AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782709629348
587 pages
Éditeur : J.-C. Lattès (03/02/2010)
3.82/5   39 notes
Résumé :
Avec L'Homme aux rubans noirs, Jean d'Aillon nous entraîne au côté de son célèbre héros Louis Fronsac lors de cinq enquêtes sous la Régence d'Anne d'Autriche. D'un atelier d'alchimiste à la cour des miracles, des coulisses du théâtre du Marais au cœur secret du Pont-Neuf, le notaire Louis Fronsac percera d'étonnants mystères dans une ville qui gronde contre Mazarin.

Sous la plume savante et précise de Jean d'Aillon,
on découvre la belle Roxanne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Papyriri
  04 septembre 2019
J ai lu à peu prés toute la série sur Louis de Fronsac, force est de constater que M. d Aillon connait sa période historique sur le bout de sa plume et le style est impeccable ,pour le reste les histoires ne cassent pas 4 pattes à un canard , c est cousu de rubans noirs .Les épisodes qui se passent dans la ville préférée de l auteur ,à savoir Aix en Provence ,ressemblent plus à un guide touristique sous Louis XIV qu' a une enquête policière .Et puis le personnage principal certes honnête , intelligent , humain (dans le contexte ) mais poli , propre sur soi , jamais un défaut humain fidèle et tout et tout parangon de toutes les vertus , alors qu 'a l époque on ne se mariait pas par amour et qu il était de mauvais ton d aimer son conjoint . Les jeunes filles surveillées , éduquées ( si l'on peut dire ) dans des écoles religieuses , écrasées par la religion et les moeurs n attendaient qu'une chose qu' on les épouses pour enfin quelles puissent enfin vivre leur courte existence ( en clair avoir des amants ) Passons aussi sur le côté convenu des relations sociales vrai sans doute mais là non plus le fils de notaire n est pas un révolutionnaire , ni un réformateur. Echine souvent courbée devant les puissants , mais bon là aussi c est sans doute réaliste . le seul personnage de son entourage un peu épais est son ami Gaston de Tilly , commissaire au Chätelet (sensé être le faire valoir de service ), gageons que ses succès policiers ne lui viennent pas de son intelligence Watson et Hastings doivent bien se marrer
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pateuf
  11 août 2015
J'ai aimé ce livre d'enquête historique pour différentes raisons :
- l'écriture qui décrit des comportements normaux de l'époque, dans en faire des tonnes, mais qui pourtant aujourd'hui nous choqueraient des plus profondément. Et cette écriture simple nous permet de nous immerger très facilement dans l'ambiance, en faisant abstraction du fossé culturel qui normalement nous retiendrait à juger avec des yeux de notre époque ;
- les intrigues sont intéressantes avec quelques rebondissements, sans être d'un incroyable rocambolesque ;
- des détails historiques tant des coutumes, des lieux que des personnages sont levés, et très intéressants, en tout cas pour le béotien que je suis :) ;
- la documentation.
Dans tout ça pourquoi 4/5 au lieu de 5/5 :
il est trop répétitif, et on tombe dans une certaine répétition au bout des 3/4 du livre, surtout que les histoires ne sont pas liées entre elles.
Donc un très bon livre, que je recommande :)
Commenter  J’apprécie          40
SCOman
  06 novembre 2013
L'homme aux rubans noirs. Tel est le titre énigmatique de ce recueil de cinq nouvelles historico-policières publié par Jean d'Aillon, ancien universitaire en histoire économique et ancien membre de l'administration des Finances, qui depuis 2007 se consacre exclusivement à l'écriture. « L'homme aux rubans noirs » évoqué en titre n'est autre que Louis de Fronsac, fils de notaire, anobli pour services rendus du titre de marquis de Vivonne par le cardinal Mazarin. Car Louis de Fronsac est en fait un enquêteur hors pair, réputé pour démêler les affaires les plus inextricables. le lecteur va pouvoir le suivre au cours de cinq enquêtes mystérieuses se prenant place entre 1644 et 1647, sous la Régence d'Anne d'Autriche. le marquis doit ainsi s'attaquer à des énigmes ardues : vol inexpliqué d'un pli recelant un secret d'État, trafic de faux monnayage, disparition inexpliqué d'un nourrisson de la haute noblesse, complots d'une obscure société secrète... Il lui faudra employer tout à tour intuition, audace et surtout diplomatie pour découvrir le fin mot de chaque affaire. L'occasion pour notre protagoniste de croiser des personnages célèbres, tels Mazarin, Gondi, le Tellier, Molière ou encore Cyrano de Bergerac. le décor de ses pérégrinations policières est le Paris du XVIIe siècle, ses lieux emblématiques (Le Châtelet, le Pont-Neuf, la Monnaie, la Cour des miracles etc.) et sa (...)
Lien : http://leslecturesdares.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Wictoriane
  14 avril 2013
1644. Louis Fronsac, ancien notaire et désormais propriétaire terrien, quitte de temps à autre sa seigneurie de Mercy à 6 heures de Paris, et accepte d'enquêter sur des affaires spéciales, soit par amitié pour ses amis qui lui demandent, soit pour éviter un scandale qui pourrait mettre à mal l'équilibre fragile d'une France en déficit. Louis part successivement en quête d'une lettre volée dans le coffre du coadjuteur Paul de Gondi, d'un carnet de notes manuscrit laissé par l'alchimiste Nicolas Flamel et qui contiendrait ses formules pour fabriquer de l'or, le nouveau-né abandonné d'une jeune femme recluse en religion et que sa famille désire retrouver. Louis mettra encore une fois sa vie en danger au contact des pires bandits lorsqu'il cherche à comprendre qui a battu presqu'à mort Michel Particelli d'Emery, le contrôleur général des Finances, ou encore lorsqu'il cherche à disculper Cyrano de Bergerac, accusé d'avoir assassiné un comédien.
la suite :
Lien : http://lecturesencontrepoint..
Commenter  J’apprécie          10
Manoudu78
  25 janvier 2018
C'est le premier livre que j'ai lu. Ce livre est une merveille dans l'historique, un vocabulaire très riche. Arrivée à la fin du livre, j'aurais aimé que cela continu encore et encore.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   21 novembre 2014
- Songez à votre origine et à la mienne. En m'épousant, vous perdriez tous vos amis et toute considération dans ce monde.
- Vous vous trompez, lui répliqua-t-il. Vous êtes plus digne d'estime que toutes celles que j'ai rencontrées. Quant à mes amis, je n'ai nulle crainte, ceux qui vous connaissent m'ont déjà approuvé.
Commenter  J’apprécie          40
GrouchoGroucho   21 novembre 2014
Le comportement de Paul de Gondi suscite beaucoup d'hostilités.
Ainsi en ce moment, il souhaite écarter de leur diocèses les prêtres incapables. Le coadjuteur désire que les ecclésiastiques qui n'ont pas suffisamment de savoir en théologie quittent leur paroisse.
Commenter  J’apprécie          20
WictorianeWictoriane   14 avril 2013
Ils empruntèrent un corridor qui les conduisit au bâtiment central, lequel était assez étroit et donnait sur le grand jardin, de l'autre côté de la cour. Les pièces qu'ils traversèrent étaient richement décorées. Les grosses poutres des plafonds étaient peintes et ornées de motifs en guirlande. Des boiseries lambrissées couvraient tous les murs.
L'argent qui manquait à la France ne faisait pas défaut au trésorier de l'Epargne, songea Louis avec dépit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
WictorianeWictoriane   14 avril 2013
- Non ! Mlle Molé n'est pas retenue contre son gré ! cracha la prieure. Je vais la faire chercher et elle vous dira elle-même qu'elle veut rester parmi nous. Elle le dira haut et fort, devant mes témoins ! Accepterez-vous alors sa décision ?
- Bien évidemment ! mentit Louis qui avait été à bonne école avec Mazarin, qui lui avait souvent déclaré : il n'y a pas d'inconvénient à promettre ce qu'on n'envisage pas de tenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean d` Aillon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d` Aillon
Jean d' Aillon - Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson .Jean d' Aillon vous présente "Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson : Une étude en écarlate" aux éditions 10-18. Retrouvez le livre http://www.mollat.com/livres/aillon-jean-une-etude-ecarlate-9782264065490.html www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Librairie.mo... https://twitter.com/LibrairieMollat http://www.dailymotion.com/user/Libra... https://vimeo.com/mollat https://instagram.com/librairie_mollat/ https://www.pinterest.com/librairiemo... http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ https://soundcloud.com/librairie-mollat http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre