ses parents ? Elle dont une voyante lui avait prédit un avenir radieux, va être violée à 15 ans par un homme beaucoup plus âgé qu'elle, et qu'elle sera contrainte d'épouser parce que la loi qui prévoit qu'un violeur qui épouse sa victime ne peut être poursuivi pénalement.
Non, il n'y avait aucune chance qu'ils se rencontrent un jour.
Leur rencontre a été un choc pour les deux et les a mis gravement en danger.
S'ensuivra alors une folle course à travers la Syrie dans les zones tenues par l'Etat Islamique d'une cruauté sans nom.
Martineau réussira-t-il à pouvoir faire sortir Aïda du pays avant qu'elle ne soit vendue aux enchères comme esclave sexuelle ?
Aïda pourra-t-elle enfin retrouver ses parents qui ont fui la Syrie pour se réfugier au Liban dans les villages verticaux ?
Un livre sur l'horreur qui se passe en Syrie et ne nous épargne aucune des cruautés dont sont capables les hommes envers ceux qui ne pensent pas comme eux.
Merci aux éditions le laboratoire existentiel et à Babelio de m'avoir permis de découvrir ce livre reçu dans le cadre de la masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lesleoneries
  08 mars 2020
Un grand merci à l'éditeur et à Babelio pour l'envoi de ce roman dans le cadre de l'opération Masse Critique. Avant même de l'ouvrir, je suis conquise par l'attention qui s'en dégage. Un petit mot manuscrit de la part de l'éditeur (ça peut paraître anodin mais ça me touche toujours), un emballage façon cadeau, et un livre-objet magnifiquement bien réalisé. Je découvre par la même occasion le Laboratoire Existentiel, maison d'édition indépendante à la recherche d'une forme de désindustrialisation du livre, qui propose d'un côté une collection dédiée aux textes courts et réalisée à la main et, de l'autre, une édition classique extrêmement soignée offrant un double regard sur une oeuvre en y mêlant texte et illustrations, fruit d'une collaboration entre auteurs et illustrateurs.
Les villages verticaux nous emmène jusqu'aux coins les plus reculés de la Syrie par un travail complet (texte, illustrations et une série de photographies de l'auteur, Toufik Abou-Haydar) avec pour toile de fond, la guerre, adoucie d'entrée de jeu par une très belle écriture poétique. On pourrait se croire dans un conte de fée lorsqu'on rencontre Aïda, jeune fille d'une beauté sans pareille, abandonnée par ses parents, partis rejoindre Beyrouth, et qui vit dans l'attente de la réalisation de son destin. Petite, une voyante bédouine lui a assuré qu'elle rencontrerait un prince charmant, qui, pour suivre la version arabe de la belle au bois dormant, la réveillerait en lui touchant le bras. Alors, depuis ses 4 ans, elle attend que cet oracle se réalise. Mais pour l'instant, sa vie en est bien éloignée et on est bien loin de la version idyllique du conte : violée par un paysan bourru duquel elle deviendra l'épouse pour ne pas qu'il soit condamnable, elle est ensuite vendue à un mokhtar qui l'enfermera 100 jours durant afin de s'assurer qu'elle ne soit pas enceinte de l'un de ses kidnappeurs. 3 mois, ça en laisse du temps pour penser au passé. Aïda prend comme échappatoire ses souvenirs et essaie tant bien que mal d'en retrouver la première réminiscence. Sa bonne étoile finira par se manifester sous la forme d'un chirurgien français venu en Syrie pour élucider un mystérieux rêve qui le hante.
Un anti-conte audacieux, une quête de liberté, sublimé par une écriture dynamique. Une très belle découverte parue il y a juste un an et qui vient d'être récompensée du prix Grain de sel.

Lien : https://lesleoneries.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lesleonerieslesleoneries   04 mars 2020
Quoi que tu fasses, mon petit, si tu le lances comme il faut, le boomerang finit toujours par revenir dans ta main. Il lui avait expliqué que les voyages du boomerang ressemblent à s'y méprendre à ceux de la vie. Ils partent d'un point précis, font des virées, arrivent au sommet et, après avoir fait demi-tour, ils reviennent au point de départ. Mais parfois, ils atterrissent ailleurs. Selon la bonté du vent et des situations rencontrées, il se peut que l'objet se casse en deux et que le voyage se brise et se termine en plein vol.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lesleonerieslesleoneries   04 mars 2020
Au Moyen-Orient, on ne vit que dans le songe, dans l'espoir et dans l'attente. Les printemps sont des saisons interminables émaillés de tempêtes de violence, de bourrasques de cendres, de vents cassants. Ce ne sont que des houles et des hallebardes. Le seul matin qui chante pour de vrai dans la tête de la femme là-bas, c'est celui des oiseaux du jardin et du coq du poulailler. Le seul monde en couleurs vives qui puisse exister pour elle, c'est lorsqu'un arc-en-ciel lui fait signe à travers la fenêtre de sa chambre. Seulement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lesleonerieslesleoneries   03 mars 2020
Elle s'acharna longtemps sur ces longues planches de bois vieilli mais solide qui l'empêchaient de faire un pas dehors, s'écorchant les mains et hurlant sa rage. Elle savait que c'était comme donner des coups de pied dans le ventre du vent qui nous vient de face durant les tempêtes.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Toufik Abou-Haydar (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Le passeur

Quel est le Personnage principal ?

Asher
Fiona
Lily
Jonas

10 questions
124 lecteurs ont répondu
Thème : Le passeur de Lois LowryCréer un quiz sur ce livre