AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Ediciones Catedra (31/12/1993)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
elmira Agustini fue una poetisa uruguaya con una historia trágica que interrumpió su vida a los 27 años. Nació el 24 de octubre de 1886 en la ciudad de Montevideo, y desde pequeña demostró habilidad para la escritura. Trabajó para las revistas La Alborada y Apolo, publicación mensual de arte y sociología, fundada por el escritor Manuel Pérez y Curis. En el año 1913 se casó, para separarse al poco tiempo; el 6 de julio del año siguiente, luego de haber efectuado el d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
PhilippeSAINTMARTIN
  06 décembre 2016
Le modernisme est clairement présent dans l'oeuvre poétique de Delmira Agustini, sous l'influence de celle de Rubén Darío. La poétesse fait partie de ces voix féminines qu'on a peu entendues, tant ce mouvement moderniste masculin se manifestait avec force à son époque. Cette ouverture à la poésie moderne fait de l'auteur la première et la plus proche des poétesses latino-américaines du modernisme. Pourtant elle réussit dans son écriture une symbiose avec le symbolisme et le romantisme où affleurent une hyperesthésie lyrique et un érotisme effréné, faisant de cette femme au destin légendaire un des sommets de la littérature uruguayenne.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SophieChalandreSophieChalandre   06 décembre 2016
Su idilio fue una larga sonrisa a cuatro labios...
En el regazo cálido de rubia primavera
amáronse talmente que entre sus dedos sabios
palpitó la divina forma de la quimera.

En los palacios fúlgidos de las tardes en calma
hablábanse un lenguaje sentido como un lloro,
y se besaban hondo hasta morderse el alma!...
Las horas deshojáronse como flores de oro,
y el destino interpuso sus dos manos heladas...

- En nudo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
nattanatta   21 décembre 2014
Debout sur mon orgueil


Debout sur mon orgueil je veux montrer au soir
L'envers de mon manteau endeuillé de tes charmes,
Son mouchoir infini, son mouchoir noir et noir,
Trait à trait, doucement, boira toutes mes larmes.

Il donne des lys blancs à mes roses de flamme
Et des bandeaux de calme à mon front délirant...
Que le soir sera bon… Il aura pour moi l'âme
Claire et le corps profond d'un magnifique amant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PhilippeSAINTMARTINPhilippeSAINTMARTIN   06 décembre 2016
A veces, cuando el amado y yo soñamos en silencio,
-un silencio agudo y profundo como el acecho
de un sonido insólito y misterioso-
siento como si su alma y la mía corrieran lejanamente,
por yo no sé qué tierras nunca vistas,
en un raudal potente y rumoroso...
- Boceto inconcluso
Commenter  J’apprécie          80
autres livres classés : uruguayVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Delmira Agustini (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
248 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre