AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330027583
Éditeur : Actes Sud Junior (05/03/2014)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Tout avait pourtant bien commencé puisque Papa et Maman nous avaient invités au restaurant avec mon frère Lucas. J'aurais dû me douter que c'était un piège!
En fait, ils voulaient nous annoncer que nous partions en tournée. Tout l'été. Avec eux. Et Lucas.
Dans une minuscule caravane! Pour trente spectacles!
Des tournées de cirque, tu sais je l'écris vite avant de pleurer, mais j'en ai déjà vécu quelques unes.
Et il n'y a rien de pire.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  09 avril 2015
Tout le monde n'a pas la chance d'avoir des parents tristement banals, qui n'ont pas le temps/les moyens de vous emmener en vacances, qui vous expédient en colo ou au centre aéré une partie de l'été ou vous laissent vous ennuyer à la maison pendant que vos copines sont à l'étranger.
Regardez Taloula, par exemple. Ses parents saltimbanques, jongleurs, magiciens, viennent de décrocher un contrat pour une tournée estivale de trente dates. Elle est furieuse : elle qui voulait rester chez elle va devoir les accompagner, vivre dans une caravane minuscule et pourrie, dormir avec son frangin, supporter le crachin breton, assister au même spectacle miteux soir après soir, faire bonne figure, applaudir...
Un petit roman qui ne m'a pas captivée, mais adapté aux enfants à partir de 7-8 ans : les jeunes lecteurs se retrouveront forcément dans le journal de cette petite râleuse. Une jolie leçon à la fin, bien amenée, sans gros sabots : c'est toujours mieux chez les autres : "Oh, du cirque ? T'as trop d'la chance..." Donc vu de l'extérieur, c'est super chez soi. CQFD.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
murielan
  12 août 2014
Pour Taloula, les vacances sont compromises. Ses parents ont prévu une tournée du cirque familial en Bretagne et en plus en caravane...
Dans ce second volet toujours autant drôle des aventures de cette famille de saltimbanques, Taloula a grandi mais reste aussi râleuse et en rébellion contre le monde du cirque.
Grâce à son journal intime, on découvre l'envers du décors du monde du spectacle : tout n'est pas que strass et paillettes, les moments de lassitude existent !
A partir de 8/9 ans.
Commenter  J’apprécie          190
Jangelis
  08 septembre 2015
Un peu tristounet !
Le sujet est intéressant : la différence entre ce qu'on pense de la vie des gens, et ce qu'ils vivent réellement, le monde du spectacle vu de l'intérieur, etc ...
Mais quelle tristesse : le titre ne me paraît pas très juste : ce n'est pas de parents compétents que manque Taloula, mais d'un peu d'empathie et de gentillesse.
Qu'elle doive suivre sa famille tout l'été, alors qu'elle avait d’autres projets apparemment avancés, passe. Qu'elle soit censée les aider, avoir l'air contente, d'accord.
Mais de là à l'obliger à assister au spectacle chaque jour, à ne rien faire d'autre de la semaine, même pas lire pendant les représentations qu'elle connaît par coeur. Et finir par la punir en l'obligeant à regarder d'un bout à l'autre chaque spectacle, pas de distraction, rien.
Franchement, je trouve que c'est à la limite de la maltraitance. Les parents ont choisi cette vie, pas les enfants, c'est franchement sinistre.
Peut-être le fait que couverture et titre m'ont fait penser à un livre drôle explique un peu ma sévérité à l'égard de ce roman.
De plus aucun humour. Et le seul événement un peu marquant de ces vacances, au milieu de la monotonie des jours avec spectacle (et de la monotonie du journal de Taloula du fait) c'est la mort de son chat, et son enterrement. !
Quant à la météo de l'histoire, ça mérite presque que les Bretons se fâchent !!!
Je mets tout de même 3 étoiles car le sujet est intéressant, et je vais le proposer à mes petites-filles. Peut-être aimeront-elles, elles ?
Ça se lit facilement, et pas désagréablement il est vrai. C'est juste cette impression de tristesse qui me gêne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
ptitemarjo
  20 mars 2014
3ème roman de Marion Achard.
Elle reprend dans celui-ci la famille de Taloula du premier "Je veux un chat et des parents normaux".
En premier lieu, j'adore les titres, originaux. ils plantent déjà bien le décors! ;-)
Taloula a des parents artistes de cirque et ce n'est pas toujours facile à vivre pour elle.
L'auteure est d'ailleurs artiste de cirque elle-même.
Taloula est toujours aussi râleuse et de mauvais foi que dans la première histoire mais cela amène beaucoup d'humour. Elle grandit et on sent un peu plus le côté ado. Partir en vacances avec ses parents pour leur tournée en caravane et suivre tous les jours le même spectacle....
L'histoire est écrite sous forme de journal.
J'ai vraiment adoré!

Commenter  J’apprécie          90
chardonette
  27 août 2014
Une jeune fille de neuf ans estime qu'elle n'a pas de chance. Celle-ci, doit accompagner sa famille dans une caravane pour une tournée en Bretagne.
Ses parents sont artistes et profite des vacances pour enchaîner les représentations.
Mais Taloula à d'autres idées pour les vacances elle compte rester avec son amie. Elle met en place plusieurs plans pour rester chez elle, mais malgré elle, Taloula va se retrouver en plein coeur des représentations de ces parents.
L'histoire est drôle et tendre, une bonne lecture qui fera écho à de nombreux parents et enfants aux moments des vacances.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ptitemarjoptitemarjo   20 mars 2014
Mercredi 17 juillet
Cher journal,
Tu sais, ce n'est vraiment pas drôle ici. Tous les jours il faut changer de ville, faire des kilomètres, vomir, puis trouver un lieu pour poser la caravane.
Après. il faut aller voir les programmateurs qui sont frôlements accueillants avec les parents et veulent toujours leur offrir un café ou un restaurant pour discuter avec eux alors qu'on pourrait aller au musée ou à la bibliothèque. Au pire, au cinéma...
Ensuite on va voir le lieu ou le spectacle va se jouer et là... Papa et maman se transforment. Tout devient "technique" et travail...

.....

Jeudi 18 juillet

Cher journal,
Je n'ai rien à raconter, c'est toujours pareil.

Samedi 20 juillet

Cher journal, Toujours pareil, hélas ....

Mardi 23 juillet

Cher journal,
Toujours....aaaaarrghhhh!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
kanarmorkanarmor   01 juillet 2014
[Adèle, amie de Taloula, est venue de Normandie pour enterrer le chat « clandestin » de Taloula dont elle avait la garde, mais qui est mort. Scène avec la mère de Taloula]
Elle a posé son pied sur la marche de la caravane, puis elle est redescendue. Elle a humé l’air et a pris un air dégoûté. On aurait dit que son nez la guidait. Elle s’est approché de nous, de plus en plus, puis elle a demandé :
- Mais c’est quoi cette odeur ?
Et Adèle a marmonné, penaude :
- C’est le chat qui décongèle…

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
beamag87beamag87   09 mars 2014
Dans l'après-midi, quand la pluie s'est arrêtée, Papa nous a quand même punies. Pour le principe. Il nous a désigné un coin du camping et a dit:
- Allez vous mettre au soleil, ça va vous faire mûrir un peu!
Puis on a dû raccompagné Adèle à la gare. On a encore pleuré. Et elle est partie.
C'était bien de la voir. C'était court, c'était triste, mais c'était bien.
Commenter  J’apprécie          100
kanarmorkanarmor   01 juillet 2014
Cher journal,
Le voyage a très mal commencé. Les virages se sont enchaînés et Papa m’a passé un sac en papier :
- Si tu vises sans en mettre à côté, tu gagnes un paquet de bonbons !
Rien que l’idée m’a donné la nausée, et j’ai remporté sur-le-champ mon premier paquet. C’était horrible, on a fait mille kilomètres et pendant mille kilomètres Lucas a répété :
- Y a un lot de consolation pour ceux qui supportent l’odeur ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JangelisJangelis   08 septembre 2015
Vendredi 12 juillet

Cher journal,
Je te laisse deviner quel temps il fait ce matin.
Le pire c'est que depuis le début de la semaine, j'espère que la pluie va forcir et nous obliger à annuler le spectacle.
Commenter  J’apprécie          100
autres livres classés : tournéeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Des petits trous au bout des doigts

Comment s'appelle la personne victime du diabète ?

jules
julien
aucune bonne reponse
tom

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : Des petits trous au bout des doigts de Marion AchardCréer un quiz sur ce livre
.. ..