AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369810483
56 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (01/10/2014)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Le jeune Arsène est un enfant de la rue a 12 ans quand il est envoyé à la Haute Boulogne sinistre maison de redressement sur Belle Ile en mer. Son crime  ? avoir été témoin du meurtre d'un maître de savate, Théophraste Lupin. C'est dans ce bagne pour jeunes garçons que débutent les aventures du jeune Arsène, qui sera adopté dans ce tome 1 par le comte De la Marche. Celui-ci lui assurera la formation d'un gentleman, et lui transmettra son combat personnel, la lutte c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
cvd64
  10 avril 2021
bagne pour mineurs à Belle-Ile....Violences d'un temps où les droits de l'enfance était inconnue , on y retrouve Arsène qui n'est pas encore Lupin , mais déjà très débrouillard .
Avant d'être agressé par d'autres "détenus", ilarrive à s'évader aves son acolyte avant d'être repris puis libéré mais cette fois ci légalement, enfin presque... par un homme faisant d'Arnèse son fils .
élevé et éduqué par son nouveau père dans le but de renverser une congrégation du mal, Arsène va devoir quitter les siens pour parfaire son éducation mais le mal est tout proche...
Commenter  J’apprécie          130
Bazart
  17 janvier 2015
Personnellement, je ne fais pas du tout partie de ceux, et ils sont pourtant nombreux, qui ont été baignés dans leur jeunesse dans la série télévisée d'Arsène Lupin, interprétée par Georges Décrières, dont ce fut le seul rôle notable. J'ai également squeezé la sortie il y a une dizaine d'années du film de Jean Paul Salomé avec Romain Duris qui reprenait le rôle du célèbre gentleman cambrioleur.
Pour tout vous dire, d'Arsène Lupin, je ne connais pratiquement que la chanson de Jacques Dutronc… et pour vous (re) tout vous (re) dire, j'avais dans la tête « c'est le plus grand des voleurs, oui mais c'est un gentleman » pendant toute ma lecture du premier tome de la BD Arsène Lupin, les origines, paru en septembre dernier aux éditions Rue de Sèvres.
.Comme le titre l'indique parfaitement, ce premier tome de la BD Arsène Lupin, les origines, revisite l'histoire de l'apprenti cambrioleur que fût Arsène avant de devenir ce fameux gentleman cambrioleur.

Le récit commence lorsqu'Arsène Lupin à 12 ans (il fait pourtant un peu plus âgé) se retrouve dans une maison de redressement à la Haute Boulogne avant d'être adopté par le comte de la Marche qui lui apprendra à devenir un gentleman.
Voilà une bien agréable version des origines du célèbre cambrioleur, mené d'une belle maitrise par Pierre Descodt (dialoguiste et coscénariste), et joliment accompagné par les beaux dessins de Christophe Gaultier (dont les illustrations font un peu penser à l'univers de Joann Sfar, les deux ont visiblement travaillé ensemble, ceci expliquerait cela). La reconstitution de cette France de fin de 19e siècle, entre injustice et romantisme est bien rendue.
Cela étant, difficile d'être particulièrement enthousiaste sur ce premier tome : certains personnages sont un peu sommairement présentés, et le tout manque un peu de nuance…Peut-être faut il attendre les autres tomes pour se faire une idée plus globale de l'oeuvre, ou peut-être aussi, faut il la réserver aux fanas du personnage, ce dont je ne suis manifestement pas…
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
mfgaultier
  28 décembre 2014
Tout le monde connaît Arsène Lupin, le fameux cambrioleur créé par Maurice Leblanc, qui aurait eu 150 ans le 11 décembre dernier. Mais connaissez-vous l'enfance de ce personnage ? Non ? Eh bien, vous pouvez réparer cette lacune en lisant cette BD dont le premier tome, « les disparus » vient de sortir chez la maison d'édition Rue de Sèvres.
Dans cet album, on croise de curieux personnages, qui convergent vers le jeune Arsène, sans que nous en connaissions la raison. D'abord, nous suivons un journaliste enquêtant sur une sorte de maison de redressement en Bretagne, la « Haute-Boulogne », en fait un bagne qui a fort mauvaise réputation car quelques jeunes issus de ce centre ont été retrouvés noyés. Parmi les pensionnaires, au milieu de gamins prêts à mordre, se trouve d'ailleurs Arsène, qui n'est pas le moins sauvage de la bande.
Arsène attire l'attention du comte Perceval de la Marche, qui demande – et obtient – sa libération au sinistre Janvier, directeur de l'établissement. Adopté par ce comte, désormais libéré du bagne, une nouvelle vie commence pour Arsène…
Cette BD est très agréable à lire, de nombreuses aventures se télescopent et donnent beaucoup d'énergie à l'histoire dont on ne perd pas le fil. Bien au contraire, ce premier tome me donne très envie de connaître la suite des aventures de ce jeune homme aux yeux vairons (un oeil bleu, l'autre vert !) et aux origines encore mystérieuses… Les amateurs d'Arsène Lupin devraient apprécier ces savoureuses aventures qui sont à la hauteur de la réputation de leur modèle.
Les dessins de l'album, signés par Christophe Gaultier, peuvent rebuter au premier abord. Ils semblent manquer de finesse mais c'est finalement ce qui fait leur charme. Pour être franche, cela m'a gênée un peu au début, le temps de m'habituer au graphisme. Une fois accrochée par l'histoire, j'ai vraiment apprécié le style du dessinateur, tout à fait particulier, complètement rehaussé par les couleurs de Marie Galopin. J'ai aimé les visages très expressifs des personnages et finalement j'adhère à 100 % ! (quel retournement de situation ! mais n'allez pas croire que c'est parce que nous portons le même patronyme, je n'ai pas de lien de parenté avec ce jeune et talentueux dessinateur !). Et le scénario vif, précis, élaboré par Benoît Abtey et Pierre Deschodt nous plonge fort bien dans cette époque de la fin du 19ème siècle, entre roman feuilleton et intrigues policières…
Une BD comme je les aime, pleine d'aventures, avec un chouette héros qui ne se laisse pas démonter par sa mauvaise fortune. J'ai hâte de lire la suite et de mieux connaître les motivations de ce futur gentleman cambrioleur !

Lien : http://blogs.lexpress.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
temps-de-livres
  31 octobre 2014
1888, Arsène Lupin est dans une maison de redressement à Belle-île, mais treize ans de vie dans la rue ont forgé le caractère de l'adolescent. Dès qu'il peut, il tente de s'échapper. Sur le continent, le comte de Marche recherche Arsène…
On connaissait les adaptations littéraires, voici le pastiche ! Quand on connaît l'oeuvre de Maurice Leblanc, la biographie de son célèbre personnage est connue. Arsène Lupin, les Origines est différent, tout en concordant certains points. Théophraste sera son professeur de savate, Victoire prend soin de lui, etc. Alors, comment prendre ce nouvel Arsène qui s'éloigne du canon lupinien ? En commençant par le début ! Benoît Abtey et Pierre Deschodt vont sortir aux éditions Xo, Les Nouveaux Exploits d'Arsène Lupin. L'origine de ces aventures est contée dans Arsène Lupin, les Origines. le projet revisite la biographie du gentleman-cambrioleur. On pourra le critiquer, une fois l'ensemble lu. Pour l'instant, faisons fi de la version officielle. Ce premier tome est un long prologue. La moitié du tome est consacré au bagne, montrant la dure vie (réelle) des enfants détenus. l'autre moitié montre l'adoption d'Arsène par le compte de la Marche, sa nouvelle éducation et son envoi dans un pensionnat. le lecteur pourra en ressortir frustré et pourtant, on est captivé. En 1888, c'est la période de la belle-époque. On nous montre des enfants « criminels », des bagnes « reconvertis » et des moeurs frivoles en face (grands restaurants, opéras). Un fossé social qui sans doute marquera Arsène. Malgré son passé et le fait qu'il soit adopté en pleine adolescence, notre héros reste en second plan. Il observe, fait ce qu'on lui demande. Il n'agit qu'en dernier lieu. le traitement des auteurs fait qu'Arsène, en dépit de cet « effacement » reste le héros. Si les grandes lignes sont tracées, le lecteur se demandera quels sont les détails. Plusieurs pistes sont ouvertes. le trait de Christophe Gaultier est dur. Il montre un monde ou l'enfance et la joie de vivre n'ont plus de place. C'est âpre, « sans avenir ? » Heureusement, les couleurs de Marie Galopin rehaussent le ton (mais il serait intéressant de découvrir le noir et blanc).
A défaut de respecter la biographie d'Arsène Lupin, le livre se promène aisément dans l'univers de Maurice Leblanc. Entre hommage et ré-écriture du héros, les origines se lit facilement. On regrette cependant ce long prologue qui saute des étapes. A voir s'il est utilisé plus tard.
Toutes les informations sur Arsène Lupin proviennent Des Nombreuses Vies d'Arsène Lupin, d'André-François Ruaud, aux Moutons Electriques.
ARSENE LUPIN LES ORIGINES T1 : LES DISPARUS AUTEURS : BENOÎT ABTEY-PIERRE DESCHODT DESSINATEUR : CHRISTOPHE GAULTIER COULEURS : MARIE GALOPIN EDITIONS : RUE DE SEVRES
Lien : http://tempsdelivresdotcom.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Missbouquin
  03 octobre 2015
Au dernier Salon du Livre, je suis tombée sur cette bande dessinée, habilement dissimulée au milieu du stand de l'École des Loisirs ! Ni une, ni deux, j'ai sauté sur l'occasion d'assouvir ma passion pour ce cambrioleur / redresseur de torts de génie que fut Arsène Lupin.
Dans cette adaptation qui compte pour le moment deux volumes, les auteurs nous proposent une version très personnelle du voleur : on le découvre d'abord s'évadant d'un bagne pour enfants, puis étant adopté par un riche bourgeois. Ces deux aspects devant expliquer à la fois sa tendance à cambrioler tout ce qui passe, ainsi que son amour du luxe et des beaux objets.
Pour autant, si la BD est réussie d'un point de vue de l'histoire – pleine de rebondissements, des personnages intéressants -, pour moi elle l'est moins sur le plan de la fidélité au héros de Maurice Leblanc. de plus, je n'ai pas vraiment apprécié le graphisme, qui rend certains personnages assez laids.
Néanmoins c'était intéressant de la lire, et malgré tout j'attendrai la suite, non pas pour le plaisir de retrouver mon personnage préféré, mais pour celui d'une bonne histoire.
Lien : http://missbouquinaix.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Sceneario   21 octobre 2014
Avec un dessin et des couleurs aux allures assez vieillottes pour coller parfaitement avec la période mise en scène et avec ses ambiances, Christophe Gaultier et Marie Galopin signent un premier tome stylé dans lequel on entre sans peine.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
cvd64cvd64   10 avril 2021
- L'effet de surprise aurait-il ruiné la superbe de ce drôle?
- Il semblerait en effet qu'elle s'en soit allée dans le ruisseau.
- Vous êtes qui? Vous voulez quoi?
- Que vous honoriez le patronyme dont vous êtes affublé, maitre mouchard. Que deviennent les disparus de la Haute-Boulogne?
- Mais tout le monde le sait... Les nauffragés...
- Mauvaise réponse. Voyons... Lequel des ces appendices trancherons-nous le premier? Le Grand? ... Ou le petit?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
pilou62200pilou62200   23 décembre 2014
Merci pour la visite, monsieur le directeur. Maintenant, pour les besoins de mon article, j'aimerais interroger vos pensionnaires.

Que voulez vous savoir ?

La vérité.

Trêve d'angélisme, Monsieur Roubaud. Je dois dresser des bêtes sauvages.

Et pour cela, tous les moyens sont bons, n'est ce pas ? Il est notoire qu'ici, à la Haute-Boulogne, les sévices sont monnaie courante.

Quelques coups de bâtons n'ont jamais tué personne.

Si vous le dites.

Tout philanthrope que je sois, je n'entends pas me laisser dicter ma conduite par un béjaune !

Auguste !

La paix Madeleine !

Dommage. Vous m'étiez pourtant sympathique, monsieur Roubaud. Bon vent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
pilou62200pilou62200   28 décembre 2014
Merci pour la visite, monsieur le directeur. Maintenant, pour les besoins de mon article, j'aimerais interroger vos pensionnaires.

Que voulez vous savoir ?

La vérité.

Trêve d'angélisme, Monsieur Roubaud. Je dois dresser des bêtes sauvages.

Et pour cela, tous les moyens sont bons, n'est ce pas ? Il est notoire qu'ici, à la Haute-Boulogne, les sévices sont monnaie courante.

Quelques coups de bâtons n'ont jamais tué personne.

Si vous le dites.

Tout philanthrope que je sois, je n'entends pas me laisser dicter ma conduite par un béjaune !

Auguste !

La paix Madeleine !

Dommage. Vous m'étiez pourtant sympathique, monsieur Roubaud. Bon vent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma   13 octobre 2015
Leçon du jour : il y a des combats que l'on mène pour obtenir un trophée et ceux auxquels on consacre sa vie.
Commenter  J’apprécie          00
ClioInoClioIno   15 décembre 2019
Abyssus abyssum invocat.
L'abîme appelle l'abîme.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Benoît Abtey (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Abtey
"Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin" (XO Editions)
autres livres classés : bagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4000 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..