AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fanchita Gonzalez-Batlle (Traducteur)
ISBN : 2867463300
Éditeur : Liana Lévi (15/04/2003)

Note moyenne : 3.19/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Lorsque Maria Rosalia Inzerillo meurt le 23 septembre 1963, la ville bruisse de toutes les rumeurs. Les habitants de Roccacolomba ne sont d'accord que sur un point: «l'Amandière» avait un sale caractère. Mais qui était-elle? Une servante effrontée? Une administratrice dévouée? Une manipulatrice? Un pion de la mafia locale? Toutes les hypothèses sont possibles, car chacun a désormais son histoire à raconter sur le parcours de cette humble paysanne devenue gardienne d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
mireille.lefustec
  14 avril 2013
Sicile, 1963. Maria Rosalia Inzerillo, plus connue sous le nom de l'amandière, la cueilleuse d'amandes, est morte
Entrée comme domestique au service de la famille Alfalline elle finit, grâce à sa volonté,son acharnement,sa passion et son intelligence,administratrice et figure dominante du domaine.
Son histoire nous est dite par les habitants et par la famille Alfalline.
A leurs yeux, elle est un mystère. Les habitants fabulent sur la richesse qu'elle aurait accumulée. Comment ? La mafia locale ?
Certains la détestent et la maudissent,d'autres se souviennent d'elle avec gratitude
Tant il est vrai qu'elle a réussi à maintenir la propriété et à aider la famille.
On a la Sicile des nobles et des domestiques,des valeurs obsolètes et des ragots.
Beaucoup de ragots sur cette personne dont tout le monde parle et dont personne ne sait rien.
Une fresque plaisante à lire;.
Commenter  J’apprécie          70
miriam
  04 octobre 2014

L'Amandière est une forte personnalité qui se découvre pendant les trente jours suivant son décès à travers les ragots et les racontars d'un village. Servante dans une famille noble d'une petite ville elle avait acquis un statu tout à fait étonnant. de la petite fille qui ramassait les amandes pour nourrir ses parents et sa soeur tuberculeux à la femme de tête administrant les richesses de ses maîtres et distribuant pensions aux héritiers désargentés, le parcours est énigmatique. le fantôme de la mafia apparaît dès l'enterrement. L'auteur nous présente toutes les couches de la société, des nobles aux domestiques en passant par les paysans, les notables, le curé, le médecin et le notaire .
Au début j'ai été un réticente à l'écriture qui me paraissait manquer de souffle. Les personnages très nombreux me déroutaient. Au fur et à mesure, je me suis prise à l'univers de cette ville. de retour de Sicile, j'ai dévoré ce roman avec des images de petites villes que nous avons traversées

Lien : http://miriampanigel.blog.le..
Commenter  J’apprécie          100
Colchik
  08 novembre 2017
Ce roman se situe en Sicile, à Roccacolomba, en 1963. Maria Rosalia Inzerillo meurt d'un cancer à l'âge de cinquante-cinq ans. Appelée par tous l'Amandière, car enfant elle ramassait les amandes à la campagne, elle a été la fidèle et dévouée gouvernante des Alfalippe, une famille de notables qui a dilapidé avec insouciance sa fortune. le peu qui en reste est dû aux efforts acharnés de leur « administratrice » qui a tout fait pour leur épargner la ruine.
Chacun a une bonne raison de haïr l'Amandière. le petit personnel des familles aristocratiques de la ville se souvient de son attitude hautaine, de sa froideur. Les métayers n'ont pas oublié sa dureté, la main de fer avec laquelle elle administrait les terres des Alfalippe. Les vendeurs ambulants, les employés, les commerçants évoquent son caractère intraitable, mais aussi sa servilité à l'égard de ses employeurs. Quant aux enfants Alfalippe, ils détestent celle qui régentait tout dans la maison de Maître Orazio.
Pourquoi cette vieille fille veut-elle une telle publicité à sa mort ? Pourquoi a-t-elle organisé des funérailles où presque tout ce qui compte en ville va devoir s'y rendre, comme pour un dernier hommage à celle qui n'était qu'une miséreuse, placée comme bonne à peine sortie de l'enfance ? Et pourquoi don Vicenzo Ancona a-t-il paru à l'église, glaçant les sangs de père Arena ?
le secret de Maria Rosalia Inzerillo est aussi celui de don Vicenzo. Ce dernier, autrefois régisseur fictif des terres des princes di Brogli, mais surtout chef de la mafia, a croisé deux fois la route de Mandi : la première fois quand son fils a violé la fillette de treize ans qui ramassait les amandes dans les arbres et, vingt ans plus tard, quand elle lui a demandé de placer son argent et de la faire fructifier.
Mais, le véritable secret de l'Amandière est l'amour qui a uni la servante à son maître, Orazio Alfalippe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nikoz
  23 novembre 2017
L'un de ces romans à facettes... multiples... une belle trouvaille.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mireille.lefustecmireille.lefustec   15 avril 2013
Le docteur Mendico se sentit subitement très fatigué ,les jambes endolories et des fourmis dans les bras. Il était resté plus d'une heure dans la même position ,les mains de l'Amandière serrées dans les siennes ,lui caressant les doigts en un mouvement circulaire et délicat ,incessant. Il souleva la main droite ,laissant la gauche à plat sur le drap sur lequel étaient posées celle encore tièdes de la défunte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NikozNikoz   23 novembre 2017
- Vous ne seriez pas en train de tenter de vous approprier la correspondance d'autrui?
Commenter  J’apprécie          30
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Romans, contes, nouvelles (653)
autres livres classés : Sicile (Italie)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
540 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre