AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811228682
416 pages
Éditeur : Milady (13/11/2019)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Holly Kennedy voit son quotidien bouleversé lorsqu'elle est approchée par un groupe se faisant appeler le club P.-S. : I Love You. Inspirés par les lettres de Gerry, son mari décédé, ses membres demandent à Holly de les aider à écrire leurs propres messages d'adieu. Cette dernière est cependant sûre d'une chose : il est hors de question de se laisser happer une fois de plus par le deuil. Il lui a fallu sept ans pour se réinventer, et elle est prête à aller de l'avan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  28 novembre 2019
À l'occasion de la sortie de « Postcriptum », j'ai visionné l'adaptation de « P. S. : I love you » que j'avais vu (et lu) il y a plusieurs années. Cela m'a permis de bien remettre en tête certains personnages et de me remémorer la trame principale du premier opus. Après lecture de la suite, je peux affirmer qu'il n'est pas nécessaire de lire le premier tome pour comprendre celui-ci, car l'auteure n'hésite pas à réexpliquer les choses, quitte à le faire plusieurs fois… Et c'est l'un des principaux reproches que je pourrais faire : on se répète beaucoup avant de rentrer dans le vif du sujet ! Pour faire plaisir à sa soeur, Holly va passer sur une radio afin de raconter comment elle a réagi face aux messages post-mortem laissés par son époux Gerry. Touchés par ce geste, des personnes ayant une maladie incurable vont fonder le club P. S. : I Love You et vont se rapprocher d'Holly pour qu'elle les aide à laisser quelque chose à leur mort.
Malheureusement, cette idée va faire régresser notre héroïne qui va rentrer dans une spirale dépressive. S'attacher à des personnes qui vont mourir prochainement est évidemment difficile, car on risque d'être brisé de nouveau… Peu de gens sont capables d'encaisser cela, car il faut avoir un certain recul ou des épaules assez larges. C'est donc compréhensible qu'Holly se préserve ! Toutefois, elle va faire une grosse rechute en quelques pages, sans avoir agi au préalable. On réalise rapidement qu'elle est très instable. La phase de deuil n'est clairement pas passée et ce, même si la jeune femme a retrouvé l'amour avec Gabriel et envisage de déménager pour habiter avec lui… Ainsi, elle a des idées noires et se renferme dans sa bulle. le lecteur va donc faire face à de nombreuses réflexions sur la vie, la maladie et la mort, ce qui va rendre l'ambiance assez déprimante. On utilise également beaucoup le pathos, ce que je n'apprécie pas. de plus, pendant un bon tiers du livre, Holly ne va cesser de ressasser les mêmes pensées, n'hésitant pas à parler de la situation à quelques proches, qui vont souvent lui apporter des réponses similaires. Tous ces éléments m'ont donné une impression pesante…
J'ai réellement eu du mal à rentrer dans le récit, car Holly va mettre du temps avant, sans grande surprise, d'accepter la proposition du club P. S. : I Love You. Or, c'est finalement une fois que l'on apprend à connaître les différents membres que je suis enfin parvenue à apprécier ma lecture ! Tous ces individus ont une belle personnalité et ont surtout un très joli projet pour accompagner leurs proches dans ce moment difficile. Ginika, une jeune mère ne sachant pas écrire, est le personnage qui m'a le plus émue. Ce qu'elle laisser derrière elle pour la petite Jewel et, surtout, la manière dont elle l'a fait, est bouleversant ! Elle est clairement le point fort de ce roman. D'ailleurs, je l'ai largement préférée à Holly dont j'avais oublié le tempérament parfois pénible, névrosé et caractériel. Certes, c'est une héroïne qui a bon fond et plusieurs qualités néanmoins, son côté pessimiste et irritable a trop pesé dans la balance. Elle m'a également agacée dans sa relation avec Gabriel.
Cette suite s'est révélée intéressante et émouvante dans son dernier tiers, en particulier grâce à de belles personnalités des membres du club. Les ultimes messages de ces derniers m'ont parfois mis une boule au ventre ! Ressentir ces émotions fortes a estompé mon ressentiment face au début long, répétitif et difficile. C'était finalement une jolie lecture, même si j'estime que le premier tome suffit à lui-même et ne pourra pas être surpassé. Merci encore aux éditions Milady pour cet envoi.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
MjeyW
  26 décembre 2019
Des années se sont écoulées depuis la mort de Gerry, mais Holly n'a jamais pu oublier son grand amour. Tenant aujourd'hui une boutique avec sa soeur, celle-ci a retrouvé l'amour auprès de son compagnon Gabriel, mais les souvenirs partagés avec son défunt mari la hantent toujours. Par un étrange concours de circonstances, Holly va raconter un soir son histoire dramatique et émouvoir une dame âgée, qui inspirée par le destin de la jeune femme, créera le groupe de soutien PS: i love you. Dès lors sa route croisera celle de ses membres, chacun d'entre eux est en phase terminale, leur seule requête étant qu'Holly les aide à écrire eux aussi des lettres à leurs proches, lettres qu'ils liront après leur mort.
J'ai adoré cette suite tant attendue, j'ai ressenti les émotions de ces personnes en détresse, mais aussi l'amour qu'ils portent aux gens qu'ils aiment le plus au monde.
C'est un roman émouvant que j'ai terminé, les yeux embués de larmes.
Commenter  J’apprécie          122
EmiLyne
  26 mai 2020
Je vais aller droit au but.
C'est un livre bouleversant. Magnifique. Authentique.Vibrant d'émotions!
Il parle de vie, de mort, de deuil, de résilience, d'amour, de don de soi. D'erreurs. de difficultés. de secondes chances. Et encore de vie.

L'auteure, Cecelia Ahern, parvient à aborder des sujets difficiles, mais d'une telle façon que la lecture, bien qu'elle soit bouleversante par endroits , ne nous plonge pas non plus dans une sombre déprime!

On plonge d'autant plus facilement dans l'histoire, qu'elle est servie par des personnages authentiques dont les liens et les histoires, nous touchent de plein fouet.

Dernier petit mot sur la plume de cette auteure que je lisais pour la première fois!! Que dire... Plume authentique, pleine de poésie et d'amour. Qui sait dépeindre magnifiquement des moments, et des émotions.
Je ne peux que vous recommander de vous laisser porter par ce roman !
Commenter  J’apprécie          90
Kimysmile
  24 mai 2020
Passer après le best-seller de l'auteure, ça me semblait plutôt difficile donc j'appréhendais quelque peu ma lecture, il faut bien le dire! Mais je suis tellement contente de l'avoir sorti de ma PAL grâce à mon amie Sandrine, parce que vraiment, j'ai adoré ! Et je salue déjà l'auteure d'être parvenue, selon moi, à faire une suite à la hauteur, car ce n'était pas gagné.
Il faut déjà que vous sachiez que Cecelia Ahern est une de mes auteures préférées (si pas MA préférée). J'achète tous ses romans et c'est un vrai plaisir à découvrir chaque fois – et ce, même si ce ne sont pas des coups de coeur ou des excellentes lectures à tous les coups. D'ailleurs, il ne me reste plus que le joueur de billes dans ma pile à lire. Cecelia fait partie de ses auteures ayant une plume magnifique, presque poétique et surtout remplie de réflexions presque philosophiques. Dans cette suite, nous allons évidemment surtout entendre parler de concepts autour de la vie, de la mort mais en abordant également des thématiques mêlées d'espoir et de compassion. J'ai adoré retrouver Holly, et la voir refaire sa vie, pas après pas, la voir être dans un chemin de reconstruction. Même 7 ans plus tard, son deuil est toujours là, profondément ancré, et elle a encore du chemin à faire. J'ai eu énormément d'empathie pour elle.
Et puis, dans cette nouvelle histoire, on va également rencontrer tout un tas de nouveaux personnages et un conseil d'ailleurs si vous le lisez, préparez les mouchoirs car vous allez vous attacher à des personnages en phase terminale, et qui sont prêt à mourir. J'ai eu un coup de coeur pour Ginika, cette jeune maman au courage indescriptible. J'ai également beaucoup aimé le personnage de Gabriel, le nouvel amoureux de Holly, qui tente tant bien que mal de faire sa place. C'était intéressant de mettre en place ce personnage car déjà après ma lecture de P.S. : I love you, je me disais « Mais comment passer après Gerry ? » et dans ce nouveau tome, Cecelia Ahern va répondre parfaitement à cette question.
Bref, pour moi, Postcriptum est vraiment une suite à la hauteur que je ne peux que vous conseiller et qui confirme à nouveau mon amour pour l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FlofloEnael
  06 juin 2020
Aujourd'hui, je viens vous parler de mon dernier coup de coeur, Postscriptum de Cecelia Ahern 💖
Résumé :
Holly Kennedy voit son quotidien bouleversé lorsqu'elle est approchée par un groupe se faisant appeler le club P.-S. : I Love You. Inspirés par les lettres de Gerry, son mari décédé, ses membres demandent à Holly de les aider à écrire leurs propres messages d'adieu. Cette dernière est cependant sûre d'une chose : il est hors de question de se laisser happer une fois de plus par le deuil. Il lui a fallu sept ans pour se réinventer, et elle est prête à aller de l'avant. Mais Holly ne tarde pas à se rendre compte qu'elle a peut-être encore des choses à dire à celui qu'elle a tant aimé...
J'avais adoré le premier tome PS I love you ainsi que le film adapté de celui-ci. Une histoire touchante qui me tire toujours les larmes des yeux.
Merci à @livrinaa pour ce cadeau 😘💕💖
Après avoir réussi à faire le deuil de son mari, Holly accepte de faire une émission avec sa soeur pour parler notamment des lettres écrites par son mari. Une femme tente de la persuader de les aider elle et 4 autres personnes en fin de vie à écrire pour leurs proches mais Holly va tout d'abord refuser. Elle sera prête à en parler avec cette femme, mais va apprendre qu'elle vient de décéder. Sûrement l'élément déclencheur pour continuer l'action de cette personne et son club PS I love you.
Les personnages sont touchants. J'ai en particulier apprécié Ginika, jeune femme de 17 ans ayant une fille d'un an. Comment se dire qu'on va devoir "abandonner" son enfant, se dire qu'il ne nous connaîtra jamais réellement ? Comment laisser une trace de tout cet amour que l'on ressent...?
Ginika ne sait pas écrire, Holly va donc lui apprendre pour qu'elle puisse écrire seule la lettre pour sa fille. Des liens vont se tisser entre elles et c'est touchant de les voir s'entraider mutuellement.
En lisant sa lettre, j'ai pleuré 😅 Pas une lettre digne des plus grands poètes, mais remplie d'amour et qui forcément nous prend aux tripes (à moins d'avoir un coeur de pierre 😅).
J'ai beaucoup apprécié également les moments avec Bert. Il a voulu créer une sorte de "chasse au trésor" pour sa femme, retraçant leurs moments les plus importants, en se rendant sur les lieux mémorables de leur vie.
Chaque personne va tenter de laisser une trace de son amour, chacun à sa façon, pour ses proches.
Beaucoup d'émotion à la lecture de ce roman, mais aussi de l'amour, de l'entraide et une pointe d'humour. Un livre qui nous redonne foi en l'humanité ❤️

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   26 novembre 2019
Ma métamorphose a ressemblé au choc que le corps expérimente quand on le plonge dans l'eau froide. L'impact donne envie de hurler et de bondir hors de l'eau mais plus longtemps on reste submergé, plus on s'habitue. La froid, comme les ténèbres, peut devenir un réconfort trompeur dans lequel on veut se lover à jamais. Mais je l'ai repoussé : j'ai battu les pieds et les bras et j'ai regagné la surface. J'ai émergé, les lèvres bleues, en claquant des dents, j'ai fait fondre la glace et pénétré de nouveau dans le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
KimysmileKimysmile   20 mai 2020
J'ai lu un article qui expliquait que, certaines années, on immobilise les horloges pendant une seconde pour que le temps reste synchronisé avec l'univers. On appelle ça la seconde intercalaire : un ajustement d'une seconde appliqué au temps universel coordonné parce que la vitesse de la rotation de la Terre change de manière irrégulière. Une seconde additionnelle est insérée entre vingt-trois heures cinquante-neuf minutes cinquante-neuf secondes et minuit, nous offrant une seconde supplémentaire. Des articles de journaux et de magazines ont posé la question : que peut-il se produire en une seconde ? Que pouvons-nous réaliser dans ce temps supplémentaire ?
En une seconde, presque deux millions et demi de mails sont envoyés, l'univers se dilate de quinze kilomètres, trente étoiles explosent, une abeille peut ajouter les ailes deux cents fois, l'escargot le plus rapide avance d'un centimètre virgule trois, des objets peuvent tomber d'une hauteur de cinq mètres et un "Veux-tu m'épouser?" peut changer une vie.
Quatre bébés naissent. Deux personnes meurent.
Une seconde peut faire toute la différence entre la vie et la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   25 novembre 2019
Ce n'est que du papier, mais en réalité, non. Ce ne sont que des mots, mais c'est plus que ça. Nous ne sommes que de passage et le papier vivra plus longtemps que nous, il criera, hurlera rugira, chantera nos pensées, nos sentiments, nos frustrations et toutes les choses qu'on ne dit pas dans la vie. Le papier sera le messager qui permettra à leurs proches de les lire et de les garder ; des mots sortis d'un esprit et contrôlés par un cœur battant. Les mots, c'est la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SaiwhisperSaiwhisper   26 novembre 2019
Pendant longtemps durant la maladie de Gerry, la mort a été l'ennemie. Même s'il était trop jeune pour mourir et qu'il a lutté de toutes ses forces, quand il en a eu besoin, il s'est tourné vers la mort, l'a perçue comme une amie et s'y est abandonné. Et j'ai été soulagée et reconnaissante qu'elle interrompe ses souffrances et qu'elle l'accueille. D'une manière étrange et merveilleuse, ce destin funeste qu'on a évité, redouté et craint se trouve juste là devant soi, baigné de lumière. La mort devient notre sauveur. La vie est lumière, l'agonie est ténèbres, la mort est de nouveau lumière. La boucle est bouclée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KimysmileKimysmile   21 mai 2020
Nous voulons contrôler notre mort, nos adieux au monde, et si on ne le peut pas, on peut au moins contrôler ce qu'on laisse derrière nous.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Cecelia Ahern (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cecelia Ahern
Découvrez trois sorties littéraires immanquables de novembre dans notre nouvelle vidéo !
---------------------- Les livres dont on vous parle dans cette vidéo : - L'année où je t'ai rencontré de Cecelia Ahern : http://bit.ly/2qwcWRM - Broadway limited T2 de Malika Ferdjoukh : http://bit.ly/2Ov3eJe - Corruption de Don Winslow : http://bit.ly/2qyH4vV
Rejoignez notre Bookclub Bookeen : http://bit.ly/2ASauI7 et ne manquez pas notre article sur les 10 immanquables de novembre : http://bit.ly/2JPp4q8
---------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
---------------------- Musique de fond : I Will Not Let You Let Me Down (Instrumental Version) by Josh Woodward (licence CC) http://bit.ly/2qSEksB
+ Lire la suite
autres livres classés : deuilVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Merci pour les souvenirs de Cécélia Ahern

Quel accident bouleverse la vie et détruit le mariage de Joyce ?

La disparition de son mari
Une transfusion sanguine suite à la perte de son bébé lors d'une chute
La mort brutale de son père
La rencontre avec Justin

13 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Merci pour les souvenirs de Cecelia AhernCréer un quiz sur ce livre

.. ..