AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur À l'ouest (17)

CannelleetBergamote
CannelleetBergamote   26 mars 2012
Sur la petite plage encaissée, aussi : les jeux, enfants, et plus tard le temps inlassable à regarder la mer et l'horizon, à percer là un vieux mystère qu'on ne comprend jamais vraiment. Cette fascination-là. Le bien que ça fait. Ce que ça procure. Comme si soudain notre esprit prenait ces dimensions-là. Comme si soudain tout s'élargissait. Tout ça si étriqué au fond. La vie.
Commenter  J’apprécie          120
le_Bison
le_Bison   27 février 2012
Antoine se frotte les yeux, s’étire, repousse les draps. Il tend la main vers la droite, tâtonne et rencontre un paquet de cigarettes. Il l’écarte, cherche du bout des doigts le petit cône de papier, le briquet. Joint du matin, chagrin. Joint du soir, espoir. Il l’allume, tire une bouffée. il reste ainsi à fumer dans le noir quelques minutes. Il se gratte les cheveux, s’étire, enfile un tee-shirt qui sent la sueur. Écrase son mégot au fond d’un verre. Se lève et gagne la salle de bains. Il pisse, puis passe de l’eau sur son visage et sur ses cheveux. Il se regarde dans la glace, tente un sourire.
Commenter  J’apprécie          120
alicejo
alicejo   30 août 2010
Comme chaque midi, elle écoutera l'air absent les conversations de ses voisins. On parle des vacances. Qu'elles soient dans deux semaines ou dans six mois, ça revient toujours, comme on parle de s'évader, comme on attendrait la sortie de prison, comme la quille au service militaire.
Commenter  J’apprécie          110
ChezLo
ChezLo   27 avril 2011
Antoine se frotte les yeux, s'étire, repousse les draps. Il tend la main vers la droite, tâtonne et rencontre un paquet de cigarettes. Il l'écarte, cherche du bout des doigts le petit cône de papier, le briquet. Joint du matin, chagrin. Joint du soir, espoir. Il l'allume, tire une bouffée. il reste ainsi à fumer dans le noir quelques minutes. Il se gratte les cheveux, s'étire, enfile un tee-shirt qui sent la sueur. Ecrase son mégot au fond d'un verre. Se lève et gagne la salle de bains. Il pisse, puis passe de l'eau sur son visage et sur ses cheveux. Il se regarde dans la glace, tente un sourire.
Commenter  J’apprécie          90
alicejo
alicejo   30 août 2010
Il s'est dit les trains, il faut les prendre ou passer dessous. Jamais les regarder partir.
Commenter  J’apprécie          80
CoralieLeboucher
CoralieLeboucher   16 mai 2016
On lui a appris à se regarder dans la glace et à s'apercevoir qu'elle était un squelette. Quelqu'un qui se folle et s'efface. Et disparaît.
Commenter  J’apprécie          70
CoralieLeboucher
CoralieLeboucher   16 mai 2016
Je mettrais la musique un peu fort. Je roulerais sur la corniche. Il y aurait ce virage que je ne prendrais pas. Et tout s'éteindrait. Je retrouverais la légèreté du sommeil.
Commenter  J’apprécie          60
CoralieLeboucher
CoralieLeboucher   16 mai 2016
Je hurlais. Je mordais dans le vide. Je pleurais en même temps. J'étais un chien. Un enragé. Un putain de chien avec cette infinie tristesse.
Commenter  J’apprécie          40
Croquignolle
Croquignolle   21 juin 2015
"C'était le dimanche, on s'emmerdait, on parlait des filles ou du foot, avec toujours cette odeur de mouillé et de terre, de bois et de fumée. On s'asseyait sur les barrières pour bouffer des chewing-gums. On parlait sans fin. On se disait qu'on s'aimait bien. On parlait de l'avenir avec emphase. On testait sur chacun des discours et des idées trop longtemps mûris au fond des crânes. On n'avait pas peur d'être sentimental.
Commenter  J’apprécie          20
CannelleetBergamote
CannelleetBergamote   26 mars 2012
Et puis à Quiberon, ici, à la sortie du train, sur le quai où personne ne m'attend, il y a dans l'air quelque chose de maritime, un vent plus vif. Comme une réserve nouvelle de souffle dans mes poumons, quelque chose de détergent qui vous nettoie la carcasse.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Olivier ADAM : cinéma

    Quel acteur tient le rôle principal (Paul) dans l'adaptation cinéma "Des vents contraires", qui sortira à la fin de l'année 2011 ?

    Romain Duris
    Benoît Magimel
    Olivier Sitruk
    Edouard Baer

    8 questions
    137 lecteurs ont répondu
    Thème : Olivier AdamCréer un quiz sur ce livre