AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782897092726
400 pages
Éditeur : Boomerang (15/01/2019)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Bon, salut, tout le monde! Super contente de voir que vous avez été plusieurs à réagir à ma demande et à m’envoyer des questions. Étant donné que vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre, je crois qu’il était temps que je fasse une foire aux questions, plus connue sous le nom de FAQ! En fait, il y a une raison bien particulière pour laquelle j’ai eu envie de faire cette FAQ. C’est que… je dois vous avouer quelque chose. Premièrement, ce n’est pas la première c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  18 mai 2019
Je remercie les éditions Kennes pour l'envoi, via net galley, du roman jeunesse Les DIY de Maélie tome 1: Des papillons dans le ventre de Marilou Addison.
Maélie est une jeune fille de douze ans qui part de chez ses parents pour aller chez Sam, un homme qu'elle ne connait pas et qui vit au fin fond du Canada. Maélie est partie pour des raisons qu'on imagine être du harcèlement scolaire. Elle a une passion : faire des DIY sur Internet, via notamment sa chaîne Youtube.
Nous découvrons donc la vie de cette adolescente, qui passe une partie de sa vie sur le net, comme de plus en plus de jeunes de son age !
J'ai demandé ce roman car j'aime bien ce style de livres, mais il faut vraiment que je me fasse une raison : j'ai un peu (beaucoup ?) passé l'age de ce genre de lectures :)
Déjà, j'ignorais précisément ce qu'était un DIY (même si j'en avais une petite idée) avant de commencer ce roman alors je suis allée chercher sur Google :)
Do it yourself (DIY) est une appellation dont une traduction littérale en français serait « Faites-le vous-même », « Faites-le par vous-même », « Fais-le toi-même » ou encore « fait maison », ou « fait à la main » au Canada, et qui désigne à la fois : des activités visant à créer ou réparer des objets de la vie courante, technologiques, ou artistiques, généralement de façon artisanale ; un mouvement culturel, notamment musical. (Source : Wikipédia).
Ce roman pour adolescentes a une forme originale dans la mise en page. On dirait un téléphone, il y a un hashtag en début de chapitre. C'est une mise en page dynamique, très jeune, qui plaira au public visé :)
On trouve les fameux DIY de Maélie tout au long du roman, ils peuvent être réalisés par le lecteur.
L'adolescente est parfois agaçante dans la vie de tous les jours. Elle chouine parfois pour un rien ! Alors que pour sa chaîne Youtube, elle est plus intéressante ! Son comportement change, c'est surprenant. On voit que se mettre en scène sur le net modifie vraiment la façon d'être des gens, jeunes comme moins jeune, d'ailleurs.
J'ai été également surprise d'une chose, le fait qu'une gamine si jeune ai une chaîne Youtube et fasse ses DIY sans réel contrôle parental. Pas surprenant qu'elle ai eu des ennuis sur le net, car 12-13 ans c'est jeune, très jeune même pour passer son temps dans le virtuel. Mais, bon, je suis une "vieille de 44 ans", je suis un peu vieux jeu selon mon fils et j'ai un peu de mal avec la surexposition des enfants de cet age là.
Des papillons dans le ventre est un roman jeunesse sympathique même si je n'ai pas été totalement été convaincue par ma lecture. le rythme est un peu lent, il ne se passe pas réellement de choses. C'est gentillet mais plus tout à fait à mon goût.
Je mets la note de trois étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
gabrielleviszs
  20 mai 2019
La couverture est sympa, fraîche, avec un personnage féminin qui est entouré de couleurs et de tout ce qu'un ado (ou pré-ado) utilise régulièrement. le texte a quelques mots canadien qui sont expliqués tout au long du récit, quant à la forme : il s'agit d'un téléphone pour chacune des pages, avec des papillons qui virevoltent. J'en viens directement aussi au contenu qui parfois est très léger, mais pour un livre jeunesse cela passe très bien, surtout que le texte est assez soutenu pour un enfant. L'auteur ne prend pas ces jeunes pour des personnes qui ne savent pas lire, bien au contraire. J'en reviens à ces pages qui ressemble énormément à un téléphone. Les bulles du langage sms prennent de la place. le livre est imposant, mais au final, il se lit très vite de part ces pages mais aussi parce que sans le voloir on se prend vite au jeu de la vie de cette jeune fille.
Maélie est en deuxième secondaire, alors merci aux explications, qui, si j'ai bien compris, elle rentre en 5ème chez nous. Elle va bientôt avoir 13 ans et avant de les fêter, par loin de sa famille adoptive pour vivre chez un ami de sa mère, qui est décédée lorsqu'elle était toute petite. Elle ne connaît pas son vrai père et c'est Sam qui va s'occuper d'elle, tout du moins pour cette année scolaire. Un petit tour en avion et la voila qui arrive avec son bagage dans une campagne profonde où il y a un seul et unique magasin pour le village, qui s'étend à perte de vue. Une année loin de tout, pour des raisons que l'on ignore au départ. Des questions qui demandent réponses pour cette jeune fille qui a envie de découvrir ce qui s'est passé réellement au moment de sa naissance et après. et qui est son père ?
L'histoire à beau être pour de jeunes lecteurs, l'auteur parle de certains sujets importants. La famille et les liens créent. Maélie est timide, réservée et n'arrive à s'ouvrir au monde que devant une caméra, non pas pour montrer combien elle est belle (elle s'en fiche royalement) mais plutôt pour montrer ce qu'elle sait faire de ses 10 doigts. Revenir dans cette bourgade lui permettra peut-être de retrouver des racines, même si au départ ce n'était pas vraiment pour cela qu'elle était ici. Car l'auteur rajoute au passage une petite couche de harcèlement. Subtile, mais elle se dévoie au fur et à mesure. Démontrant par là même que Maélie est jeune, timide mais ne manque pas de caractère, car elle ne compte pas céder à ces harceleurs. L'amitié, l'arrivée du nouvelle dans un village où tout le monde se connaît, dans une école où tous ont dû être copains depuis le berceau n'est pas évident. Il y a toujours des moments où on se demande à n'importe quel âge si on arrivera à sortir de cette solitude. L'amitié est bien là, il suffit d'ouvrir les yeux et de se donner un minimum.
Maélie va devoir s'acclimater rapidement aux gens, aux lieux, à ses déplacements qui sont obligatoirement en vélo, ou si elle trouve quelqu'un pur la pousser plus loin. Un combat perpétuel pour elle qui aimait traîner pour regarder, avoir des idées pour ses vidéos " du faire soi-même ". Elle est courageuse mais pas téméraire. Gentille mais pas idiote. Elle a du mal à faire confiance et l'on comprend pourquoi lorsqu'enfin on voit des prénoms apparaître qui la titille dans le mauvais sens du poil. "Les enfants sont cruels entre eux" est une phrase qui a traversé les ages sans s'arrêter pour autant. Recommencer à zéro, surtout pour une enfant n'est pas évident, il faut tout revoir, tout refaire, tout reprendre sur des bases plus saines.
Et puis il y a cette histoire de père inconnu. Tout le monde savait que la maman de Maélie avait quelqu'un, mais qui était-il ? C'est une très bonne question. Maélie avec son amie va tenter de percer ce mystère. Et puis il y a Estéban qui lui tourne autour. Il a déjà (à 13 ans) une réputation de sortir avec les filles une par semaine. La nouveauté semble l'intriguer. Il s'accroche tandis que Maélie préfère rester dans son coin, se faire oublier. La chute est rude, mais est-ce que ce qu'elle découvre est vraiment le cas ? Difficile à imaginer, pour ma part je me dis qu'elle se fait des films, le tome 2 nous le dira. J'en reviens un petit instant à Sam, cet adulte qui ressemble beaucoup, niveau caractère, à Maélie : timide, parlant peu, il n'est pas doué avec les mots, les actes et ne sait pas comment gérer une gamine. Il y a d'autres personnages que l'on survole pour le moment. le père de Estéban, le garagiste, le directeur de l'école, la pimbêche du quartier, le vieil homme au lièvre avec une barbe plus longue que celle du père noël qui fait peur... Il y a déjà du suspense entre les lignes et on ne peut que se demander ce qui va se passer par la suite.
Des moments drôles et d'autres moins, des moments tendres ou complètement fous, la nouvelle vie de Maélie change du tout au tout. La frayeur de se retrouver sur le mauvais terrain, de se faire pourchasser, de monter en voiture inconnu. Elle a laissé son hérisson à une amie chez ses parents adoptifs mais ne se retrouve pas seul pour autant. Entre Estéban et notre héroïne il se passe pas mal d'événements sentimentaux ou non. C'est la découverte, l'apprentissage, le besoin d'en savoir plus sur l'autre, sur la ville, sur qui les entoure. Entre Sam et elle c'est complexe car ils ont du mal à communiquer. Elle ne sait même pas qui il est réellement. Si ses parents adoptifs l'ont envoyé, c'est que eux le connaissent (enfin je l'espère). D'ailleurs ces derniers, j'ai un peu de mal à me dire comment ils sont véritablement. Il y a des non-dits et très peu d'échanges, à voir plus tard.
En conclusion un livre jeunesse qui plaira pour son style, sa déco, ses divers thèmes importants et les idées à faire soi-même qui semblent plutôt sympa !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-diy-de-maelie-tome-1-des-papillons-dans-le-ventre-marilou-addison-a163416206
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
aurore34490
  09 juillet 2019
Tout d'abord, un grand merci à Netgalley et aux Editions Kennes pour ce service presse. J'ai choisi ce roman pour le lire avec louloute qui adore la lecture tout d'abord et parce que tout comme l'héroïne, elle est passionnée de DIY (do it yourself), vous savez toutes ces activités manuelles qu'on peut trouver sur Pinterest, YouTube et que nos enfants adorent faire à la maison. Habituellement, nous lisons les livres chacune de notre côté puis en discutons ensuite mais là, nous avons décidé de le lire ensemble, des moments sympathiques de lecture mère-fille.
Maélie est une jeune adolescente canadienne de 13 ans qui vit avec ses deux parents adoptifs depuis l'âge deux ans. Ils sont peu présents, travaillent beaucoup, l'adolescente est de son côté très renfermée. Elle a été harcelée dans son ancienne école mais n'a rien à ses parents préférant se renfermer sur elle-même. La trouvant déprimée, ils ont donc pris la décision de l'envoyer passer l'année scolaire à la campagne chez Sam, un ami de sa mère biologique. Là-bas Maélie va découvrir une minuscule ville, de nouvelles personnes, apprendre des choses sur sa mère et surtout va tenter de savoir qui est son père, ce père dont on ne lui a jamais parlé. Elle va aussi lutter contre sa timidité et réouvrir sa chaîne YouTube pour recommencer ses DIY, sa passion.
Au travers de ce premier tome, on découvre un univers très riche. La couverture est très colorée, agréable, donne très envie d'aller voir ce qui se passe à l'intérieur. La présentation intérieure est tout aussi agréable : sur chaque page, un téléphone mobile encadre le texte, des papillons agrémentent l'ensemble. On y retrouve des conversations SMS écrites sous formes de messages et les tutos YouTube sont présentés comme un page blog avec les explications du tutoriel, un travail très sympathique et attirant pour les plus jeunes. Comme je l'ai indiqué, l'action se passe au Canada et l'auteur utilise quelques mots et expressions du pays qu'elle explique à chaque fois, ce qui permet de ne pas être perdue. Marilou Addisson utilise un vocabulaire simple mais pas enfantin, elle permet aux enfants de réfléchir au sens de ce qu'ils lisent. Les personnages sont attachants, la jeune Maélie est une adolescente timide, qui a souffert et qui a du mal à sortir de sa coquille. Élevée par des amis de sa mère, décédée, elle est souvent seule, livrée à elle-même. Elle a pris l'habitude de se débrouiller seule. Les DIY sont sa passion et surtout une façon pour elle de s'exprimer, de se libérer. Se filmer n'est pas une façon de frimer, mais plutôt de prendre confiance en elle. A son arrivée, elle rencontre donc Sam qui est aussi silencieux qu'elle, qui n'a pas l'habitude d'avoir une enfant à la maison. Cet homme est assez mystérieux, il se dévoile très peu. On découvre également les nouveaux amis de Maélie : l'exubérante Pam qui bouscule un peu les habitudes de la jeune fille, qui parle tout le temps, qui va lui apprendre ce qu'est l'amitié et aussi Estéban, jeune homme, qui semble très intéressé par Maé mais Sam lui interdit de le voir…
En dehors des DIY, on traite de sujets plus sérieux qui ouvrent à la discussion avec l'enfant tels que le harcèlement scolaire, le harcèlement sur internet aussi, la quête d'identité. Ce sont des sujets abordés mais de façon sommaire, ce qui dans le cas de ma louloute a déclenché beaucoup de questionnements. Il s'agit du premier tome, j'espère que dans le second tome, les explications seront plus claires. Certains événements également sont peu clairs : pourquoi ne lui a-t-on pas expliqué qui était Sam ? Pourquoi ne lui parle-t-on jamais de sa mère ? Pourquoi n'a-t-elle pas le droit de fréquenter Estéban ? … Beaucoup de choses ne sont pas expliqués et on a l'impression que la jeune fille avance sans jamais rien comprendre. C'est peut-être la seule ombre dans ce si joli livre mais peut-être trouverons nous les réponses dans la suite du livre, d'autant que la fin de ce tome laisse un suspense immense !!
Un livre que je recommande vivement pour son écriture, sa mise en page, son histoire. Un livre qui se lit rapidement tellement on se sent embarqué dans l'histoire de cette ado attachante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
orbe
  15 janvier 2020
Maélie déménage, sans ses parents adoptifs, chez Sam qu'elle ne connait pas et qui habite de plus une maison dans la forêt.
Si la jeune fille est contente d'échapper ainsi aux harceleurs qui ont mis à mal sa chaîne de petits tutoriels de décoration, elle découvre aussi rapidement qu'elle vit aujourd'hui entourée de personnes qui ont connu sa mère, morte dans un accident.
Maélie décide alors d'enquêter tout en essayant de se faire des amis. Et quand elle se sent seule, elle recommence à penser à la réalisation de DIY...
Un roman qui comporte deux volumes aujourd'hui et qui nous transporte dans la vie d'une jeune fille qui doit reconstruire toute sa vie et pour cela mieux connaître son passé.
Le récit alterne dialogues, échanges par messagerie et tutoriels. Il se lit de manière particulièrement agréable même s'il paraît assez compact à première vue.
J'ai aimé les balades en vélo, la description des relations mouvementées entre les jeunes mais aussi entre les adultes et ces adolescents.
Si Sam représente bien l'homme isolé dans sa cabane, Maélie apporte de la nouveauté dans son quotidien qu'elle dérange.
C'est cette nécessité de s'accorder pour vivre ensemble qui est au coeur de l'histoire. S'y ajoute des secrets de famille et du mystère.
À découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
AlouquaLecture
  19 juin 2019
#totalefrustration
Eh oui, je serais bien restée pour le double, même le triple de pages en compagnie de Maélie ! C'est quand la suiiiiiiiite ?!? Je suis totale fan de cette choupette de 13 ans qui, mine de rien, a tellement de choses à nous raconter, qui du haut de son jeune âge a déjà un parcours si compliqué !
Maélie est une jeune fille qui se retrouve dans un village, chez un ami de ses parents, elle a quitté Montréal pour fuir des personnes mal intentionnées qui la harcelaient à l'école. Dès le départ, nous savons que ses parents ne sont pas réellement ses parents, mais suite au décès de sa mère alors qu'elle n'avait que deux ans, ils l'ont recueillie et élevée comme elle était leur propre fille. La voilà donc chez Sam pour une année entière, Sam qui est un ami de ses parents, qui a également bien connu sa véritable mère.
J'ai adoré la mise en page du récit, elle est très attractive et les pages défilent à une vitesse folle. Maélie adore réaliser des DIY, les filmer et les poster ensuite sur sa chaîne YouTube, chose qu'elle a arrêtée avant son départ, tout comme elle c'est retirée des réseaux sociaux où elle se faisait harceler également en plus de l'école. Mais le DIY, elle a cela dans le sang, c'est une véritable passion. Elle va prendre la décision d'en refaire, mais tout en créant une nouvelle chaîne YouTube ainsi qu'un blog. Lorsque je dis que la mise en page est attractive, c'est que lorsque Maélie est sur son blog, eh bien la mise en page ressemble à la page d'accueil d'un blog, avec les onglets et tout le reste, nous avons même une illustration de la fameuse vidéo.
De retour à l'école, nouvelle école forcément, Maélie va se lier d'amitié avec Paméla, une jeune fille qui est dans sa classe. Elle va un peu être la bouffée d'air de Maélie. AU fil des pages, Maélie va prendre une nouvelle décision, elle veut savoir qui est son véritable père, car non, personne ne le sait, pas même ses parents adoptifs, Paméla va l'aider dans ses investigations.
Mine de rien, c'est une parution à destination des plus jeunes, mais pas mal de sujets y sont traités, l'âge de Maélie va permettre également aux plus jeunes lecteurs de plus facilement s'identifier à elle, de l'apprécier, c'est toujours plus facile lorsque le personnage est de notre âge.
Jeunes ou moins jeunes, l'histoire de Maélie ne peut que toucher le lecteur, on ne peut que s'attacher à elle, on ne peut qu'avoir envie de la soutenir dans sa recherche de vérité par rapport à son père. Personnellement, j'ai adoré ce premier tome, j'espère que le suivant est prévu pour dans pas trop longtemps
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   20 mai 2019
Pas le temps de lui dire que la probabilité que j’aille à ce party est de 0,000 000 09 %. Et encore, je suis généreuse. Je ne sais pas trop ce qu’il attend de moi, Estéban, mais il risque d’être très déçu. Sur ces pensées, je retourne à l’intérieur, où je découvre Sam couché sous le lavabo de la salle de bain, en train de réparer je ne sais quoi. Tout ce que j’espère, c’est que je pourrai prendre une douche chaude aujourd’hui, contrairement aux autres soirs de la semaine. En attendant, autant me concentrer sur la réparation des rideaux de ma chambre, me dis-je en grimpant à l’étage. J’entre dans la pièce, j’attrape mon sac en plastique et je décroche les rideaux de leur tringle. Puis, je vais porter le tout sur la table de la cuisine. J’étends le tissu et je vérifie où se trouvent les trous. Ça ne devrait pas être trop difficile à réparer. Zut, j’ai encore oublié un truc… Décidément, je préférais habiter dans un appartement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   20 mai 2019
Étendu à ma gauche, Estéban fixe le plafond sans dire un mot. C’est pourquoi j’insiste :
— Et si tu me disais pourquoi tu as fait ça…?
— Fait quoi? réplique-t-il, toujours sans me regarder.
— Allez, tu sais bien. Pourquoi tu t’es battu?
— Je me suis pas battu ! Je me suis fait frapper. Nuance…
Je soupire, avant de reprendre :
— OK, mais alors, pourquoi ce gars t’a frappé ? J’ai entendu des trucs à ton sujet…
— Ceux qui s’amusent à parler de la vie des autres sont juste des idiots. Et ils ont rien à faire !
Je m’installe sur le côté, le bras replié sous la tête, afin de mieux détailler Estéban. Il m’imite et me fait face.
— T’as des trucs à cacher? dis-je.
— Ça se peut. Et je suis pas le seul. T’en as sûrement, toi aussi… On a tous des squelettes dans le placard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pommerougepommerouge   17 juin 2019
Je secoue la tête, ne sachant comment réagir, et il fait un autre pas. Cette fois, nous ne somme plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. Je sais ce qu'il va une fois de plus me demander. Pour la troisième fois. Et ce que moi, je vais lui répondre... une fois de plus. Parce que je suis trop faible.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   14 septembre 2019
Est-ce que je voulais à ce point m'éloigner de ma vie pour être prête à m'enterrer dans ce coin perdu ?
La réponse est évidemment oui.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Marilou Addison (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marilou Addison
Vidéo de Marilou Addison
autres livres classés : do it yourselfVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..