AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0922H2ZSZ
283 pages
(07/04/2021)
4.12/5   25 notes
Résumé :
Croire ou ne pas croire aux métamorphes ? Telle est la question…

En ce qui le concerne, Victor y croit fermement, il a même l’extrême certitude que son boss, Léo, en est un magnifique spécimen. Selon lui, cet homme charismatique, surnaturellement séduisant et sexy dont il est l’assistant dissimule forcément un instinct fauve et férocement indomptable, dont il est, au passage, complètement accro et fasciné.

Pour Léo Clawer, directeur d’u... >Voir plus
Que lire après Mon boss est un léopard : En tout cas j'en suis (presque) certain !Voir plus
Shawn par Marie H-J.

Shawn

Marie H-J.

4.31★ (38)

Gayscort Agency, tome 1 : Owen par Marie H-J.

Gayscort Agency

Marie H-J.

4.31★ (84)

2 tomes

The bounty fuckers par Jarno

The bounty fuckers

K. Jarno

4.27★ (108)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Il y a des auteurs dont j'admire la plume polymorphe (remarquez pour le titre dont on va parler, c'est plutôt un atout!).

Côté pile, Erin Graham, aux romances contemporaines puissantes et bouleversantes. Côté face Marie HJ qui accomplit la gageure de me convertir aux homoromances. Voici une autre facette avec Maje Adams qui s'attaque à la romance fantastique et au genre particulier des métamorphes.

Vous n'en êtes pas très familiers? Pas grave, ma dernière lecture du genre remonte à un peu plus de deux ans, c'est dire!

Mais la curiosité et une vraie confiance dans la plume de Marie/Erin/Maje m'ont incitée à foncer.

Le titre aussi? Assurément!

Et encore, vous n'avez rien vu! Attendez de lire le titre des chapitres, vous m'en direz des nouvelles. Autant annoncer certaines des couleurs de ce roman. Vous allez sourire, et rire, beaucoup! Je ne me remets toujours pas d'une discussion matinale sur les organes masculins! Vous allez ronronner de plaisir, feuler de désir, et gronder de frustration.

Mais parce qu'il est des points forts qui ne changent pas, vous allez, presque malgré vous, entrer dans le coeur de nos personnages, avec leurs doutes et leurs failles et vous confronter, sans doute, à des interrogations qui dépassent le simple cadre de la romance ou de la littérature à métamorphe. Mais commençons par le commencement!

Victor Legrand est ce que l'on appelle communément un original. Au lieu de se conformer à la tradition familiale de professions respectables, ce grand adulescent cumule les froncements de sourcils paternels. Il cohabite avec trois garçons hauts en couleur, Bobby, Marius et Alexandre avec lesquels il partage un humour potache, des problèmes de partage de salle de bains, mais aussi deux passions, celle pour les Marvels et surtout leur association non officielle, celle des amis des métamorphes et mutants en tous genres.

Ça vous fait sourire? Tsss esprits étriqués que vous êtes. Ne vous êtes vous jamais demandé si votre boulangère n'avait pas de dons de télékinésie? Vraiment? Et vous allez me dire aussi que vous n'avez supposé que votre boss soit un léopard!

Sérieusement? Pas un seul tout petit instant?

C'est bien dommage pour vous. Pas pour Victor qui, lui, est persuadé que Leo Clawer, son patron depuis trois ans et directeur d'À toutes griffes, une entreprise spécialisée dans les produits à destination des félidés, en est un, de félidé. Et pas n'importe lequel. Un léopard qui hante ses rêves et auquel il cherche constamment à tendre des pièges pour mettre en lumière sa vraie nature.

C'est ainsi que des boules de laine et deux mainates encombrent le bureau du dirigeant, à la plus grande incompréhension d'Amandine Lampion, sa soeur et assistante, mais aussi de ses amis et associés, Sylvester Standalone, Rick Jagger ou Steeven Reagal. Ces noms ont un goût de déjà vu? Attendez de rencontrer Sylvetté Rinaire et vous comprendrez que Maje s'est beaucoup amusée à écrire ce roman.

Mais Victor et sa curiosité ne sont pas les seuls soucis de Léo qui se retrouve aussi confronté à une mystérieuse Agence Gouvernementale des Affaires Vétérinaires qui traine sa curiosité avec un peu trop de régularité.

La fine équipe d'à toutes griffes est-elle composée de Therians comme semble le supposer Clara Rasdec, chef de file de l'AGAV?

Et comme si ça ne suffisait pas, Léo doit aussi gérer l'effet un peu trop animal que lui fait Victor. Car le patron et l'assistant sont irrépressiblement attirés l'un par l'autre.

Pourtant tout les oppose. le statut social, le peut-être statut métamorphe mais aussi les tempéraments. Si Léo, en chef de famille, est toujours -ou presque- posé et réfléchi, Victor est à l'exact opposé. Il parle sans filtre, surtout sous le coup de l'émotion, ce qui engendre des seconds degrés savoureux. Il ne manifeste pas l'ambition prônée par son père mais se contente tout à fait de son poste d'assistant qui lui permet de faire des pyramides de super gobelets et de mater YouPorn sans trop de difficultés, du moment qu'il tolère les babillages de Célimène et ses tentatives pour aguicher le big boss.

Quoique. Sur ce dernier point, Victor est capable de sortir les griffes.

Une grande partie du roman est consacrée à cette attraction qui saute aux yeux mais que chacun combat à son tour pour des raisons personnelles et respectables.

Avec le talent déjà largement reconnu, Maje joue avec nos nerfs et décrit à la perfection l'étrange valse de l'attraction, une sorte de Madison un pas en avant deux pas en arrière qui m'ont fait gronder de frustration.

Mais l'histoire aborde également d'autres thèmes. Bien évidemment, parce que c'est un roman de métamorphes à part entière, il y a de nombreux éléments sur ce sujet et j'ai beaucoup aimé l'angle d'attaque de l'autrice, en particulier la cohabitation des différentes personnalités. Si l'on veut lire entre les lignes, on trouvera, évidemment, une dimension universelle à ceci. Chacun a deux faces, deux personnalités, une lisse, sous contrôle, celle qu'on donne à voir aux autres, mais aussi une autre, plus animale, moins policée, celle qui prend le dessus quand les émotions et les pulsions débordent, celle qu'on ne peut montrer qu'à ceux en qui on place la plus totale confiance.

Comme souvent, Maje/Marie/Erin met aussi à profit son récit pour apporter des thèmes plus profonds.

J'ai été touchée par ses réflexions sur la famille. Si Léo fait passer le bien être de la sienne avant tout le reste, la coloc ressemble à une famille de coeur, avec ses chamailleries et ses grands moments de solidarité. Chacun y a son rôle, mais lorsque les uns ou les autres prennent la parole loin des moments loufoques -quoi que ceux-ci ne soient jamais loin- on ne peut qu'être émus de cet amour quasi-fraternel qui soutient, secoue, raisonne et donne des clefs.

Ces deux tribus entrent bien sûr en collision avec la relation que Victor entretient avec ses parents. Je l'ai trouvée poignante, pour d'autres raisons, qui renvoient à plusieurs des titres que j'ai déjà lus sous différents noms et parlent à ma sensibilité, parce que notre plume trois-en-un sait tellement bien parler de la pression, consciente ou non, que la famille peut faire peser, par ses attentes, par ses regards qui en disent long, par son soutien ou au contraire sa condamnation.

Et Victor au milieu de tout ça? Si Léo est l'argument charme et chic de cette romance, Vic en est certainement le ticket choc.

Ses mots et ses maladresses m'ont percutée de rire. Ses doutes m'ont cueillie à froid et donné envie de lui trouver la collection la plus rare des Marvels. Sa résolution est une belle leçon de courage et d'évolution qui montre que, quel que soit la route qu'on croit tracé pour soi, il existe toujours des chemins de traverse, pour qui saisit son courage à demain.

Se laisser porter par une tyrollienne au-dessus du vide? Exposer son talent à la vue de tous? Séduire son patron et lui avouer qu'on le prend pour un léopard?

Chacun place le courage à sa mesure. le tout, c'est de faire son choix.

Vic comme Vic Time ou Vic Toire. Ce sera ton choix.

Un choix que je vous invite à découvrir et qui confirme que, si telle est l'une des nouvelles cordes à son arc d'autrice, Maje Adams a su en décocher de très belles flèches. Et que, l'entourage de Leo et Vic est bien assez grand pour proposer d'autres terrains de jeux … une idée jetée là à tout hasard
Lien : https://melimelodegwen.fr/mo..
Commenter  J’apprécie          20
Pour la seconde fois, Maje Adams me fait sortir de ma zone de confort avec son deuxième roman MM métamorphe. Personnellement, j'ai du mal à me projeter dans une romance fantastique. J'ai besoin de réalisme et de caleçons qui explosent sous le désir, non, mais non merci. Et pourtant… Je ne sais pas comment elle s'y prend, mais elle finit toujours par m'embarquer dans ses aventures ! Il me suffit juste d'ouvrir mon esprit et de me projeter dans un univers bien différent. Et là on peut se dire, ok tout est possible. Et si tout est possible dans une romance fantastique, alors… faisons péter les caleçons ! Et finalement ? Eh bien j'adore ça.

Car, qu'importe là où elle me mène, j'arrive toujours à bon port et le sourire aux lèvres. Et puis que dire devant cette cover à tomber ? Tellement à l'image du roman.

Mon Boss est un Léopard. En tout cas j'en suis (presque) certain ! Et quel Boss ! Que vous dire… Je peux ronronner à la place d'écrire ? Oups. Je le fais déjà rien que d'y repenser. Il faut dire que Léo Clawert est le héros par excellence qui va faire monter votre température illico presto ! Il est beau, charismatique, protecteur, tendre et loyal. Mais surtout, hyper sexy ! Léo est tout simplement un dieu vivant au corps d'Apollon ! Une bombe sexuelle ! Soupir, re soupir et miaulements intempestifs… Je suis tombée sous le charme de ce léopard métamorphe qui lui est tombé sous le charme de Victor… (oui je sais, pas de chance pour moi… soupirs). Victor a une personnalité très touchante et attachante, ce n'est pas un homme qui a confiance en lui, pourtant face à son Boss, il ne va pas se démonter. Il est éperdument amoureux de lui et comme il le soupçonne d'être un métamorphe, il fait tout pour faire ressortir ses instincts les plus primaires pour qu'il se dévoile. Il use de ruses et de petites attentions pour attirer le félin et éveiller l'attention de son patron qui fait autant tomber les culottes que les caleçons sur son passage. Drôle, taquin avec un brin d'innocence, l'auteure s'est beaucoup amusée avec lui en nous exposant des situations et des scènes qui ne peuvent que nous donner le sourire. Mais pas que. Car, Victor sera le personnage qui va nous toucher plus que de raison. Tout comme il va toucher son Boss dont l'attirance devient de plus en plus incontrôlable. Cependant, Victor représente avant tout un danger. Il a l'air d'en savoir beaucoup sans vraiment être au courant de quelque chose. Ce qui veut dire, qu'il va chercher, fouiner, ce qui n'est pas fait pour plaire à la meute qui est déjà sur le qui-vive ! Et encore moins à Léo qui ne peut se résoudre à ne pas jouer avec lui.

La meute se cache le plus souvent sous son apparence humaine, elle n'est point acceptée dans ce monde où se faire une place en tant que métamorphe est impossible. Léo doit se montrer prudent, Victor ne doit pas découvrir son secret, leur secret à tous. Pourtant, il ne peut se résoudre à ignorer son employé qui l'attire indéniablement et en tant que mâle alpha et chef de meute, il compte bien faire un peu comme il le sent. Après tout, c'est lui le Boss, non ?

J'ai passé un excellent moment de lecture avec Mon Boss est un Léopard. En tout cas j'en suis (presque) certain ! À en ronronner de plaisir ou rugir au choix 🙂

L'auteure laisse libre cours à sa folie imaginative, nous plonge dans ses GRRRRRRRRRRRRRRR, son univers et son délire avec toujours autant d'émotions que de folie. Ce roman est plein d'humour et elle n'a pas simplement mis en scène un couple hors norme avec une sublime alchimie, non, elle a aussi créé un entourage plus qu'attachants, aussi passionnants que les principaux. Tous ont une particularité qui fait qu'on va les aimer et s'attacher très vite à eux, tout comme ils ont tous leurs places dans l'histoire. J'ai apprécié chaque moment passé au milieu de ces personnalités charismatiques et enivrantes, tout comme celles qui étaient un brin plus loufoques ou encore intrigantes.

Une belle romance légère qui une fois de plus aborde des messages qui touchent et qui font mal, mais tout dans la subtilité et en légèreté. de manière à bien prendre en compte le message qu'elle véhicule tout en gardant l'esprit délire et rigolade. Un beau combo pour une lecture superbe qui me fait découvrir cet univers de manière douce et une patte après l'autre, dans un récit très bien construit avec une intrigue qui se laisse peut-être deviner, mais qui nous offre néanmoins un final surprenant.

