AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laure Manceau (Traducteur)
ISBN : 2266212710
Éditeur : Pocket Jeunesse (07/04/2011)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 216 notes)
Résumé :
Trois anges descendent du Ciel pour maintenir la paix dans un monde peu à peu rongé
par les Forces du Mal. D'abord il y a Gabriel,
le guerrier, puis Ivy, la guérisseuse, enfin Bethany,
la plus jeune et aussi la plus humaine. Sous l'allure d'adolescents, les trois anges intègrent incognito le lycée de Venus Grove, un endroit en apparence tranquille... La fratrie a des consignes claires : ne pas dévoiler ses pouvoirs et surtout ne pas s'attacher a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
Myiuki
  09 décembre 2012
Voilà un roman qui partait bien ! Une couverture d'enfer qui m'a fait craquer de suite, un sous-titre qui me donnait envie d'en savoir plus - moi, quand on me parle d'amour interdit, je marche pas, je cours -, une histoire d'ange, un mélange de surnaturel et de quotidien, je me suis dit que j'allais forcément sauter à pieds joints dans l'histoire et adhérer de bout en bout ... eh bien, pas du tout ! Que ce livre est une déception ne sera plus un secret si vous lisez ma chronique.
Parlons d'abord de ce qui m'a plu ... sur le papier. A savoir, le concept. Dès le début du roman on apprend que des anges débarquent sur Terre dans une petite ville paumée (on se demande d'ailleurs ce qu'ils fichent là, mais passons ...), pour combattre les forces des ténèbres qui sont en train de prendre de l'ampleur en créant des incidents, en rendant les gens plus violents, etc. Alors là, je me suis dit, super, va y avoir de l'action, des combats épiques, des affrontements, bref, ça va bastonner et on aura pas le temps de s'ennuyer. Que nenni ! Première déception ! Il ne se passe strictement rien dans ce roman à par un affrontement final d'une demi page qui n'est ni intéressant, ni angoissant, ni épique. En gros, on s'ennuie ferme ! Ce qui m'a le plus fait rire (enfin, surtout pleurer), ce sont les armes utilisées par les anges et ceux que nous appellerons les démons pour manipuler les humains, là, je crois que j'ai failli m'étouffer ... les anges combattent avec le pouvoir de la prière ! On aura tout vu ! Franchement ? Face à des gens qui tuent les autres par l'esprit, qui les manipule, tu ripostes en priant ? Déjà que je suis pas croyante à la base, ça ne m'a pas donné envie de le devenir ça ! Bon, ils ont d'autres armes quand même ces anges, mais je les ai trouvé franchement trop attentistes pour être crédible dans leurs rôles de sauveurs, on attend pas que le pire soit arrivé pour agir, c'est quoi ça ? Je pense qu'ils ont totalement zappé l'adage "Il vaut mieux prévenir que guérir". Bref, des anges et des démons, c'est pourtant une idée de base super ça, y a de la matière, on a de quoi faire des tonnes de romans sur le sujet, alors, pourquoi tout gâcher ainsi ? C'est mou, c'est mou, c'est mou tout ça. Y a pas vraiment d'action à proprement parler, les petits rebondissements qui apparaissent dans le texte sont pour la plupart téléphonés et leur impact limité, hum, pas top tout ça ! Je m'attendais à quelque chose de nettement plus poussé, de plus percutant. Bon, après, l'avantage de ce livre, c'est qu'on en apprend quand même pas mal sur le monde des anges, sur ce qu'ils sont et peuvent faire, c'est instructif et, cette partie-là du roman aurait pu me captiver si elle avait été un peu plus développée et que j'avais ressenti un peu moins de distance. Un sujet riche, qui a du potentiel, mais une mise en forme qui le rend terne, sans saveur. Quelle tristesse !
Ma deuxième déception, c'est l'histoire d'amour qui est au centre du roman. On nous parle d'amour interdit, de choix impossible ... ouais, ouais, ouais, paroles que tout ça ! Rien n'est fait pour séparer nos tourtereaux qui se la coulent douce tout au long du roman sans représailles aucunes. Mais quel barbe ! C'est pas ce que j'appelle l'amour interdit ! L'auteur essaie de nous mettre la pression en nous disant qu'à tout moment Xavier et Beth peuvent être séparés, punis, et pire encore, et ... rien ! Je me suis même surprise à espérer qu'ils soient séparés, au moins, il se serait passer quelque chose dans le livre, mais, même pas ! Non, non, non, c'est trop rapide, trop simple et surtout trop niais. Je n'y ai pas cru une minute, je ne me suis pas laissée emporter par cette histoire d'amour qui a tout du sensationnel mais qui tombe carrément à plat. On nous vend un amour intense, beau, que rien ne peut détruire, et on se retrouve face à deux ados aux expressions totalement pas naturelles, excessives, pfiou, c'est mièvre au possible et ça m'a filé des boutons. C'est trop, beaucoup trop ! Rien ne paraît réaliste là-dedans, impossible d'accrocher avec leur couple qui me paraît traité de manière inappropriée. Plus de profondeur que diable ! Un peu de substance, qu'on arrête la guimauve et de faire croire au lecteur qu'il évolue dans un monde rose bonbon. Quel dommage ! Parce qu'honnêtement, là aussi, il y a du potentiel, je veux dire, une histoire d'amour comme celle-là, unique en son genre, sur laquelle plane une aura de menace perpétuelle, incontrôlable et puissante, ça doit vous donner des frissons, vous faire rêver. Là, elle m'a donné envie de pleurer cette relation, pourquoi ? Parce qu'elle manque de justesse, de finesse, les traits en sont trop lourds pour qu'ils soient crédibles. Malgré quelques petits sursauts ici et là, trop rares malheureusement, l'ensemble ne m'a pas du tout convaincue et je suis passée totalement à côté de cette romance qui pourtant semble être la base du roman. Bon, la fin du livre me donne un espoir que la suite améliorera cet aspect du roman mais, comme je ne compte pas la lire, je vais rester sur ma mauvaise impression. Mièvrerie & Cie quand tu nous tiens ! Au secours !!! Pourquoi l'auteur ne nous a pas livré une version à la Roméo et Juliette plus ... tragique ? En fait, le fait que ce soit si plat m'a écartée de l'attrait que la romance aurait pu avoir, ça manque de punch, on nous parle d'émotions fortes, on nous les décrit, mais je vous mets au défi de les ressentir à la lecture !
Troisième déception, les personnages ! Est-ce seulement possible ? On a trois anges, "trop beaux pour être vrais" dont deux (à la réflexion peut-être même les trois) à qui on aimerait mettre des claques. Gabriel, l'archange qui a le rôle du grand frère m'a paru trop froid, trop distant, pour que j'ai envie de m'y attacher, Ivy, la grande soeur, la guérisseuse, qui passe son temps aux bonnes oeuvres de la paroisse ou à faire la cuisine, pour l'archétype de la femme au foyer y a pas mieux et ça m'exaspère et la dernière, la petite soeur, Bethany, l'ange la plus humaine des trois, la lycéenne, ouais, elle m'a parue tellement acidulée que je n'ai pas réussi non plus à m'y attacher. le souci ? C'est la narratrice ! Et alors là, je vous raconte pas ce que c'est que de subir ses interrogations vaines et insipides. Par contre, j'ai bien aimé son côté humain justement qui la différencie des deux autres, qui la rend moins distante et du coup plus sensible, dommage qu'il soit tendu à l'extrême, un peu plus de justesse l'aurait rendu plus fort à mes yeux. Ensuite, on a Xavier, le petit ami de Bethany. Somme toute, un grand romantique dans l'âme, patient, prévenant, amoureux à mort, courageux, oui, il a toutes les qualités, mais c'est comme les autres, il en fait beaucoup trop ! Il m'a paru presque plus irréel que les anges c'est pour dire ! Et puis, quand même un peu crédule sur les bords le pauvre ! Ensuite, il y a les personnages secondaires. Des archétypes sur pattes ! Molly, la meilleure amie superficielle et écervelée qui ne pensent qu'aux garçons et au bal de fin d'année, pour la substance et la profondeur des sentiments on repassera, et surtout, Jake, le mystérieux nouvel élève qui sème la pagaille. Hum, là aussi, du potentiel, mais ses traits sont trop gros aussi, on le voit arriver à des kilomètres et il est au final sans surprise. Dommage, il aurait pu réveiller un peu tout ça ! Il essaie du moins et c'est tout à son honneur, il faut qu'il prenne plus d'ampleur je pense, tout ça reste gentillet. Cette galerie de portraits m'a déçue parce que je l'ai trouvé trop grossière, elle manque cruellement de finitions, de peaufinement, pour qu'on arrive ne serait-ce qu'un peu à s'identifier aux personnages ou au moins à les apprécier. Là, impossible pour moi de pleurer avec eux, de rire avec eux, d'avoir peur avec eux, j'ai eu le sentiment d'une sorte de barrière invisible qui m'en tenait éloignée. La façon dont ils agissent, dont ils sont décrits, dont ils parlent, m'a paru si ... maniérée, mièvre, que je n'ai pas eu envie d'approfondir le sujet. Et puis leurs prénoms, quelle angoisse ! Dommage.
Ma dernière déception est pour le style de l'auteur. Alors, attention, je précise que le tout se lit néanmoins vite et bien, les phrases, les tournures et les mots employés sont simples, du coup, rien de bien difficile pour comprendre l'ensemble, ça se fait sans anicroches. Mais justement, en plus d'être simple, ça m'a paru souvent simpliste, là est le noeud du problème. L'intrigue de base me semble inachevée (c'est un tome 1, je vous l'accorde, mais tout de même !). Je ne sais pas comment l'expliquer, j'aurais voulu quelque chose qui paraisse plus complexe, où il y aurait eu un véritable suspens, de vrais rebondissements et des retournements de situation palpitants, ici, c'est le calme plat (avant la tempête ?). Étonnement, je n'ai pas trouvé que c'était lent mais plutôt alanguissant, voyez ce que je veux dire ? On a le sentiment d'être dans une sorte de bulle coupée du monde, que ces personnages vivent sur leur nuage sans être réalistes pour un sou, du coup, ça les coupe de notre système référentiel et on les abandonne sans scrupules à leurs errances. Il m'a manqué dans ce style quelque chose qui aurait fait tilt, une étincelle qui m'aurait donner envie de m'accrocher à ces mots qui m'ont paru souvent vides de sens. C'est étrange, par moments, je percevais les éclairs de lucidité de l'auteur dans des bouts de phrases et, la seconde d'après, ils avaient disparu. C'est un style en dents de scie, on sent le potentiel, il est là, sous-jacent, il transperce le récit par instants, mais la mise en forme fait qu'il s'endort dans sa tanière la plupart du temps. Ca manque cruellement de peps, d'action, de dialogues pertinents, d'une romance réellement impossible avec tout ce que ça implique, de véritables dangers, ça n'a rien de palpitant ou d'extraordinaire, tout cela n'est écrit que sur le papier, en pratique, on est loin de l'extase littéraire. Pourtant, je l'ai lu jusqu'au bout ce livre, je n'ai pas réellement eu envie de l'abandonner, c'est donc qu'il y a quelque part une lueur d'espoir quand à sa juste valeur. C'est dur à dire, je n'ai pas tout détesté et en même temps il m'est impossible de dire que j'ai aimé ce roman. C'est un livre qui se lit sans prise de tête, pour quelqu'un qui recherche une romance totale guimauve, c'est l'idéal. En fait, je pense qu'il faut le lire sans trop se poser de questions sinon on en ressort avec une boule de déception au fond de la gorge. C'est une histoire sympathique qui pourrait devenir captivante, un récit qui malgré tout vous donne envie de connaître la suite une fois que vous êtes dedans, par curiosité. Il y a beaucoup de questions en suspens à la fin de ce premier tome qui, à elles seules, peuvent vous convaincre de vous laissez tenter par la suite ... Ce ne sera pas mon cas pour ma part, je pense. Il m'a manqué trop de choses dans ce premier tome pour que j'ai envie de poursuivre l'aventure avec Beth et Xavier.
Pour conclure, voilà un roman que j'ai sorti de mes étagères et que, finalement, je suis contente d'avoir lu car j'ai pu me faire ma propre opinion. Maintenant, est-ce que je le conseillerai ? Je ne sais pas, sans doute que non, parce qu'il n'a pas su me toucher comme je l'aurais souhaité. Mais, comme tous les goûts sont dans la nature, je vous dis, à vous de juger !
Lien : http://coeurdelibraire.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Pommesucre
  14 novembre 2011
Ce livre m'avait attiré par un résumé alléchant et la couverture plus que sublime ... Et c'est là que je me dis que je n'aurais pas dû m'arrêter à la couverture.
Bethany, Ivy et Gabriel sont des anges d'un genre particulier. Des anges oeuvrant à la bonté sur terre tandis que le mal fait rage et ravage. Ils sont tous trois envoyé dans une petite ville qui depuis peu subis d'étranges phénomènes dominés par le mal. Chacun des anges a sa particularité et sa force. Celle de Bethany n'est pas encore connue et son humanité prend bien trop de place dans leur mission. Au point qu'elle se lie d'amitié pour des humains mais aussi d'amour. Bien sûr en tant qu'ange elle aime tout le monde sans exception. Mais Beth enfreint les règles en se liant avec Xavier d'un amour inconditionnel. Mais une force supérieur aux archanges décide que Beth doit continuer sa mission lui permettant ainsi de vivre son amour encore quelques temps avec Xavier, même si c'est un amour en sursis. Mais leur histoire d'amour se corse avec l'arrivée de ce nouvel élève qui prétend arriver de Londres, nouvel élève qui est sombre et quelque peu mystérieux.
L'histoire en soi est gentillette. Beth jeune ange innocente tombe amoureuse d'un humain et donc la met en face de sentiments qui lui sont interdits. le roman fait la part belle à la romance niaise sous le couvert de la religion qui a trop de place dans ce livre. En voyant la quatrième de couverture, je m'attendais à en connaître davantage que l'histoire d'amour. Cette histoire d'amour naïve et innocente est touchante au départ et finalement l'histoire prends le pas sur la mission de nos anges et ça m'a déçue... J'en attendais certainement trop. J'attendais un peu plus qu'une love story pour petits bouts. Mes propos sont peut être durs, mais c'est vraiment l'impression que j'ai eu. Il y avait de la matière et du potentiel niveau action. Autre point noir pour moi... la religion catholique. J'avais l'impression de lire "7 à la Maison" version ange et démons et mal qu'est le pêché.
Donc sur la majeure partie du livre on a droit à l'amour interdit de Beth pour Xavier et sur les dernières pages on a l'action dû à la mission des anges. Un peu léger donc.
La naïveté de Beth m'a fait sourire. Surtout quand son amie Molly lui parle de garçons en terme de canons et que Beth ne comprends pas et comprends l'expression en terme d'arme à feu. Ce que j'ai également apprécié c'est qu'à son arrivée sur terre elle devait s'approprier son corps, comme un bébé, elle a dû apprendre à vivre avec. La découverte de l'amour était également un élément touchant, autrement je l'ai trouvé plate et naïve tout du long. Elle est en mission et c'est comme si elle était lente à la compréhension ou qu'on ne lui avait rien expliqué sur le mal à combattre... du coup Gabriel et Ivy comprennent que quelque chose ne "sonne" pas juste mais pour Beth c'est comme si tout le monde est beau et gentil.
Pour Gabriel et Ivy ses frère et soeur sont trop en retrait sur tout le long du livre. La quatrième de couverture nous fait penser qu'on va en savoir plus sur eux, mais finalement on en sait pas beaucoup plus sur eux que ce que dévoile la fin. Seraient-ils aussi naïfs ? Chaque fois Beth déjoue leur "avertissements et leur autorité" et pourtant sur la fin ça ne réagit pas différemment que de la première fois où ils se font berner. Par là, on sent vraiment la manque de maturité de l'auteur et je regrette que les personnes autour d'elle n'ont pas relevés ce point ...
La plume est fluide et fais place à la fragilité des sentiments de l'adolescence. Donc je me suis laissée bercer malgré le creux que j'ai ressenti durant toute la lecture. La place numéro un du livre revient à l'amour, la deuxième au manque de maturité de l'auteur. Certains points étaient trop faciles... et d'autres vraiment laissés pour compte. Certes l'histoire m'a touché d'une certaine manière mais elle m'a laissé de marbre. Je pense tout de même lire la suite afin de voir comment l'auteur fait évoluer les différents protagonistes de l'histoire. Mais ce livre a une erreur de classement, il n'est pas Young Adult mais plutôt jeunesse, donc idéal pour un cadeau à une jeune adolescente de 13-15 ans, au delà le lecteur risquerait d'en sortir en demi-teinte comme moi...
Lien : http://bulledepomme.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
EnjoyBooks
  17 novembre 2012
L'Amour Interdit - Tome 1 : Halo de Alexandra Adornetto. (Genre : Jeunesse, Fantastique).

Editions : Pocket Jeunesse
Prix : 17,50 €
Année de parution française : 2011
Année de parution originale : 2010
Titre version originale : Halo.

.Résumé : Trois anges descendent du Ciel pour maintenir la paix dans un monde peu à peu rongé par les Forces du Mal. D'abord il y a Gabriel, le guerrier, puis Ivy, la guérisseuse, enfin Bethany, la plus jeune et aussi la plus humaine. Sous l'allure d'adolescents, les trois anges intègrent incognito le lycée de Venus Cove, un endroit en apparence tranquille... La fratrie a des consignes claires : ne pas dévoiler ses pouvoirs et surtout ne pas s'attacher aux humains... Mais personne ne pouvait prévoir que la rencontre entre Bethany et Xavier, un simple mortel, ferait des étincelles. C'est l'alchimie irrésistible. L'attirance interdite. Alors que les Ténèbres se rapprochent, l'ange Bethany doit choisir : l'avenir du monde ou l'amour avec un grand A ?

.Mon avis : Une relecture s'imposait pour mieux apprécier le tome 2, que je suis en train de lire. Ce fût une bonne lecture. C'est une belle histoire, avec des personnages auxquels on s'attache, mais certains points m'ont dérangé pour ma lecture...

.L'histoire commence avec la descente de trois anges venus du ciel, pour protéger la petite ville de Venus Cove des potentielles forces maléfiques venues de l'Enfer. le 1er ange s'appelle Gabriel, c'est un ange guerrier qui a une certaine expérience dans le domaine de la protection. Puis il y a Ivy, la guérisseuse, qui elle aussi a l'habitude de descendre sur terre. Enfin, il y a Bethany, la plus humaine des trois anges et pour elle, c'est sa première descente du Paradis. Petit à petit, les trois anges vont se faire à leur enveloppe corporelle, et vont apprivoiser les coutumes des humains. Ils vont apprécier la nourriture, l'environnement mais ils savent qu'ils doivent rester discret, ce sont les ordres qui leur ont été donnés. Gabriel va faire sa rentrée en temps que professeur de musique, Ivy restera à la maison, et s'investira aussi dans des oeuvres caritatives auprès de l'église. Quant à Bethany, elle rentrera au lycée de Venus Cove, et se mettra dans la peau d'une jeune lycéenne. Tout se passe plutôt bien jusqu'à ce que Bethany rencontre Xavier, un beau garçon qui l'attire sans savoir pourquoi...

.Je vais m'arrêter là pour l'histoire, de toute façon le résumé en dit plus ^^ Concernant les trois anges, ils sont attachants. Ils forment une petite famille, ils se font passer pour frère et soeur, et on voit le lien particulier qui les unit. Au-delà d'être des anges, on s'aperçoit qu'au Paradis ils sont tous liés comme les cinq doigts de la main, et ce sont de véritables membres d'une seule et même famille.

.Gabriel est quelqu'un de méticuleux et de perfectionniste. Il ne supporte pas le moindre faux pas. Il s'en tient à la mission qui lui a été donnée point barre. Au début on peut penser que c'est quelqu'un de timide, voir une personne un peu froide qui ne montre jamais ses sentiments. Mais en fait il est comme ça pour protéger les siens. C'est son expérience qui lui a appris à être détaché du monde des humains, on sent un certains vécu et on se sent obligé de lui faire confiance.

.Ivy personnellement je la trouve exceptionnelle ! C'est une petite mère pour son frère et sa soeur. C'est un ange toujours optimiste, souriant, aimant. Elle est plus tolérante que Gabriel mais sait, où se trouvent les limites à ne pas dépasser. C'est un ange toujours prêt à rendre service, sociable et je me suis dit que c'était surement par rapport à son don de guérisseuse. Elle prend en compte le comportement des humains, et a vite appris les us et coutumes pour se fondre dans la masse et accomplir sa mission. C'est une personne ouverte, en fait c'est tout l'opposé de Gabriel.

.Bethany est un ange attachant. Un peu perdu au début, elle transgresse certaines règles sans vraiment s'en rendre compte. Mais la tolérance de ses ainés lui permet d'avancer. Tout le monde dit qu'on apprend de ses erreurs n'est-ce pas ? Mais le problème avec Bethany c'est qu'elle s'approprie trop, la vie des humains et n'arrive plus à se détacher du beau Xavier. C'est peut être sa naïveté ou son innocence qui la fait agir comme ça. Pour elle, il vaut mieux jouer la carte de la personne humaine à fond. Alors elle se fait des amis et commence à sortir avec Xavier et l'un comme pour l'autre, c'est le coup de coeur assuré. Leur relation prend de l'ampleur tout au long du roman. Ils se rendent compte à quel point ils s'aiment, et ne se quittent plus... Mais voilà les anges ne sont pas censés aimer un humain, c'est contre les lois du Paradis. Tout le monde connait les anges déchus non ?

.Enfin, un nouveau personnage va arriver, et va semer la panique à Venus Cove. Il s'appelle Jake et se rapproche de Bethany pour qu'ils deviennent plus que des amis. On sent tout de suite que Jake est le mauvais garçon de service. Il a une influence négative sur les gens, en les hypnotisant avec son regard charmeur. C'est avec lui que les ennuis vont commencer et petit à petit, la vie à Venus Cove va devenir un enfer (sans mauvais jeu de mots)...

.En ce qui concerne le bouquin en lui-même. Une magnifique couverture, pour ça rien à dire. Elle attire l'oeil et donne envie de lire le livre. le style de l'auteur est plaisant, on tourne vite les pages, mais il y a quand même des bémols. J'ai trouvé tout d'abord que l'histoire allait trop vite. Alexandra Adornetto aurait du aller plus en profondeur, pour expliquer certaines choses. Par exemple, expliquer plus l'univers des anges et des démons, expliquer l'étendu des pouvoirs de chaque ange, expliciter plus les règles interdites. Enfin décortiquer plus l'univers qu'elle a su créer. Personnellement j'aime cet univers, on s'y sent bien mais j'ai senti un manque de recherche auprès de l'auteure. Bon oui, vous allez me dire qu'elle n'a qu'une vingtaine d'années, mais ça s'est ressenti. Certes, son écriture est tout à fait plaisante pour quelqu'un de son âge mais les évènements s'enchainent trop vite. La relation entre Bethany et Xavier avance trop vite. Elle lui apprendra de manière précipitée qu'elle est un ange et Xavier se retrouvera embarqué dans son monde. Cela va tellement vite qu'on se dit que c'est impossible dans la vraie vie. Leur relation n'a pas le temps d'évoluer. Pour une fois, j'ai trouvé qu'il y avait trop de dialogue (c'est toujours bien qu'il y en ait beaucoup) et pas assez de description. Les descriptions tant psychologiques (sentiments, ressentis) que physiques (paysages, personnes). Personnellement, j'aime quand l'histoire est détaillée et il est vrai que ce point m'a manqué. L'auteure nous propose quand même cent dernières pages alléchantes et la fin du livre est émouvante. J'en ai frissonné tellement j'étais plongé dedans. Cette fin nous promet une bonne suite. J'espère qu'Alexandra Adornetto saura résoudre les quelques points négatifs de sont romans pour nous épater encore plus ! Mais cette lecture reste quand même captivante...
Lien : http://enjoybooksaddict.skyr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Salsera15
  31 juillet 2012
J'ai été très heureuse de découvrir cette jeune auteure australienne par cette lecture qui a été pour moi un vrai moment de fraîcheur. J'ai dévoré le roman en seulement une journée et j'attends déjà avec impatience que la suite soit disponible à la médiathèque!
Concernant le style de l'auteure, il s'agit bel et bien d'une écriture fluide et facile typique aux romans jeunesse et Young Adult. Il est difficile de poser le roman tellement on se sent pris dans l'histoire. Les chapitres sont courts et les titres bien adaptés au contenu. Je glisse aussi un petit commentaire sur la couverture que je trouve très belle!
Les personnages du roman sont très intéressants et on peut facilement s'y attacher et aussi, pour certains adolescents, s'y identifier. Bethany est le personnage principal de l'histoire. Sa jeunesse (en années de naissance dans le monde divin des anges) la rend naïve et inexpérimentée et cela lui cause des ennuis, car elle s'attache beaucoup aux humains qui lui apportent un sentiment de proximité et de chaleur différent de celui qu'elle reçoit de son frère et de sa soeur. Son petit copain, Xavier, est un garçon adorable qui se rapproche du prince charmant qu'on retrouve dans les rêves de petites filles. Il est prêt à tout pour protéger Bathany et agit en héros avec un grand côté romantique et de petites attentions. Inutile de dire que toutes les filles du lycée à Venus Grove en sont éprises. Cependant, son personnage est un peu cliché, car en plus d'être beau et charmant, c'est un grand sportif. La soeur de Bethany, Ivy, est d'une grande patience et très posée. Elle a tendance à réfléchir aux événements avant de s'affoler. C'est son calme et son attitude qui la rend précieuse aux yeux de Bethany. Son frère, Gabriel, représente plutôt le côté autoritaire, un peu comme un père. Il juge ce qui est dangereux pour elle, lui donne des conseils et l'accable de réprimandes lorsqu'elle n'agit pas comme convenu pour la réussite de leur mission sur Terre.
L'intrigue du roman ne manque pas d'intérêt. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant dans ces pages. Tout au long de l'histoire il y a des méfaits qui surviennent et on ne sait pas qui les a causés, sauf au trois quart du roman. On découvre la vie d'adolescente de Bethany au cours de laquelle elle se mêle avec des filles du lycée et découvre leurs activités. Gabriel enseigne la musique et découvre comment sont les jeunes. Les filles ont un pince pour lui, mais il ne cède pas. Cependant, est-il si centré sur sa mission qu'il ne le prétend? Cela reste à confirmer dans le tome suivant! Ainsi que le fait que Molly n'abandonnera pas ses efforts pour le séduire.
Ce que j'ai le plus aimé dans ce roman c'est qu'il était très bien écrit et qu'il n'y avait pas de longueurs.
Cependant, le côté démoniaque représenté par Jake Thorn arrive trop tard dans l'histoire. J'ai l'impression que je n'ai pas eu suffisamment le temps de m'imprégner de son personnage et de prendre conscience de qui il est vraiment. Ses apparitions sont sporadiques, et son rôle n'est pas assez prédominant à mon goût dans l'histoire. Peut-être mettra-t-il plus de piquant dans le deuxième tome?
Une saga à lire si vous aimez le mélange jeunesse et fantastique et si comme moi, les anges vous font rêver!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alucine
  13 décembre 2013
Cela faisait un petit moment que ce livre « trainait » dans ma PAL, et il y a peu de temps je me suis lancée un p'tit défi lecture : Lire un roman en une soirée ! Et en fouinant dans mes nombreux livres en attente, je suis tombée sur celui-ci ! Donc voici la chronique d'un livre lu d'une traite. Non pas qu'il m'ait forcément tenu en haleine, loin de là…j'ai même plutôt été déçue par ce livre :-( . Un roman dont la couverture me faisait pourtant beaucoup envie, le résumé en quatrième présageait également quelque chose d'intense… J'avais acheté Halo, juste après avoir englouti les sagas « angéliques » Hush Hush et Damnés, et franchement après avoir longuement bavé sur le personnage bad boy trop Mouahhh de Patch et le romantique, mystérieux et ténébreux Daniel, j'avoue que le gentillet monsieur parfait Xavier (tout ce qu'il y a de plus humain) m'a quand à lui laissé de marbre…même pas un petit frisson, rien ! Que du prévisible, peu d'action…bof bof !
