AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782369812760
60 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (20/01/2016)
3.48/5   21 notes
Résumé :
L'Histoire s'est mise en marche à Moscou un froid matin de 1917 et ne fera que s'accélérer pour Anastasia et sa famille. En fuite, aidés du fidèle major Sinclair envoyé par des cousins royaux, les Romanov devront déjouer les pièges de la sinistre nouvelle police politique menée par Staline. Mais les amis se font rares dans l'Europe ruinée par la guerre ? Les Romanov seront l'enjeu du pire des chantages, qui présidera aux destinées de peuples entiers.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Musardise
  17 mai 2020
Ça n'allait déjà pas fort avec la lecture du premier tome, et c'est sans doute pour ça que j'ai mis plus d'un an à lire le tome 2. Ce dont j'aurais pu m'abstenir.

On était déjà dans l'uchronie, on bascule dans le révisionnisme. Parce que traiter l'Histoire de cette manière, ça revient à ça. Qu'on imagine que les Romanov n'aient pas été tués à Iekaterinbourg, bon, c'est une légende qui court depuis longtemps, pourquoi pas broder dessus. Faire de la famille Romanov, et en particulier du tsar Nicolas II, de braves gens qui, après bien des épreuves, se rallient aux thèses de Marx... C'est un peu gros, tout de même ! Ajouter l'Angleterre, l'Allemagne, et, oui, oui, oui, Hitler au milieu, non seulement on n'en voit pas l'utilité, mais ça sent tout autant les gros sabots.

Et puis cette façon de raconter l'épopée des Romanov, qui vont d'embûche en embûche, mais tombent toujours au moment opportun, au moment crucial où ils allaient y passer, sur des sauveurs, c'est lourd. Déjà la première fois, c'est lourd. La deuxième, encore plus, la troisième, la quatrième... Vous avez saisi le concept. Sans compter que les péripéties s'enchaînent bien trop vite pour qu'on puisse s'attarder sur les personnages secondaires, et donc comprendre certains enjeux des révolutions de 1917. Notamment en ce qui concerne les multiples minorités qui avaient fait front commun avec les socialistes pour changer de régime politique et qui ont fini par se retrouver le bec dans l'eau une fois le mouvement bolchevique et Lénine au pouvoir. Donc ces représentants de certaines minorités de Russie ne servent qu'à deux choses, sauver les Romanov d'une part, montrer que la violence est partout, d'autre part, et que des sauveurs peuvent aussi s'avérer des monstres assoiffés de sang (cf. l'avant-dernière planche). Quant à l'histoire d'amour, à Volodia et à Anastasia, ils ne servent à rien du tout !

Je vais donc répéter ce que j'avais déjà écrit à propos du premier tome : il existe un point fort dans cet album, c'est le travail graphique de Mayalen Goust, qui s'est donné du mal question dessin, mise en page et colorisation. Résultat : c'est de la confiture donnée à un cochon. Et encore ! Après tout, rien ne prouve que les cochons n'apprécient pas pour de bon la confiture, alors qu'il est évident que Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux ont massacré les efforts de Mayalen Goust, à qui on doit les seules qualités de la série. Argh !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Under_the_Moon
  09 mai 2016
Si d'un point de vue graphique ce tome est plus riche et intéressant que le précédent, on ne peut malheureusement pas en dire autant de l'histoire.
Je n'étais déjà pas très convaincue par le premier tome, mais alors là on touche le fond...
Le scénario est complètement tiré par les cheveux, et je n'ai pas aimé la façon dont les auteurs ont pris de la liberté avec les faits historiques. Bien sûr, ce point de vue n'engage que moi, mais il me semble que "la véritable histoire" est suffisamment riche et qu'il 'est nul besoin d'inventer des scènes complètement abracadabrantesques. Par exemple, pourquoi ne pas avoir fait intervenir Raspoutine ? Les services secrets britanniques rentraient parfaitement. Alors certes, ça excluait Hitler, mais bon...
Pour "faire bien", ok, le scénario intègre des pauvres gens des minorités de l'empire russe qui se sacrifient pour la bonne cause, mais là encore ce n'est absolument pas crédible. Et ces passages ont trop d'airs de "politiquement correct" et d'envie de bien faire mal placées.
Une perte de temps à mon goût, heureusement que cette lecture fut courte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
yanndallex
  09 mars 2016
J'avais beaucoup aimé le tome 1, et j'aime autant ce tome 2 à la différence près que cette fois-ci Benoit Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux extrapole l'histoire et nous donne leur vision, peut-être surréaliste, sur les faits possibles de cette période trouble. En effet nos manuels d'histoire nous précisent presque tous que les Romanov sont morts assassinés le 11 juillet 1918 à Ekaterinbourg.
Ainsi nos deux scénaristes imaginent donc une version cachée possible (ou pas) de l'histoire et cela avec un grand talent et de belles idées !! de plus, les deux compères ne manqueront pas de nous glisser de nombreuses références et/ou personnages historiques pour nous embrouiller les méninges. Donc au cours de la lecture, il ne sera pas rare de rencontrer des personnages tels qu'Alexandre Koltchak, dirigeant de l'armée anti-bolchévique, ou bien un petit caporal allemand hélas bien trop connu….
Tout va vite, l'action et les évènements s'enchainent et ne laissent guère le temps de souffler. le jeu du chat et la souris est très bien développé et superbement soutenu par un découpage véritablement à la hauteur de cette trame d'enfer.
le dessin de Mayalen Goust quant à lui, toujours aussi merveilleusement élégant, s'affirme et prend beaucoup de puissance. Les mises en scène sont de plus en plus dynamiques et le trait reste très fluide pour accompagner cet étalage d'action que nous livre le scénario.
Les couleurs sont toujours aussi superbement réalisées, relevant parcimonieusement l'aspect dramatique des situations avec des éclats de rouge et de couleurs vives.
En bref, ce trio d'auteur réussit parfaitement son « uchronie » tout en débordant d'imagination.
Ce triptyque promet donc d'être une excellente référence pour le genre.
J'ai absolument hâte d'en lire la suite !
Lien : http://www.7bd.fr/2016/03/ka..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jumax
  27 janvier 2016
L'histoire continue sa marche cruelle, la révolution écrase toute la Russie et la famille impériale est toujours en cavale. Un des plus grand mystère historique raconté ici., les Romanov ont-ils survécus ? Ici on se demande surtout jusqu'à quand ils vont survire...
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          120
Loucy
  02 février 2016
J'avais beaucoup aimé le premier tome de Kamarades paru l'année dernière , et j'étais impatiente d'en découvrir la suite.
Dès la première planche, le lecteur est de retour là où il avait quitté les personnages, dans le feu de l'action et aussitôt les sentiments que l'on pouvait éprouver à propos de nos héros ressurgissent. En quelques images, quelques mots, l'histoire nous revient en mémoire et l'action se remet en marche aussitôt.
Les dessins et la mise en couleur sont toujours aussi réussis, c'est toujours un bonheur de regarder chaque case, chaque planche. L'histoire quant à elle avance, nous avançons dans l'histoire des Romanov, et dans l'histoire de la Russie. On voit également les jeux politiques de l'Europe en général, les Romanov quittant le pays. L'histoire entre Volodia Ivanovitch et Anitchka avance également, leurs liens sont plus forts, plus développés. La romance prend presque le dessus sur la teneur historique dans ce deuxième tome, Staline étant moins présent dans cet opus. J'aurai aimé d'ailleurs voir davantage Staline mais je ne doute pas qu'on le suive plus dans le troisième et dernier tome de cette série.
Une jolie suite de série, j'ai maintenant hâte d'avoir entre les mains le dernier tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (3)
Sceneario   04 mars 2016
e tome 2 est bien mené, entraînant et stylé. C’est une uchronie qu’il vous est conseillé de découvrir au catalogue des éditions Rue de Sèvres.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   01 mars 2016
Ce récit dense et habile est servi par un dessin léger aux couleurs lumineuses qui accentuent le romantisme de cette épopée dans les arcanes de la révolution russe.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   26 février 2016
Kamarades possède cette infime différence relevant du subjectif qui vous fait apprécier un album plus que de raison…
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JumaxJumax   26 janvier 2016
Tu vas débicher des bourgeois qui remplaceront, dans la tombe, la famille impériale... Pour le peuple, pour la révolution, pour l'histoire... Les Romanov sont morts !
Commenter  J’apprécie          120
LilizLiliz   24 mars 2018
Une longue route attendait encore les Romanov et leur escorte avant qu'ils ne parviennent au terme de leur odyssée.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Benoît Abtey (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benoît Abtey
"Les nouvelles aventures d'Arsène Lupin" (XO Editions)
autres livres classés : Russie (Maison des Romanov)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2337 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre