AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B07SG76FV7
458 pages
Éditeur : Les éditions du 38 (28/05/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Coetseslivres
  22 août 2020
Ce livre de 458 pages, paru aux éditions du 38, regroupe les deux tomes de la série.
L'accroche est plus qu'intrigante : un homme qui est ressuscité 200 millions d'années après sa mort….Impossible pour un amateur de SF de résister ! D'autant plus que je connaissais déjà la plume de Bernard Afflatet. Je l'ai découvert avec Caverne, les disparus du val, qu'il m'a gentiment dédicacé lors d'un salon du livre. J'avais beaucoup apprécié son style et le retrouver dans ce livre a été un plaisir.
200 millions d'années …Enorme !!! il fallait absolument que l'auteur décrive cette société et l'aspect physique des gens pour que le lecteur puisse s'immerger dans l'histoire. Il a fait preuve d'une grande imagination et d'une grande rigueur. Les descriptions sont minutieuses et précises, allant jusqu'à donner des détails sur la nourriture. le côté « technique » est loin d'être oublié également. Beaucoup de détails qui rendent l'univers compréhensible et « réaliste ».Peut-être même un peu trop de détails, ce serait le seul « reproche » que j'aurais à faire sur ce livre. le passage est nécessaire et intéressant, mais un petit peu long à mon goût.
Ensuite l'aventure prend le dessus et je me suis laissé embarquer à la suite de Brad Bury. Les amateurs de SF ne manqueront de remarquer le clin d'oeil à Ray Bradbury, l'auteur de Fahrenheit 451 ou de Chroniques martiennes.
*****
L'aspect physique de ces êtres du futur est finalement très proche du nôtre. Leur crâne est glabre, ils n'ont ni cils ni sourcils, pas de pavillons auditifs. Un léger renflement percé d'une paire de trous minuscules remplace le nez. Leur peau diaphane est vert amande. Mais le plus étonnant, outre leur couleur, est leur langage. le « on », impersonnel, est de rigueur et les pronoms « je », « tu » et « nous » sont bannis sous peine de sanctions allant jusqu'à l'emprisonnement.
Car cette société ressemble à s'y méprendre à une dictature. Certes d'énormes progrès scientifiques et techniques par rapport à nous, normal, mais... Il y a d'un côté « l'élite » (membres du Conseil et du parti, grands scientifiques, clergé …) qui a toutes les facilités et commodités, et de l'autre le peuple, les kyriels. Peuple qui gronde. La nourriture commence à manquer et une rumeur circule, le gouvernement serait à l'origine d'une maladie, la deimonite….
Pour calmer le jeu et donner aux kyriels de quoi penser à autre chose, le commandeur Aru décide de « convier » le peuple au réveil de « l'ancêtre » dont le corps datant de 200 millions d'années a été retrouvé un an plus tôt et régénéré à partir d'un échantillon ADN. Mais les choses ne vont pas se passer comme Aru l'avait prévu….
Vous l'avez compris, cet « ancêtre » est un des principaux personnages du livre. Se « réveiller » après être mort ne doit déjà pas être évident, mais faire un tel bond dans le futur…..Lors de son retour à la conscience, il ne se souvient que de son nom ; sa mémoire lui reviendra petit à petit. Mais ce qu'il voit est suffisant pour qu'il se sente « perdu ».Son esprit va-t-il résister à ce décalage temporel ? Va-t-il s'intégrer et devenir un observateur de cette étrange société ? Sera-t-il un simple cobaye ou au contraire un loup dans la bergerie ?
*****
Autant ce livre est agréable à lire, autant il est assez frustrant à chroniquer ! Je ne peux guère parler de l'histoire sans divulgâcher alors que j'aurais envie d'en dire tellement plus ! Pour les progrès scientifiques et techniques, c'est la même chose. J'aime beaucoup ce côté « découvertes » et je n'apprécierais pas qu'on me dise avant lecture « ils arrivent à faire ça, ou ils ont cette possibilité ». Je suppose qu'il en est de même pour vous, futur lecteur.
Quant à la fin, eh bien…elle vaut le coup d'aller au bout du livre, je vous assure ! D'ailleurs, on ne voit pas défiler les pages qui sont finalement vite « avalées ». le langage est assez déroutant au début, avec l'emploi de ces « on », mais on s'habitue. D'ailleurs je pense que ce côté-là est voulu par l'auteur pour que son lecteur ait l'impression d'avoir vraiment fait un bond dans le futur.
*****
En bref : Un SF que je conseille aux amateurs du genre. le côté « techniques et sciences » est bien développé, on sent l'intérêt de l'auteur pour les sciences ! Les personnages et « l'univers » sont bien étudiés et très vite on s'attache à Brad et on prend plaisir à le suivre.
J'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à cette lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : nourritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
333 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre