AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mollymon


mollymon
  08 août 2017
La religion de ma mère est un livre déroutant où le personnage principal, le double de l'auteur, est remué par maelström de sentiments contradictoires entre attirance et répulsion, haine et amour qui l'engluent dans un état second et le dépossèdent de lui même.
C'est là tout l'effet que lui fait, après dix ans d'exil, le retour dans son pays natal pour les funérailles de sa mère. Il y retrouve les souvenirs d'une enfance rendue heureuse malgré la misère grâce à l'amour infaillible de sa mère, une femme simple, une montagnarde kabyle tolérante et proche de la nature. Mais il y retrouve aussi toute la violence, la barbarie des militaires et de religieux qu'il a connues pendant les années noires et qui l'ont poussé à fuir l'Algérie. Violence qui semble avoir contaminé le peuple, capable de tendre une main charitable et de frapper de l'autre...
Les mots percutent, le ton est âpre, il ne s'adoucit pour devenir poétique qu'aux souvenirs de sa mère qui semble symboliser pour lui le peuple berbére dont il est le fervent défenseur. Il dénonce ici le mensonge identitaire et s'insurge contre le dogme fondateur de l'Algérie arabe et musulmane.
C'est une lecture pas vraiment confortable mais intéressante.
Commenter  J’apprécie          180



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (16)voir plus