AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226443151
256 pages
Éditeur : Albin Michel (04/09/2019)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Irène rentre à Londres avec son père, où elle retrouve avec joie Sherlock et Arsène. Mais un évènement vient aussitôt perturber les retrouvailles : Horatio, le majordome de la famille Adler, a disparu ! Plus étrange encore, il a laissé une note avec quelques mots griffonnés. Convaincue que quelque chose se trame et que la note peut être un indice, Irène en appelle à l'aide de ses amis pour enquêter. Au fil de leurs recherches, ils parviennent aux Docks de Londres, o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
belette2911
  23 octobre 2019
Voilà une saga qui après 7 tomes parus me plait toujours autant et où chaque nouveau tome est dévoré peu de temps après son achat (ça ne croupit jamais dans ma PAL).
Le seul défaut de ces romans est qu'ils se lisent trop vite.
On commence à le lire, on s'émerveille de retrouver nos trois compagnons de route, on passe du bon temps avec eux, on les suit dans leurs aventures, leurs enquêtes, on frissonne avec eux et il est déjà temps de se dire « au revoir et à la prochaine ».
Parfois je me dis qu'un peu plus de pages ne nuiraient pas aux romans car on a beau être dans de la littérature jeunesse, où les lecteurs ne sont pas des imbéciles, un peu plus de détails et de développements ne seraient pas du luxe pour expliquer certaines choses aux plus jeunes ou pour donner plus d'épaisseur à certains personnages secondaires et au « Méchant ».
Ici, c'est faiblement esquissé, on ne parle un peu, mais si peu… Alors qu'on aurait pu étoffer le récit en donnant plus d'importance à l'ennemi du jour, à ses motivations, à son mobile, à sa méthode, sans parler d'une petite leçon d'Histoire, l'air de rien, en l'intégrant au récit de manière à ce que ça devienne pas un cours éducatif, mais plutôt des renseignements généraux.
Nous avions pourtant de là matière à faire un roman noir (jeunesse) avec les docks londoniens, les conditions de travail qui y règnent et avec l'Inde sous domination anglaise. L'esclavage, la spoliation, l'avilissement, ça fait de la matière, pour une histoire, même pour la jeunesse.
Mais bon, l'auteur fait ce qu'il veut, c'est son histoire et Conan Doyle faisait pareil…
Pour le reste, on a une bonne enquête, des mystères, du suspense, un Sherlock qui se trompe mais qui comprendra ensuite son erreur et la corrigera, ce qui fait de lui un excellent détective qui n'a pas peur d'avouer ses erreurs.
Irene, de son côté, tente de se reconstruire après le drame qui l'a frappée dans le tome précédent, son père erre comme une âme en peine et il faudra une injustice à réparer pour la faire repartir en avant, à l'aide de ses deux compères.
Une fois de plus j'ai passé un bon moment à suivre leurs enquêtes, à voir les personnages évoluer vers ce qu'ils seront plus tard, à sentir les tensions au sein de leur groupe (deux garçons et une fille, pas bon !) et à tenter de trouver la solution avant eux.
Sans révolutionner le genre, cette série jeunesse a tout pour me plaire, même si j'aurais aimé un peu plus de mâche, de ©gourmand-croquant' (pour parodier Cyril Lignac) afin de combler mon appétit pour la société victorienne et tout ces petits travers.
Vivement le suivant car je suis accro (et je sens que je vais être à la ramasse lorsque le dernier tome paraîtra).

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Sharon
  08 septembre 2019
J'ai terminé ce livre avec une impression d'amertume, la dernière page, les dernières lignes pour être plus précises, n'annoncent pas des lendemains qui chantent pour nos trois héros. C'est fatal, ai-je envie de préciser, l'on sait très bien que Sherlock, Arsène et Irène ne peuvent rester amis, il reste juste à savoir comment cette amitié qui semble pourtant solide finira par se briser.
Ce septième volume montre la famille Adler s'établir définitivement à Londres. Après la mort de Geneviève Adler (oui, je spoile la fin du tome 6), Léopold Adler n'a plus le courage de vivre en France, lui, sa fille, Horatio leur fidèle domestique, et une gouvernante emménage dans le logement qu'ils ont précédemment loué. Hélas ! Horatio leur fait rapidement faux bond, et Irène de se lancer à leur recherche : Horatio l'a toujours sorti de tous les mauvais pas possibles et imaginables, s'il les quitte aujourd'hui, c'est qu'une raison plus impérieuse en a décidé ainsi. Oui, elle le retrouve très vite, elle retrouve aussi très vite Sherlock et Arsène.
Je ne sais pas encore si ce livre est un tournant dans l'oeuvre. Je dirai simplement que l'on voit Arsène perfectionner son art, et Sherlock a beau, parfois, s'humaniser, surtout en présence de sa petite soeur, il n'en reste pas moins le (futur) brillant détective, que ne se laisse pas dicter sa conduite par ses émotions, préférant raisonner que de se fier à ce qu'on appelle instinct ou intuition.
Et il en faut, pour cette enquête qui reste une enquête tirée d'un roman de littérature jeunesse. Je ne dis pas qu'elle n'est pas bien construite, je ne dis pas que les enjeux ne sont pas importants, je ne dis pas non plus que les problèmes de ce monde qui n'est plus ne sont pas évoqués : il ne s'agit pas moins de prouver l'innocence d'un homme de mérite, le capitaine Hirst, d'empêcher un attentat, de parler de la situation de l'Inde, alors membre de l'empire britannique. Je dis simplement qu'Irène, et avec elle Sherlock et Arsène restent les personnages principaux, et que les personnages secondaires, ceux-là même qui ont conçu, noué, et exécuté cette intrigue tragique auraient mérité d'avoir une plus grande place dans le roman. Si leur mobile est clair, en revanche certaines circonstances auraient mérité d'être davantage développées. Je suis la première à dire qu'il ne faut pas rédiger une critique en pensant à ce que l'auteur aurait pu écrire. Je ne puis cependant m'empêcher de penser que l'approche "jeunesse", le fait que le livre s'inscrive dans une série, a empêché le déploiement de certains points du récit. Je me trompe peut-être, cependant je me suis davantage attachée à deux des personnages secondaires, pour ne pas dire un personnage tertiaire, qu'à Irène, ce qui est tout de même un comble. Elle hésite, elle hésite, elle ne sait pas quelle orientation donner à sa vie, et c'est presque normal, puisqu'elle n'a que treize ans. Il est cependant question qu'elle reprenne les cours de chant... Il est aussi question de l'Inde, qui occupe une place importante dans l'une des toutes premières enquêtes de Sherlock Holmes, le signe des quatre. Et ce n'est pas que cette intrigue montre que Sherlock peut se tromper, mais qu'il est nécessaire de ne pas se laisser influencer par l'actualité et être bien attentif à tous les indices. d'ailleurs, est-ce vraiment se tromper que de changer de direction, et de repartir sur la bonne voie ? Non.
L'énigme du cobra royal fut une lecture aussi plaisante que les précédentes, j'attends maintenant de lire ce que donneront les prochains tomes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Roiben
  05 février 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mladoria
  22 juillet 2020
Dernier tome disponible à la médiathèque de ma ville et encore une fois dévoré !!! Je ne le répéterai jamais assez mais c'est une lecture doudou à souhait. On est de retour à Londres et ce cher Horatio est très impliqué une fois encore, sur fond d'empire colonial et de mystères indiens j'aime toujours autant suivre le trio d'enquêteurs.
N'hésitez pas à aller découvrir cette série
Commenter  J’apprécie          70
Cyrlight
  18 avril 2020
Retour à Londres dans le secret du cobra royal, septième tome de la saga Sherlock, Lupin & moi. Irene et son père réinvestissent la maison qu'ils occupaient lors de leur dernier séjour dans la capitale anglaise, mais alors que la jeune fille renoue avec ses deux grands amis, Horatio quitte précipitamment le service de la famille Adler. C'est le début d'une nouvelle enquête…
C'est une fois encore un tome sympathique, qui ne retombe pas dans les travers que je reprochais au 4 et au 5, mais qui n'a pas non plus le mérite de nous laisser sur l'arrière-train comme le 6.
En fait, l'enquête est plutôt bien menée, je dirais même que c'est celle que j'ai préférée jusqu'à maintenant, mais comme l'aspect policier n'est pas ce qui me séduit le plus dans cette oeuvre (ni tout court, il faut bien l'avouer, je ne lis quasiment jamais d'histoires policières), je reste un peu sur ma faim.
Je voudrais voir l'histoire avancer concrètement au niveau des protagonistes. Même si Sherlock, Lupin et Irene évoluent, cela se produit très lentement, au fil des enquêtes qui se suivent et qui leur laissent finalement assez peu de place. Qui plus est, j'aimerais vraiment que des personnages tels que Mycroft, superficiellement présent dans le tome précédent, ou même Moriarty, qui se limite pour le moment à une simple mention, aient un véritable rôle à jouer, afin d'apporter un peu de fraîcheur et de nouveauté à l'intrigue.
Un tournant important se profile tout de même dans ce tome, et je pense que Sherlock l'a bien compris, étant donné la dernière phrase du roman. Malgré le serment contracté par le trio, parviendront-ils à sauvegarder leur amitié alors que d'autres sentiments sont en train de fleurir entre eux ?
Je ne suis pas fan des triangles amoureux (et surtout, je penche indubitablement du côté de Sherlock), donc même si celui-ci semble inévitable, j'espère que l'auteur saura ne pas le rendre trop pesant. En revanche, je suis heureuse que l'intrigue liée à la mère biologique d'Irene soit pour le moment complètement mise de côté. Cela ne m'a pas manqué !
En conclusion, je dirais que l'intrigue propre à ce roman est très agréable à suivre : j'ai apprécié son aspect historique, puisqu'il y est question de l'Inde britannique, et j'aurais d'ailleurs aimé que cela soit plus poussé, mais malheureusement, l'Histoire n'est pas le thème de cette saga (la guerre franco-prussienne elle-même n'a jamais servi que de toile de fond). À l'inverse, je crains que la trame principale ne soit condamnée à stagner un moment encore, étant donné le nombre de tomes parus en VO.
Lien : https://leslecturesdecyrligh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   08 septembre 2019
Cette frivolité pouvait-elle détruire l'équilibre parfait qui régnait entre nous trois ? Plus je me le demandais, moins clair c'était.
Commenter  J’apprécie          20
SharonSharon   08 septembre 2019
Quelle situation ! C'est comme connaître toute la mécanique d'une horloge sans savoir l'heure qu'elle indique ! bougonna-t-il.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Irene Adler (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Irene Adler
La Petite Librairie, c'est tous les mois ! Votre libraire Gérard Collard vous présente ses dernières pépites littéraires. Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!! • • le Coeur battant du monde de Sébastien Spitzer aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1072830-article_recherche-le-coeur-battant-du-monde.html • Avant toi de Jojo Moyes aux éditions Hauteville https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067549&id_rubrique=12 • le choix de revivre de Clare Mackintosh aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1070144-litterature-anglophone-le-choix-de-revivre.html • La Part des flammes de Gaëlle Nohant aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=6913&id_rubrique=39 • La femme révélée: roman de Gaëlle Nohant aux éditions Livre de poche https://www.lagriffenoire.com/1069006-poche-la-femme-revelee.html • Mon Frère, ce zéro de Colin Thibert aux éditions Héloïse d'Ormesson https://www.lagriffenoire.com/1071228-romans-mon-frere--ce-zero.html • Nos secrets trop bien gardés de Lara Pescott et Christel Gaillard-Paris aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1070113-litterature-anglophone-nos-secrets-trop-bien-gardes.html • le docteur Jivago de Boris Leonidovic Pasternak aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=19776&id_rubrique=8 • Filles de la mer de Mary Lynn Bracht et Sarah Tardy aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=142013&id_rubrique=12 • Pachinko de Min Jin Lee et Laura Bourgeois aux éditions Charleston https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1068382&id_rubrique=12 • le Mystère de la dame en noir : Sherlock, Lupin et moi (Tome 1) de Irène Adler, Iacopo Bruno aux éditions Albin Michel Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/64705-romans-le-mystere-de-la-dame-en-noir---sherlock--l-upin-et-moi---tome-1.html • Dernier Acte à l'opéra: Sherlock, Lupin & moi (Tome 2) aux éditions Albin Michel Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/79396-romans-dernier-acte-a-l-opera---sherlock--lupin---moi---tome-2.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #lapetitelibrairie #conseillecture #editionslivredepoche #editionshauteville #editionsheloisedormesson #editionsrobertlaffont #editionsfolio #editionspocket #editionscharleston #editionsalbinmicheljeunesse #editionsgallimardjeunesse #editionsdelarchipel #editionsplon #editionscalmannlevy #editionsstock
+ Lire la suite
autres livres classés : irène adlerVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sherlock, Lupin et moi

comment s'appelle le personnage principal ?

Irma Alder
Irène Almé
Iride Alder
Irène Alder

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Sherlock, Lupin et moi, tome 1 : Le mystère de la dame en noir de Irene AdlerCréer un quiz sur ce livre