AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782709630566
634 pages
J.-C. Lattès (13/05/2009)
4.14/5   94 notes
Résumé :
1588. Alors que la guerre fait rage en France, une nouvelle inattendue ébranle le royaume : le prince de Condé est mort, empoisonné. Pour enquêter sur ce décès soudain, Olivier Hauteville doit se rendre à Paris avec Cassandre, sa jeune épouse protestante. La ville est à feu et à sang, déchirée par les affrontements qui opposent la Ligue, les hommes du roi et les huguenots. Surveillé par les ligueurs, le couple se cache au milieu d'une troupe de comédiens, dans les r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,14

sur 94 notes
5
5 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

Pas-chacha
  02 février 2021
Suite et fin de cette trilogie. J'ai mis beaucoup plus de temps à entrer dans l'histoire et cette fois-ci certaines grosses ficelles m'ont lassées. (notamment le personnage de Cassandre)
En revanche la période historique et le jeu diplomatique sont passionnants et très bien décrits. Un peu difficile de démêler le vrai du romancé, mais on en apprend beaucoup sur ces quelques mois de 1588-1589. J'ai notamment totalement découvert ce premier épisode de barricades parisiennes.
Bref, une trilogie très intéressante, qui manie la politique, l'aventure et le cape et d'épées à merveille même si certains personnages sont un peu "trop".
Commenter  J’apprécie          140
leinavaleski
  15 mai 2016
Troisième tome de la Guerre des trois Henri, c'est certainement celui qui m'a le plus déçue. Ce n'est pas un mauvais roman, loin de là, mais certains points m'ont empêchée d'apprécier pleinement le récit.
Déjà, les intrigues qui s'annonçaient nombreuses et entremêlées au départ sont finalement réglées une par une, ce qui donne une impression de facilité. A cela s'ajoute quelques incohérences, comme Olivier qui attend pour attraper un homme alors qu'il ne sait pas à quoi il ressemble... Il y a aussi des redondances entre les histoires de deux personnages et si ça passe bien la première fois, c'est plus difficile à avaler quand on nous refait le coup... Je ne développe pas plus pour ne rien spoiler mais c'est le genre de détails qui m'ennuient dans une lecture.
Et puis il y a Cassandre. Si Olivier et Nicolas connaissent une progression dans leurs histoires respectives qui les amènent à s'améliorer et à grimper dans les sphères du pouvoir, Cassandre a déjà tout et c'est trop. Depuis le début j'ai du mal avec ce personnage et c'est avec ce tome que je comprends pourquoi : je n'ai tout simplement pas réussi à croire en elle. J'aime les femmes au caractère bien trempé mais elle en fait trop, il n'était pas nécessaire qu'elle soit courageuse en toutes circonstances ou qu'elle manie mieux l'épée que tous les hommes pour en faire une femme forte. La façon dont elle remet les hommes à leur place à la fin, rien qu'en parlant, est bien plus convaincante que toutes les opérations auxquelles elle participe.
A propos de ces opérations justement, j'ai trouvé que c'était vite expédie, comme si nos héros ne devaient pas rester trop longtemps dans une situation compliquée... Et je ne vois pas pourquoi il faut à chaque fois que Cassandre participe puisqu'elle n'y joue aucun rôle particulier...
Je le redis, c'est un très bon roman : on est facilement plongé dans l'ambiance des guerres de religion et (presque) tous les personnages sont crédibles mais les quelques défauts m'ont empêchée d'être à fond dans ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MaToutePetiteCulture
  08 août 2022
J'ai enchainé le deuxième tome après le premier, je me devais de faire la même chose avec ce troisième. Et j'ai bien fait, car j'ai une nouvelle fois a-do-ré ma lecture ! Jean d'Aillon a transformé un simple policier historique en véritable roman de cape et d'épée, d'une richesse et d'une émotion folles. Encore un petit coup de coeur pour ce tome, ce qui fait deux coups de coeur pour la même trilogie, assez rare pour être souligné !
Ce tome ne marque certainement pas la fin des aventures d'Olivier Hauteville, mais uniquement celle de la Guerre des Trois Henri; une fin que je redoutais, tant le personnage d'Henri III m'a marqué. Ici, on nage en pleine politique, nos personnages devenant de véritables espions au service de leur Roi en pleine ville de Paris tenue par la ligue ultra-catholique. Entre combats à l'épée, enquête, chevauchées folles, et vol de marchandises, ce tome s'avère aussi trépidant que le précédent !
Ce tome se scinde clairement en deux parties : une partie dévolue à l'enquête, qui se passe en plein Paris. Et une partie au sein de la Cour, bien plus historique tout en restant fabuleusement trépidante. Avec ses 650 pages, le roman nous fait voyager au coeur de l'Histoire de France, et de la fin de règne perturbée et incomprise du roi Henri III, qui m'a follement intriguée au point de me faire acheter sa biographie. Cette série historique est digne des plus grandes séries d'espionnage, et l'Histoire de France digne des scénarios les plus fous d'Hollywood.
La période traitée, l'année 1588, va voir se succéder de multiples assassinats… de quoi développer l'aspect historique de la série, en insistant sur les relations et la vie des trois Henri qui nous intéressent ici. J'ai appris énormément de choses dans ce tome, de quoi ravir mon coeur de passionnée d'Histoire ! Henri IV est bien plus présent dans ce dernier tome, ce que j'ai apprécié car c'est un roi que je ne connais encore que peu. Mais je compte bien rapidement changer cela !
Vous l'aurez compris, tout comme pour les tomes précédents, j'ai passé un excellentissime moment de lecture avec ce tome ! Ce furent 650 pages de pur plaisir de lecture, avec une richesse historique délicieuse, ponctuée de duels trépidants donnant beaucoup de rythme au livre ! Une petite pépite; Jean d'Aillon aura indéniablement marqué mon année 2022 !
Lien : https://matoutepetiteculture..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Scopa
  04 avril 2020
Jean d'Aillon est un magistral conteur d'intrigues historiques, ce qui par les temps qui courent (à moins d'un kilomètre et une heure de chez soi, bien sûr ...) est un bienfait inestimable, dont on peut, nous ses lecteurs assidus lui être à chaque livre  reconnaissants.
Ce troisième tome en pleine guerre des religions est celui qui m'a séduit le plus, et ayant comme principal mérite, à mon sens, de redorer le blason d'un roi Français, Henri III, sinon méconnu, du moins trop souvent caricaturé.
Bonne évasion en lecture à tous !
Restez chez vous et prenez soin de nous.
Commenter  J’apprécie          70
LuEtRelu
  19 avril 2022
Mon commentaire s'applique à tous les tomes de la trilogie.
C'est la première fois que je lis Jean d'Aillon et je ne suis pas déçu.
L'intrigue est superbe et l'Histoire de la Guerre des religions et des Trois Henri en cette fin du 16ième est respectée. C'est bien écrit et partant du fait que l'auteur utilise des dialogues réellement prononcés à l'époque, on ressent très bien l'angoisse des gentilshommes et de Henri III.
Je me suis attaché aux personnages principaux Nicolas Poulain et Olivier Hauteville.
Le Paris de l'époque, l'ambiance où tout le monde surveille tout le monde, les huguenots, les Ligueurs, les complots et les délations sont si bien décrits qu'on s'y croirait presque.
J'ai adoré cette trilogie et vous la recommande.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
GrouchoGroucho   20 novembre 2014
Ainsi, soumis dans l'apparence, le Béarnais n'en était pas moins le maître. Il avait imposé ses conditions en obtenant Saumur, qui lui ouvrait la Loire, et il s'était fait aimer de tout un peuple qui acceptait désormais de lui donner la belle couronne de France.
Allié de Henri III, il se faisait déjà saluer pour son successeur par ses nouveaux compagnons de bataille.
Commenter  J’apprécie          30
franpiperfranpiper   11 juillet 2022
L'unique objet de leur conversation était la mort d'Henri de Condé que tous avaient connu. Les plus fervents se souvenaient de sa foi rigoriste, de son amour de Dieu et de sa haine du vice. Les plus vaillants se rappelaient son courage insensé, son héroïsme, son besoin de gloire et d'honneur.
Olivier écoutait sans participer à la discussion. Personne ne parlait de la bêtise du prince, de son manque de jugement, de sa fierté imbécile. Mais depuis qu'Olivier était soldat, il avait appris que la mort emportait à la fois l'âme et les défauts des disparus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   20 novembre 2014
Malgré sa foi catholique, le Grand prévôt avait rejoint le roi de Navarre sans réel état d'âme. Pour Richelieu la loi salique primait sur la religion et Henri de Bourbon était à la fois l'héritier légitime et celui que Henri III avait désigné.
Commenter  J’apprécie          30
GrouchoGroucho   20 novembre 2014
Le Grand prévôt Richelieu mourut en 1590, après avoir servi fidèlement le nouveau roi. Il laissa à sa mort, un jeune garçon de cinq ans nommé Armand qui devait devenir évêque de Luçon et premier des ministres de Louis XIII.
Commenter  J’apprécie          30
ElviraElvira   21 septembre 2011
« Catholique ou protestant, peu importe à mes yeux ! Ceux qui suivent leur conscience sont de ma religion… » La tolérance le guide, cela devrait vous convenir, car l’on m’a rapporté que vous n’êtes pas d’un tempérament sectaire… Et puis, un bon renard ne mange point les poules de son voisin. Vous êtes dans le même camp.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jean d` Aillon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d` Aillon
Jean d' Aillon - Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson .Jean d' Aillon vous présente "Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson : Une étude en écarlate" aux éditions 10-18. Retrouvez le livre http://www.mollat.com/livres/aillon-jean-une-etude-ecarlate-9782264065490.html www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Librairie.mo... https://twitter.com/LibrairieMollat http://www.dailymotion.com/user/Libra... https://vimeo.com/mollat https://instagram.com/librairie_mollat/ https://www.pinterest.com/librairiemo... http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ https://soundcloud.com/librairie-mollat http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : guerres de religionVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2676 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre