AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de zizanette


zizanette
  30 janvier 2010
Roman d'Olivier Adam que j'avais remarqué avec "Je vais bien ne t'en fais pas". Il brosse ici le portrait d'une famille à la dérive. Dans cette famille, il y a Marie, la mère; Camille et Antoine les deux adolescents.
En manque de repères, Antoine sèche les cours, il boit, traîne et cherche souvent la bagarre. Camille, elle, trouve un peu d'apaisement dans la prière. Un jour, alors que ses enfants passent le week-end chez leur père dont elle est séparée, Marie quitte la maison sans prévenir qui que ce soit. Elle retourne dans la maison de ses parents aujourd'hui décédés, en Bretagne...
Ce roman très bien écrit mélange les voix ce qui perturbe un peu au début mais donne au final plus de puissance au récit; tantôt c'est un narrateur extérieur qui s'exprime, tantôt Marie, Antoine ou Camille qui livrent leurs pensées, leurs souvenirs ou leurs doutes. On ne sait trop que faire pour eux. Ils manquent de repères, semblent résignés, dénués de désirs. Ils ne trouvent pas de sens à leur vie.
Ce livre m'a beaucoup touchée mais aussi laissée un peu désemparée, car il n'apporte pas de réponse. Que faire lorsqu'on se sent seul au sein de sa propre famille? C'est aussi un peu le reflet malheureusement de notre société d'aujourd'hui où règnent trop souvent l'égoïsme et le chacun pour soi. Que faire alors quand on est trop sensible et que l'on ne trouve pas sa place? Beaucoup d'interrogations subsistent donc à l'issue de cette lecture, qui ne peut pas laisser indifférent...

Lien : http://zizanette.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox