AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 208134842X
Éditeur : Flammarion (04/06/2014)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 166 notes)
Résumé :
Une nuit, sur le Ha'penny Bridge de Dublin, Christine croise Adam, qui s'apprête à sauter dans le vide. Christine lui lance un défi : elle promet de lui prouver en quelques jours que la vie mérite d'être vécue. Une course contre la montre teintée de romantisme.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  14 janvier 2018
Je pris ce livre , Tombé ...d'une étagère de ma médiathèque; je croyais avoir lu tout Cecelia Ahern . le résumé ne me disait rien , mais je ne me suis pas emballée, c'était encore possible que , lu à sa sortie en 2014, j'ai tout oublié , et puis non... Je suis tombée sur un miracle, un nouveau roman de chick-lit, à lire, un bonheur tombé du ciel ...
Quelle est la probabilité de tomber sur deux candidats au suicide en une semaine ? Faible ...
Eh bien, c'est parce qu'elle n'est pas vraiment arrivée à sauver un certain Simon, que Christine mettra les bouchées doubles pour sauver Adam qu'elle surprend de nuit, sur le point de sauter d'un pont . Comme un ange tombée du ciel, Christine conclura un pacte avec Adam : elle aura quinze jours, avant son trente- cinquième anniversaire pour lui faire reprendre goût à la vie .
Christine , c'est un peu "SOS amitié", à elle toute seule, une avocate des coeurs brisés, mais on comprendra pourquoi, à travers son histoire personnelle. [ Tout remonte à l'enfance , comme le disait mieux que moi, ce cher Sigmund...]
Reprenant brillamment les codes des bouquins de développement personnel pour mieux s'en moquer , chaque chapitre a pour titre, un énoncé qui les parodient , du style : "Comment convaincre un homme de ne pas se suicider" ou " "Comment résoudre un problème tel que Maria".
Les dialogues sont vifs et percutants comme des balles de ping pong .
Christine collectionne les gens qui ont besoin d'aide, alors qu'elle est , elle même , au quarante sixième dessous . Dans la vraie vie , elle dirige un cabinet de recrutement mais officieusement : on dirait bien qu'elle est un ange , ♫" Tombé(e) du ciel, à travers les nuages "... ♫.
A force d'aider Adam , elle pourrait se mettre dans un sacré pétrin et son coeur ne pas y survivre .
C'est une comédie romantique drôle et tendre , avec un je -ne -sais -quoi de complétement farfelu .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          452
Luna05
  10 juillet 2014
Pour cette énième masse critique je m'étais décidée, après avoir survolé cette impressionnante liste de livres proposés de ne pas y participer. Aucun titre n'étant parvenu à attirer mon attention ma décision était prise, néanmoins le jour « J » j'étais bel et bien présente à l'heure malgré moi. Je me replongeai rapidement dans cette longue liste et je fus tout d'abord intriguée par une couverture à la fois simple et jolie, puis son bordereau rouge où on pouvait y lire l'inscription « par l'auteur de « PS : I Love you », un titre que je ne connaissais que de nom et de réputation. Intriguée je me plongeai dans le synopsis qui fit immédiatement mouche dans mon esprit. C'est donc dépourvu de tout préjugé concernant cette auteur, ses histoires et sa plume que je me décidai à tenter ce masse critique pour la découvrir. Je remercie donc une nouvelle fois le site Babelio et l'éditeur Flammarion pour cette découverte.
Nous suivrons le parcours atypique de Christine Rose qui en un mois de temps jouera d'une incroyable malchance et verra ses repères voler en éclat de manière irréversible. Après avoir assisté à un drame qui sera le déclencheur de ses mésaventures, traumatisée cette dernière tombera littéralement sur Adam, un jeune homme qui est sur le point de se jeter du Ha'penny Bridge. Christine, totalement bouleversée arrivera à temps et tentera de le raisonner, ce dernier lui lancera alors un défi, elle aura 12 jours avant son prochain anniversaire pour lui redonner goût à la vie et lui prouver qu'elle vaut la peine d'être vécue. Un pacte que relèvera la jeune femme malgré ses peurs. le compte à rebours pour la vie peut à présent commencer.
Et bien je suis vraiment ravie d'avoir finalement participé car sans cela je ne me serais probablement jamais penchée sur cette oeuvre et auteur de talent. Je comprends à présent que trop bien tout cet engouement entourant la jeune Irlandaise Cecelia Ahern. C'est pourvue d'une plume aussi incisive qu'amusante que Miss Ahern nous engloutira littéralement dans son récit et ce dès les premiers chapitres. Parachutés au coeur de Dublin, nous suivrons et vivrons les mésaventures de Christine Rose et serons plus que proche de cette dernière par le biais d'une narration à la première personne dévoilant ses pensées, aspirations et failles. Des péripéties toutes plus loufoques les unes que les autres avec pour particularité un contexte et sujet n'étant pas censé s'y prêter, pourtant, l'auteur parviendra avec brio à faire fusionner ces deux ambiances de manière fine et subtile. Cette jeune héroïne nous fera partager ses déboires de manière toujours pleine de mordant et d'autodérision face à une situation lui échappant totalement, comment sauver un suicidaire en seulement 12jours ? On suivra Christine avec intérêt et délectation qui fera preuve de trésors d'ingéniosité pour redonner goût à la vie au jeune homme. Des procédés souvent excentriques mais toujours pourvus de bonnes intentions. En parallèle nous découvrirons qu'elle aura également fort à faire entre gérer l'amertume de son ex-mari par amis et familles interposés, des passages d'ailleurs plus qu'humiliants pour elle mais absolument hilarants pour nous lecteurs, j'ai plus d'une fois éclaté de rire en l'imaginant dans telle ou telle situation, des moments qui ne manqueront pas d'amuser le si taciturne Adam.
Abordons dès à présent l'une des réussites de ce roman, ses caractères principaux.
Dès le début je me suis prise d'affection pour la jeune et altruiste Christine Rose. Cette héroïne a, dès le début du roman, vécu un drame qui l'a marqué et traumatisé à vie d'où sa réaction en ayant aperçu Adam sur le point de se jeter du Ha'Penny bridge. Étant à présent en charge contre son gré du jeune dépressif, Christine fera preuve de beaucoup de courage quant à l'aider à accepter cette vie qu'il rejette de toutes ses forces. C'est une héroïne en apparence sure d'elle que Cecelia Ahern nous dépeindra or le masque tombera très vite grâce à cette narration à la première personne, Christine se révélera tout le contraire de ce qu'elle souhaite renvoyer, une jeune femme fragile n'ayant aucune confiance en elle. Une vie lui déplaisant et dont elle a trouvé jusqu'à présent des solutions au travers de livres sur le développement personnel. Sa rencontre avec Adam lui démontrera qu'elle partage sur certains points les mêmes troubles que lui. Une héroïne aussi touchante qu'attachante avec qui j'ai souri, gloussé et ri au même rythme que cette dernière, sans compter sur les passages émouvants la concernant ayant été restitués avec beaucoup de crédibilité et délicatesse par Cecelia Ahern.
Parlons à présent du jeune homme en détresse, Adam. Nous rencontrons pour la première fois Adam Basil sur le pont prêt à sauter quant Christine le rattrape purement et simplement. Ce jeune homme nous fera passer par tous les stades de sa dépression avec beaucoup de véracité. Homme bourré d'humour et taquin par le passé, Adam laissera réapparaître ces traits de personnalité au contact de Christine. Alternant entre amertume, rage et désillusion, ce charmeur s'en remettra totalement à sa sauveuse et se raccrochera à elle comme à une bouée de sauvetage malgré ses procédés peu orthodoxes pour lui remonter le moral. Nous nous attacherons très vite au Adam tour à tour souriant, septique, ironique et sarcastique au même titre que cette dernière rendant chaque nouvelle aventure entre Christine et Adam tout bonnement passionnantes et dont les issues se voudront surtout imprévisibles. Une personnalité qui dévoilera de multiples facettes bien plus complexes que laissait présager ce début de récit. Un homme certes fragilisé mais qui au contact de Christine se révélera au même titre qu'elle protecteur, tendre et bienveillant. J'ai vraiment adoré suivre l'évolution de ce duo et amour « impossible » au vu de la demande d'Adam quant à l'aider à reprendre sa vie en main. Une relation au départ très claire, qui deviendra au fil des jours un peu plus ambiguë, dont la tension entre eux ne cessera de croître malgré le désir de cette dernière quant à l'aider à reconquérir Maria sans toutefois tomber amoureuse de lui. Que cela soit lors des passages hilarants où la maladresse de Christine nous émeut autant qu'elle nous fait sourire, aux moments poignants si bien décris ayant un véritable écho en nous. Un couple m'ayant laissé à l'esprit plein de moments mémorables en fin de lecture.
Là où l'auteur a fait également un sans-faute fut dans l'élaboration des caractères gravitant autour d'Adam et Christine, que cela soit la famille totalement loufoque de Christine rappelant l'humour typiquement Anglais flirtant entre potache et absurdité, son ex-mari, sa secrétaire, client, amie et la famille acariâtre d'Adam et son ex petite amie Maria. Des passages savoureux et émouvants dont je ne peux hélas pas tous citer au vu de toute la multitude dont nous gratifie avec délice l'auteur.
Un récit m'ayant particulièrement touché et qui malgré sa toile de fond dramatique s'est avéré paradoxalement extrêmement chaleureux. Une véritable bouffée d'espoir et ode à la vie nous communiquant toute sa bonne humeur avec enthousiasme, sincérité et passion. Ce fut mon tout premier roman de Cecelia Ahern et certainement pas le dernier au vu de tout le talent dont elle a su faire preuve avec un tel sujet.





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
NathalC
  08 novembre 2016
Ce roman de Cécilia Ahern se laisse lire facilement. Ce n'est pas de la grande littérature. Mais c'est un livre qui, malgré quelques incohérences, quelques redondances, se lit facilement. Un bon roman de gare, ou de plage.
Je l'oublierai vite cependant !!
Commenter  J’apprécie          250
RoroBouquine
  10 juillet 2014
Je remercie infiniment les éditions Flammarion pour ce nouveau service presse. Dès que j'ai reçu ce roman, je suis tout de suite tombée sous le charme de la couverture simple et légère ainsi que le résumé qui appelle directement à la lecture.
On va faire la connaissance de Christine, une jeune femme travaillant en tant que recruteuse dans le cabinet familial. Ne vivant pas le grand amour depuis son mariage, elle décide de divorcer avec son mari après un an de mariage afin de respirer, être libre. Alors qu'un soir elle se promenait sur le Ha'penny Bridge à Dublin, elle va faire la rencontre d'Adam. Cette rencontre est pour le moins atypique : il est du mauvais côté du pont, prêt à en finir avec sa vie. Christine va alors se lancer un pari fou : lui redonner goût à la vie avant ses trente-cinq ans. Mais attention, il y a une condition à tout ça : si elle échoue, elle devra le laisser mettre fin à sa vie. À ce moment-là, notre chers Christine va tout mettre en oeuvre pour réussir son challenge !
J'ai vraiment adoré le personnage de Christine. Toujours là quand il faut, à l'écoute, à essayer de comprendre puis d'aider. J'ai approuvé tout ce qu'elle faisait pour Adam. En parlant de ce personnage, malgré sa dépression, qui est compréhensible quand on sait pourquoi il en était arrivé à là, je l'ai adoré. Ces deux personnages m'ont beaucoup fait rire et je dois avouer que sur la fin j'ai eu les larmes aux yeux.
Malheureusement je ne pourrais pas vous en dire plus, ça serait vous spoiler les passages les plus importants, les meilleurs ! C'était un peu mal partie au début, l'action était assez longue à venir. L'auteure avait mis Christine dans une situation éloignée du sujet et je ne comprenais pas trop le but de celle-ci : mais finalement si car elle ouvre les portes pour la suite des événements. Et une fois que l'action était là, c'était difficile de lâcher le bouquin. Plus j'avançais vers la fin, plus ma gorge se serrait, je me demandais sans cesse si elle allait y arriver... Je ne savais pas comment l'auteure allait finalement conclure son histoire.
C'est une fin méritée ! Voilà ce qui me vient à l'esprit. Je m'y attendais, je l'espérais secrètement au fond de moi et je suis heureuse que l'histoire se termine comme ça. Sur les derniers chapitres j'avais les larmes aux yeux, j'étais toute chamboulée. En refermant cette lecture je suis dans tous mes états ce qui signifie que ce livre a été à la hauteur de mes attentes, c'est un véritable coup de coeur.
Je le recommande donc à toutes les personnes ne connaissant pas cette auteure mais aussi à toutes les personnes ayant déjà lues son précédent roman. Un vrai romance, comme je les aime !
Lien : http://librairiedubonheur.sk..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
helvetius
  10 mars 2015
Encore une fois, je ressors enchantée de ma lecture ! J'apprécie réellement les romans et le style de Cecelia Ahern. Les thèmes qu'elle aborde sont souvent loin d'être joyeux mais avec sa jolie plume, elle arrive à nous redonner le sourire et l'espoir.
Catherine vient de plaquer son mari car elle n'est pas heureuse avec. Elle retrouve seule dans un appartement vide, car son ex (Barry) a décidé de se venger en la privant de tous ses biens et ajoutez à cela son "échec" face au suicide de Simon, autant dire que la moral de Catherine est au plus bas...Un mois plus tard, la situation se présente à nouveau. Adam, un parfait inconnu, s'apprête à sauter d'un pont. Ne pouvant permettre qu'un tel drame se reproduise, elle le convainc de ne pas sauter et fais un pacte avec lui, elle a deux semaines pour lui redonner goût à la vie...
J'ai beaucoup apprécié le personnage de Catherine. Elle est vraiment paumée, elle est dans une phase de profonde remise en question et se complique encore plus la vie lorsqu'elle se met à vouloir aider Adam. Ce qui est ironique, c'est qu'elle veut redonner espoir à cet homme alors qu'elle même est dans une période de déprim'. Elle se gave de livres de développement personnel dans l'espoir de remettre un peu d'ordre dans sa vie, mais comme le démontre Adam, ces livres n'ont aucune logique lorsque l'on ne sait pas soi-même qui on est et ce que l'on veut. Mais c'est également ce coté paumée mais volontaire qui la rend touchante, ce coté fragile qui laisse peu à peu place à un caractère affirmé.
Adam est lui aussi touchant, il ne voit plus de solutions à ses problèmes. Devant hériter de l'empire financier de son père qui se meurt mais dont il ne veut rien à cause de vieilles rancunes, il découvre en même temps que sa petite amie le trompe avec son meilleure ami...En tentant de se suicider, en ayant recours à cet ultime appel au secours, il ne sait pas encore qu'il va trouver le moyen de reprendre le contrôle de sa vie et de son coeur.
La famille de Catherine est loufoque à souhait et je me suis régalée en lisant les joutes verbales auxquelles ses soeur et son père s'adonnent.
Donc voilà, une histoire touchante avec des personnages emplis d'humanité, avec leurs doutes, leurs craintes mais aussi l'espoir d'avoir un lendemain meilleur, bref des humains comme vous et moi...
C'est donc un Cecelia Ahern comme je les aime, tout en délicatesse avec sa plume qui m'enchante en un instant.
Challenge PAL
Challenge Variété " Un livre que vous n'avez pas encore lu écrit par un auteur que vous adorez"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   14 janvier 2018
Pour information : être suicidaire, ce n'est pas un sentiment. C'est un état. La tristesse est un sentiment, la solitude est un sentiment, la colère est un sentiment. La frustration est un sentiment. La jalousie est un sentiment . Etre suicidaire , ce n'est pas un sentiment. Mais une pensée n'est jamais rien d'autre qu'une pensée. Nos pensées fluctuent sans cesse, parce que c'est nous qui les contrôlons. Une fois que vous aurez saisi la différence entre des pensées suicidaires et vos sentiments, vous commencerez à comprendre vos sentiments. Vous pourrez séparer vos pensées suicidaires de vos sentiments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
iris29iris29   14 janvier 2018
Gemma avait accepté de revenir après que je lui avais envoyé un livre intitulé " Comment reconnaître que vous vous êtes trompé sans passer pour une girouette". Le lendemain j'avais trouvé " Apprendre à gérer un patron difficile" sur mon bureau. Le lendemain, elle était de retour au travail.
Commenter  J’apprécie          280
iris29iris29   15 janvier 2018
Il fallait que je m'extirpe de cette situation, que j'arrête d'avoir des sentiments pour lui. il fallait que je le fasse sortir de Dublin, de ma vie, que je commence à redonner un sens à la sienne et que je prépare le terrain pour qu'il puisse s'y installer ensuite. Après, il serait temps de le border, lui souhaiter bonne nuit et lui dire au revoir.
Commenter  J’apprécie          180
LadoryquilitLadoryquilit   29 septembre 2015
La vie est une succession de moments qui ne cessent de changer, comme les pensées. Parfois ça va, parfois ça ne va pas. Même si c'est dans la nature humaine de ruminer, il ne faut pas se laisser envahir par une pensée négative, parce que les pensées sont comme des invitées, ou des amies des bons jours. Sitôt arrivées, certaines peuvent s'évaporer, et même celles que l'on rumine longtemps peuvent disparaître en un instant. Les moments sont précieux. Parfois ils traînent, d'autres fois ils nous échappent, et cependant on pourrait tant en profiter. Il suffit de savoir les saisir : pour changer d'avis, sauver une vie et même tomber amoureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
EmmyeEmmye   29 juillet 2014
Mais tu ne peux pas chasser le bonheur. La joie éclate spontanément, il n’y a pas de formule préétablie à suivre pour être heureux. Seulement, je ne le savais pas, je ne savais pas quoi faire. Je crois que j’avais cessé de voir la beauté du monde depuis un moment, sans même m’en rendre compte. Être avec toi… ca m’a aidée à comprendre combien la vie est belle, comme on peut s’amuser. Tu as été mon guide pour le bonheur. Tu m’as montré que faire des choses simples, c’est tout ce dont a besoin, tant qu’on les fait avec quelqu’un qui a envie d’être avec vous. J’étais censée t’apprendre, et t’écouter, mais c’est toi qui a finit par me montrer la voie. Ce n’est pas ce que tu veux entendre, je sais, mais tu m’as aidée à tomber amoureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Cecelia Ahern (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cecelia Ahern
Découvrez trois sorties littéraires immanquables de novembre dans notre nouvelle vidéo !
---------------------- Les livres dont on vous parle dans cette vidéo : - L'année où je t'ai rencontré de Cecelia Ahern : http://bit.ly/2qwcWRM - Broadway limited T2 de Malika Ferdjoukh : http://bit.ly/2Ov3eJe - Corruption de Don Winslow : http://bit.ly/2qyH4vV
Rejoignez notre Bookclub Bookeen : http://bit.ly/2ASauI7 et ne manquez pas notre article sur les 10 immanquables de novembre : http://bit.ly/2JPp4q8
---------------------- Vous pouvez également venir parler littérature et lecture numérique avec nous sur : - Twitter : https://twitter.com/Bookeen - Facebook : https://www.facebook.com/Bookeen - Instagram : https://www.instagram.com/bookeen_cafe/
---------------------- Musique de fond : I Will Not Let You Let Me Down (Instrumental Version) by Josh Woodward (licence CC) http://bit.ly/2qSEksB
+ Lire la suite
autres livres classés : suicideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Merci pour les souvenirs de Cécélia Ahern

Quel accident bouleverse la vie et détruit le mariage de Joyce ?

La disparition de son mari
Une transfusion sanguine suite à la perte de son bébé lors d'une chute
La mort brutale de son père
La rencontre avec Justin

13 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Merci pour les souvenirs de Cecelia AhernCréer un quiz sur ce livre
.. ..