AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281123893X
Éditeur : Bragelonne MILADY ROMANS (17/11/2017)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Les souvenirs oubliés sont les plus importants « Qui était mon père ? Qui est-il ? Cet homme avec qui j’ai grandi et dont tout le monde a une image différente. Les paroles de Regina me hantent : c’est un menteur. Aussi simple que ça. Je suis en colère, et le pire, c’est que je ne peux même débarquer à l’hôpital pour lui demander des comptes. L’homme qu’il est devenu a oublié. Comme c’est commode. » Et si n’aviez qu’une journée pour découvrir qui vous êtes vraiment ?... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LireEnBulles
  06 décembre 2017
Cecelia Ahern est une romancière irlandaise née à Dublin en 1981, et fille de l'ancien Premier ministre irlandais, Bertie Ahern. Elle est diplômée en journalisme et communication du Griffith College de Dublin. C'est à l'âge de vingt-et-un ans qu'elle publie son premier roman PS. I Love You dont le succès fut immédiat. le titre figura en tête des meilleures ventes du pays pendant dix-neuf semaines, mais aussi aux États-Unis, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Depuis 2005 la majeure partie de ses livres sont publiés en France: La vie est une arc-en-ciel (2007), Si tu me voyais maintenant (2008), Un cadeau du ciel (2009), La vie et moi (2013), ou encore Tombée du ciel en 2014. Seul trois titres (A Place Called Here, The Book of Tomorrow, The Year I Met You) sont encore inédit en français. Ses livres sont traduits dans le monde entier, avec plus de 13 millions de romans vendus, dont 300 000 en France. le joueur de billes (The marble collector) est paru en édition originale en 2013 et bénéficie à présent d'une traduction aux Éditions Milady depuis le 17 novembre dernier.
C'est à travers PS. I Love You (qui a également bénéficié d'une adaptation en film) que j'ai découvert Cecelia Ahern, il y a de ça quelques années. Depuis, je n'avais jamais vraiment pris le temps de lire un autre de ses romans. Pourtant, je garde un très bon souvenir de ma lecture, et avais été touché par sa plume délicate mais franche. C'est donc avec curiosité que je me suis lancée dans le joueur de billes.
Un jour en rentrant chez elle, Sabrina Boggs va tomber par hasard sur une mystérieuse collection de billes ayant appartenu à son père Fergus. Elle réalise alors qu'elle ne sait rien de l'homme avec qui elle a grandi, et dont la mémoire défaillante ne pourra pas lui apporter les réponses qu'elle attend de lui, puisque suite à un accident cérébral il a lui-même oublié qui il était… Sabrina décide alors de chercher les informations dont elle a besoin, ne réalisant pas encore l'étendue des secrets qu'elle va découvrir.
Dans ce récit deux histoires se croisent pour n'en former qu'une seule, et cela sur un laps de temps très court : 24 heures. Cette journée la jeune femme la passera à explorer son passé et celui de sa famille, mais aussi à appendre l'existence de gens dont elle ne soupçonnait pas l'existence. Cecelia Ahern brosse un tableau familial mettant en avant les relations parents/enfants, mais aussi celles au sein d'une fratrie. La quête de l'identité et de la vérité est ce qui anime le personnage de Sabrina, qui à son tour devient le coeur du récit. C'est une femme qui a toujours vécu la vie comme elle la voulu, mariée mère de famille, mais prisonnière d'unmal être qu'elle ne comprend pas.
En choisissant la double narration entre passé et présent, l'auteure donne une certaine dynamique au récit sans oublier de développer ses personnages. Les souvenirs de Fergus représentent une fenêtre sur un temps révolu au lourd secret et qui a préféré taire certaines choses. Son mode de vie et d'éducation durant son enfance nous sont présentées, et les billes ont un rôle bien précis. Ensuite, le présent avec Sabrina est presque une course effrénée où le besoin de connaître sa propre identité est devenu primordial. Une narration à deux vitesses qui permet de ne pas s'ennuyer durant la lecture.
En lisant le joueur de billes, je me suis souvenue pourquoi j'avais tant apprécié le style de Cecelia Ahern à l'époque de PS. I Love You. Simplement parce qu'elle arrive à nous toucher à travers ses personnages, leurs rêves et leurs vécus. Et ici, le constat est bien le même. C'est une histoire magnifique apportant son lot de changements sur chacun d'eux. Sabrina pleine de rancoeurs envers son père apprendra la tolérance et la compassion avec ce dernier, tandis que Fergus se dévoilera enfin. Autour d'eux gravitent de beaux personnages également. Par exemple, Hamish l'un des frères de Fergus, ou bien d'autres encore qui sauront apporter un certain soutien à un moment ou à un autre.
Dans cette imagerie familiale, Cecelia Ahern prend la peine d'évoquer la maladie, nous laissant quelque peu désemparé face à la fatalité de la vie. La partie concernant les billes est ingénieuse, méticuleuse et en lien direct avec le caractère (et le passé) de Fergus. Mais elle est aussi le synonyme de bien des cachotteries, des blessures et des mensonges. À la manière d'une cheffe d'orchestre, Cecelia Ahern fait jouer chacun de ses personnages de façon voluptueuse et passionnée, sans oublier de ponctuer son récit par une notre vibrante.
En conclusion,Le joueur de billes est une histoire humaine et familiale, où le passé et le présent s'entremêlent pour mieux définir l'avenir. Et même si je lui ai préféré PS. I Love You il est indéniable que la plume de Cecelia Ahern n'a pas pris une ride, et possède toujours cette capacité naturelle à nous toucher sans tomber dans le mélodramatique de bas étage. Une lecture agréable en ces temps difficiles, nous rappelant que la vie est bien trop courte pour ne pas la passer autrement qu'en étant nous-même.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
angelita.manchado
  03 décembre 2017
Avis le joueur de billes de Cecelia Ahern
Pour tout dire, je me suis laissée embarquer par cette belle histoire, malgré un début difficile et qui ne me plaisait pas tant que ça. Lorsque j'ai vite compris les liens qui unissent Sabrina et Fergus, cela a donné une toute autre dimension au Joueur de billes. L'auteur construit son roman autour du père et sa fille. Pour le premier, cela commence lorsqu'il était enfant après la mort de son père lorsque sa famille rejoint l'Irlande. On va le suivre jusqu'à son AVC. Pour sa fille, on la retrouve maître nageuse dans une maison de retraite. Il ne se passe pratiquement sauf qu'au détour d'un café, elle rate un sauvetage. Elle prendra sa journée et c'est là qu'elle découvrira la collection de son père.
Pour une fois, je ne me suis pas laissée happer par l'Irlande. Pourquoi parce que nous sommes en ville, à Dublin et loin de cette nature venteuse, verte, près de la mer ? Mais les Irlandais sont des personnes à connaître. C'est le cas avec Fergus et sa grande famille. Lorsqu'il arrive en Irlande, il se retrouve dans une école où il est souvent puni parce qu'il ne parle pas irlandais. Un jeune prêtre lui donnera des billes lors d'une punition. Et c'est là que le jeu deviendra une véritable passion qu'il cachera lorsqu'il sera marié. En effet, Fergus est un homme qui ne mélange pas sa vie de famille et le reste. Il est très secret. Il faut dire que si cela avait été accepté par celle qu'il a épousé, il n'y aurait pas eu matière pour ce roman. En décrivant Fergus, sa vie, ses relations familiales avec sa mère, son beau-père et ses frères et ensuite sa femme et sa fille, l'auteur nous offre un homme assez complexe mais qui pourrait ressembler à n'importe qui. Il a choisi de ne pas trop en dire, de rester secret, de cloisonner sa vie et sa passion. Cet homme ne se livre pas. Fergus est un homme fier, qui veut toujours gagner. S'il est plus ou moins proche de ses frères, un seul restera à jamais son double. Au fil des années, cette passion lui causera du remords, il veut prendre une décision pour que cela n'affecte plus sa relation avec les autres.
Sabrina est mariée, mère de trois enfants. Son père compte énormément pour elle. Mais elle est à un moment de sa vie où elle se pose beaucoup de questions. Découvrir cette collection va lui permettre, en une journée, de tenter de connaître cet homme qui a caché beaucoup de choses à sa femme avec laquelle il est divorcé et sa fille. Pour Sabrina, au fur et à mesure de son avancée dans la journée, elle va éprouver beaucoup de colère. Il est vrai qu'un enfant ne connaît jamais totalement ses parents. Mais Fergus n'a jamais raté un moment important de la vie de sa fille. Ce sera aussi pour Sabrina une révélation quant à son caractère à elle. On pourrait dire que les chats ne font pas des chiens. Pourtant, cela fait mal à Sabrina de ne pas connaître cet homme.
J'ai eu du mal au début avec cette histoire de billes. Mais elle prend toute son importance au fil des pages grâce à la plume de l'auteur. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas tellement toutes leurs différences, cela permet d'apprendre énormément. Une passion, une collection prend énormément de temps. Elle peut valoir énormément d'argent.
Entre une belle histoire familiale, des liens père-fille, une passion, une collection, Cecelia Ahern nous brosse de magnifiques portraits d'hommes, de femmes. Entre une famille où il y a plusieurs enfants et une famille où un seul enfant est né, la vie est différente et les caractères également. le lecteur est pris au jeu des mots. Il ne peut en vouloir à Fergus. Les relations familiales sont complexes, l'auteur le démontre très bien. Pourtant, ici, malgré l'éloignement, les membres de cette famille sont très proches, se sont retrouvés. Et quel magnifique cadeau d'une fille à son père pour l'aider à se rétablir, pour qu'il puisse retrouver cette mémoire qui lui fait défaut.
Je remercie Milady et Net Galley pour cette sélection.
Résumé le joueur de billes de Cecelia Ahern
Sabrina a de nombreux souvenirs que les autres ne se rappellent pas. Elle évite très souvent de respirer. Son élément, naturel, est l'eau. Il n'y a que là qu'elle se sent bien.
Fergus a 5 ans. Il vient d'arriver en Irlande après la mort de son père. Un prêtre lui fait don de billes.
Lien : http://livresaprofusion.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ladoryquilit
  20 octobre 2017
Après une sombre matinée au travail, Sabrina Boggs tombe sur une mystérieuse collection de billes qui aurait appartenu à son père Fergus. Elle se rend compte alors qu'elle ne sait rien de celui-ci, mais Fergus ne pourra lui apporter ni informations ni réponses à ses questions, car lui-même les cherche après avoir oublié qui il était à la suite d'un accident. Sabrina décide alors de découvrir ce que cache cette collection, d'en savoir plus sur son père et met tout en oeuvre pour lever le voile sur ce mystère. Avec seulement vingt-quatre heures devant elle, elle va exhumer bon nombre de souvenirs qui vont bouleverser sa vie.
Ah Cecelia Ahern... Quand on me demande mes auteurs préférés, je cite toujours notamment Cecelia Ahern. Chacun de ses livres m'a toujours ému, touché, transporté véritablement dans son histoire et j'en garde toujours un très bon souvenir. Quand j'ai lu ce titre le joueur de billes à paraître, c'est simple, il FALLAIT que je le lise.
Il s'agit donc ici de l'histoire de Sabrina, mais aussi de celle de Fergus son père. En une journée, à cause ou grâce à quelques cartons livrés, c'est tout un passé, une relation qui se voient chambouler. Avec ces billes, Sabrina comprend donc qu'elle ne connaît rien de son père, cet homme qu'elle aime plus que tout et auprès duquel elle a grandi. Elle se lance presque à coeur perdu dans cette quête de découvrir ce que cela veut dire, cette quête pour son père qui ne se souvient plus de rien, mais aussi et surtout pour elle pour découvrir qui il est vraiment. On plonge alors avec elle dans des souvenirs qui se révèlent enfin au grand jour...
Le joueur de billes, c'est une histoire de famille, de secrets, de vérités. Une histoire qui bouleverse la vie de Sabrina et c'est un plongeon dans le passé de Fergus. Au fil des chapitres nous apprenons à les connaître de plus en plus tous les deux, nous comprenons pourquoi Sabrina agit ainsi, mais aussi pourquoi Fergus a tu tant de choses durant sa vie.
Nous naviguons entre passé et présent, entre Sabrina et Fergus, dans une alternance de points de vue qui m'a particulièrement plu. Avec Sabrina, c'est presque une véritable quête de soi, digne d'une enquête policière qui nous tient en haleine, tandis qu'avec Fergus nous replongeons avec douceur dans son enfance, son histoire qui nous touche. On ne reste pas insensible dans les deux cas.
L'écriture de Cecelia Ahern est toujours aussi douce, juste, sensible et délicate, tout en gagnant aussi en maturité. L'auteure réussit toujours autant à véhiculer des émotions qui touchent profondément le lecteur, à faire qu'on ne s'ennuie jamais au cours de notre lecture relançant toujours le mystère qui plane autour de ces fameuses billes et on se prend au jeu de cette quête de vérités. On sourit du début à la fin, on s'émeut devant l'histoire de Fergus et Sabrina, on s'attache profondément à eux et on espère que tout se terminera bien aussi.
Le joueur de billes est un véritable coup de coeur ! Tout m'a emballé dans ce roman, son histoire, ses personnages, les secrets de chacun. Cecelia Ahern m'a véritablement transporté pendant ma lecture, me berçant au fil des pages avec son écriture, offrant une histoire parfois bouleversante et surtout un lien familial particulièrement touchant. Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce titre, car cette histoire familiale ne pourra que vous happer, et même vous toucher...
Le joueur de billes de Cecelia Ahern sera disponible le 17 novembre prochain aux Éditions Milady.
Lien : http://ladoryquilit.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire-une-passion
  17 novembre 2017
Lorsque j'ai vu qu'un nouveau livre de cette auteure allait sortir, et que ça parlait de souvenirs, je n'ai pas su résister. Parfois, il faut sortir de sa zone de confort pour découvrir des histoires touchantes. Et ça bien été le cas avec celle-ci !
Lorsque Sabrina reçoit des cartons de billes de son père, elle ne se doute pas un instant qu'elle va découvrir un pan de son passé qui lui était inconnu. À travers ces billes, ces notes et ces cahiers, elle va découvrir un homme qu'elle ne connaissait pas. En parallèle, nous suivons Fergus, son père, durant son enfance, son adolescence et sa vie adulte.
Que dire à part que cette lecture m'a vraiment plu, surtout les passages concernant le père. Je les ai trouvés vraiment touchants, intéressants et intriguants. Nous plongeons dans une époque que l'on connait peu. Une époque où de simples billes fait le bonheur des enfants. À l'aire de l'informatique, nous découvrons comment ces enfants s'amusaient d'un peu. Comment ils vivaient sans toute cette technologie.
Si j'ai adoré le point de vue du père, j'ai un peu moins accroché à celui de sa fille. Sabrina est une jeune femme assez malheureuse, et ça se sent. Elle est constamment en train de chouiner, de se plaindre et de râler. Néanmoins, on voit à quel point découvrir la vie de son père est important pour elle. Et dans un sens, on comprend aussi sa déception de voir que ce dernier lui a caché énormément de choses, surtout sur sa passion des billes.
C'est d'ailleurs le point qui m'a le plus plu dans le bouquin. Certes, tout le monde connaît le jeu des billes, mais connaissez-vous toutes les subtilités? Toutes les règles? Les noms de chaque bille? Leur valeur? Eh bien moi non. Et grâce à Fergus, j'ai appris des choses intéressantes. En plus d'être une lecture divertissante, elle était aussi ludique. Ce retour dans le passé m'a totalement plongée dans le récit, et j'avais du mal à m'arrêter de lire.
Évidemment, nous avons d'autres personnages qui apparaissent au fil du récit, et qui sont importants dans l'évolution, néanmoins, les découvrir par soi-même est plus intéressant qu'à travers une chronique. Tant qu'on ne l'a pas lu, on ne peut pas totalement comprendre toutes les subtilités de ce récit, ce retour en arrière, ce retour aux sources. Et on comprend vite que l'auteure y a mis toutes ses tripes, qu'elle s'est immergée plus que de raison pendant l'écriture, ce qui rend le roman encore plus vivant et prenant.​
En résumé, voilà un roman très intéressant. Avec deux points de vue, celui de la fille qui découvrir une part du passé de son père dont elle n'avait pas connaissance, et de l'autre côté un père, qui suite à un AVC, a perdu la mémoire. Les retour en arrière sont vraiment le point positif du récit. On est immergée dans cette époque si simple, sans technologie et avec des jeux simples mais efficaces. Une lecture que je vous conseille vivement de découvrir !
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ptitelilie
  17 novembre 2017
J'ai connu Cecelia Ahern, comme beaucoup de personnes, grâce à son best-seller adapté au cinéma « PS : I love you ». C'est une auteure dont j'aime beaucoup l'écriture et qui raconte des histoires qui touchent, à chaque fois, au coeur.
Ici, nous faisons connaissance avec Sabrina, une jeune maitre-nageuse dans une maison de retraite. Elle a une vie familiale plutôt monotone et a son papa qui, ayant subi un AVC, est en maison de convalescence. Un matin, elle découvre une collection de billes dans des cartons qui viennent d'être livrés à son père. Elle se rend alors compte qu'elle ignore beaucoup de choses sur la vie de son père. Cette collection de billes va l'entrainer dans une journée riche en découvertes !
Ce roman est écrit de manière originale. Au fil des chapitres, nous suivons Fergus, le papa de Sabrina dans sa vie passée ou dans sa vie actuelle, ou Sabrina. Au début, j'ai eu un peu de mal avec cette alternance. Mais au fil des chapitres, cela amène un vrai rythme et j'ai apprécié de naviguer entre passé et présent mais aussi entre les deux protagonistes.
Sabrina a une vie routinière : mariée avec deux enfants, elle partage son temps entre sa famille, son travail, où il ne se passe jamais rien, et son papa. Suite à son AVC, ce dernier a eu des séquelles physiques mais aussi mentales et, étant divorcé de la mère de Sabrina, cette dernière l'a placé dans un centre spécialisé. Il a perdu une partie de sa mémoire et a beaucoup de mal à s'exprimer. Sabrina est restée proche de lui et passe beaucoup de temps avec lui. Lorsqu'elle découvre les cartons, elle se rend compte que certains d'entre eux lui sont inconnus. En trouvant la collection de billes de son père, elle va découvrir tout un pan de sa vie qu'elle ignore…. En effet, son père, quand il était jeune, était un champion de billes. Il y jouait en permanence avec ses frères et avait une grande collection. Cependant, il a gardé cela pour lui car sa belle-famille ne tolérait pas une passion si…enfantine !
J'ai adoré plonger dans cette histoire de famille. Au cours de sa quête, Sabrina va découvrir un nouveau visage de son père qu'elle ne soupçonnait même pas. du coup, on ne peut s'empêcher d'avoir un pincement au coeur pour lui, en comprenant à quel point il a dû souffrir de cacher autant de choses à ses proches. On en apprend également énormément sur les billes (oui, oui, on apprend les différents types de billes, des noms de jeux auxquels on peut jouer avec des billes et un nombre incalculables de détails que je ne soupçonnais même pas) et c'est assez émouvant de constater à quel point les billes ont été, pendant longtemps, un vrai trésor.
Encore une fois, la plume de Cecelia Ahern m'a transportée. Ce voyage au fil du temps est à la fois instructif, touchant et intriguant. J'ai apprécié les protagonistes, que ce soit Fergus et tous ses secrets ou Sabrina, cette mère de famille qui décide de bousculer son quotidien pour comprendre et retrouver une partie du passé de son papa. Ce roman est une lecture agréable et je n'ai aucun doute que vous passerez un bon moment si vous êtes sensibles aux histoires de famille.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LadoryquilitLadoryquilit   20 octobre 2017
Moi je pense plutôt que le silence et la tolérance sont les meilleurs moyens d'avancer, même si c'est difficile d'être tolérant, surtout quand on ne sait pas quel est le problème ni si même il y en a un. On m'a dit que mon comportement prouve qu'il y en a un. Mon comportement fait de silence et de tolérance. C'est un cercle vicieux.
Commenter  J’apprécie          10
FloridaFlofFloridaFlof   01 octobre 2017
J'ai appris une chose [...]: garder un secret me donne du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Cecelia Ahern (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cecelia Ahern
LOVE, ROSIE BANDE ANNONCE
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Merci pour les souvenirs de Cécélia Ahern

Quel accident bouleverse la vie et détruit le mariage de Joyce ?

La disparition de son mari
Une transfusion sanguine suite à la perte de son bébé lors d'une chute
La mort brutale de son père
La rencontre avec Justin

13 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Merci pour les souvenirs de Cecelia AhernCréer un quiz sur ce livre