AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Victime 2117 (11)

kielosa
kielosa   06 janvier 2020
Poème de Falah Alsufi, migrant irakien, et traduit par Caroline Berg.

Les doigts des noyés

La vie des doigts des noyés est plus longue
Que notre histoire
Lointains et si proches
Nous voyons les noyés
Nous voyons leur espoir
De vivre
En paix.

Chaque jour, nous voyons le bout de leurs doigts
Disparaître sous la mer
Mais nos yeux ont appris
À ne pas voir.

Leurs doigts émergent
À la surface de la mer
Ils se tendent
Vers le ciel
Ils ne sont plus mouillés
Les doigts des noyés
Sont secs pour l'éternité.

(page 9).
Commenter  J’apprécie          258
NatachaNEA
NatachaNEA   19 janvier 2020
Allons, Gordon, quand on est dans la merde jusqu'au cou, ce n'est pas le moment de baisser la tête.
Commenter  J’apprécie          120
NatachaNEA
NatachaNEA   08 janvier 2020
Après tout, il était encore en vie - et il était toujours journaliste.
L'enfer pouvait bien l'attendre un peu.
Commenter  J’apprécie          80
NatachaNEA
NatachaNEA   16 janvier 2020
Le meilleur moyen de se débarrasser des gens était le silence. Ils se sentaient ignorés et détestaient ça, et ils étaient aussi déstabilisés. Un jour, il avait entendu quelqu'un prétendre que le silence était l'arme absolue. Il tuait les couples, séparait les amis. La meilleure arme des politiques était le silence, le mensonge venant juste après.
Commenter  J’apprécie          60
NatachaNEA
NatachaNEA   08 janvier 2020
Il faut profiter de la vie pendant qu'elle est là.
Commenter  J’apprécie          50
NatachaNEA
NatachaNEA   10 janvier 2020
Pendant que des gens se battaient pour survivre au milieu d'une mer immense, lui se regardait le nombril avec une complaisance puérile, confit d'auto-apitoiement. Se battre ! Le verbe prenait tout son sens.
Commenter  J’apprécie          40
NatachaNEA
NatachaNEA   14 janvier 2020
- Je ne suis pas médecin. Mais j'ai bien peur que ce volcan de pus soit sur le point d'entrer en éruption et je ne tiens pas à être là quand ça arrivera. C'est un sacré bouton que tu as là, Gordon. "
Comment un visage pouvait-il exprimer un tel soulagement devant une chose aussi immonde ?
Commenter  J’apprécie          20
galyalain
galyalain   07 janvier 2020
La mort est à la vie ce que les câpres sont à l’escalope viennoise, l’ingrédient qui permet de la sublimer, disait toujours le père de Gordon pour plaisanter. Jusqu’au jour où il s’était lui-même retrouvé à l’hospice, le teint gris et à moitié paralysé avec des tuyaux lui sortant de presque tous les orifices.
Sa comparaison, à ce moment-là, ne tenait plus la route.
Commenter  J’apprécie          20
profileuse_criminal_lectrice
profileuse_criminal_lectrice   04 février 2020
"Il faut profiter de la vie pendant qu'elle est là ."
Commenter  J’apprécie          10
galyalain
galyalain   07 janvier 2020
« Cette histoire me fait penser à ces jeunes japonais qui s’autoséquestrent. Je suis sûr que tu te souviens comment ils appellent ça, Rose.
- Oui, le hikikomori.
- C’est ça. Tu en as déjà entendu parler, Gordon ? »
Celui-ci secoua la tête. C’était possible, mais il l’avait oublié.
« Non, je m’en doutais. Quoiqu’il en soit, on estime que près d’un million de jeunes japonais vivent aujourd’hui entièrement reclus. Ils habitent chez leurs parents, mais ne communiquent pas avec eux. Ils restent dans leur chambre et s’enferment dans leur propre univers confiné. C’est un énorme problème de société au Japon.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Département V

    Quel est le grade de Carl Mørck au département V ?

    commissaire
    vice-commissaire
    capitaine
    inspecteur

    10 questions
    86 lecteurs ont répondu
    Thème : Jussi Adler-OlsenCréer un quiz sur ce livre