Je suis encore tombée sous le charme de la plume déjantée de cette auteure et de sa manière si particulière d'aborder des thématiques fortes, souvent taboues, tellement importantes, et ce, même dans un récit fantastique. Des personnages aux caractères bien trempés et attachants qui nous offrent une lecture originale et très dynamique. Sans en oublier les moments sensuels. À lire sans modération ! Mon Boss est un Léopard. En tout cas j'en suis (presque) certain ! A été pour moi une belle surprise que je ne peux que vous recommander de découvrir à votre tour. Fan de métamorphe… ou pas, ce roman ne pourra que vous faire passer un très bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Une romance qui démarre sur les chapeaux de roues entre un patron rempli de sexytude et un assistant expert en photocopies-pas tout seul dans sa tête (...) et au quotient élevé de bogossitude.

Jusque là, c'est plutôt classique.

Sauf que l'assistant est obsédé par les métamorphes et persuadé que son patron est un léopard. Conviction qu'il partage avec ses amis/colocataires, au moins aussi barrés que lui.

Sauf que le patron de ce labo de recherches dans les traitements destinés aux félins, est habitué à cacher des informations, de part son activité... mais pas que.

Bienvenue chez "A toutes griffes".

La plume de l'auteur est une valeur sûre. Je me suis marrée, souvent, j'ai levé les yeux au ciel, parfois, j'ai été surprise par le twist de fin, bref j'ai passé un moment agréable, le couple principal est attachant, les personnages secondaires sont intrigants et m'ont laissé un petit gout de trop peu, mais Maje laisse une porte ouverte sur d'autres aventures dans cet univers...

Bref, un roman agréable et léger, qui surfe en permanence sur la ligne entre humour déjanté et humour un peu (souvent) lourdingue.
Commenter  J’apprécie          54
Je vais commencer par une petite anecdote personnelle, ça ne vous intéresse probablement pas mais ça situe plutôt bien le contexte de mon début de lecture! le roman commence par trois notes, celle de l'auteure, celle de Victor et celle de Léo (les deux personnages). Trois toutes petites pages et j'ai éclaté de rire! Bien évidemment mon mari à mes côtés s'est demandé ce qu'il pouvait y avoir de si drôle. J'en profite au passage pour le remercier de sa patience... Bref, après lui avoir lu à haute voix ces trois notes, il m'a simplement dit (en levant les yeux au ciel):  « Et bien ça ne m'étonne pas que tu aimes déjà, tu es au moins aussi barrée qu'eux! » (Patient et perspicace donc mon mari!) Comment vous dire? Même lui sait que l'histoire est faite pour moi! La suite a d'ailleurs largement confirmé tout ça, les « envolées cérébrales incontrôlées et surtout incontrôlables » de l'auteure, j'adhère!

Après ce petit intermède privé (et peut-être inutile aussi), revenons-en au roman. Déjà ce titre en lui-même, donne d'entrée le ton d'une romance assez décalée et métamorphique (ou métagénique? Peu importe, méta donc!) Celui dont le patron est supposé être un Léopard, c'est Victor Legrand. Employé de la société À toutes griffes et spécialiste ès photocopies de l'entreprise. Victor... Ce cher Victor... Si je vous dit qu'il est complètement azimuté, ça vous donne une idée? 100% nature et sans filtres, aucun, souvent je me suis dit:  « il n'a pas l'intention de... »;« il ne va pas oser... » Et bien si en fait! Là, c'est plus qu'un fou-rire assuré! Mais c'est un doux-dingue tellement attendrissant et touchant. Certes il est spontané et très (trop) franc (du reste certaines de ses élucubrations loufoques m'ont rappelé un dénommé Rémy😉), Victor est surtout d'une bonté et d'une loyauté à en faire pâlir plus d'un.

Cela étant, Léo n'est pas beaucoup plus réfléchi que lui alors... Léo est un PDG, doublé d'un chef de clan, il est nécessairement plus posé, mais la fougue d'un léopard se contient difficilement, a fortiori face à un spécimen aussi déroutant que Victor. Son authenticité le touche bien plus qu'il ne le voudrait, sa personnalité (et son physique soyons francs) le trouble et l'attire. Pourtant son secret et ses responsabilités l'empêchent de totalement se laisser aller. Quand Victor décide de le confronter à ses théories, c'est toute sa vie qui pourrait s'écrouler...

Entre Victor et Léo c'est bien plus que torride, c'est sauvage, c'est animal et surtout merveilleusement évident. Il ne peut en être autrement, ils sont faits pour être ensemble. Ils vont devoir se montrer forts et combattifs pour se permettre de succomber, mais dans tous les cas ce sera un feu d'artifice!

