AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226401731
288 pages
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (03/01/2018)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Irene et sa famille viennent de s'installer à Evreux. Alors qu'elle visite la ville, Irene est approchée par une inconnue qui lui annonce que sa mère court un grave danger. Qui est-elle ? Et d'où vient-elle ?
Intriguée par ce nouveau mystère, Irene fait appel à ses amis, Sherlock et Lupin. Leur enquête les conduira dans les rues de Paris, au cœur d'une crypte secrète dont on murmure qu'elle renferme un trésor inestimable...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  18 décembre 2018
Ayant le tome quatre sous la main, je n'ai pas longtemps résisté à poursuivre les aventures de nos trois compagnons. L'escapade à Londres aura été de courte durée, à mon grand regret, pour un retour en France malgré la guerre contre la Prusse qui continue de faire rage. J'avoue préférer largement les rues de la capitale du Royaume-Uni plutôt que les nôtres, d'autant plus qu'il est plus facile pour Sherlock d'être présent, bien que les auteurs trouveront toujours un moyen de réunir nos trois comparses. Il y a aussi quelque chose de plus "exotique", de plus mystérieux pour moi dans les méandres londoniens. Si l'enquête m'a plu, les lieux m'ont moins enchantée, tout comme l'ambiance. Mais ce n'est qu'un détail.
Irène se retrouve donc à devoir habiter une nouvelle demeure, à Evreux, qui est certes cosy et agréable, mais qui est aussi loin de tout. Si la jeune fille arrive à passer le temps, notamment en s'occupant de sa mère souffrante, on voit assez rapidement que le caractère aventurier et téméraire de notre héroïne reprend le pas. Heureusement pour elle, et pour nous, une étrange femme lui indique que sa mère est en grand danger et qu'elle doit lui remettre une missive dissimulée chez elle. Intriguant, surtout qu'il est rapidement assez clair qu'il est assez impossible que Mme Adler soit cette mère en danger... Oui, soignons franc, bien qu'on sente qu'elle aime sa fille et qu'elle veuille pour elle la meilleure éducation, il est difficile de s'imaginer l'aristocrate mêlée à une intrigue dangereuse.
Ainsi, enfin, allons nous peut-être rencontrer la fameuse mère biologique d'Irène. J'avoue que les insinuations répétées concernant la génitrice de notre héroïne me lassent profondément. Surtout que ce mystère n'avance pas. Alors bien entendu, j'avais de grandes attentes concernant cet éventuel bouleversement. Tout comme avec la mystérieuse carte et ce Grand Maître. Dans l'ensemble, ma lecture a été comme précédemment, un petit moment de plaisir. Mais comme vous pouvez vous en douter, je n'ai pas été convaincu par les deux éléments, cités juste avant. Déçue par cette mystérieuse génitrice qui n'est en fin de compte pas tellement à la hauteur de ce que j'avais imaginé. La mère d'Arsène est beaucoup plus intéressante et haute en couleur. J'espère d'ailleurs que nous la reverrons. Quand à l'enquête, même si elle est bien menée, la fin fait assez "pétard mouillé" même si nous avons eu droit à quelques frayeurs.
Tout réside en fait, dans notre trio à la dynamique parfaite. Les adolescents portent le roman et c'est avant tout leurs relations et leur amitié qui fait que l'on entre dans le roman et que nous sommes prêts à les suivre au bout du monde. Leur alchimie est toujours aussi bien traitée et donne un élan à l'histoire. Les voir évoluer et grandir ensemble, s'ouvrir en toute confiance fait vraiment chaud au coeur. Et cet attachement fait vraiment beaucoup. J'aimerai maintenant qu'il y ai peut-être un petit peu plus de profondeur dans les enquêtes, comme dans le tome précédent, et pas que nous soyons fasse à une farce comme ici. A voir donc dans les prochains tomes si cela se reproduit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
belette2911
  22 février 2018
C'est un véritable plaisir pour moi que de lire les aventures de nos jeunes enquêteurs en herbe car en plus d'apporter un vent de fraicheur après une lecture ardue, on sent déjà bien les différents caractères qui s'affinent.
Comme des bons fromages, ou du vin, nos jeunes amis mûrissent, prennent de l'étoffe et les futurs adultes qu'ils seront commencent à se dessiner.
Sans révolutionner le genre policier, sans être novateur, les aventures de nos jeunes amis sont toujours plaisantes à lire et font du bien à l'esprit, sans pour autant offrir du temps de cerveau à une célèbre boisson gazeuse.
Cette fois-ci, on quitte Londres et on retourne en France, dans la campagne, pour une enquête qui va les mener jusqu'à la ville lumière, qui sombre dans la famine, suite à la guerre franco-allemande de 1870.
Irene, de par son journal "intime", nous raconte sa vie – mais pas trop – et ses aventures de folie avec Lupin et Sherlock, et dans ce tome, nous en apprendrons un peu plus sur elle et sur ce qu'elle nous parle depuis le premier tome, c'est à dire sur ses parents.
Si le début est assez calme, ensuite, pas le temps de s'asseoir ou de boire un café car on va bouger, enquêter, faire des filatures, se faufiler dans des lieux mal famés, et faire des tas de déductions.
Une chose m'a surprise et sursauté : l'utilisation d'un mot wallon que j'utilise souvent "bardouchi" que je fais suivre par "de kermesse". Et oui, l'enquête aura quelques origines namuroises… Pour un français, ça ne comptera pas, mais pour une Belge qui vient du Sud (de la Belgique), ça compte.
Anybref, sans révolutionner le genre, cette série est bien fichue, agréable à lire, elle vous aère la tête en vous offrant du plaisir durant 250 pages, et, sans se prendre la tête, vous offre du suspense, du mystère, et un beau moment d'amitié.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Mladoria
  02 novembre 2019
Une lecture bonbon terminée le jour d'Halloween. C'est toujours une joie de me plonger dans une enquête jeunesse autour de ce trio ultra attachant sous la houlette de la flamboyante Irene. Pendant que la Commune fait rage à Paris, les Adler se réfugient dans une demeure bien mystérieuse à Evreux. Loin de la ville et de ses deux compères, Irene s'ennuie. Mais un mystère bien plus grand que tout ceux qu'ils ont eu à élucider va bientôt pointé le bout de son nez. Sur fond de société secrète, d'escroquerie de haut vol et de relique légendaire, les trois amis vont se retrouver au coeur du tumulte parisien.
Encore une fois, j'aime aimé le rythme, les personnages qui évoluent doucement mais sûrement. On en apprend plus sur la mystérieuse ascendance d'Irene. L'humour enfantin distillé justement prête à sourire souvent, tant il rend les personnages touchants. Une série que je recommande si vous avez envie de vous détendre en lisant une petite enquête classique et surtout aux jeunes lecteurs qui souhaitent s'initier au genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Syl
  05 novembre 2019
Irène reprend la plume pour nous conter cette dernière enquête avec Arsène et Sherlock, qui se passe de nouveau en France. Après quelques mois à Londres où elle et ses amis ont élucidé une affaire liée à une sanglante vengeance, Irène suit ses parents dans une nouvelle maison à Évreux, loin des tourments de la capitale. En ce début de mars 1871, Paris est à l'aube d'une insurrection contre le gouvernement de Thiers.
Dans cette campagne bien plus paisible, à l'orée de la ville, la jeune fille passe les premiers jours à visiter la villa et à s'occuper de sa mère qui souffre des poumons. Avec un père souvent absent et très préoccupé, le majordome Horatio veille toujours sur elle et devance la plupart de ses souhaits. Témoin et complice de ses escapades aventurières en compagnie de ses acolytes, il va jusqu'à lui baliser le passage pour s'échapper de la maison sans faire de bruit.
C'est en trouvant un message sur l'un des bancs du parc que l'histoire commence. Une mystérieuse inconnue lui donne rendez-vous dans les jardins de la cathédrale pour l'entretenir au sujet de Madame Adler et de Monsieur d'Aurevilly, l'ancien propriétaire de leur demeure. Mais cette raison n'est qu'un prétexte pour l'appâter, car le réel motif est un document caché derrière l'un des tableaux de la bibliothèque qu'elle voudrait qu'Irène lui ramène.
Voilà enfin une histoire digne d'intérêt ! et en rentrant chez elle, l'esprit bien chauffé par cette nouvelle énigme, Irène a la grande surprise de retrouver Arsène qui a fuit Bruxelles après s'être disputé avec son père. Les deux amis n'attendront pas longtemps pour voir débarquer Sherlock qui après avoir été éliminé dès le début à un concours d'échecs, est tout heureux de passer quelques jours avec eux.
Ce petit papier parcheminé et codé découvert derrière un tableau, va les envoyer dans le coeur malfamé de Paris à la poursuite du duc de Montmorency et d'un mystérieux Grand Maître, chef d'une société secrète ésotérique. D'indice en indice, de déduction en déduction, Irène, Arsène et Sherlock vont rencontrer le fils du romancier Alexandre Dumas qui les entretiendra sur l'une des dernières oeuvres de son père, « Joseph Balsamo ». La toile de fond s'ouvre alors sur un univers occulte et alchimiste, sur des rituels macabres faits dans les catacombes, et sur une sainte relique, le coeur de Saint Michel.
Téméraires et très curieux, les trois amis vont vouloir déjouer les plans machiavéliques d'un sombre individu…
Quatrième opus de la série, nous retrouvons avec grand plaisir nos jeunes enquêteurs dans un périple à Paris. L'auteur aborde un univers après l'armistice signée avec les Prussiens, au début de l'année 1871, et juste avant la Commune où une partie du peuple issu de la classe populaire va se soulever contre le pouvoir mis en place. Tout est en effervescence et très malsain pour nos amis qui découvrent certaines réalités de la vie. Irène décrit bien leur aventure et ne nous cache rien des sentiments qui les animent.
Je recommande aux jeunes lecteurs, de 7 à 12 ans, cette série bien écrite et bien divertissante. Elle réunit plusieurs critères qui les passionneront… amitiés, suspense, action, société secrète, sciences occultes et pan historique de Paris.
Le prochain épisode est intitulé « le château de glace ». Nous apprendrons peut-être un peu plus sur la mère biologique d'Irène. Car à travers les enquêtes relatées, il y a ce mystère qui se délie timidement de tome en tome…
A suivre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
nekomusume
  02 novembre 2019
Le quatrième tome de cette série des aventures de notre trio improbable me donne l'impression d'être entrée dans une routine en ce qui concerne cette lecture. J'apprécie de retrouver les personnages qui me renvoient à la lecture de leurs aventures d'adultes, j'aime retrouver l'ambiance du roman qui n'est pas sans rappeler celle des originaux mais adapté aux pré-ados, je suis ravie qu'on fasse un peu de place à la période de la guerre de 1870 même si ce n'est qu'un fond historique assez flou, j'adore l'aura de mystère et d'aventure qui nimbe ces histoires... Bref dans l'ensemble, je suis assez fan de l'univers qu'à su créer l'auteur.
En ce qui concerne ce tome en particulier, j'avoue qu'il n'est pas forcément mon préféré pour l'instant. D'abord, le fait de revenir en France, même si c'est très bien, je me demande combien de fois l'auteur nous fera encore traverser la Manche, dans un sens ou dans l'autre, dans la suite de la série. La famille d'Irène semble avoir la bougeotte, Saint-Malo, Londres, Evreux... et avec une facilité déconcertante malgré la guerre qui fait rage autour d'eux. La facilité avec laquelle les deux amis d'Irène semblent se déplacer malgré leurs familles respectives (assez peu contraignante pour Arsène il est vrai), la facilité avec laquelle ils sont accueillis dans la demeure de la jeune fille... bien que légèrement incohérent, cela sert l'intrigue et ne sera pas forcément relevé par le public cible.
L'intrigue servant de fil conducteur à la série, à savoir l'identité de la mère biologique d'Irène, est dévoilée ici mais d'une façon bien décevante à mon sens au vu de la mise en place dan,s les tomes précédents. Il est à espéré que se sera réutilisé de façon plus riche dans les suivants.
Au final, il s'agit toujours d'une lecture plaisante malgré quelques petites déceptions. L'aventure et le mystère sont toujours au rendez-vous pour le plaisir de tous.
#ChallengemauvaisGenre2019
#ChallengeSéries2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
belette2911belette2911   01 novembre 2018
N’y tenant plus, je m’étais levée, j’avais pris le dernier de mes journaux intimes, ces carnets qui m’aident aujourd’hui à reconstituer ma rocambolesque jeunesse, et l’avais ouvert à une page couverte de ratures.

