AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330103859
Éditeur : Actes Sud (02/05/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Lally est une jeune fille curieuse, à l'imagination débordante. Passionnée par la culture amérindienne, elle se rêve en guerrière cherokee. Avec sa meilleure amie Paty, elle réalise aussi toutes sortes d'expériences ? parfois dangereuses ! - tirées des livres d'aventure qu'elle dévore. Mais Lally a beaucoup de mal à se concentrer en classe, et c'est la peur au ventre qu'elle se rend le matin à l'école. Un jour, Lally rencontre un jeune homme, Aldo, qui campe près de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
letilleul
  15 septembre 2018
Un joli roman porté par la personnalité truculente de sa principale héroïne pleine de rêves et de soif de vivre. Au fil des rencontres, c'est une formidable histoire de liberté et d'amitié qui nous est proposé : pep's et bonne humeur sont garantis !
Commenter  J’apprécie          140
angelita.manchado
  20 juin 2018
Résumé Trop de chefs, pas assez d'indiens de Marion Achard
Lally a 10 ans, elle est la fille d'un chef indien Cherokee. Mais ce n'est que dans ses rêves car elle a une imagination débordante qui lui joue énormément de tours dans sa vie quotidienne, à l'école.
D'ailleurs, tout cela déplaît aux adultes qu'elle côtoie.
Avis Trop de chefs, pas assez d'indiens de Marion Achard
Un petit roman qui se laisse lire pour un adulte. Très facile. Cela prendre peut-être un peu plus de temps pour un enfant qui se retrouvera ou pas dans le personnage de Lally. Elle est en CM2 et cela ne se passe pas bien pour elle. Elle n'a pas de très bons résultats, va avec la boule au ventre à l'école et surtout les adultes ne la comprennent pas. Pourquoi ? Parce que Lally est une rêveuse, elle aime les histoires, notamment celles d'indiens. Si elle était interrogée en classe, elle obtiendrait de très bonnes notes. Mais Lally aime expérimenter et on comprendra pourquoi. On comprendra également la raison de ce mal-être, de cette envie de fuir, de connaître autre chose que son village où tout le monde se connait, a des opinions sur chacun.
Après analyse, Lally est, je trouve, une petite fille qui souffre. Heureusement qu'elle a sa meilleure amie, mais cela ne suffit pas. Elle recherche l'amour de ses parents, et notamment de sa mère. Cette brève rencontre avec Aldo va lui permettre de rencontrer quelqu'un qui va la comprendre. Bien sûr, elle échafaudera des hypothèses mais il lui fera un magnifique cadeau. Même si elle ne comprend pas tout, Lally sera extrêmement franche avec ce jeune homme. Elle avait besoin de lui et il a eu besoin d'elle. Quand une rencontre est magique et permet de changer le cours d'existences, c'est magnifique.
J'aime ces auteurs qui savent parler aux enfants, même les plus jeunes sans utiliser de mots trop difficiles. La lecture est plaisante et aborde les thèmes de l'amitié entre enfants, enfants et adultes. Autre thème celui de l'enfant qui ne se sent pas à sa place dans un monde trop régi par les lois, par la norme. On ne donne pas assez de place à ses enfants rêveurs, qui ont beaucoup d'imagination et qui s'instruisent d'un autre côté, grâce à leurs passions. Ces enfants peuvent être déstabilisés lorsqu'ils rencontrent une situation qui se révèle fausse. Comme le dit si bien l'auteur par la voix, l'écriture de Lally. le cerveau prend du temps pour apprendre un fait, des données. Lorsque ces derniers sont faux et qu'il n'y a pas d'explications données, il est encore plus difficile à ce même cerveau d'annuler l'info apprise et d'en apprendre une autre.
Pour information, lorsque j'ai lu le titre, je m'attendais à une toute autre histoire. Il m'a fait penser à ces livres de développement personnel où l'on est en prise avec un Chef et que l'on est un indien qui doit suivre les idées de ce chef et ne pas montrer trop de résistances. Je pensais que ce serait une histoire de cour d'école avec ceux sont les stars de l'école, qui font et défont les amitiés et qui acceptent ou pas d'autres élèves. Je me suis trompée de bout en bout et ce n'est pas plus mal.
Je remercie les Editions Actes Sud Junior pour cette lecture.
Lien : http://livresaprofusion.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virgule-Magazine
  03 avril 2019
Lally a dix ans et, à l'école, elle accumule les mauvaises notes et les punitions. « La mise au piquet est de loin la punition que je préfère. Car sur le mur écaillé au fond de la classe, il y a cette lézarde qui me permet de m'échapper. Une lézarde, c'est un chemin. Et un chemin, c'est le début de la liberté. » Quand Lally prend le chemin de la liberté, elle devient, grâce à son imagination débordante, une guerrière cherokee connue sous le nom de « Lally, Reine des forêts profondes »…
L'avis de Chloé, 11 ans : Ce roman imaginatif et créatif montre la difficulté à faire la différence entre la réalité et l'imaginaire. Très surprenant.
L'avis de la rédaction : le mal-être de Lally à l'école fait de la peine, mais la fantaisie et l'imagination de cette enfant nous entraîne dans des aventures passionnantes. Lally est drôle et sympathique, et pleine de ressources, quoiqu'en dise le système éducatif !
Commenter  J’apprécie          20
reveusedusud
  31 mai 2018
Un excellent petit roman qui met bien en avant des thématiques complexes que peuvent rencontrer nos jeunes enfants. Dans un tourbillon d’idées et une écriture pétillante, l’auteur nous fait retrouver notre âme d’enfant en nous lançant sur les traces de Lally, farouchement décidée à préserver son indépendance.
Pleins d’images dans la tête, pleins d’idées à essayer, un enthousiasme débordant… Malheureusement ce trop plein empêche Lally d’écouter en classe et la range systématiquement du côté de la fille impossible qu’il faut absolument éviter… Malgré quelques soutiens, Lally ne vit pas entièrement, et on lui reproche sans cesse d’être différente, trop différente de l’enfant que ses parents espèrent.
Sa rencontre avec Aldo va lui permettre de faire une parenthèse dans sa vie et de pouvoir placer des mots sur son malaise. Petit à petit, poussée à bout, Lally va devoir exprimer ce qu’elle ressent. Le chemin est long, les épreuves sont dures, mais pour se sentir de nouveau pleine, Lally va devoir aller au bout de son cheminement.
Livre initiatique sur la rencontre de deux âmes voyageuses, ce livre offre aussi une profonde réflexion sur la fonction du rêve chez l’enfant et de ce qui lui est permis de faire en raison de son âge. Lally voudrait réaliser des choses qu’elle n’est pas encore en mesure de vivre et cette frustration est telle qu’elle l’empêche de vivre pleinement cette première vie d’enfant.
J’ai adoré le caractère de cette jeune fille, débordante de vie. Elle est superbement dépeinte et fais ainsi office d’étendard à tous ceux qui se reconnaîtront en elle et pourront s’appuyer sur cette lecture pour exprimer leur malaise. L’écriture est très bien, complexe comme il le faut pour ne pas desservir le propos sans perdre le jeune lectorat à qui ce livre s’adresse quand même.
Je recommande chaudement cette lecture qui fera passer un bon moment à qui s’y plongera. Elle apportera sourire sur vos lèvres et mettra du peps dans votre journée !!
Lien : https://lechampdesabeilles.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DolceBib
  18 septembre 2018
Lally a dix ans et une imagination débordante qui lui attire des ennuis à l'école et donc à la maison où ses parents, surtout sa mère, ne la comprennent pas. Elle n'a qu'une amie Patty mais elles vont être séparées. Lally va rencontrer Aldo, un jeune homme qui a décidé de rejoindre l'Afrique à pieds.
Un roman non pas sur l'échec scolaire mais sur la difficulté de l'école à s'adapter à des enfants qui ont une autre façon d'apprendre.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ArtiolaArtiola   19 janvier 2020
Dès que j’ai vu son visage, ses joues rouges, ses lèvres pincées et ses narines qui palpitaient, j’ai creusé un immense trou entre elle et moi. Si grand et si profond que personne ne pourrait sauter par-dessus.
Chaque cri qu’elle poussait élargissait le gouffre.
Commenter  J’apprécie          10
ArtiolaArtiola   19 janvier 2020
-Je suis décevante.
-Décevante ? C’est peut-être un peu fort, non ?
-Non, je t’assure, je le vois. Quand je fais quelque chose, ils font toujours leur mine de travers. Enervée ou en colère…ou déçue.
J’ai fait une tête énervée, puis une tête en colère, puis déçue pour mieux illustrer mes propos. Ça a fait rigoler Aldo.
-Je te promets ! J’ai insisté. Au début j’ai essayé de faire des trucs bien pour leur montrer, mais ça ne sert à rien. Ils ne voient que ce que je rate.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ArtiolaArtiola   19 janvier 2020
…désapprendre quelque chose qu’on a appris est quasiment impossible. Il faut déprogrammer sa mémoire pour y effacer la chose qu’on s’est forcé à imprimer. C’est comme quand on apprend mal l’orthographe d’un mot, on a toujours un doute, parce que le cerveau se souvient de ce qui lui a été inculqué en premier.
Commenter  J’apprécie          00
ArtiolaArtiola   19 janvier 2020
Par la fenêtre, les nuages s’accumulaient en gros paquets sombres, s’accrochant aux sommets des collines. Ils parsemaient les arbres de lambeau violets. Dans quelques minutes, la pluie allait dégringoler.
Commenter  J’apprécie          00
ArtiolaArtiola   19 janvier 2020
On ne peut pas être en guerre contre tout, tout le temps !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : phobie scolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Des petits trous au bout des doigts

Comment s'appelle la personne victime du diabète ?

jules
julien
aucune bonne reponse
tom

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : Des petits trous au bout des doigts de Marion AchardCréer un quiz sur ce livre