AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2075076928
Éditeur : Gallimard Jeunesse (09/11/2017)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Abidjan. Un homme a été mystérieusement assassiné dans un minable hôtel de passe. Personne n’a rien vu… et l’enquête doit rester discrète sous peine de défrayer la chronique, car la victime n’est autre que Traoré Compliqué, le célèbre magistrat ! Le grand commissaire Marius Kouamé est immédiatement mis sur l’affaire. Accompagné d’Arsène, son fidèle adjoint, il traque les suspects en tout genre, qui n’ont qu’à bien se tenir, car les tortures infligées par les deux fl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
tchouk-tchouk-nougat
  06 juillet 2018
Dans un hôtel de passe sordide d'Abidjan un mort est découvert et c'est la panique quand on s'aperçoit qu'il s'agit d'un magistrat reconnu. C'est le commissaire Kouamé que l'on met sur cette affaire sensible.
Une enquête policière émaillé d'humour en pleine côté d'Ivoire.
Le commissaire Kouamé est aidé par son fidèle lieutenant, Arsène, un blanc, qui fait collection de voiture improbable et toutes trop petites pour sa grande carrure. Cela donne lieu à pas mal de situations cocasses.
L'enquête policière quant à elle est plus classique avec récoltes de preuves, mystères, interrogatoires, fausses pistes et à la fin un détail et une révélation subite qui enclenchera la résolution du meurtre. Elle prend néanmoins son temps avec cette centaine de page.
Je ne sais pas si la police utilise réellement la torture à Abidjan mais certaines scènes de violence policière où l'on pend des suspects par les pieds pour leur faire avouer tous un tas de choses par la torture m'a semblé déplacé dans cette BD qui se veut plutôt drôle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
kathel
  16 janvier 2019
Marguerite Abouet est la scénariste de l'excellente série Aya de Yopougon et elle met de nouveau à l'honneur les habitants de son pays, la Côte d'Ivoire, dans le premier volume (je crois) d'une série policière. le dessinateur n'est pas le même que pour Aya de Yopougon, et c'est bien dommage parce que j'aimais beaucoup son trait et la vision colorée d'Abidjan dans cette série. Là, c'est beaucoup plus « crayonné », bien adapté pour dessiner des scènes de bagarres ou de poursuites. Car il s'agit d'une aventure policière plutôt animée : un magistrat très connu a été assassiné dans un hôtel de passe, et le commissaire Marius Kouamé et son adjoint Arsène doivent mener une enquête rapide et discrète. Mais ils gênent pas mal de monde, et les morts tombent comme des mouches sur leur chemin. L'histoire est distrayante, mais pas très originale, et je ne suis pas plus enthousiaste que ça !
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
Commenter  J’apprécie          100
fannyvincent
  02 avril 2018
Voilà une BD plutôt originale, ayant pour cadre les milieux interlopes d'Abidjan... un homme y a été tué dans un miteux hôtel de passe, et pas n'importe qui : le célèbre magistrat Traoré Compliqué ! le commissaire Marius Kouamé est chargé de cette enquête sensible. Accompagné de son fidèle Arsène, propriétaire de nombreux véhicules assez improbables, Kouamé va avoir fort à faire pour résoudre cet épineux dossier...
Cette histoire, plutôt agréable, est pleine de bruits, de couleurs... et d'agitation ! Elle se distingue également par sa verve et son côté assez déjantée, que l'on retrouve dès la couverture, laquelle attire le regard. Peut-être aurait-elle toutefois gagné à être un peu plus condensée...
Commenter  J’apprécie          60
badpx
  16 avril 2019
Je ne sais pas pourquoi j'ai emprunté cette BD. Il est vrai que j'aime beaucoup la couverture avec ces couleurs vives... Mais cela ne fait pas tout.
J'ai eu beaucoup de mal à finir ma lecture, j'ai du me pousser pour avancer. J'ai cru un moment que cela serait une BD divertissante et légère avec un ton assez décalé. Mais je me suis trompé. Certes le ton est assez cynique, mais je trouve que les pratiques policières présentées font froid dans le dos. Et surtout je trouve que l'histoire traîne en longueur, et manque de crédibilité : la mise en scène des galipettes d'un magistrat dans un hôtel sordide, m'a juste fait écarquiller les yeux ; et malheureusement il y a eu beaucoup d'autres scènes qui ont produit le même effet sur moi. Je me suis vite ennuyée.
J'ai fini ma lecture, je vais pouvoir passer à la suite.
Commenter  J’apprécie          50
Adl
  10 janvier 2019
Le voyage à Youpougon, guidée par Aya, m'avait beaucoup plus mais je n'avais pas suivi après ça les parutions de Marguerite Abouet.
La rencontre fortuite avec le Commissaire Kouamé a été l'occasion de retrouver l'humour et les travers d'une société en changement qui m'avait tant plu dans Aya.
Certes la caricature et le dépaysement sont moins marqués mais l'enquête n'a pas le temps pour ces bêtises, il y a un meurtre à résoudre, et c'est plutôt réussi!
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (3)
BoDoi   26 mars 2018
Une nouvelle série complètement déjantée qui démarre donc sur les chapeaux de roue et qui réussit même à satisfaire son lecteur grâce à un dénouement inattendu. On embarque pour la prochaine enquête !
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   11 décembre 2017
Marguerite Abouet (Aya de Yopougon) signe là encore un scénario original rendant hommage aux couleurs et au caractère de son pays la Côte d'Ivoire. Avec Commissaire Kouamé, elle nous livre une histoire déjantée et caustique.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   02 novembre 2017
Que l’on ne s’y trompe pas, malgré son trait décoiffant et ses personnages bon enfant, cet album que nous vous invitons à savourer s’adresse en premier lieu à un lectorat adulte.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   06 juillet 2018
-C'est quoi cet accoutrement ? Martine, tu la laisses sortir comme ça?
-Marius, c'est de son age! Toutes ses copines s'habillent ainsi, je n'y peux rien. Et puis sois plus présent si tu trouves qu'il y a trop de laisser aller. Tu verras qu'élever des enfants est plus difficile que de courir après des criminels!
Commenter  J’apprécie          60
fannyvincentfannyvincent   27 mars 2018
- Je vous demande de vous occuper personnellement de cette affaire, qui, bien sûr, ne doit pas s'ébruiter, vous imaginez le scandale ?
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Marguerite Abouet (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marguerite Abouet
Clément Oubrerie s?est fait connaître à la fois à la télé avec la mini-série déjantée Moot-Moot (scénarisée par Eric et Ramzy) et en BD aux côté de Marguerite Abouet avec Aya de Yopougon. Depuis, son dessin moderne et jeté se met au service de différents scénaristes : Julie Birmant pour "Pablo", "Isadora", "Il était une fois dans l?Est" et "Renée Stone", Joann Sfar pour "Jeangot", Stéphane Melchior pour "les Royaumes du Nord"? et plus récemment, il s?est mué avec talent en auteur complet pour "Voltaire amoureux", une série en cours qui devrait durer 4 tomes. Et puis le voilà le « jouet » de forces obscures et cyber, car il dessine pour un mystérieux collectif de scénaristes un thriller d?espionnage burlesque, "Cyberfatale", authentiquement inspiré par le département de la défense cyber française? Mais chuttttt, ne le répétez pas trop.
+ Lire la suite
autres livres classés : côte d'ivoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Aya de Yopougon 1

Dans quelle ville se déroule l'action ?

A Abidjan
A Ouagadougou
A Johannesburg
A Bamako

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Aya de Yopougon, tome 1 de Marguerite AbouetCréer un quiz sur ce livre