L'histoire ne commençait pourtant pas trop mal. Bethany est un ange, elle est envoyée en mission sur terre avec Ivy et Gabriel (et oui Gabriel en personne ! Ce n'est pas n'importe qui Gabriel !!), dans le but de rééquilibrer la balance entre le bien et le mal dans une petite ville tout ce qu'il y a de plus normale en apparence. Ils se font donc passer tous les trois pour des humains afin de mener leur tâche. Les anges apprennent à vivre ensemble et à s'acclimater à leur corps terrestre qu'ils connaissent mal, à en prendre soin, à manger, à dormir… Pour parfaire leur immersion, Ivy et Gabriel vont se trouver un travail et Bethany va être inscrite au lycée du quartier. Et c'est en compagnie de ces nouveaux amis humains, qu'elle va faire la connaissance de Xavier : le mec parfait, grand sportif, bien sous tout rapport et inconditionnellement amoureux d'elle malgré son attitude loufoque et ses bizarreries. Tout va très vite pour Bethany, elle va très rapidement s'éprendre de Xavier même en étant pleinement consciente d'enfreindre les règles dictées par le tout puissant, en se liant à un humain. Les trois quart du roman vont tourner autour de cet idylle, évidente et finalement peu trépidante. Et puis, l'énigmatique Jack débarque, il va mettre subitement la pagaille partout où il passe et pire que tout, il va tout faire pour s'approprier Bethany…
J'ai beaucoup regretté l'absence d'Ivy et Gabriel qui hormis servir de chaperons à Bethany n'ont malheureusement pas la place que j'attendais au sein de cette histoire. Nous ne savons finalement que très peu de choses concernant la mission pour laquelle ils sont tous les trois descendus sur terre, c'est dommage…j'aurais aimé qu'Ivy et Gabriel affrontent Bethany et qu'ils ne la laissent pas s'amouracher d'un humain aussi facilement et notamment au détriment de leurs propres lois, les lois fondées par Dieu lui-même !! (ben oui, quand même !) Si dans l'idée, il leur est interdit de s'aimer, cela ne leur ai absolument pas impossible du tout ! J'aurai souhaité qu'il y ait plus d'obstacles, des barrières insurmontables à gravir, qu'il émane de leur relation des émotions et des sentiments bien plus forts et puissants que la niaiserie qui ce dégage de cette histoire ! (ouhlala je suis peut-être un peu dur là !!! ) Pour être honnête je pense que je suis déçue car j'attendais beaucoup plus de ce roman…
Je crois que tout s'explique par la simplicité de l'écriture et par le style « facile » de l'auteure qui était très jeune (18 ans) lors de l'écriture. J'ai beau avoir essayé de ne pas m'en préoccuper durant ma lecture on sent néanmoins dans ce roman le manque de maturité de l'auteure. L'histoire est mignonette mais sans plus, il n'y a pas de vraies intrigues, pas de gros rebondissements, tout est trop lissé, pas assez sournois, trompeur, machiavélique… le coup de foudre est trop « facile », pas de papillons dans le ventre ni de gros mumphh (soupirs) pendant la lecture. Je suis assez sévère mais je pense réellement que pour une fois ce roman jeunesse l'est réellement, il plaira à coup sûr aux ados de 13/14 ans.
En bref : Finissons tout de même sur une note positive car j'ai tout de même souri quelque fois devant l'innocence de Bethany, devant certaines de ses répliques et comportements. Son petit côté ingénue était drôle et rafraîchissant à la fois. Pour une héroïne censée mener une mission pour combattre le mal, je l'ai tout même trouvé bien naïve et peu certaine de savoir comment s'y prendre…mais après tout pourquoi pas ?! Car et oui, je l'avoue après toutes ses longues critiques, si le tome 2 se trouve malencontreusement entre mes mains il est très probable que l'envie de l'ouvrir et de le lire me prenne subitement !! Ben oui quoi ! Peut-être que l'interdit deviendra finalement complètement Impossible et que les émotions tant désirées et l'actions tant attendue serons au rendez-vous dans le prochain numéro ? (irrécupérable, j'vous dis…je suis vraiment irrécupérable…)
Et pour une fois je ne mets pas de note car honnêtement, j'sais pas quoi mettre…je suis beaucoup trop partagée et puis moi je suis trop vieille, je suis certaine que les ados vont adorer ce roman !!!
Lien : http://www.a-lu-cine.fr/halo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Miss-HashMiss-Hash   27 août 2011
-Tu sais, ne pas te parler pendant ces quelques jours, c'est la chose la plus dure que j'ai jamais vécue.
Il a soupiré.
-On a l'impression que c'est la fin de tout, hein ?
-Oui, comme si on n'allait plus jamais goûter au bonheur, ai-je approuvé. C'est ce qui arrive quand une personne devient ta raison d'être.
Commenter  J’apprécie          190
OceanPOceanP   06 juin 2012
-Tu sais, les secrets peuvent être malsains dans un couple, a-t-il dit en croisant les bras.
-Qui a parlé de couple? Tu vas un peu trop vite! On n'est pas obligé de tout partager, c'est pas comme si on était marié !
-Ah, parce que tu veux m'épouser?
Plusieurs têtes curieuses se sont tournés vers nous.
-Moi je pensais y aller doucement, qu'on verrait où tout ça nous mènerait, mais pourquoi pas, soyons fous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Miss-HashMiss-Hash   23 août 2011
Pour moi, le plus frustrant était le mot aimer.Tant de significations pour un si petit mot.
Commenter  J’apprécie          270
Miss-HashMiss-Hash   27 août 2011
En croisant son regard, j'ai compris que mon monde se résumait à lui et que jamais je ne pourrais le quitter.
Commenter  J’apprécie          150
Pixie-GirlPixie-Girl   26 mars 2013
Il y a mainte et mainte année, dans un royaume près de la mer, vivait une jeune fille, que vous pouvez connaitre par son nom d'Annabel Lee, et cette jeune fille ne vivait avec aucune autre pensée que d'aimer et d'être aimée de moi.

J'étais un enfant, et elle était un enfant, dans ce royaume près de la mer, mais nous nous aimions d'un amour qui était plus que de l'amour, moi et mon Annabel Lee, d'un amour que les séraphins ailés des cieux convoitaient à elle et a moi.

Et ce fut la raison qu'il y a longtemps un vent souffla d'un nuage, glaçant ma belle Anabel Lee, de sorte que ses proches de haute lignée virent et me l'enlevèrent, pour l'enfermer dans un sépulcre, en ce royaume près de la mer.

Les anges, pas a moitié si heureux aux cieux, vinrent, nous enviant, elle et moi. Oui! ce fut la raison (comme tous les hommes le savent dans ce royaume près de la mer) pourquoi le vent sortit du nuage la nuit, glaçant et tuant mon Annabel Lee?

Mais, pour notre amour, il était plus fort de tout un monde que l'amour de ceux plus âgés que nous, de plusieurs de tout un monde plus sages que nous, et ni les anges là-haut dans les cieux, ni les démons sous la mer, ne peuvent jamais disjoindre mon âme a l'âme de la très belle Annabel Lee.

Car la lune jamais ne rayonne sans m'apporter des songes de la belle Annabel Lee, et les étoiles jamais ne se lèvent que je ne sente les yeux brillants de la belle Annabel Lee, et ainsi, toute l'heure de nuit, je repose à côté de ma chérie, de ma chérie, ma vie et mon épouse, dans se sépulcre près de la mer, dans sa tombe près de la bruyante mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alexandra Adornetto (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandra Adornetto
Interview Alexandra Adornetto (en anglais)
autres livres classés : angesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3348 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..