AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782072847653
272 pages
Éditeur : Gallimard (26/09/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Publié à l'occasion des 20 ans de la mort de Charlotte Perriand (1903-1999), cet essai biographique illustré dresse le portrait de la conceptrice engagée, femme libre et visionnaire qui a marqué l'architecture moderne et le design du XXe siècle.

Dans un essai très personnel, Laure Adler aborde trois facettes complémentaires de la créatrice : tout d'abord celle de la conceptrice qui développera, avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret dans les années 19... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marti94
  28 mars 2020
Je suis enchantée par la lecture de cette biographie illustrée de nombreuses photos en noir et blanc.
C'est un très beau livre cadeau qui a été écrit par Laure Adler à l'occasion du 20ème anniversaire de la disparition de Charlotte Perriand, connue (mais pas assez) pour être l'une des personnalités phare du monde du design du 20e siècle, notamment parce qu'elle a travaillé avec Le Corbusier. Mais c'est d'abord une pionnière de la modernité et une femme libre, ce qui était difficilement acceptable dans un monde où la création était encore réservée aux hommes. Et le Corbusier à souvent signé à sa place !
Pourtant, elle dit qu'elle n'est pas architecte ni designeuse mais peut-être inventeuse ou femme de l'art. Ce qui est certain, c'est que Charlotte Perriand incarne l'invention d'un nouvel art de vivre dans toute sa puissance d'inventrice, de bricoleuse et de penseuse de l'avenir. C'était aussi une femme engagée, une grande sportive et une voyageuse qui a vécu plusieurs années au Japon et s'en aspira.
On lui doit, entre autres, le bar cuisine qu'elle créé en 1927, des systèmes de rangement qui permettent de gagner du temps en 1929 mais aussi la cité du refuge de l'armée du salut en 1933 et la station de ski des Arcs 1600 et 1800 dans les années 60. C'est une visionnaire notamment avec ses toits-terrasses végétalisés et ses meubles réduits à leurs fonctionnalités pour dégager des surfaces (cinquante ans avant tout le monde, elle a inventé le loft).
Son opinion est que l'art est dans tout, l'art est partout dans les formes, il suffit de savoir ouvrir les yeux quand on se promène dans une forêt ou sur une plage, des morceaux de bois ou des galets peuvent-être des oeuvres d'art.
Dans les années 1930, elle photographie beaucoup et utilise son appareil comme un carnet de notes. Sa complicité très forte avec Fernand Léger l'encouragea à rechercher ce qu'on nomme "l'art brut".
Je ne suis pas surprise que Laure Adler fasse le parallèle avec Agnès Varda. D'ailleurs toutes deux ont un sens comment du beau et on exalté l'art des graffitis. Elles ont passé leur temps à cadrer le monde avec leur appareil photos. Toutes deux modestes, travailleuses, ont oeuvré pour le bien-être commun, pour que la vie reste un bien commun, pour que le tissu social résiste aux déchirures, pour que notre regard s'agrandisse.
Lu en mars 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
Actualitte   07 janvier 2020
Des entretiens fouillés, mais également un récit collaboratif, qui valent pour un ultime témoignage d’une femme et artiste déterminée et combative avec en soubassement la volonté d’imposer un style novateur hors les modes, mais collant à la réalité d’une époque dont il faut bien reconnaître qu’elle fut riche en projets et perspectives de toutes sortes.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Marti94Marti94   24 mars 2020
Ne pas abîmer la nature, ne pas céder aux lois du capitalisme, ne pas reproduire partout dans le monde le modèle occidental, demeuront des principes tout au long de sa vie. Charlotte Perriand est probablement l'une des premières à défendre l'idée de diversité culturelle qui enrichit le patrimoine mondial au lieu de le réduire.
Commenter  J’apprécie          30
Marti94Marti94   24 mars 2020
Cet engagement politique correspond dans l'art de Charlotte à une vision du monde qui ne passe pas seulement par la propagande idéologique. Elle veut exercer un métier pour le bien de tous et être l'une parmi d'autres qui se met au service du plus grand nombre. Elle est devenue architecte par et pour le peuple. Ce n'est pour elle-même ni un statut social ni un titre mais un devoir.
Commenter  J’apprécie          00
Marti94Marti94   24 mars 2020
Elle possède une approche concrète, voire matérialiste du devenir du monde, un monde où l'urbanisme rendrait moins lourdes les servitudes du travail, tout en respectant le corps sans asservir l'esprit.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Laure Adler (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laure Adler
Jacques RÉDA – Entretien (France Culture, 2011) L’émission « Hors Champs », par Laure Adler, diffusée le 14 novembre 2011 sur France Culture. Mise en ligne par Arthur Yasmine, poète vivant, dans l’unique objet de perpétuer la Poésie française.
autres livres classés : mucemVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
998 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre