AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811210482
Éditeur : Milady (20/09/2013)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 42 notes)
Résumé :
« Mon affection et mes aspirations sont intactes ; mais un mot de vous et je me tairai sur le sujet à tout jamais. »Cet ultime aveu permet à Darcy de déclarer à nouveau ses sentiments à Miss Elizabeth Bennet qui ne semble plus si insensible à son charme. Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du mystérieux Mr Darcy. Pourtant, Jane Austen en révèle bien peu sur ce personnage. Qui est-il vraiment ? Avec ce dernier tome, Pamela Ai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
leinavaleski
  24 octobre 2014
Il s'agit du dernier tome de la série Darcy gentleman, j'avais beaucoup apprécié le premier mais nettement moins le deuxième. le troisième, lui, se situe entre les deux.

J'aime beaucoup le parti pris de l'auteure de ne pas se limiter à l'histoire d'Orgueil et préjugés, d'ajouter des personnages et de traiter de certains événements de l'époque. Mais je pense que ce n'est pas assez exploité : certes on ne lit pas ce livre pour connaître les faits historiques mais si c'est pour n'avoir que quelques mots dessus et à peine l'opinion de Darcy, ce n'était pas la peine d'en parler. A ce propos, Dy est très absent de ce tome et c'est tant mieux, j'ai eu trop de mal avec ses révélations et je suis contente qu'on soit passé à autre chose. Comme dans les précédents, l'auteure s'attarde sur la relation qui unit Darcy à sa soeur et il n'y a rien à faire, je trouve cette proximité entre eux dérangeante, elle me semble trop forte pour l'époque.

Ce tome tourne autour de la visite d'Elizabeth à Pemberley et de la fuite de Lydia, les réflexions de Darcy concernant son caractère complètent le tout. Car il s'interroge beaucoup sur lui-même et arrive enfin à ce qu'il voudrait être. C'est plutôt bien mené car c'est progressif et il se corrige au fur et à mesure, finissant par réparer ses torts envers Bingley en ravalant sa fierté. Mais je trouve que ça va parfois un peu trop loin, notamment quand il est question de Caroline ou de Lady Catherine car il en devient irrespectueux et ce n'est vraiment pas comme ça que je l'imagine. Mais j'aime les moments passés avec Georgiana car elle est vraiment intéressante et mérite qu'on s'attarde sur son histoire et sa personnalité.

En ce qui concerne les moments avec Wickham, ils sont vraiment bien faits : les recherches, les négociations, etc., tout est convaincant. La seule chose qui me dérange, c'est le nombre de personnes que Darcy contacte. J'ai eu l'impression qu'il mettait presque tout Londres au courant de son ingérence dans l'affaire… Des personnes qui ne lui seront pas forcément d'une grande aide d'ailleurs. C'est un peu la même chose pour son affection pour Elizabeth : à la fin, j'ai eu le sentiment que tout le monde ou presque autour de lui était au courant.

J'ai passé un bon moment avec ce tome, surtout après le deuxième, mais parfois, je me suis ennuyée, trouvant que Darcy tombait dans le trop plein de sentimentalisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Demoiselle-Coquelicote
  11 mars 2014
Cet ultime tome commence alors que Darcy est à Londres. Il s'est un peu remis du refus d'Elizabeth depuis qu'il a compris la justesse des reproches qu'elle lui a adressés, mais il reste malheureux, et s'en veut toujours d'avoir influencé Bingley. Il va avoir l'occasion de se rattraper auprès de la deuxième Miss Bennet.

Ce tome était meilleur que le deuxième mais a conservé les défauts que j'avais soulignés. Alors que j'appréciais Lord Brougham dans le premier tome, je trouve que par la suite Pamela Aidan a fait n'importe quoi avec lui, et pour rien du tout au final. Toute l'intrigue amorcée avec lui retombe à plat et n'a aucun intérêt. J'ai apprécié Fletcher jusqu'au bout, mais je pense que l'auteure a également poussé un peu trop loin avec son personnage. Je n'ai pas non plus aimé tout le tintouin fait autour de la recherche de Wickham et Lydia. Ça prend pas mal de temps, ça part dans tous les sens, et au final je m'ennuie. J'ai préféré les développements à ce sujet d'autres austeneries avec Darcy en "character PoV". Il y a également une intrigue avec Lord Manning dont je n'ai pas compris l'intérêt, à croire que l'auteure n'avait pas assez de matière pour remplir ce dernier tome…

J'ai bien aimé en revanche voir de l'intérieur les efforts de Darcy quand les Gardiner et Elizabeth visitent Pemberley, ainsi que le fait de voir Georgiana enfin dans le véritable cadre d'Orgueil et préjugés. J'aurais même aimé plus de détails sur le début de son amitié avec Lizzie. Par contre, les petits surnoms que Darcy lui donne me font toujours aussi bizarre… Ça ne sonne pas naturel, et je me demande si c'est correct au niveau du respect de l'époque.

Enfin, je trouve vraiment étrange que le livre s'achève sur la cérémonie du mariage. Jane Austen laisse plein d'ouvertures à la fin de son roman qui auraient pu être exploitées ici. C'est systématiquement une belle occasion de broder autour de l'histoire originale et pourtant Pamela Aidan n'en a pas profité. J'aurais aimé des détails sur le début de leur vie maritale mais aussi sur Jane et Bingley, on les voit à peine !

Cette réécriture en trilogie d'Orgueil et préjugés n'est pas dénuée de charmes. le nombre de pages qui lui est consacré plaira certainement à des enthousiastes désireux de passer longtemps auprès de Darcy et les nombreux détails en raviront plus d'un (ou une plutôt !). Pour ma part, je n'en garderai pas un souvenir émerveillé car les défauts que j'ai repérés au cours des trois tomes sont assez pesants. Celui qui m'a le plus ennuyée au final est que je ne suis pas sûre de vraiment reconnaître Darcy. Pamela Aidan a réinterprété complètement le personnage, créant un nouveau Darcy qui n'a pas su me plaire tout au long de la trilogie.
Lien : http://sans-grand-interet.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Eroblin
  27 avril 2017
Ce troisième et dernier tome est un ravissement pour tous ceux et celles qui adorent l'univers de Jane Austen. le roman se lit d'une traite , il n'y a pas de problème de rythme, comme dans le précédent tome, sans doute parce qu'on aborde les plus beaux chapitres du roman initial. Darcy est tout simplement un gentleman dans toute la force de ce terme , attentionné, délicat et soucieux de venir en aide à sa bien-aimée Elizabeth, désespérée par la fuite de sa soeur avec ce vaurien de Wickham. Dans la version de Jane Austen, je m'étais souvent demandé comment s'était passée la rencontre entre lui et Wickham; je n'ai pas été déçue par la version de Pamela Aidan. Elle a su rendre avec précision la discussion entre un Darcy implacable et un Wickham correspondant en tout point à ce que l'on s'imagine de lui, un être opportuniste, faible et traqué de surcroît, qui cède presque avec soulagement aux demandes qu'on lui fait et se retrouve marié à la femme qu'il mérite soit dit en passant (Dieu que Lydia est bête!). C'est donc un moment fort de ce roman, tout comme celui où Darcy et Elizabeth, enfin seuls dans la campagne du Herfordshire, s'avouent leurs sentiments mutuels. Un moment de grâce...Je vous conseille chaleureusement la lecture de cette trilogie, elle n'en rend Darcy que plus attachant et lui garantit sa place au Panthéon de nos héros romantiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
everalice
  16 février 2014
La cerise sur le gâteau, la récompense ultime, au terme de cette véritable épopée austinienne : le tome 3, le plus long, où tout se noue, se renoue, et pour finir, se dénoue. Darcy vous a fait rêver? le voilà en chair, en os, en âme et en coeur, en homme de son temps, tout simplement, familier, apprivoisé, par la magie d'une belle plume.
Le 3ème tome recrée ses liens, bien relâchés dans le tome 2, avec l'oeuvre originale, et nous revoilà plongés de plein pied dans la romantique aventure initiée par Jane Austen.
Darcy, évoluant d'une manière magistrale, de la suffisance à l'affection, de l'humiliation à la détresse, de la colère à l'acceptation, de l'amertume, et de la dépression, de la douleur à la douceur, m'a beaucoup émue. le tout en toute connaissance de cause, le coeur battant à chaque paragraphe, anticipant sur le plaisir de chaque épisode, sachant que ce qui est tu dans le roman original, ce qui n'est qu'effleuré par Jane Austen sera mis en scène par Pamela Aidan. Avec talent et avec respect. Car c'est un très romantique roman, chaste et passionné.
Les rapports entre les héros sont complexes, enchevêtrés de non-dits, et ponctuels car finalement assez rares et très étirés dans le temps. Si bien qu'ils n'en prennent que plus de relief. Je sais l'histoire par coeur, c'est vrai, mais cela n'a pas empêché mon coeur de lectrice de battre très fort, à l'unisson de celui du héros. Connaître l'histoire d'Elizabeth et de Darcy a en fait participé à mon émerveillement, ce qui m'aurait semblé impossible avant d'avoir lu ce livre, tant Pamela Aidan entrelace brillamment la trame du connu avec celle du nouveau.
En conclusion, j'ajouterai que, comme pour les tomes précédents, les personnages secondaires, dont Fletcher, l'amateur de Shakespeare grand maître des noeuds de cravates, et Lord Dyfed Brougham, l'ami charismatique de Darcy, sont un vrai plus dans le plaisir procuré par cette lecture. Et contrairement au tome 2, les parties inventées, comme la gestion du problème Wickham, s'intègrent de manière très naturelle dans le récit d'origine. Rien à rogner, tout s'emboîte parfaitement. Un challenge incroyable pour une vraie réussite. J'en suis toute admirative !
Lien : http://leslecturesdeveralice..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Souri7
  24 septembre 2016
Comment faire du neuf avec du vieux ? En voici la preuve et j'en RE DE MAN DE !! Je suis fan absolue des oeuvres de Jane Austen qui sont intemporelles, merveilleuses... J'ai attendu ce toma avec impatience et je n'ai pas été déçue sauf... TROP COURT !!! J'ai apprécié suivre l'évoultion du personnage du type imbu de lui-même, méprisant à l'égard de ses inférieurs en quelqu'un de charismatique, de droit et de juste.
Seul bémol, depuis quelques temps ce genre de livre reprenant les oeuvres de Jane Austen semblent fleurir mais point trop n'en faut.... Celui-ci est quand même un des plus réussi avec une fidélité au texte et aux personnages du récit original.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
lostrislostris   28 avril 2014
Oui, il souhaitait qu'elle eût une opinion favorable sur Pemberley, mais dans le fond, il se demandait surtout si elle avait un avis positif sur le propriétaire des lieux. L'angoisse de savoir s'il était remonté dans son estime consumait toute l'énergie qu'il ne dépensait pas à feindre d'être attentif à ses hôtes.
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23wentworth23   11 décembre 2015
"Il s'exprima d'une voix enrouée, chargée des diverses émotions qui s'emparaient de lui, mais elle l'entendit malgré tout. Elle lui répondit par un sourire empli d'une douceur qui enveloppait encore Darcy après le départ de la voiture qui l'emportait loin de lui."
Commenter  J’apprécie          10
SuzyBessSuzyBess   29 mai 2015
Une sorte d'espoir perça la couche de glace qui recouvrait le cœur de Darcy. Elle avait refusé de promettre ! Elle avait subi une véritable inquisition, et la plus choquante des intrusions dans son intimité, mais malgré cela, elle refusait de promettre !
Commenter  J’apprécie          10
SuzyBessSuzyBess   29 mai 2015
- [...] Je crois que le temps est parfaitement flexible si nous avons la malice et l'audace de le façonner selon nos exigences.
Commenter  J’apprécie          10
SuzyBessSuzyBess   29 mai 2015
- [...] Mais votre famille ne me doit rien. En dépit de tout le respect que j'ai pour elle, je crois n'avoir pensé qu'à vous.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : austenerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3543 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre