AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782234087484
300 pages
Stock (08/01/2020)
3.39/5   9 notes
Résumé :
En cet hiver 1916, Banche Beaulieu, une jeune comédienne à la carrière incertaine, court les cachets dans les théâtres de boulevard parisiens. Quand elle perd sa place, elle doit se résigner à jour les complices dans les petites arnaques de Victor, son compagnon.

C'est alors que survient une proposition inattendue. Participer à une grande tournée théâtrale auprès des poilus pour leur remonter le moral. La voilà partie avec la troupe menée par Sarah Be... >Voir plus
Que lire après Le théâtre des nuitsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Je remercie les Editions Stock qui ont organisé un concours sur Instagram au mois de décembre avec pour thème les livres de la rentrée janvier 2020. Pour mon plus grand plaisir j'ai reçu ce livre.

Sur une base historique qui est la tournée organisée pour le Théâtre aux Armées pendant la guerre de 14/18, avec des comédiennes de la Comédie Française et de chanteurs, Carl Aderhold raconte la vie de Blanche, comédienne qui perce difficilement.

Après son renvoi du théâtre de l'Ambigu, Blanche participe aux arnaques de son compagnon et finit par se retrouver en présence d'un auteur qui lui donne sa chance, car s'appelant Dreyfus aucune comédienne ne voulait jouer pour lui !

Blanche va être modelée, éduquée par ces répétitions. Elle va devoir prendre ses distances avec son apache afin de partir avec la troupe du Théâtre aux Armées, Sarah Bernhardt et Cécile Sorel en têtes d'affiche.

Blanche est une jeune femme éthérée qui se laisse facilement porter par ce qui arrive et qui elle rencontre ! Mais son souhait le plus cher, voire le seul, est d'être comédienne ! Sur une scène, dans un personnage elle se sent vivante et trouve un sens à sa vie sans amour.

Partir avec cette tournée va radicalement changer sa vie et son destin ! Blanche aurait pu paraître totalement invisible et inintéressante, mais c'est l'inverse que j'ai ressenti, j'ai été tout de suite attachée à sa personne, à ses doutes, à ses tâtonnements et à son détachement des événements qu'elle subit.

Les personnages fictifs ont autant de présence que les personnes réelles et elles oeuvrent toutes pour faire de ce livre une ode à l'amour sous toutes ses formes.

L'écriture très classique est ce qu'il fallait pour ce livre sur le monde du théâtre même si parfois j'ai dû relire certaines phrases dont je ne saisissais pas le sens. L'histoire d'amour qui se devine est toute en nuances et transparence ce que j'ai particulièrement apprécié.

CHALLENGE MULTI-DEFIS 2020
Commenter  J’apprécie          130
Blanche Beaulieu est comédienne. En cet hiver 1916, elle exerce ses talents sur la scène d'un théâtre de boulevard parisien mais elle vient de s'en faire remercier. Pour survivre, elle se retrouve embarquée dans les petites combines de son amant, Victor. Alors que son avenir semble bien mal engagé, une proposition étonnante lui est faite : se rendre sur le front avec une compagnie de théâtre qui a pour mission de remonter le moral des poilus qui combattent à l'est de la France. Une proposition qui ne se refuse pas, d'autant que cette troupe compte dans ses rangs la grande Sarah Bernhardt. Mais aussi Cécile Sorel et Béatrix Dussane.

Blanche y voit une occasion de fuir la mauvaise influence de son amant et de peut-être lancer sa carrière.

J'avoue avoir choisi ce livre pour la présence de Sarah Bernhardt et pour le contexte historique autour de la mise en place de ce Théâtre aux armées.

La confrontation du monde du théâtre parisien et de ces hommes qui risquent leur vie sur un front particulièrement meurtrier me semblait intéressante à découvrir. Au final, cette partie n'est pas celle qui est la plus développée et je suis restée sur ma faim.

Le personnage de Blanche est toutefois attachant et sa volonté de devenir actrice et de conquérir sa liberté donne du corps au récit. Sa rencontre avec Antoine, soldat taciturne et têtu, apporte une touche de romantisme et de luminosité au coeur de la guerre.

Le mélange de personnages réels et fictifs permet à l'auteur de distiller, sans doute avec un brin d'espièglerie, de vraies anecdotes ou des histoires qui pourraient être vraies. Ainsi, le personnage de Vera Vir interprété au cinéma par Blanche semble être inspiré de celui de Irma Vep joué par Musidora dans Les Vampires et probablement constituer un hommage au réalisateur Louis Feuillade.

Au final, une lecture distrayante mais peut-être moins axée sur le sujet du Théâtre aux armées que je l'avais imaginé.
Commenter  J’apprécie          22
Le théâtre des nuits, la scène de vie.... ce merveilleux roman, c'est le hasard pour espérer encore l'envie. Ces femmes qui se livrent en ne pensant que très peu, tout bas à cette liberté fantaisiste. Non ! Oublions ! Aussi frêles que sois notre existence, continuons de nous frayer un passage. Entrons décemment pour ne pas déranger, ne pas brusquer, surtout ne pas heurter les jugements de l'époque. Ces textes officiels, nullement considérés par la majorité.

Ces hommes... embrasés dans leur certitude d'être plus et certainement pas moins. Aucune demie-mesure ou peut-être faut-il creuser pour briser un temps soit peu l'armure ? Obsessions, pensées historiquement incarnées pour se sentir apaiser. Ironie du « j'ai tant besoin d'elle »

C'est l'histoire de ces rêves d'artistes, des rudes souvenirs glacés que le spectacle vient doucement apaisé. Violente existence, amour brutal, douce passion. La confusion, la réalité et l'abandon pour s'évader.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
𝙎𝙖 𝙜𝙪𝙚𝙪𝙡𝙚 𝙙’𝙖𝙣𝙜𝙚 𝙖𝙫𝙖𝙞𝙩 𝙡𝙚 𝙜𝙤û𝙩 𝙙𝙪 𝙥𝙧𝙚𝙢𝙞𝙚𝙧 𝙘𝙝𝙖𝙜𝙧𝙞𝙣 𝙙𝙤𝙣𝙩 𝙡𝙖 𝙢𝙤𝙧𝙨𝙪𝙧𝙚 𝙣𝙚 𝙨’𝙚𝙛𝙛𝙖𝙘𝙚 𝙟𝙖𝙢𝙖𝙞𝙨.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Carl Aderhold (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carl Aderhold
Le dessinateur publie chez Futuropolis "La fabrique des Français", histoire d'un peuple et d'une nation de 1870 à nos jours" avec Françoise Davisse et Carl Aderhold. Il explique ici ce que raconte la BD, il dessine les personnages du livre, il croque les héros de son enfance et donne les 4 références qui l'ont construit.
ITW : Anne Douhaire Image et son : Maxime Soulard Montage : Cédric Diallo
Plus d'informations sur la BD : https://www.radiofrance.fr/franceinter/quelles-bandes-dessinees-lire-cet-ete-1054040 Plus de BD : https://www.radiofrance.fr/arts-divertissements/bd-manga/bandes-dessinees Plus de vidéos de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre

{* *}