AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Mallevay (Traducteur)
ISBN : 2845991460
Éditeur : Pika Edition (01/02/2002)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 242 notes)
Résumé :
Urashima Keitarô a 20 ans, il vient de rater pour la 3e fois son examen d’entrée à l’université de Todai (l’une des plus renommées de Tokyo). Ne pouvant plus payer ses études, Keitarô est contraint de travailler dans une pension de famille appartenant à sa grand-mère Hina. Mais il ne sait pas que celle-ci est occupée par des jeunes filles excentriques. Keitaro réussira t-il à concilier son nouveau job avec ses études ? Et surtout arrivera-t-il à tenir la promesse qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
Mariloup
  21 janvier 2016
Love Hina avait tout pour me plaire. Un shônen drôle avec plein de situations cocasses et du fan service à gogo. Et pourtant... ça ne m'a pas suffit.
#Spoilers
Keitaro est un jeune homme de 19 ans qui essaie par tous les moyens d'entrer à l'université et pas n'importe laquelle, l'Université Todai. Car petit, il avait fait une promesse à son amie que plus tard, ils se retrouveraient là-bas.
En se rendant à la pension Hinata, tenue par sa grand-mère, il va se retrouver... parmi des filles! de belles jeunes filles! En fait, il s'agit d'un pensionnat pour filles et Keitaro va en voir de toutes les couleurs ! Il va devoir cohabiter avec 5 filles: Naru la sérieuse, Kitsune la perverse, Motoko la kendôka, Sukaora l'étrangère et Shirobu la plus jeune.
Mais il est résolu à rester malgré le fait que les filles ne le souhaitent pas (évidemment!), mais à cause d'un malentendu, elles vont croire qu'il fait parti de l'Université Todai (ce qui est totalement faux!) et l'accepte aussitôt car elles sont en total admiration, sauf une: Naru. Une autre l'accepte bien vite mais semble avoir un plan derrière la tête (en même temps, vu son surnom de Kitsune), celle-ci va tout faire pour charmer ce pauvre garçon. Il ne va pas en mener large, persécuté par Naru dès qu'il fera un écart de conduite, bien souvent involontaire (le pauvre!). Elle va le surveiller, le suivre partout etc...
Le quiproquo prend des proportions énormes, Keitaro n'arrive pas à l'endiguer, s'enfonçant encore plus dans ce mensonge et Naru finit par découvrir le pot aux roses, et les autres aussi. Et monsieur sera mis à la porte, mais Naru le suit, le forçant à ne pas abandonner son rêver d'intégrer Todai. Keitaro va aussi apprendre que sa grand-mère lui a légué le pensionnat! La moitié des filles sont d'accord, l'autre pour le coup, non et il va devoir mériter sa place de "maître" et pour cela... faire le ménage, la cuisine etc! Mais tout cela est fait pour qu'il craque, qu'il s'en aille.
Keitaro va se rendre compte que Naru est elle aussi dans la même école préparatoire que lui (il ne l'avait pas reconnu vu qu'elle ressemble à une vraie intello), qu'elle est très douée (lui est tellement nul...), et qu'elle aussi postule pour entre à Todai. Et finalement, elle va lui donner un coup de main pour étudier... ce qui risque de ne pas être de tout repos!
Keitaro est assez attachant, il n'a pas de succès auprès des filles, il a des difficultés sur le plan scolaire et il est solitaire. J'avais à plusieurs reprises envie de le secouer un bon coup pour qu'il arrête d'être le sous-fifre des autres, qu'il se rebelle un peu, qu'il agisse en homme quoi! Pour les personnages féminins, bien qu'étant toutes plus différentes des unes des autres, il n'empêche qu'elles ne cessent de disputer, d'embêter et frapper Keitaro! Mais celle qui est la plus importante dans l'histoire est Naru et j'ai deviné tout de suite qui elle était en réalité de par le passé du jeune homme.
Les dessins sont simplistes, j'ai vraiment eu cette impression de lire/regarder des dessins, un trait de crayon qui date un peu (normal en même temps vu que le manga n'est plus tout jeune) et ça m'a un peu freiné.
Alors je ne peux pas dire que ce n'était pas drôle, ce n'est pas possible! Il y a tellement de situations cocasses avec Keitaro et les filles du pensionnat Hinata. C'est drôle, c'est dynamique. Mais j'ai une crainte, c'est que le personnage masculin ne change pas, que les filles continuent à le martyriser, à l'accepter puis recommencent à l'embêter... et ainsi de suite. J'ai peur que ce soit le même schéma à chaque fois. C'était certes sympathique mais je ne veux pas que ce soit trop redondant au fil des tomes.
Love Hina m'avait l'air vraiment génial mais j'ai été quelque déçue et je sais pas encore si je continuerais à lire la suite, je verrais bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Mladoria
  12 octobre 2015
Premier tome d'une petite série de shônen un brin petites culottes bien sympathique.
Keitaro est un étudiant qui cherche désespérément à entrer à Todaï, fac prestigieuse. Mais son niveau est loin d'être excellent. Mis à la porte du foyer parental, il se retrouve bien malgré lui, gérant d'une pension pour jeunes filles.
Menteur, maladroit, potache et un brin idiot il faut bien l'avouer ce personnage est néanmoins très attachant, tout comme le panel de personnages féminins qui jalonnent ce premier tome de présentation. Chaque fille a ses particularités. Mes préférées : la combattive Motoko et la petite Shinobu, même si j'apprécie le duo Naru/ Keitaro qui sont comme chien et chat.
C'est drôle, ça détend et c'est déjà pas mal.
Une série qui se lit comme on regarde la version animée avec plaisir et un sourire fiché aux lèvres devant les situations dans lesquelles se met sans cesse le héros. Je lirai la suite pour voir comme cela évolue.
Commenter  J’apprécie          122
missmolko1
  12 juillet 2014
J'avais toujours entendu de bonnes critiques sur le manga Love Hina mais je n'avais pas encore eu l'occasion de le découvrir. C'est maintenant chose faite et j'ai adoré.
Urashima a fait une promesse quand il avait 5 ans a son "amoureuse" de la retrouver une fois plus grande a Todai une prestigieuse université. Seulement voila aujourd'hui il a 20 ans et il vient de rater encore une fois son concours. Il doit donc retourner chez sa grand-mère qui tient une pension en espérant qu'elle l'héberge. Seulement tout ne se passe pas comme prévu, la grand-mère en question est partie faire un tour du monde et il se retrouve au milieu d'adolescente (c'est une pension de filles) et le moins qu'on puisse dire c'est que la cohabitation va se révéler difficile.
J'ai adoré l'humour omniprésent au fil des pages. Notre héros a le don pour se fourrer dans des situations toujours plus cocasses les unes que les autres. Quiproquos et mensonges sont au rendez-vous et puis les filles ne sont pas toujours très tendres avec lui....
Les dessins sont superbes, rien a redire la-dessus. J'ai en tout cas hâte de lire la suite et de voir comment l'intrigue va évoluer et c'est un manga que je ne peux que conseiller. Pour tout ceux qui veulent lire leur premier manga ou pour ceux qui veulent rire un bon coup.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
lynsania
  11 juillet 2014
Keitaro Urashima, jeune homme solitaire de 19 ans, essaie à tout prix, malgré déjà deux échecs, de rentrer dans la fameuse université japonaise, Todai. S'il est aussi déterminé à intégrer cet établissement, c'est parce-qu'il espère y retrouver une jeune fille avec qui il avait fait la promesse de se retrouver là-bas une fois adultes alors qu'ils n'étaient que des enfants. le problème, c'est qu'il n'a jamais revu cette fille depuis cette promesse. Il ne se rappelle plus de son nom et ne sait pas à quoi elle ressemble. Dans cette folle poursuite de son rêve, il se retrouve à la rue car ses parents ne veulent plus le soutenir. Par dépit, il décide de se rendre dans l'auberge de sa grand-mère pour pouvoir y vivre. Malheureusement, cette auberge est transformée en pensionnat pour jeunes filles et sa grand-mère parcours le monde. N'étant pas le bienvenue dans ce pensionnat, il se résigne à partir à nouveau quand il apprend que sa grand-mère lui a cédé le pensionnat et qu'il se retrouve donc son gérant. A partir de ce moment, il va s'occuper de l'établissement, continuer de se préparer pour les examens d'entrée à Todai et faire connaissances avec toutes ces jeunes filles, lui qui n'avait même pas l'habitude d'avoir des amis garçons, alors des filles…
L'histoire est touchante, on se prend facilement d'affection le personnage de Keitaro car même s'il est parfois trop naïf et se fait jouer pleins de tours, ses motivations restent. Les personnages sont tous sympathiques et cet ambiance de jeunes filles plus fortes car réunies montre que les femmes ne sont pas forcément fragiles, même à un âge difficile comme l'adolescence. C'est donc un manga agréable à lire et on a envie de savoir à la fin si Keitaro va finir par retrouver son amour d'enfance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nomarque
  01 juillet 2013
Le personnage principal, Keitaro, est un jeune étudiant qui cherche à intégrer la prestigieuse université de Todai. Il décide de loger à la pension Hinata, gérée par sa grand-mère. Sur place, il fait la connaissance de cinq jeunes filles, qui ne sont pas, mais alors pas du tout, contentes d'avoir un homme dans leur pension normalement réservée aux filles.
Tout au long de ce manga (et dans toute la série), Keitaro commet gaffe sur gaffe, notamment avec les filles. Ce manga, à la fois drôle et touchant, est véritablement une réussite. Les situations dans lesquelles se retrouvent Keitaro, souvent de façon involontaire, sont vraiment burlesques.
Il s'agit d'un manga au ton léger, dont le but principal est de divertir. Cependant, l'auteur fait ressortir quelques points importants concernant le système universitaire au Japon. Afin de pouvoir entrer dans l'université de son choix, l'étudiant japonais doit réussir un certain nombre d'examens. le phénomène des "étudiants sans université" et qui retentent plusieurs années de suite le concours d'entrée à l'université est courant au Japon. Il s'agit donc d'un système très compétitif pour ces étudiants qui sortent à peine du lycée.
En conclusion, je recommande vivement la lecture de l'ensemble de cette série très divertissante et parfois hilarante. Même si le personnage principal peut paraître parfois niais, je l'ai plutôt trouvé touchant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LeManegeDePsylookLeManegeDePsylook   03 mai 2013
Tu sais que...
quand deux personnes qui s'aiment se retrouvent à Todai...
elles sont heureuses pour toujours!
Alors quand on sera grand....
On ira à Todai ensemble.
Commenter  J’apprécie          130
MariloupMariloup   08 juin 2015
Keitaro: Je vais dissiper le malentendu et rétablir mon honneur auprès de Shinobu...
Naru: Où t'as vu qu'il y avait un malentendu? T'as bel et bien menti et tu l'as bel et bien vu toute nue! Abruti!!
Commenter  J’apprécie          10
MariloupMariloup   08 juin 2015
Kitsune: T'es à Todai, mais t'es quand même un voyeur, mateur et pervers qui fauche les sous-vêtements... T'es sexe... Hé hé hé!
Keitaro: Quoââ? Mais non, je...!!
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Ken Akamatsu (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Akamatsu
Ken AKAMATSU, invité d'honneur manga
Japan Expo 16e Impact accueille le créateur de Love Hina !

En partenariat avec Pika Édition, Japan Expo a le plaisir d?accueillir cette année le célèbre mangaka Ken AKAMATSU ! C?est l?occasion pour les fans de rencontrer l?auteur du manga au succès mondial Love Hina lors d?une conférence et de séances de dédicaces.
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Love Hina

Comment s'appelle le héros ?

Keitaro
Keitarô
Kei
Rin

9 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Love Hina, tome 13 de Ken AkamatsuCréer un quiz sur ce livre