AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marion Graf (Traducteur)José-Flore Tappy (Traducteur)
ISBN : 2940055653
Éditeur : La Dogana (19/11/2010)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Anna Akhmatova : L’églantier fleurit et autres poèmes traduits du russe par Marion Graf et José Flore Tappy, (La Dogana, Genève, oct. 2010, 230 p.) Édition bilingue.

Anna Akhmatova (1889-1966) est une poétesse russe, une des plus grandes artistes du XXème siècle, en Russie, avec Osip Mandelstam et Marina Tsvetaieva. Elle fut l'amie de Modigliani , de Mandelstam, de Isaiah Berlin, Joseph Brodsky, entre autres. Elle fut emprisonnée sous Staline après ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Under_the_Moon
  11 mai 2018
Qui a dit que la poésie n'était qu'un art contemplatif et romantique ? Dans ce recueil, on sent bien que la poésie pour Anna Akhmatova était une arme pour s'échapper de sa vie et des conditions de vie dans lesquelles elle suffoque.
Ses vers sont ici teintés d'amertume, de douleur, de fatalité.
En plus du contexte historique déjà difficile (la révolution, les purges stalineinnes) la poétesse a fait face à la censure et autres menaces du régime qui lui a en plus enlevé deux de ses maris (excécutés) et déporté son fils alors qu'il n'avait que 18 ans.
C'est toute cette souffrance et toutes ces épreuves que l'on sens dans les vers de cette poétesse. Même si le tout est exprimé avec de belles images et une langue très orale donc fluide, on entend les cris de douleur d'un peuple entier ... comme Anna Akhmatova l'avait d'ailleurs voulu.
Une oeuvre si forte que j'en perds mes mots...
Commenter  J’apprécie          150
ivredelivres
  22 décembre 2010
Une trajectoire de poète qui commence en 1912 avec son premier livre à 1966 l'année de sa mort. Elle est l'ami de Mandelstam, de Joseph Brodsky.
Elle traverse deux guerres et une révolution, témoin et victime d'une histoire violente et cruelle, elle chante son pays de tilleuls et de bouleaux, son pays parfois rouge de sang. Elle chante son amour pour un absent le poète Goumiliov, son amour pour sa patrie et la liberté à jamais perdue.
Les tonalités de ses poèmes sont très variées
De l'espoir :
Bien du bonheur est dévolu
A qui suit librement sa route
A l'amour de la vie ;
Je fais des vers joyeux
Sur la vie éphémère, éphémère et superbe
A l'amour de son pays ;
C'est le mélilot et l'abeille
Poussière, ombre et canicule.
Les rivières bleues
Les saules d'argent
La merveille des tilleuls

A son bien aimé. Son amour perdu avec qui elle ne pourra plus rien partager
Un amour toujours présent, amour jusqu'à la douleur, même quand vient la peur, l'horreur « dans un sanglot sans fin »
Il aimait trois choses au monde :
Le chant des vêpres, les paons blancs
Et les vieilles cartes d'Amérique.
Mais nous vivrons d'un seul amour
Elle est intolérable
La douleur du silence amoureux

Tout est fini ...Et ma chanson résonne
Dans la nuit vide où tu n'es plus.
Automne triste comme une veuve
Vêtue de noir, embrume tous les coeurs
La plainte parfois s'élève, cri de souffrance d'une femme et de tout un peuple :
Trois ans sans fermer l'oeil
Et chaque matin s'enquérir
De ceux qui sont morts dans la nuit
A l'heure où s'écroulent les mondes
... ma bouche suppliciée
Par laquelle crie un peuple de cent millions d'âmes.
J'étais alors avec mon peuple
Là où mon peuple était pour son malheur

Et continuer d'écrire, continuer de vivre ;
Il faut changer mon âme en pierre,
Il faut réapprendre à vivre

Une édition bilingue de neuf courts recueils, du très connu « Requiem » à celui qui donne son titre à l'ensemble « L'églantier refleurit ».
Un livre qui rend un bel hommage à Anna Akhmatova, une très belle traduction et une élégante présentation.

Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Under_the_MoonUnder_the_Moon   02 mars 2018
IV
Première chanson

Du rendez-vous manqué
Tous les feux sont éteins,
Les paroles non dites
Les mots sans voix
Les regards non croisés
Ne savent où se poser.
Seules les larmes peuvent jouir
De couler longuement.
L'églantier de Moscou
Hélas y est pour quelque chose...
Et tout cela on l'appelle
Amour éternel.

5 décembre 1956
Commenter  J’apprécie          90
Under_the_MoonUnder_the_Moon   01 mars 2018
[...]

Et debout sur le seuil, regarder les coupoles bronzées
Du temple de Chersonèse
Sans savoir que la glore et le bonheur,
Sans remède, usent les coeurs.
Commenter  J’apprécie          100
Under_the_MoonUnder_the_Moon   02 mars 2018
Ah, tu croyais que j'étais de celles
Qu'on peut oublier,
Que j'irais me jeter, pleurant, priant,
Sous les sabots de ton cheval blanc.

Que j'irais demander aux sorcières
Une racine trempée d'eau magique,
Et t'offrirais en cadeau maléfique
Mon précieux mouchoir parfumé.

Sois maudit. Pas un regard, pas une plainte,
Je ne toucherai pas à ton âme exécrée,
Mais je te jure par le jardin des anges,
Sur l'icône des miracles je le jure,
Et sur l'ardente ivresse de nos nuits -
Jamais vers toi je ne reviendrai.

juillet 1921
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Under_the_MoonUnder_the_Moon   02 mars 2018
[...]

Ils ne blesseront plus ton oreille,
Mes discours forcenés !
Plus personne pour brûler
La chandelle jusqu'à l'aube.

La paix, nous l'avons, maintenant,
Et des journées immaculées...
Tu pleures - ne gaspille pas
Tes larmes.

27 août 1921
Commenter  J’apprécie          10
Under_the_MoonUnder_the_Moon   01 mars 2018
[...]
Quand tu l'auras vécu, ton bonheur à quatre sous,
Avec ta chère amie,
Et qu'à ton âme repue
Tout paraîtra soudain vulgaire -
Dans ma nuit solennelle
N'entre pas. Je ne te connais pas.
Et que pourrais-je pour toi ?
Je ne guéris pas le bonheur.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anna Akhmatova (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Akhmatova
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=53384
LES AILES DE NATHAN
Roman
Catherine Cerf-Verny
Rue des écoles - Littérature
Ce roman est l'histoire de la rencontre entre Nathan et Ella, deux personnages très différents que rien ne prédisposait à se connaître. Lui, survivant de la rafle du Vel d'Hiv du 16 juillet 1942, elle, beaucoup plus jeune, Parisienne, spécialiste de la Russie et auteur d'un mémoire sur la poétesse Anna Akhmatova. Nathan raconte à Ella l'histoire de sa vie. Ella, profondément touchée par son récit, finit par s'identifier à lui. Elle décide alors d'?uvrer à la Résurrection de Nathan grâce à Bach, Beethoven, Chopin, grâce à Ronsard, Nerval, Milosz, et aussi grâce à l'amour.
Catherine Cerf-Verny est professeur de russe et de Français Langue Étrangère (FLE). Elle a notamment enseigné le FLE pendant plusieurs années à des élèves étrqngers de l'École Polytechnique. Les Ailes de Nathan est son premier roman.
Broché - format : 13,5 x 21,5 cm ISBN : 978-2-343-11422-4 ? 2 mai 2017 ? 104 pages
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature russeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature russe

Lequel de ses écrivains est mort lors d'un duel ?

Tolstoï
Pouchkine
Dostoïevski

10 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russeCréer un quiz sur ce livre