AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2890776158
Éditeur : Flammarion Québec (01/11/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Avoir du style, c'est possible pour chacune de nous, que l'on soit petite, filiforme ou plus enrobée. Il faut savoir choisir les vêtements qui avantagent notre silhouette. Pour atteindre cet objectif, Jean Airoldi propose un guide pratique, clair et précis, abondamment illustré pour bien suivre ses consignes. L'ouvrage s'adresse à toutes les femmes, peu importe leur morphologie, leur budget ou leurs connaissances en la matière.
En bon vulgarisateur, Airoldi n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Cielvariable
  25 janvier 2015
Se feuillette très rapidement (en général, on n'est intéressé que par les conseils concernant notre type de silhouette!), donc c'est préférable de l'emprunter que de l'acheter. Rien de nouveau sous le soleil: rappel des bases, exemple de ce qui fait bien, etc. Par contre, quelqu'un qui ne se donne le droit que d'acheter et de porter ce qui entre dans sa catégorie de silhouette reste bien limité... Amusant.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   12 mars 2016
Depuis plusieurs années, j’anime des chroniques mode à la radio et à la
télévision en plus de donner des conférences à travers le Québec. Lors de ces
évènements, je rencontre des femmes, des vraies, pour qui se vêtir n’est pas
une tâche facile. Dans ce livre, je leur propose une leçon de style qui, je l’espère,
saura leur simplifier la vie. Auparavant, il était plutôt aisé de suivre la mode,
puisqu’il suffisait de suivre le courant. Si la tendance était au port de la minijupe, on l’adoptait sans se poser de questions. La mode imposait ainsi des styles qui, vous en conviendrez, ne
convenaient pas forcément à toutes les morphologies.
De nos jours, la mode évolue de manière moins radicale, c’est le style qui
prévaut. Plusieurs tendances sont proposées chaque
saison et l’éventail est si vaste que l’on peut facilement s’y perdre. Il devient donc primordial de définir son type de silhouette afin de découvrir les tenues
qui nous avantagent. À mon avis, il n’y a pas de femmes laides et très peu de
vêtements affreux, mais il y a de mauvais agencements. C’est pour cette raison que, au fil des pages, je vous divulguerai mes conseils afin de vous guider dans vos choix vestimentaires.
Je suis très fier d’avoir enfin réalisé le rêve d’écrire ce livre, avec l’aide de ma précieuse collaboratrice de toujours, ma sœur Chantal. Notre première
inspiration fut notre mère Carmelle, qui se mit à coudre pour subvenir aux
besoins de sa famille, mon père étant décédé alors que j’étais très jeune. En
plus d’être son gagne-pain, la couture lui permettait d’habiller ses quatre enfants
convenablement. Je me souviens encore de nos pantalons en « fortrel » inusable
et des jolies robes qu’elle se confectionnait pour aller danser le samedi soir. La
coquetterie et la fierté d’être bien habillé importaient chez nous. Ma mère répétait
une phrase de sa mère : « C’est pas parce que t’es pas riche que tu dois avoir l’air
pauvre ! » Merci, maman, de m’avoir soutenu, corps et âme, depuis mes débuts,
je suis certain que tu crois toujours en moi là où tu es !
Merci aussi à ma défunte grand-mère, Juliette, qui, du haut de ses talons hauts,
était toute une « fière-pette », même à 80 ans. Elle et mon grand-père Julien
cousaient à la main tous mes boutons lorsque je créais mes propres collections
de prêt-à-porter. Juliette me demandait souvent : « C’tu payant au moins de faire
ça ? » Merci à mon frère, Luc, mon associé à l’époque où justement ce n’était
pas payant, qui est toujours prêt à m’aider. Merci à ma marraine, Pauline, à mes
tantes, Noëlla, Lucie, France, et à mon oncle, Michel, qui, par leur travail dans
mon atelier de couture, ont grandement aidé à faireconnaître et rayonner la marque Airoldi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CielvariableCielvariable   12 mars 2016
Durant cette décennie, la mode est grandement
influencée par les événements sociopolitiques qui
secouent la planète. Au tournant des années 1940, la
silhouette féminine se définit comme un triangle inversé
dessiné par des épaules larges, une taille mince et
une jupe droite sous le genou. Les premières semelles
compensées apparaissent pour allonger la silhouette.
Cette mode, bientôt marquée par la Seconde Guerre
mondiale, s’inspire de la garde-robe militaire. Les
nouvelles techniques de production de masse donnent
naissance au prêt-à-porter, sonnant ainsi le glas pour de
nombreuses maisons de couture, dont Chanel et Vionnet.
Pour économiser les stocks de tissu, on invente le
maillot deux-pièces et, par la suite, le bikini, dont le nom serait celui d’une île qui fit l’objet d’essais nucléaires.
Au lendemain de la guerre, les femmes ont envie de
changement, de couleurs et d’innovation. La mode se
scinde bientôt entre collections classiques et collections
plus rock’n’roll et sexy, destinées à une clientèle plus
jeune. Arrive alors à point nommé un certain Christian Dior avec son New Look. Même si ses robes, confectionnées dans plus de 20 mètres de tissu, furent décriées à cause du rationnement, ce couturier saura ramener la féminité à l’avant-plan avec ses jupes plus longues, ses tailles étranglées et ses poitrines accentuées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
CielvariableCielvariable   12 mars 2016
Nos ancêtres n’étaient pas très « mode ». De
fait, à l’aube de l’humanité et pour plusieurs
siècles, s’habiller relevait de considérations
purement fonctionnelles. Il fait froid... une
peau de bête et on s’emmitoufle ! Il fait
chaud... quelques mètres de lin retenus par
une lanière préserveront la pudeur de tout
un chacun.
Au fil du temps toutefois, le vêtement sera
investi d’une mission sociale. Il se verra
transformé, adapté, amélioré et enjolivé afin
de traduire l’appartenance sociale, le statut,
l’origine, l’âge et le sexe.
Ce n’est qu’au XIVe siècle, en France,
qu’apparaît vraiment la notion de mode,
alors qu’elle devient l’apanage — et la
passion — de la classe aristocratique.
C’est également à cette époque qu’on se
met à associer le bronzage au bas peuple
travaillant dans les champs. Une notion fort
heureusement contestée par Coco Chanel
dans les années 1920.
Profitant de l’industrialisation et de l’arrivée
des grands magasins, le phénomène de
mode prend véritablement son essor au
XXe siècle sous l’impulsion de créateurs
renommés, comme Madeleine Vionnet,
Coco Chanel ou Christian Dior, et grâce
à la popularité croissante des magazines
féminins et du cinéma.
Le présent chapitre décompose, décennie
par décennie, les grands courants de mode
qui ont marqué le XXe siècle. Ces références
sont gravées à tout jamais dans l’histoire
de la mode et continuent d’inspirer encore
aujourd’hui les créateurs et les
fashionistas de ce monde. Véritables icônes de mode, ces
femmes célèbres ont aussi su représenter
sinon influencer les tendances du moment
par leur style pleinement assumé. En
connaissant mieux les différentes époques
et leurs codes vestimentaires, vous serez
davantage outillée pour trouver l’inspiration
nécessaire à la création de votre
propre style.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   12 mars 2016
La nouvelle règle de style la plus importante consiste à ne pas trop harmoniser vêtements et accessoires.
Cela donne un look vieillot et impersonnel qui tend
à se rapprocher plutôt de l’uniforme. Si vous achetez
un ensemble composé d’un collier et de boucles d’oreilles, portez-les séparément. Finie également l’époque où l’on
agençait sac à main et chaussures.
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   12 mars 2016
Il ne s’agit pas de suivre la mode pour avoir
du style. Certes, les tendances de l’heure
ont une certaine influence sur votre goût,
et sur ce que vous pourrez vous procurer
en magasin, mais elles ne sont pas la source
de votre style.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Jean Airoldi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Airoldi
Jean Airoldi L'habit fait le moine 2014
autres livres classés : silhouetteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Histoire et civilisation grecque antique

Quel nom donne t-on à la grande place publique présente dans chaque cité grecque ?

L'agora
L'acropole
Le temenos
La pnyx

12 questions
185 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre