AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Nicholas Fandorine tome 4 sur 4
EAN : 9782264060631
648 pages
10-18 (17/01/2013)
3.8/5   30 notes
Résumé :
Moscou, 2009.
Alors que la crise financière bat son plein et que la situation de Nicholas Fandorine est calamiteuse, Cynthia, sa richissime tante britannique, lui offre, pour lui changer les idées, une croisière à bord du paquebot le Faucon.

Au cours de la traversée, elle lui remet deux précieux manuscrits provenant du château familial : un courrier daté de 1702 et signé d'un certain "Epine", et un fragment de lettre où il est question d'un fa... >Voir plus
Que lire après Le faucon et l'hirondelleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Nous connaissons tous des perroquets qui parlent mais ne pensent pas. le perroquet de cette histoire, lui, pense, mais ne parle pas, et c'est très drôle. Boris Akounine réinvente à sa manière l'histoire de l'île au trésor avec ses corsaires et ses marins, et y ajoute une femme déguisée en homme, en médecin malgré elle si je puis dire, qui part à la recherche de son père. Elle est accompagnée de ce fameux perroquet japonais dont je vous parlais plus haut, que son karma a plongé en plein XVIIIème.
Le récit ainsi pimenté, Akounine nous régale d'une histoire assez délirante de pirates, de batailles navales et d'île aux personnages surprenants, dans un récit d'aventures bien écrit, bien documenté, qui se lit d'une traite ou presque, après un démarrage un peu poussif, et où bien sûr le rhum coule à flots. Et le perroquet , grâce à ses réincarnations, fait habilement le lien entre le passé et le présent où on voit Nicholas Fandorine essayer avec sa tante de retrouver le trésor perdu.
Amateurs du genre, ne vous privez pas de cet excellent moment de lecture, où on sent qu'Akounine, nostalgique sans doute de ses lectures de jeunesse, a mis le meilleur de lui-même.
Point fort : le thème du perroquet, dont on perçoit les pensées dans le récit qu'il fait lui-même de son aventure sur "l'hirondelle" et dont on comprend par la suite les attitudes dans la partie moderne du récit alors que ses pensées nous demeurent cachées.
Point faible : le coup de la cascade, largement éculé depuis Tintin, qui sert à mener jusqu'au trésor. Mais bon, ne boudons pas notre plaisir dans ce récit riche en péripéties, en description et en trouvailles de tout genres.
Commenter  J’apprécie          222
Nicholas Fandorine est invité à une croisière dans les Caraïbes par sa tante Cynthia. Une fois à bord du paquebot le faucon, notre héros découvre que la vieille dame compte sur lui pour l'aider à découvrir un trésor et qu'elle est associée dans cette quête à deux autres personnages. Chacun des trois équipiers ne connaît qu'un tiers de l'itinéraire qui mène au trésor, chacun ayant hérité sa portion d'un de ses ancêtres.

1702. La jeune Laetitia von Dorn, lointaine cousine de Nicholas Fandorine, s'embarque sur la frégate L'hirondelle pour aller délivrer son père, otage du féroce sultan Moulay Ismaïl à Salé, au Maroc. Mais le capitaine Desessars et son second Logan ont d'autres projets et voyagent en fait vers les Caraïbes pour y mettre la main sur le célèbre trésor du capitaine Pratt, le Corsaire Malchanceux.

Comme dans les précédentes aventures de Nicholas Fandorine, on a deux histoires imbriquées l'une dans l'autre. Autour, celle de Nicholas et à l'intérieur, celle d'un de ses lointains ancêtres, ici Laetitia von Dorn. La trouvaille, cette fois, c'est que le narrateur des aventures de Laetitia est un perroquet japonais doté du Don de la Pleine Vie, qui voit tout, qui comprend tout mais qui ne parle pas, ce qui est bien embêtant quand on a des tas de choses à dire. C'est aussi l'animal qui fait le lien entre Laetitia et Nicholas.

J'ai beaucoup aimé cette histoire de corsaires et de chasse au trésor, amusante et plaisante à lire.
Lien : http://monbiblioblog.revolub..
Commenter  J’apprécie          10
Une belle chasse au trésor qui commence sur un paquebot c'est bien écrit mais les 100 premières pages ne servent vraiment à rien, le style en blog à très peu d'intérêt.


On apprends pas mal de chose sur la piraterie et les origines des iles de la barbade.

Sympa
Commenter  J’apprécie          30
D'un auteur russe. La recherche d'un trésor avec le suspense qui va avec. Bien écrit.
Commenter  J’apprécie          10
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Non sans un certain orgueil, je ferai remarquer que les préludes à l'accouplement sont, chez nous autres oiseaux, infiniment plus beaux et plus nobles que chez les hommes. Nous n'attrapons pas les femelles par les parties proéminentes de leur anatomie, n'émettons pas de cris vulgaires, ne recourons pas à la force brutale si l'on se refuse à nous. Nous attirons l'attention de nos compagnes par notre chant, en fonction de notre espèce et de notre talent.
Commenter  J’apprécie          140
L'éléphant vit beaucoup plus longtemps que l'homme. Ce puissant et généreux animal se transmet de père en fils, comme le bien familial le plus précieux. S'il a le sens de l'humour (d'après mes observations ce doit être le cas), l'éléphant trouve certainement très comique que le petit être éphémère qui le nourrit et l'entretien se considère comme son "maître".
Commenter  J’apprécie          120
Les deux lieutenants jumeaux ou leur maître canonnier de père s'énervaient quand leur auditeur n'arrivait pas à saisir comment "lier les enfléchures aux haubans" ou encore ce qu'étaient les "caps de mouton des cadènes" alors que l'Irlandais était invariablement patient et s'exprimait dans une langue compréhensible pour un terrien.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Boris Akounine (1) Voir plusAjouter une vidéo

Boris Akounine : Le Gambit turc
Depuis le canal Krioukov à Saint Pétersbourg en Russie, Olivier BARROT présente "Le Gambit turc" de Boris AKOUNINE. le présentateur lit un très court extrait du livre.
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (102) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2789 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..