AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302042445
208 pages
Éditeur : Soleil (20/08/2014)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 63 notes)
Résumé :
La mère de Himari va se remarier, elle va donc devoir retourner dans sa ville natale qu’elle avait quittée depuis quatre ans. Lors de la rentrée scolaire, elle découvre que Keita Ôgami, qui passait son temps à la tourmenter étant petite et à cause de qui elle a peur des hommes, se retrouve dans le même lycée qu’elle, pire encore... Dans la même classe ! Heureusement qu’il y a toujours le gentil Sasaeki. Mais pas de chance pour la jeune fille, Keita est toujours auss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  19 juin 2019
Himari et sa mère reviennent en ville à l'occasion de son remariage. Himari, quinze ans, rentre au lycée, un lycée mixte ce qui stresse un peu la demoiselle qui a été embêtée par Keita Ogami il y a quelques années. Surprise, il est dans sa classe et fait partie de sa famille car c'est le fils du mari de sa mère... (sacré hasard !)
Je t'aime moi non plus entre Himari et Keita, on ne sait plus sur quel pied danser, Himari oscille entre devoir familial et crainte alors qu'on sent chez Keita une attirance... Une romance un peu particulière même si on retrouve un peu le schéma habituel, petites attentions, inquiétudes, sollicitations... Ca reste un manga léger, sympathique qui fait du bien. Dessin agréable aussi même si les jeunes adolescents sont présentés d'une façon presque un peu trop viril pour leur âge, ça va bien avec le côté sombre du jeune mâle que rien ne semble ébranler... Un peu déçue par cette couverture qui ne correspondant pas vraiment à l'esprit du manga (mais peut-être sur le long terme).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
Walkyrie29
  05 août 2017
« He is a beast » est un shojo manga. Il met en scène Himari, une jeune fille qui revient dans la ville qu'elle avait quittée quatre ans plus tôt suite au décès de son père. Sa mère s'étant remariée, elle entre dans un nouveau lycée où elle retrouve d'anciens élèves connus en primaire. Il y a notamment Saeki qu'elle aime depuis toujours et surtout Keita Ogami qui aimait beaucoup l'embêter quand ils étaient petits et qui a engendré sa peur des garçons. Ce dernier n'a pas beaucoup changé. Un peu dépitée, elle rentre le soir découvrir sa nouvelle maison et sa nouvelle famille, et qu'elle n'est pas sa surprise de découvrir que Keita est devenu son frère par alliance. Peu à peu à force de se rembarrer et de se chamailler, des sentiments a priori interdits vont naître et pas mal d'obstacles vont venir se dresser entre eux : la vie de famille rêvée de leurs parents qu'Himari voudra absolument contenter quitte à sacrifier et à taire ses sentiments, l'interdit d'une relation entre frère et soeur (même s'ils ne sont pas du même sang) et d'autres garçons qui vont tomber sous le charme d'Himari.
De quoi agrémenter quelques volumes de ce manga qui ne manque ni de piquant ni de saveur ! Alors bon même si ce n'est pas très original sur la forme, à force la thématique de l'adolescence, du lycée, du rapport aux autres, des amours qui naissent de relations conflictuelles, etc. sont devenus monnaie courante dans le shojo et finalement si cela pullule autant, c'est certainement que le lectorat est contenté, moi la première ! Sur le fond, le manga garde une certaine qualité tout au long des treize tomes, du moins il maintient un rythme et un dynamisme qui à chaque fin de tome donne indéniablement envie de se jeter sur le suivant. Cela reste romantique, drôle mais aussi émouvant, et même un peu coquin, tout ce qu'on attend de ce genre là.
Du côté des personnages, je les ai vraiment tous appréciés, certains certainement plus que d'autres, Keita en tête. Difficile de ne pas flashé sur ce très beau personnage (oui j'ai vraiment craqué. Les piercings sans doute !), un peu renfrogné, taquin et qui se retrouve souvent décontenancé par ses sentiments pour Himari. Il est loin d'être facile, mais son côté caractériel contraste avec la douceur, la tendresse qu'il exprime avec une certaine aisance et les sacrifices qu'il est prêt à faire par amour. Je l'ai trouvé aussi très mature.
Himari est un personnage féminin qui reste un peu naïve mais loin d'être idiote, au contraire, persuadée d'aimer Saeki, elle ne se rend pas compte de ses nouveaux sentiments pour Keita et quand elle finira par les accepter, elle va vite être tiraillée entre son amour et sa nouvelle famille. Elle est plutôt belle cette relation entre eux, à la fois innocente et naturelle, mais aussi intense et passionnée. Il y a donc l'aspect familial qui va poser problème mais aussi deux autres personnages masculins qui vont un peu craquer pour notre héroïne.
Saeki, l'amour d'enfance d'Himari est certes plus gentil, plus posé et à la beauté plus classique que Keita, il est néanmoins aussi plus ennuyeux et un peu trop lisse. Kuroda est dans la même veine que Keita, c'est un personnage masculin qui interviendra à partir du tome 7 qui est déjà plus ténébreux et mystérieux, et donc nettement plus intéressant !
J'avoue avoir vraiment craqué pour le visuel de ce manga que je trouve travaillé et où l'ensemble des personnages ne semblent pas être des copiés / collés les uns des autres avec des coiffures ou expressions différentes. Les traits sont précis, les visages très expressifs, à mon sens, on a une très bonne qualité au niveau du dessin. Par ailleurs, les planches sont très épurées, très aérés, ce qui rend très agréable la lecture. Il n'y pas cette sensation de lourdeur ou de surcharge qui peut vite se présenter sous forme d'excès de bulles ou d'onomatopées outrancières. Là, c'est fluide et très justement dosé.
En bref, un très bon manga shojo qui promet un très beau visuel, une intrigue certes peu originale mais tout de même une jolie romance servie par des personnages individualisés, attachants, drôles, et son lot de quiproquos et d'embûches. Personnellement, je conseille !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibeli
  20 octobre 2014
Sa mère remariée, Himari revient dans sa ville natale, où elle était scolarisée enfant. C'est avec appréhension mais espoir aussi qu'elle se rend à l'école mixte de la ville. Avec appréhension car elle se souvient avoir été houspillée par les garçons quand elle était en primaire, mais avec espoir aussi. L'espoir de revoir celui qui faisait battre son coeur et qu'elle n'a pas oublié depuis toutes ces années. C'est avec joie qu'elle va découvrir qu'ils partagent des cours en commun. Mais c'est avec stupéfaction qu'elle se rendra compte qu'Ogami, un garçon maître dans l'art de l'humilier, n'est autre que le fils du nouveau mari de sa mère, et qu'ils vont devoir vivre sous le même toit.
Un shojo plutôt sympa. Les illustrations sont réussies (mention spéciale aux intérieurs d'oreilles qui sont assez particuliers !) Les personnages d'Himari et d'Ogami vont avoir du mal à se supporter malgré les petites attentions subtiles qu'ils peuvent avoir l'un pour l'autre. J'ose penser que de la haine à l'amour il n'y a qu'un pas, mais chuutt, ce n'est que le premier tome…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Maeli-chan
  03 avril 2016
Je parle très peu de manga sur ce blog alors que je suis une très grande fan, la moitié de mes livres sont des manga. Mais il est difficile de parler de manga sans en dire trop, sans trop en dévoiler. Je vais tenter de vous parler du manga que je lis en ce moment, il s'agit de He is a beast ! de Saki Aikama.
Bon déjà un point à mon sujet vis à vis des manga, des romans et moi. Dans les romans j'ai dû mal avec les situations stéréotypées et les personnages clichés, relire les mêmes intrigues, les mêmes triangle amoureux dans différents romans ça me gave. Pour les mangas c'est tout le contraire, je suis une fan inconditionnelle du genre shojo avec tout les ficelles usées jusqu'à la corde. Je ne me lasse pas de ces intrigues, c'est ma faiblesse à moi.
Mon rapport avec les manga n'est donc pas le même qu'avec les romans et je m'excuse déjà pour la présentation de ce manga qui va paraître à certaines ou à certains une histoire vu et revu et sans intérêt.

Donc vous l'aurez compris, nous sommes dans un pur shojo du genre avec une jeune fille, Himari, un brin godiche, jolie sans le savoir vraiment et très mal à l'aise en présence d'homme, et Keita, le beau gosse du lycée, qui fait rêver tout les filles, mais qui n'a d'yeux que pour son amour d'enfance Himari. Et comme tout garçon amoureux qui ne peut supporter d'être rejeté, il martyrise Himari, normal, attitude hautement masculine. Et comme le destin, karma, est bien fait ils se retrouvent à cohabiter ensemble pour former une nouvelle et belle famille dans la joie et la bonne humeur.
Si vous chercher de l'originalité, vous êtes mal tombés, le manga enchaîne les stéréotypes les uns après les autres. Les moments gênants entre Himari et Keita, quand Keita traite d'Himari d'idiote parce qu'elle comprends rien à ses sentiments, le moment où il tombe malade et qu'elle le soigne... On vois tout de suite où l'auteure nous emmène. Mais ça marche toujours avec moi j'y peux rien, mon petit coeur fait des bonds dans ce genre de situation.
Malgré ça le manga est bourré d'humour et de situations cocasses, la lecture est fluide et les événements s'enchaînent assez rapidement.
J'aime beaucoup les dessins de Saki Aikama, les traits sont fins et nets. C'est simple et beau. Après si vous avez déjà lu, comme moi, d'autres de ses oeuvres, on remarquera que les héros et héroïnes sont tous les mêmes, il n'y a que la couleur de cheveux qui changent. Après moi ça me pose pas de problèmes, j'aime le coup de crayon de Saki.

Pour finir, si vous voulez un manga pas prise de tête ou pour les débutantes en Shojo, ce manga est pour vous ! Attention aux clichés par contre si vous êtes exigeantes ou exigeants.
Lien : http://le-coin-lecture-emili..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nono19
  10 décembre 2014
Himari n'en revient pas! Sa mère s'est remariée mais le mari en question a un fils qui n'est autre que Keita, le garçon qui humiliait et ennuyait Himari quand elle était enfant. Vous suivez?
Donc non seulement, elle se retrouve en classe avec lui mais en plus elle se retrouve sous le même toit que ce ****** :p!
Himari est par contre contente de revoir Saeki qui a toujours été gentil avec elle et pour qui elle a des sentiments.
Les relations entre Himari et Keita sont explosives mais parfois un peu de douceur et de gentillesse transparaît. Les choses changent ...
Un chouette manga mais pas assez développé pour moi. Bon, c'est le premier tome mais on ne sait pas pourquoi Keita se comporte comme ca? Quel est son passé? J'attends d'en savoir plus. Mais c'est clair qu'il a des sentiments pour Himari qu'il ne gère pas très bien :p.
Par contre, l'évolution de leur relation est par moment touchante.
Le tome 2 (et dernier si j'ai bien compris) est déjà dans ma PAL!
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LinuxLinux   21 août 2015
Je ne peux pas...Il me fait trop peur...J'étais la seule...A me réjouir qu'on se rapproche.
Alors...Ses sourires...Et ses paroles...Tout ça n'était...Que des mensonges...?
Commenter  J’apprécie          70
FannybooksFannybooks   15 août 2020
Je suis vraiment désolé pour hier.
Je ne voulais pas te faire peur.
C'est quand tu m'as parlé de frère et sœur... que ça m'a énervé.
Idiote !
Je ne te considérerai jamais comme ma famille mais... Ça ne veut pas dire que je ne t'aime pas.
Commenter  J’apprécie          40
MariloupMariloup   07 avril 2018
"Je suis vraiment désolé pour hier. Je ne voulais pas te faire peur. C'est quand tu m'as parlé de frère et soeur que ça m'a énervé. Idiote! Je ne te considérerai jamais comme ma famille, mais... ça ne veut pas dire que je ne t'aime pas." # Keita
Commenter  J’apprécie          20
MariloupMariloup   07 avril 2018
"Tu ne te laisseras pas faire, hein? On est peut-être frère et soeur, mais seulement par alliance... je suis un mec et toi, une fille. C'est moi le plus costaud, alors fais attention quand tu m'adresses la parole. Rassure-toi, moi aussi, je te déteste depuis le début!" # Keita
Commenter  J’apprécie          00
LysetteLysette   25 novembre 2018
Qu'est-ce qu'on peut bien raconter à son amour de toujours ?
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Video de Saki Aikawa (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Saki Aikawa
Encrage du personnage masculin de He is a Beast - 2013
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
954 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..