AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070626410
112 pages
Éditeur : Gallimard (09/09/2010)
3.51/5   141 notes
Résumé :
Bienvenue est étudiante aux Beaux-arts de Paris. Elle manque d’argent, enchaîne les petits boulots et vit en colocation avec Lola, sa cousine délurée. Entre les enfants qu’elle garde, le nouvel amant de sa mère, les peines de coeur de Lola, et la jeune fille suicidaire qui a décidé d’être son amie, Bienvenue a le sentiment de ne s’occuper que des autres et cherche un sens à sa vie…
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 141 notes
5
3 avis
4
6 avis
3
8 avis
2
1 avis
1
2 avis

marina53
  11 avril 2015
Bienvenue, jeune fille d'à peine 18 ans, est étudiante à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Pas très à l'aise avec ses camarades de promo, elle les évite le plus souvent, surtout ce mec qui l'a invité à boire un café et qui n'arrête pas de mettre son prénom « Bienvenue » à la fin de ses phrases. Déjà qu'elle a du mal à l'assumer...Parce que l'argent manque terriblement, à peine de quoi remplir le frigo, elle doit absolument trouver un boulot qui l'aiderait à finir le mois. D'autant que sa cousine, Lola, avec qui elle cohabite, ne fait guère d'effort pour l'aider. Elle préfère se concentrer sur sa vie sentimentale chaotique avec son mec. Heureusement, elle passe avec succès l'entretien pour un boulot de nounou. Deux petits diables à garder, la mère n'étant pas là et le père souvent absent. Elle espère que les choses vont s'arranger mais difficile parfois de supporter les reproches de sa mère ou les engueulades avec Lola, d'aider une jeune fille qu'elle a sauvé du suicide, de suivre les cours et travailler...
L'on suit la vie parfois tumultueuse de Bienvenue, un prénom peu courant que son père lui a donné et qu'elle ne supporte pas. Elle devra concilier son travail et sa vie d'étudiante mais aussi devra faire avec ses amies (suicidaire ou volage), les bambins qu'elle garde, les voisins qui s'incrustent... Cela ne manque pas d'entrain et de vie tant Bienvenue est une jeune fille attachante qui ne manque pas de personnalité et de caractère, les personnages n'étant pas en reste. le trait et le découpage de Singeon apportent du rythme et les couleurs, séant à ce scénario enjoué.
Pas toujours facile de s'appeler Bienvenue...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Shan_Ze
  18 mars 2014
Bienvenue, la vingtaine, est étudiante aux Beaux-arts. Elle partage un appartement sous les toits avec sa copine qui emmène souvent son copain. Elle joue parfois à la baby-sitter ou à la serveuse mais ne semble pas s'ouvrir à un probable amour…
Une BD vraiment sympathique ! J'ai eu du mal au début avec Bienvenue qui avait l'air un peu revêche mais petit à petit, j'ai senti de la douceur, de la gentillesse. Bien rigolote, cette Bienvenue aussi ! J'ai moins adhéré aux dessins de Singeon qu'à ceux de Clément Oubrerie dans Aya de Yopougon mais l'histoire devient vite prenante à défaut d'être très originale. Reste plus qu'à me jeter sur le second tome pour connaitre la suite (la fin ?) de cette romance.
Commenter  J’apprécie          122
Bookie-Woogie
  01 juillet 2013
Ma mère m'a offert cette bande-dessinée parce que je lui faisait un peu pensé à l'héroïne. J'ai la langue bien moins pendue que Bienvenue mais j'aime bien joué la confidente pour mes amis. Je n'avais jamais lu Aya de Yopougon, je n'attendais donc pas grand chose qu'une lecture agréable avec de jolis graphismes. Je dois dire que je me suis beaucoup plus régalée que ça!
Bienvenue est une fille simple, qui ne voit pas l'intérêt de suivre la mode, qui ne cherche pas le grand amour, qui est toujours là pour tout le monde et qui possède un humour piquant et parfois un peu blessant, il faut le dire. Elle doit gérer ses problèmes d'étudiantes à Paris au milieu de personnages plus ou moins stéréotypés mais assez divers en fin de compte.
J'ai été un peu surprise de quelques critiques négatives ou mitigées car même sans être un chef d'oeuvre de dessin ou de psychiatrie, l'histoire était intéressante et agréable et traite de problèmes qui existent. Je pense que je vais continuer avec la série Aya, pour me faire une idéé tout de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Inshongore
  16 février 2021
La maman d'Aya de Yopougon revient avec une nouvelle série et une nouvelle jeune héroine. Plutôt un bon présage, me direz vous. Dans ce tome 1 on découvre donc Bienvenue, jeune étudiante en art à Paris.
Et sinon, l'histoire de quoi parle t'elle ? Eh bien c'est là que ça se complique.
Bienvenue ( la BD) parle de la vie de son héroine : ses cours, un prof, un gars de sa classe, une "amie" qui ne l'écoute pas, sa coloc qui est sa cousine, l'immeuble où elles vivent...
On continue : les habitants de l'immeuble: Jojo ancien cuistot au chômage, Dounia, un couple qui s'aime et se dispute, la concierge...
Ah oui, Bienvenue ça parle aussi d'une copine libérée, de la cousine et du copain de la cousine, de la relation de Bienvenue à sa mère...
Bienvenue fait aussi du baby sitting, le père est beau... et ah j'oubliais Bienvenue aide aussi une femme dans le métro, Penelope.
Le tout en 110 pages.
Cette énumération vous laisse pantois? C'est un peu près cet effet que j'ai ressenti à la lecture de cette BD. Beaucoup de pistes, d'intrigues lancées ( un mystère plane sur la famille où Bienvenue babysitte, les voisins de l'immeuble ont tous des petits secrets, il y a un début d'intrigue amoureuse). Bref, ici trop d'idées pour aucune histoire en somme.
Se concentrer sur la vie de l'immeuble, ou sur les études et la vie étudiante aurait mieux fallu. Quitte à faire que le tome suivant se consacre à un autre personnage ou une autre partie de la vie de Bienvenue.
Une BD brouillon, un chambardement, qui se ressent même dans la discontinuité des planches dessinées. Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
colimasson
  21 septembre 2011
Bienvenue est une jeune parisienne de 21 ans, étudiante à l'école des Beaux-Arts. Son statut lui confère une situation privilégiée pour évoquer tous les tracas que peuvent rencontrer les étudiants à l'heure actuelle. Colocation houleuse sous le toit d'une chambre de bonne, petits boulots dans des soirées mondaines chics, difficultés à se faire sa place dans le monde artistique, vie de célibataire endurcie, déjeuners avec la mère et le beau-père macho…
Marguerite Abouet n'épargne rien à Bienvenue, l'héroïne de son album, et n'hésite pas à l'affubler d'un prénom qui sera la source des principaux malentendus et quiproquos de cet ouvrage. Trouvaille ingénieuse s'il en est puisqu'elle permettra de faire l'objet d'un quart des conversations échangées par les personnages.

Malgré tout, il est difficile d'adresser des reproches à Bienvenue… La lecture n'est pas désagréable : le personnage a du répondant, une personnalité forte que rien ni personne ne semble pouvoir ébranler, et les évènements s'enchaînent les uns à la suite des autres, ne laissant aucun répit au lecteur ni aucun moyen de s'ennuyer. Mais la magie n'opère pas… Il manque à cet ouvrage des personnages secondaires forts, qui apportent un contrepoint intéressant à Bienvenue. Ici, au contraire, ils semblent jouer des rôles de subordonnés, se contentant de faire l'étalage de leurs défauts dans le seul but de se laisser adresser des remontrances par Bienvenue. du coup, le personnage finit par sembler un peu prétentieux, ce qui est pourtant contraire à ce que Marguerite Abouet avait très certainement l'intention de faire… Bienvenue qui rate tout, mais qui rate tout parce qu'elle l'a choisi[/b], parce qu'elle ne se laisse pas [i]corrompre par des idéaux contraires à ses principes, se fait la moralisatrice de tous les gens qu'elle croise et ceux-ci, pauvres êtres soumis et sans défense, se laissent remettre sur le droit chemin par des propos d'une prétendue sagesse agaçante.
La conclusion de ce premier tome est également décevante… Je suis certaine que vous l'avez déjà devinée… Lorsque l'on est une jeune fille et que l'on a du potentiel, comment ne pas conclure l'album de ses aventures par la promesse d'un rendez-vous galant avec un jeune homme ? Quand même, voilà qui est original !
On attend la suite des évènements sans grande impatience…
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
PeteplumePeteplume   04 mars 2017
— Salut, ça va ?
—Qu'est-ce que tu me veux Seb?
— Wahoouuh! Mal réveillée on dirait.
— Et alors, qu'est-ce que ça peut te faire?
— C'est bon pourquoi tu m,agresses comme ça?
— Je ne cause pas aux hypocrites
— Hypocrite!! De quoi tu parles là?
— C'est toi qui a balancé au prof de dessin que je vous snobais, non?
— Contrairement à toi, je ne vois pas le prof de dessin comme un psy.
— C'est tellement pas ce que je viens de dire
— Excuse-moi, mais tu m'y obliges aussi. Tu as vu comment tu me parles?
— En fait tu parais cool comme ça mais t'es un mauvais au fond de toi. Et puis la snob va faire le devoir toute seule.
— Attends! Tu n'as pas de binôme? Mais tu étais où le jour où le prof a donné le devoir?
— Une urgence à l'hosto!
—Je ne comprends rien...
— Bon, tu veux quoi Seb?
— Marie a dt que...
—Qu'est-ce que cette fashion victim vient faire là?
— Elle a dit au prof qu'elle se mettrait avec toi...
—Quoi? Et tout le monde a trouvé ça normal? Marie et moi!
— Tu n'es pas très normale toi-même!
— Je vais me la faire celle-là!
— Tu penses bien que je me serais mis avec toi, je ne rêve que de ça...
— ? Ah oui...
Seb, la prochaine fois que tu m'invites à boire un verre, j'accepterai. Pas aujourd'hui, parce que je ne peux pas.
Et tu verras que je ne suis pas une snob, moi!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GregorGregor   06 juin 2014
- Rachel, qu'est-ce qui t'est arrivé ? Pourquoi tu parles toujours de sexe ?
- Laisse-moi t'expliquer ma cocotte. C'est moi qui suis normale et toi qui crains, être sexe est naturel. Bienvenue, tu ne peux pas rester comme ça, tu seras de plus en plus aigrie, méchante, violente...
- Je ne suis pas aigrie et... et puis merde il faut que je dorme, Rachel, je prends le train à 7h. Bonne nuit.
Commenter  J’apprécie          10
colimassoncolimasson   21 septembre 2011
- Quel âge avez-vous jeune fille ?
- 21 ans et des poussières.
- Et toujours pas croqué de petite pomme ? Ca existe encore des vierges dans cette époque de string !
Commenter  J’apprécie          30
colimassoncolimasson   21 septembre 2011
- Bienvenue, je ne suis plus très jeune et je peux mourir du jour au lendemain. Alors sois un peu humaine envers moi.
- Arrête de vouloir toujours me culpabiliser. Ca fait des années que tu me répètes que tu vas mourir et tu as enterré toute ta famille.
Commenter  J’apprécie          10
colimassoncolimasson   21 septembre 2011
- Je te présente Alphonse…
- Mais, mais c’est un vibromasseur !
- Bravo ! Moi je préfère l’appeler Alphonse, ça fait plus humain. J’y tiens Bienvenue, et si tu savais combien il me procure du plaisir…
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Marguerite Abouet (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marguerite Abouet
Une web série originale pour s'immerger dans l'univers intime des créatrices et créateurs de littérature jeunesse.
Avec Marguerite Abouet , écrivaine, scénariste et réalisatrice.
La pause Kibookin est une production du Salon du livre et de la presse jeunesse avec le soutien de la Sofia et du Centre Français d'exploitation du droit de Copie.
autres livres classés : étudianteVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Aya de Yopougon 1

Dans quelle ville se déroule l'action ?

A Abidjan
A Ouagadougou
A Johannesburg
A Bamako

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Aya de Yopougon, tome 1 de Marguerite AbouetCréer un quiz sur ce livre