AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782912261816
136 pages
Éditeur : Editions de l'Espérou (01/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Ce recueil d'articles du séminaire de recherche "L'interdisciplinarité au service du développement durable" organisé le 4 juin 2015 par le LIFAM de l'ENSA Montpellier en collaboration avec le LERASS-ERPURS de l'université Paul Sabatier Toulouse, témoigne de l'intérêt scientifique croissant porté à la notion de développement soutenable à partir des entrées thématiques pluridisciplinaires allant des sciences dites " dures " aux sciences humaines et sociales. Dans cet ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  30 décembre 2016
Un livre très pertinent a qui s'intéresse au développement durant dans nos espace de vie collective urbaine.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   30 décembre 2016
Cependant, sans tomber dans un manichéisme absolu, force est de constater que le concept de développement durable se présente sous un double aspect qui nous paraît fondamentalement contradictoire :
- d'une part, le développement des économies occidentales durant la période d'après-guerre en a fait un impératif si l'on veut effectivement que les générations futures conservent un mode de vie satisfaisant. Si nous supposons un instant que l'ensemble de la population mondiale actuelle vive avec le même niveau de satisfaction dans les actes de consommation des habitants des États-Unis, il faudrait, pour la satisfaire, l'équivalent de cinq planètes et deux planètes si nous prenons la France pour référence. Ce simple constat rend inéluctable un changement non seulement dans les esprits mais surtout dans les modes de vie et le développement durable est censé répondre à une telle problématique ;
- d'autre part, notamment en matière de pollution, force est de constater que les solutions que l'on peut envisager se heurtent très rapidement à des intérêts locaux contradictoires dont l'incompatibilité reste la marque de fabrique. Ce problème se pose non seulement en amont, c'est-à-dire au niveau de la production de la pollution mais aussi en aval dans le traitement de ces mêmes pollutions : qu'il s'agisse des pluies acides, des émissions de gaz à effet de serre, de l'altération de la couche d'ozone, etc., la question de la pertinence de l'intervention se pose, de même que celle de savoir par qui et aux frais de qui doit elle être effectuée. L'exemple le plus frappant est celui des zones situées au niveau de la mer que menace irrémédiablement l'augmentation du niveau des eaux. Ainsi, comment prendre en charge les populations du Bangladesh dont les terres sont appelées à disparaître en partie si la température de la planète augmente de 3 °, ce qui n'a rien d'impossible. On voit donc que l'on se heurte assez rapidement à une opposition parfois irréductible entre approche globale et approche locale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   30 décembre 2016
Depuis le sommet de Rio (1992), le concept de «développement durable» a incontestablement gagné en visibilité médiatique de manière considérable : non seulement il a bénéficié d'une large audience auprès des organisations internationales (OCDE, UE, OMC, etc.), mais par l'effet des échelles emboîtées, gouvernements nationaux et infranationaux, collectivités locales, etc. s'en sont également saisis. L'expression est ainsi entrée dans le langage courant, au risque de se voir victime d'un effet de mode et d'un usage imprécis. Cependant, il semble bien, qu'après la COP 21 de Paris en décembre 2015, l'unanimité se soit faite autour d'un concept qui, de fait, est devenu incontournable. L'importance de cette manifestation a trouvé un aboutissement inespéré avec la signature, en avril 2016, dans le cadre officiel de l'ONU, d'un texte commun qui engage ses signataires - en l'occurrence plus de 170 pays sur les 193 présents lors de cette conférence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : développementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
119 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre