AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782897920111
210 pages
Éditeur : Mortagne (18/09/2019)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 23 notes)
Résumé :
J’ai lâché le volant une fraction de seconde seulement.Juré.Je ne l’ai pas fait exprès.Pas que je m’en sois voulu, de toute manière. J’étais plutôt indifférente. Sauf que ça allait m’occasionner davantage de problèmes. Je l’ai senti à l’instant où ma voiture a fait une embardée vers la droite. Vers ce piéton qui ne m’a jamais vue venir.Non mais, que fabriquait-il là, aussi, en plein milieu de la nuit ?J’ai pourtant tenté de freiner. Sans succès. J’aurais dû faire ch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MilleetunepagesLM
  25 octobre 2019
Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!
Honnêtement, je ne sais pas ce que je vais pouvoir vous dire sur cette lecture, je ne vais donc pas vous parler de l'histoire comme telle, parce que, pour rien au monde, je ne voudrais vous gâcher le plaisir et surtout la découverte de cette histoire complètement époustouflante.
Béatrice, habite un village ou plutôt une petite ville, ce n'est pas une personne très sociable et pour cause. Ce n'est pas très long avant que l'on se rende compte qu'elle a plus d'un problème psychologique. Ce n'est pas long non plus avant que l'on comprenne, qu'elle a une drôle de façon de penser et une attitude, qui n'est bien, je crois, que pour elle.
Des disparitions, une après l'autre, dans des circonstances des plus étranges, surviennent. Pendant que l'on recherche ces gens, et bien Béatrice, continue sa petite vie un peu bizarre, en ayant sur le dos un travailleur social qui veut l'obliger à nettoyer son logis, le considérant insalubre, ah, et j'oubliais de vous dire que Béatrice ramasse tous les chats, les abrite et les nourris, avec une diète un peu spéciale, que vous découvrirez vous-mêmes... Et voilà, je ne vous en dirai pas plus sur l'histoire.
Par contre ce que je vais vous dire, ça fait longtemps qu'une lecture ne m'a pas secouée, comme celle-ci, et je pourrais vous dire, coeurs sensibles d'abstenir. Aie, j'en eu des frissons à lire ce livre. Marilou Addison a tout mis dans ce roman, tout ce qu'il faut pour faire peur, pour nous garder en haleine, pour nous obliger à nous interroger, pour porter notre propre jugement sur Béatrice et ses comportements. Quel talent, et quelle histoire, que l'auteure nous offre. Premièrement, j'ai lu presque d'une traite, m'arrêtant simplement pour faire rebaisser l'adrénaline et reprendre mon souffle. Elle a réussi un coup parfait, parce que je suis tombée à la renverse avec le dénouement, que je n'ai pas vu venir, mais pas du tout. Wow, une conclusion complètement renversante. J'adore cette auteure, j'ai lu plusieurs livres d'elle, de différents genres, mais je crois que dans tous les livres que j'ai lu de Marilou Addison, celui-ci, et bien je vais m'en rappeler très, très longtemps, je ne suis pas prête d'oublier Béatrice, oh non!!! Énorme coup de coeur pour moi, même si à certains moments, j'ai même eu un peu peur !
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tousimic
  28 janvier 2020
💋 ⚠️‼️⚠️ Attention... âmes sensibles s'abstenir ‼️
Malgré la couverture flippante, je n'aurais jamais pensé me faire secouer de la sorte !!! Oh là là.... le personnage principal m'a fait carrément fait flipper 😱😱😱 Béatrice est une femme qui vit dans un désordre inimaginable, dans sa tête et dans sa maison ! Il ne faut pas lire beaucoup de pages pour se rendre compte qu'il lui manque des bardeaux.... Mais, le pire, c'est qu'elle m'a fait rigoler à plusieurs occasions ‼️ C'est incroyable, l'auteure nous fait vivre des émotions incompatibles dans le même bouquin... Béatrice est une horrible bonne femme dérangée et qui dérange... elle a des pensées et des gestes pas catholiques du tout ! Un thriller québécois qui vaut le détour 😍
Commenter  J’apprécie          10
letempsdlire
  03 janvier 2020
Marilou Addison est une auteure que j'apprends à découvrir et qui, franchement, me plaît énormément ! Bouche cousue est seulement le second livre de cette auteure que je lis et croyez-moi, je regrette de ne pas en avoir lu plus !
Ce livre-ci est complètement différent du premier que j'avais lu: 16 ans et papa. Celui-ci fait plus dans l'horreur. Normalement, je ne lis pas vraiment de ce genre littéraire mais là, j'avais de la difficulté à refermer mon livre tellement c'étais bon !! Je crois qu'on peut appeler ce livre un page turner.
J'ai été littéralement clouée à ce roman...ou à mon siège, c'est comme vous voulez! Vraiment ! Malgré que Béatrice soit un personnage ignoble, je l'ai adoré ! Elle était charmante dans son genre avec tout plein de répartie. Et que dire du côté macabre de l'histoire ! Brrrr.... Marilou Addison a su créer une aura de mystère autour du personnage principale. Coeurs sensibles, s'abstenir. Vous aurez peut-être des haut-le-coeur en lisant certains passages car c'est répugnants à souhait !
Et que dire de la fin...wow !!! Je ne m'attendais donc pas à cela !! Je crois que j'aurais pu m'imaginer mille et un scénarios mais jamais je n'aurais pensé à ça !!
Lien : https://letempsdlire.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   27 septembre 2019
Charlie disait que j’étais une vraie Germaine. Il pouvait bien penser ce qu’il voulait, je m’en fichais. Son opinion, je pouvais m’en passer.
Pour la maison, c’était différent. Nos voisins avaient toujours quelque chose à nous reprocher à son sujet. L’herbe était trop haute, les vitres trop encrassées, il y avait des odeurs nauséabondes. Rien ne les satisfaisait jamais. C’est qu’ils ne savaient pas ce que c’était que de s’occuper de tous les chats errants de la rue. Et les litières se remplissaient si vite. Sans compter que ça coûtait un bras à nourrir, ces petites bêtes là. Par chance, j’avais trouvé un arrangement plus qu’économique. Mes chats mangeaient de tout. Je les avais habitués à ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   03 octobre 2019
N’empêche, pour que notre vie commune soit agréable, il va falloir procéder à certains ajustements.
Pour cela, tu vas devoir respecter plusieurs règles. Comme celle de te taire. Reste tranquille, ça ne devrait pas faire trop mal.
C’est ça. Chuuuut, mon cher.
Motus et bouche cousue…
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   27 septembre 2019
Charlie n’allait certainement pas lever le petit doigt pour me rendre le moindre service. Pas qu’il fût paresseux… Seulement, il n’était pas le premier à se proposer pour faire quoi que ce soit. De toute manière, je n’attendais strictement rien de sa part, alors ce n’est pas comme si ça me surprenait. N’empêche, j’avais besoin de soutien. Il allait bientôt falloir que je m’occupe de ça.
Les fois où j’avais dû sortir à plus d’une occasion dans la journée pour aller acheter ce qui manquait commençaient drôlement à s’accumuler. Peut-être aurais-je dû voir un médecin pour ces trous de mémoire ? Même si ça me paraissait être un simple problème de charge mentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 septembre 2019
J’aurais aimé éprouver de l’empathie pour elle et son mari, mais sa manie de se stationner trop près de ma propre voiture m’en avait enlevé le goût il y avait bien longtemps. On aurait juré qu’elle le faisait exprès. Pourtant, je m’arrangeais pour qu’il y ait un grand espace entre sa place et la mienne, et je m’assurais de ne pas déborder des lignes jaunes. Rien à faire. Chaque fois que je revenais vers mon véhicule, le sien était garé si près que j’avais de la difficulté à ouvrir ma portière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 septembre 2019
Difficile d’en être certaine, leur puberté arrive si tôt, désormais. Cette nouvelle génération est à des lieues de la mienne. Il faut dire que les quarante ans qui nous séparaient avaient vu de l’eau couler sous les ponts. Avec tous ces OGM et la pollution de l’air, les filles ont leurs règles à dix ans, maintenant ! C’est la responsable du chœur de l’église qui me l’a dit. Moi-même, j’en ai été choquée. Et je ne suis pas facile à impressionner !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marilou Addison (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marilou Addison
Vidéo de Marilou Addison
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2041 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre