AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811225001
360 pages
Éditeur : Milady (13/11/2019)

Note moyenne : 3.3/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Jasmine aime deux choses : sa sœur, Heather, et son travail. Lorsqu’elle est licenciée, elle découvre qu’elle ne sait pas qui elle est réellement.
Matt aime deux choses : sa famille et l’alcool. Sans eux, il sombre.
Le chemin de ces deux personnages se croise le soir du réveillon du nouvel an. Ils ont du temps à ne savoir qu’en faire et se trouvent tous les deux à la croisée des chemins. Au fur et à mesure que l’année s’écoule, entre nuits étoilées e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  04 février 2019
Avant de commencer ce roman, je m'attendais à quelque chose de léger, de frais, mais dés les premières pages , on se rend compte que ça ne va pas du tout être le cas , même si cela reste un roman feel- good. Il s'est avéré être plus profond que je ne l'aurais cru , mais plus plombant aussi …
Jasmine (33 ans ) est en "congé de jardinage" . Comprenez que sa boite qu'elle avait contribué à créer , l'a licenciée avec obligation d'attendre un an avant de reprendre un emploi. Mais Jasmine , ne rien faire , elle ne sait pas faire ! Elle a toujours été très occupée entre un boulot prenant et une grande soeur (34 ans) atteinte de trisomie 21, qu'elle surveille comme du lait sur le feu. Depuis que leur mère est morte lorsqu'elle était adolescente , elle se sent responsable du bonheur de sa soeur , son père n'ayant pas brillé par sa présence. Désoeuvrée , elle va se jeter à corps perdu dans le jardinage et "l'espionnage" de ses voisins. En face de chez elle, un animateur de radio, rentre tous les soirs complétement bourré chez lui, jusqu'au jour où il est mis à pied lui aussi. Dés lors , c'est deux solitudes, deux caractères un peu antagonistes qui vont s'affronter, se jauger, à moins qu'en se lançant des piques , une complicité se développe au rythme des saisons et du jardin de Jasmine.
C'est un roman dans lequel on rentre lentement , à reculons , heurtés par le caractère un peu " hérisson " de nos deux personnages , mais très vite, on est touché par les attentions de Jasmine envers sa soeur trisomique , par les efforts maladroits de son père pour "revenir dans le match". Et au final , on est charmés.
Mais sur le même sujet, j'ai lu des livres plus bouleversants, des livres qui nous tiennent moins à distance, qui font une part plus belle à la psychologie. Là, j'ai trouvé les réactions des uns et des autres , un peu faciles, un peu bisounours ( l'alcoolique repenti/ La soeur atteinte de trisomie 21 qui se débrouille mieux que sa soeur sur le plan des relations humaines/ le futur amoureux de Jasmine manque cruellement de relief au niveau personnalité / le jardinage est facile etc...). Il est possible qu'à force de lire des romans feel- good, je devienne trèèèès exigeante . Il est possible aussi que le sujet (une femme qui vient de perdre son boulot et s'en trouve fort démunie, n'arrivant pas à s'occuper ) me laisse de marbre…
Il est possible aussi que le fait d'enchainer tout de suite avec un autre roman (qui s'est avéré enchanteur) a joué sur mon ressenti…
Toujours est- il que cette lecture fut agréable mais n'a pas été un coup de cœur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          434
Saiwhisper
  19 octobre 2018
Cela faisait des mois que je n'avais pas eu un tel coup de coeur pour un roman ! Quelle belle pépite ! « L'année où je t'ai rencontré » m'a surprise à plusieurs reprises. Tout d'abord, je me suis fourvoyée en pensant qu'avec un titre pareil, on allait faire face à une jolie romance pleine de simplicité… J'étais loin du compte ! Cette histoire est une ode à l'ouverture d'esprit, l'amitié, la famille et la quête de soi. J'ai ressenti une myriade d'émotions aux côtés de Jasmine… de plus, je ne pensais pas que je m'attacherais à tous les protagonistes, regrettant même de les quitter en refermant le dernier chapitre… D'ailleurs, ces quatre cents pages, je les ai dévorées en moins de vingt-quatre heures, me jetant sur ce livre dès que j'avais un instant de libre. Un régal !
Jasmine est une héroïne à laquelle je me suis attachée directement. Elle ne me ressemble pas cependant, j'ai rapidement eu de l'empathie pour cette trentenaire solitaire se dévouant corps et âme à sa carrière ainsi qu'à sa grande soeur, Heather, atteinte de trisomie 21. Leur relation est belle, touchante et bien ficelée. J'ai d'ailleurs été agréablement surprise par la façon dont Cecelia Ahern a construit cette famille. Malgré la différence et les peines auxquels chacun a dû faire face, on n'est jamais dans le mélodrame. Tout est simple, crédible et plein d'humanité. On casse les préjugés et on propose des personnages criants de tendresse et de réalisme.
Un jour, la pauvre Jasmine se voit licenciée de son travail et ne peut malheureusement pas rebondir en cherchant ailleurs, puisque son employeur exige juridiquement qu'elle attente un an avant de retrouver un emploi. La jeune femme perd vite pied et se rattache à ce qu'elle peut… C'est à ce moment-là qu'elle va réellement faire la rencontre de Matt, son voisin d'en face qu'elle a toujours méprisé. Elle ne le connaissait pas personnellement, mais ce qu'elle a vu et entendu ont suffi à ce qu'elle lui colle l'étiquette de « connard » sur le front. Lui, ce mauvais père de famille déséquilibré qui, tous les soirs, s'imbibe d'alcool et réveille tout le quartier en hurlant dans la rue, cognant contre la porte de son domicile et en se comportant mal avec sa femme. Lui, ce rustre qui travaille dans une radio irlandaise où il aborde des thématiques vulgaires. Lui, cet imbécile qui, un soir d'émission, s'est longuement moqué des personnes atteintes de trisomie 21. Bien que ce soit une fiction, j'avoue que je me suis vu prendre également position… L'auteure a complètement réussi à m'influencer en me faisant juger son personnage et en le dédaignant autant que la narratrice… Et, comme elle, j'ai appris à dépasser les idées reçues et les jugements de valeur hâtifs.
Après des premiers échanges aussi houleux que déroutants, les deux voisins vont apprendre à se connaître, à s'apprivoiser, à s'engueuler, à se faire du mal, puis à se soutenir. On assiste réellement à l'évolution des personnages principaux qui, en plus d'évoluer, vont développer une personnalité aussi intéressante que crédible. J'ai vraiment adoré les interventions de Matt qui, malgré son tempérament, est un homme bien. J'ai été assez surprise de voir que, finalement, c'est lui qui va se remettre plus facilement dans le droit chemin… Alors que Jasmine, que l'on pensait sans trop de problèmes, va réellement se trouver au pied du mur. Poussée dans ses retranchements, cette dernière va apprendre à se découvrir elle-même et va balayer toutes ses entraves, même celles qu'elle ne voyait pas. J'ai beaucoup aimé la métaphore du jardin symbolisant sa vie… En effet, pour s'occuper, la jeune femme va s'adonner complètement au jardinage, passion qu'elle doit à son grand-père Adalbert. Elle va tout faire pour lui donner de la consistance, le faire fleurir et l'embellir… Mais à chaque faux pas, la nature reprendra ses droits…
Dans ce projet d'avoir un beau jardin digne de son papi, plusieurs individus vont l'entourer : Matt, son fils Fionn, Kevin, le Docteur J., Heather et Monday. Je n'ose trop en dire sur ces protagonistes néanmoins, sachez simplement que je les ai tous appréciés… Ils ont su me faire sourire et m'émouvoir à plusieurs reprises. La narration est également l'un des points forts de cet ouvrage : elle est à la première personne, mais s'adresse à Matt en le tutoyant, comme si cette histoire lui était dédiée. Une lettre gigantesque racontant l'année où elle l'a rencontré… J'ai adoré ce concept !… D'ailleurs, je ne trouve pas grand chose à redire sur cet ouvrage m'ayant complètement convaincue. La couverture est à l'image du contenu : magnifique et brillante. C'est tout simplement un coup de coeur que je recommande chaudement. Merci aux éditions Milady sans qui je serais passée à côté de ce titre, et à regret !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          214
coquinnette1974
  08 février 2019
Il y a un petit moment que je n'avais pas lu de roman de Cecelia Ahern. Quand j'ai vu que son dernier roman : L'année où je t'ai rencontré était disponible sur net galley, je n'ai pas hésité une minute :) Merci aux éditions Bragelonne pour l'envoi.
Jasmine aime deux choses : sa soeur, Heather, et son travail. Lorsqu'elle est licenciée, elle découvre qu'elle ne sait pas qui elle est réellement.
Matt aime deux choses : sa famille et l'alcool. Sans eux, il sombre.
Le soir du réveillon du nouvel an, le chemin de Jasmine et Matt va se croiser.. Ils ont du temps à ne savoir qu'en faire et se trouvent tous les deux à la croisée des chemins, ce qui va leur permettre de nouer une amitié aussi surprenante qu'inattendue..
L'année où je t'ai rencontré est un roman sympathique, avec des personnages qui m'ont plu. Même si au début, je l'avoue, j'ai eu du mal à m'attacher à eux. Cela est venu au fur et à mesure que je tournais les pages.
J'ai apprécié l'histoire, simple mais bien trouvée. le fait de perdre son travail va faire faire d'autres choses à Jasmine. Pour son plus grand plaisir ou son désarroi, ça dépend des jours..
Ce livre se lit très rapidement mais je ne suis pas sûre d'en garder un grand souvenir. C'est intéressant, ce pas un grand roman mais une lecture divertissante, c'est déjà ça :)
Ma note : 3.5 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Valmyvoyou_lit
  22 décembre 2018
Ce livre me réconcilie avec Cecelia Ahern. J'ai lu tous ses livres, à la sortie, jusqu'à son titre, Les jours meilleurs. Dans ce dernier, je n'avais pas retrouvé la magie qui me faisait aimer cette auteure.

Au début de la lecture, j'ai cru que L'année où je t'ai rencontré allait aussi me décevoir. Or, une fois que l'histoire s'est installée, mon sentiment a été complètement différent.

Jasmine est une jeune femme qui vit à 100 à l'heure. Elle est TRÈS occupée. Aussi, lorsqu'elle perd son travail et que son ancien associé lui impose un « congé jardinage » d'un an, elle se trouve désoeuvrée. Pendant une année complète, elle n'a pas le droit de travailler. Elle s'ennuie et observe ses voisins. Elle déteste l'homme qui habite en face de chez elle. C'est un animateur radio très connu. Il y a de nombreuses années, la manière dont il a animé un débat a révolté Jasmine. Régulièrement, il rentre ivre chez lui, sans aucune discrétion.

Ce roman, qui, me semblait être ce que je qualifie de lecture cool, m'a beaucoup surprise. Il passe énormément de messages de façon subtile. Les thèmes traités sont profonds. Jasmine et son voisin, Matt, vont construire une relation de voisinage, bâtie sur des fondations erronées. Lorsqu'elle parle de cet homme qu'elle méprise, Jasmine s'adresse à lui, en le tutoyant. On sent ce qu'elle pense de lui.

L'année où je t'ai rencontré casse les clichés au sujet du handicap. L'héroïne a une soeur, Heather qui est trisomique. L'auteure montre que la vie de celle-ci est extrêmement remplie, elle bénéficie d'un accompagnement et se débrouille toute seule. Sa relation avec Jasmine est très belle. Les deux soeurs s'aiment énormément. Mais à trop vouloir protéger l'autre, ne fait-on pas les mêmes erreurs que les personnes ayant des préjugés ?
Par la force des choses, Jasmine se découvre. Elle apprend à utiliser ce temps libre qui lui pèse et à écouter ses envies profondes.

La suite sur mon blog.
Lien : http://www.valmyvoyoulit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
laure14
  16 février 2019
La vie de Jasmine, trentenaire vivant à Dublin, se partage entre son travail et sa soeur Heather, qui est trisomique, et qu'elle aide à gėrer son quotidien.
La perte subit de son emploi va bouleverser Jasmine, car son contrat ne lui autorise pas à travailler dans un domaine similaire pendant un an.
Chez elle, elle se met à observer son voisin. Animateur de radio cėlèbre, il est tout ce qu'elle déteste.. depuis de nombreuses années et une émission qui l'a particulièrement choqué..
Mais Matt vit lui aussi des moments difficiles : alcoolisme, départ de son épouse et ses enfants, perte de son travail..
Alors que tous les opposent, ces deux là vont faire connaissance et voir évoluer une surprenante relation...
Un joli message d'espoir, qui met à mal bien des préjugés, un roman optimiste.
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   03 février 2019
Je m'ennuie ferme. Je suis une femme d'action et je n'ai pas fait grand- chose depuis deux mois.
J'ai réalisé tout ce que je rêvais d'accomplir quand je bossais comme une dingue En un mois , c'était plié. (…) . J'ai pris un café avec mes amies, qui sont toutes mères en congé maternité ou en congé parental ou en congé je-ne-sais-pas-si-je-voudrai-reprendre-le-boulot-un-jour, à un horaire auquel je n'avais jamais bu de café en public auparavant. J'avais l'impression de faire l'école buissonnière, ce qui était merveilleux - les premières fois. Puis c'est devenu moins merveilleux et j'ai commencé à observer les employés, qui servaient les cafés, nettoyaient les tables et entassaient les paninis. Des travailleurs. Qui bossaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LadybirdyLadybirdy   20 novembre 2018
Je n’apprécie pas les débats sur le bien et le mal ; je préférerais que tout le monde sache faire la différence de naissance.
Commenter  J’apprécie          471
iris29iris29   13 février 2019
Cette année, j'ai perdu les rênes de ma vie, et je me suis tournée vers le jardinage pour recouvrer un sentiment de maîtrise : je pensais que le jardin se plierait à ma volonté. Il m'a montré que non. On ne peut rien maîtriser. J'ai négligé mon jardin et j'ai permis aux limace de prendre le pouvoir. Et j'ai fait la même chose avec moi.
Commenter  J’apprécie          151
LadybirdyLadybirdy   20 novembre 2018
Faites ce que vous voulez de votre temps, mais ne m’ennuyez pas car je n’ai pas une minute à perdre. Si vous voulez faire quelque chose, faites-le maintenant. Si vous avez quelque chose à dire, dites-le maintenant. Et, plus important, vous devez le faire tout seul. C’est votre vie, c’est vous qui allez mourir et la perdre.
Commenter  J’apprécie          140
iris29iris29   05 février 2019
C'est presque un cliché d'entendre les gens dirent qu'il faut " ralentir" mais c'est la vérité. J'ai ralenti et depuis que j'avance au pas, je vois beaucoup plus de choses.
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Cecelia Ahern (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cecelia Ahern
Découvrez trois sorties littéraires immanquables de novembre dans notre nouvelle vidéo !
---------------------- Les livres dont on vous parle dans cette vidéo : - L'année où je t'ai rencontré de Cecelia Ahern : http://bit.ly/2qwcWRM - Broadway limited T2 de Malika Ferdjoukh : http://bit.ly/2Ov3eJe - Corruption de Don Winslow : http://bit.ly/2qyH4vV
Rejoignez notre Bookclub Bookeen : http://bit.ly/2ASauI7 et ne manquez pas notre article sur les 10 immanquables de novembre : http://bit.ly/2JPp4q8
---------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
---------------------- Musique de fond : I Will Not Let You Let Me Down (Instrumental Version) by Josh Woodward (licence CC) http://bit.ly/2qSEksB
+ Lire la suite
autres livres classés : Trisomie 21Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Merci pour les souvenirs de Cécélia Ahern

Quel accident bouleverse la vie et détruit le mariage de Joyce ?

La disparition de son mari
Une transfusion sanguine suite à la perte de son bébé lors d'une chute
La mort brutale de son père
La rencontre avec Justin

13 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Merci pour les souvenirs de Cecelia AhernCréer un quiz sur ce livre