Depuis le début de l’année, chaque fois que je croyais deviner qui, d’Arsène ou de Sherlock, l’avait glissé dans ma poche, j’écrivais son nom.

Le temps passant, hypothèses et ratures s’étaient succédé jusqu’à atteindre le nombre de vingt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
belette2911belette2911   01 novembre 2018
— Les fenêtres, mademoiselle Irene. Elles sont très vieilles, les gonds sont rouillés. J’aimerais être sûr que vous ne me réveillerez pas quand l’idée vous prendra de faire une es capade nocturne, ou quand l’un de vos chers amis cherchera, pour une raison ou une autre, à vous parler.

Je tressaillis. Comment avait-il deviné que je m’apprêtais à écrire à Sherlock et à Arsène ?
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   01 novembre 2018
Pour Lupin, sa mère était un sujet très délicat, tout comme l’était Holmes père pour Sherlock : deux personnages centraux qui ne faisaient plus partie des vies de leurs fils, mais n’en étaient pas moins encombrants.

Tout ce que je savais de la mère d’Arsène est qu’elle s’était séparée précocement de Théophraste. Quant au père de Sherlock, il était mort huit ans plus tôt.
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   01 novembre 2018
N’était-il pas mon ami, l’un de mes deux meilleurs amis ? Et même si mon cœur battait la chamade et que notre proximité me troublait, tout au fond de moi, je me sentais rassurée.

Arsène se donnait l’air décontracté, mais ne l’était pas, je l’aurais juré, et peut-être dissimulait-il ses sentiments mieux encore que Sherlock.
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette2911   01 novembre 2018
L’avait-elle déposé sur ma balançoire dès le matin ? Si Sherlock avait été là, il aurait certainement su me le dire, en mesurant le degré d’humidité de l’enveloppe, par exemple. Mais il était de l’autre côté de la Manche, et l’horloge indiquait à présent trois heures et demie passées.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Irene Adler (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Irene Adler
La Petite Librairie, c'est tous les mois ! Votre libraire Gérard Collard vous présente ses dernières pépites littéraires. Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!! • • le Coeur battant du monde de Sébastien Spitzer aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1072830-article_recherche-le-coeur-battant-du-monde.html • Avant toi de Jojo Moyes aux éditions Hauteville https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067549&id_rubrique=12 • le choix de revivre de Clare Mackintosh aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1070144-litterature-anglophone-le-choix-de-revivre.html • La Part des flammes de Gaëlle Nohant aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=6913&id_rubrique=39 • La femme révélée: roman de Gaëlle Nohant aux éditions Livre de poche https://www.lagriffenoire.com/1069006-poche-la-femme-revelee.html • Mon Frère, ce zéro de Colin Thibert aux éditions Héloïse d'Ormesson https://www.lagriffenoire.com/1071228-romans-mon-frere--ce-zero.html • Nos secrets trop bien gardés de Lara Pescott et Christel Gaillard-Paris aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1070113-litterature-anglophone-nos-secrets-trop-bien-gardes.html • le docteur Jivago de Boris Leonidovic Pasternak aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=19776&id_rubrique=8 • Filles de la mer de Mary Lynn Bracht et Sarah Tardy aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=142013&id_rubrique=12 • Pachinko de Min Jin Lee et Laura Bourgeois aux éditions Charleston https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1068382&id_rubrique=12 • le Mystère de la dame en noir : Sherlock, Lupin et moi (Tome 1) de Irène Adler, Iacopo Bruno aux éditions Albin Michel Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/64705-romans-le-mystere-de-la-dame-en-noir---sherlock--l-upin-et-moi---tome-1.html • Dernier Acte à l'opéra: Sherlock, Lupin & moi (Tome 2) aux éditions Albin Michel Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/79396-romans-dernier-acte-a-l-opera---sherlock--lupin---moi---tome-2.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #lapetitelibrairie #conseillecture #editionslivredepoche #editionshauteville #editionsheloisedormesson #editionsrobertlaffont #editionsfolio #editionspocket #editionscharleston #editionsalbinmicheljeunesse #editionsgallimardjeunesse #editionsdelarchipel #editionsplon #editionscalmannlevy #editionsstock
+ Lire la suite
autres livres classés : irène adlerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sherlock, Lupin et moi

comment s'appelle le personnage principal ?

Irma Alder
Irène Almé
Iride Alder
Irène Alder

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Sherlock, Lupin et moi, tome 1 : Le mystère de la dame en noir de Irene AdlerCréer un quiz sur ce livre