En dehors des temps franchement hilarants, il y a également une intrigue qui vous tient en haleine, pleine de rebondissements et de suspense. Sous couvert d'un humour décapant, c'est une histoire profonde aussi. Au travers du prisme des métamorphes, ce sont des thèmes essentiels qu'aborde l'auteure. L'acceptation de soi, le poids du regard que peuvent avoir les autres sur ceux qui ne rentrent pas dans les cases définies d'une société encore trop archaïque...

La plume de Maje/Marie est toujours aussi addictive et grisante, quelque soit son nom ou son registre. Un style qui lui est propre, reconnaissable à sa patte (ou sa griffe ici!), tout autant capable de vous faire rire et pleurer dans un même chapitre. Une écriture qui donne une impression de connivence avec son lecteur, comme une amie qui ferait un roman rien que pour vous (d'accord moi surtout😋)

N'hésitez pas, n'hésitez plus et ruez-vous!!!
Lien : http://addiction-livresque.b..
Commenter  J’apprécie          10
Avant d'entrer dans le vif du sujet, quelques infos sur l'auteure Maje Adams. Sous ce nom se cache en fait l'une de mes auteures favorites Marie HJ. Et oui, Marie est multivisages et ça me plaît beaucoup. Voilà pour les présentations.
J'ai adoré ce roman. J'ai adoré faire la connaissance de Victor et Léo.
Victor est un jeune homme farfelu, gaffeur, drôle. Il dit à peu tout ce qui lui passe par la tête quitte à paraître un peu foufou. D'ailleurs, il s'est autonommé assistant du boss qui à part Victor pourrait faire ça.
Victor a deux passions son boss et les métamorphes. C'est sans aucun doute pour cela que pour lui Léo est un félin dans la peau d'un homme.
Victor est un gars attachant qui sous ses airs de foufou cache une grande sensibilité additionnée de fragilité mais aussi une certaine vulnérabilité.
Je me suis très vite attachée à Victor. Par contre, je ne voudrais pas goûter ses tisanes personnelles qui assez louches.
Léo est un homme posé mais complétement sous le charme de Victor. Comment ne pas craquer face à cet énergumène ? Léo, lui, ne peut pas et en plus avec les présents qu'il reçoit il ne peut pas résister.
Léo est attachant mais un peu moins que Victor. Son côté mature l'aide à mieux gérer la situation même si Victor le déboussole un peu.
Léo et Victor sont un couple auquel on ne s'attend pas tellement ils sont différents. Pourtant, c'est le côté foufou de Victor a attiré Léo. Ils sont comme le yin et le yang.
J'ai vraiment aimé ce nouveau style de Marie qui a une pointe de fantastique avec les métamorphes.
La plume est comme je l'aime : drôle, simple avec ce qu'il faut de légèreté, de sensualité et de sérieux.
J'espère vraiment retrouver Victor et Léo car ils ont encore beaucoup de choses à nous raconter.
Marie tu sais ce qu'il te reste à faire !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
- Nous avons décidé, déclare-t-il solennellement, que tu as assez broyé du noir. Aujourd'hui, mon cher, est le jour de ta renaissance. Nous t'avons accordé une semaine de limaceries. D'accord. Mais tel Dieu face à Moise, nous nous tenons devant toi ce matin pour t'offrir notre bonne parole : "lève-toi et marche, mon enfant"...
Commenter  J’apprécie          120
On pourrait croire que je passe mes journées de travail à le mater, dit comme ça. C’est le cas. Et donc ? S’il veut qu’on bosse, il n’a qu’à nous imposer un travail de nuit, ne pas se montrer, arrêter d’affoler les petites culottes et les slips de ses employés. Enfin, bref, ce n’est pas ma faute si le chef de cette entreprise est une bombe sexuelle, mais bien la sienne. Uniquement. La. Sienne
Commenter  J’apprécie          00
Sans ces problèmes que nous avons tous connus, peu importe leur nature, nous ne serions rien du tout. Un homme sans histoire n’existe pas. Et l’histoire, ce n’est pas juste le bonheur. C’est aussi la merde. L’équilibre de tout ça nous réalise et nous rend plus fort. Notre passé fait partie intégrante de nous.
Commenter  J’apprécie          00
J’aimerais être un oiseau, pour pouvoir me poser sur sa branche… Qu’il se lèche les babines en me dévorant des yeux avant de me croquer tout cru sans préavis… Parce que oui, certaines choses ne trompent pas. Mon boss est un léopard. J’en suis presque certain.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : laboratoireVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (34) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5199 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}