AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Jujutsu Kaisen tome 3 sur 23
EAN : 9791032707029
192 pages
Editions Ki-oon (04/06/2020)
4.34/5   229 notes
Résumé :
Engloutir les ténèbres pour mieux les combattre !

À peine revenu d'entre les morts, Yuji doit s'entraîner dur pour rattraper son retard et espérer atteindre le niveau des autres apprentis exorcistes. En effet, depuis qu'il est devenu le réceptacle de Sukuna, il est la cible de toutes les convoitises ! Heureusement, Satoru a réservé un programme choc à son nouvel élève...
Megumi et Nobara sont pendant ce temps mis à l'épreuve par deux étudiants ... >Voir plus
Que lire après Jujutsu Kaisen, tome 3 : Retour de bâtonVoir plus
Chainsaw man, tome 1 par Fujimoto

Chainsaw man

Tatsuki Fujimoto

4.14★ (4672)

14 tomes

Black Clover, tome 1 par Tabata

Black Clover

Yuki Tabata

4.12★ (6513)

35 tomes

Fire force, tome 1 par Okubo

Fire force

Atsushi Okubo

4.50★ (2545)

31 tomes

Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 229 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Jujutsu Kaisen, tome 3 : Retour de bâton BY Gege Akutami (Né au Japon en 92) ; Tome 3 sur 23 - 192 pages -éditions Ki-oon – 4 Juin 2020.

« Ton intransigeance n'est pas une mauvaise chose tu sais, ça fait partie de ta Gentillesse, Megumi »

Le premier chapitre « l'ennui » est comme un aveu … Il y a des bagarres qui éclatent pour pas grand-chose, et on se rend compte que le Panda est super fort, en fait ! (Mais il n'est pas représentatif de l'ensemble de l'oeuvre.)

L'additivité n'est pas le point fort… du moins le temps que ça démarre. Je me fais violence pour continuer , et le pari est gagné ;).

(Les 2 tomes précédents étaient bons).

« Code Breaker » en voilà un bon manga de référence (parmi mes lectures récentes).

Les Fléaux transforment les gens en Monstres. Tout le monde parait surpris. C'est pas comme si c'était la base du genre, de Zombies et de Vampires et bien d'autres.

« Les humains ont continuellement besoin de se trouver des excuses ! »

On retrouve la pertinence de réflexion des précédents Jujutsu.

« L'indifférence est une vertu… »

Un Livre qui vous fera peur d'aller au cinéma !! :o …

Je vais peut-être dire une hérésie, mais je trouve le nouveau méchant pas vraiment mauvais, même s'il fait des expériences (ça, ça m'a dérangé ! mais bon !). « Je t'accepte comme tu es » … Bon après, j'ai changé d'avis. Mais il reste charismatique.

« Il est 17h30 … J'ai commencé ma journée à 10h… Et quoi qu'il arrive…
Je la finirais à 18h ! »

Phoenix
++
Lien : https://linktr.ee/phoenixtcg
Commenter  J’apprécie          170
La série devient de plus en plus intéressante à chaque tome, et ce tome 3 en est la preuve !

Alors que Megumi et Nobara s'entraînent avec les première en vue du tournoi contre le lycée de Kyoto (les élèves viennent leur rendre une petite visite de courtoisie fort sympathique...), Yuji est chargé d'une mission spéciale par Gojo-sensei. Il doit assister un exorciste de classe un, Kento Nanami, dans son enquête reliant Junpei, un lycéen victime de harcèlement, à trois cadavres atrocement déformés...

Yuji est finalement assez en retrait dans ce tome, et c'est Kento qui attire toute l'attention. Son côté salaryman désabusé est très bien exploité, jusque dans son pouvoir occulte et sa manière de combattre. Car oui, du combat il y en a, et du beau ! Quant à Mahito, c'est un méchant comme on adore les détester : une personnalité retorse et vénéneuse, un pouvoir terrifiant...

Mais je ne peux finalement pas en dire tellement plus sans spoiler, si ce n'est que ce tome enchaîne les moments d'action intense avec des scènes de dialogue plus intimistes, tantôt lumineuses et tantôt extrêmement malsaines... Un mélange très réussi pour moi !
Commenter  J’apprécie          40
Alors que je croyais avoir deviné vers quoi on s'engageait, j'ai été surprise de voir l'intrigue bifurquer depuis quelques chapitres et de suivre notre héros dans un shonen plus axé enquête. Un tournant apprécié !

Depuis qu'il est mort et ressuscité, Yuji se fait discret du côté de certains profs de l'école d'exorciste. En effet, c'est comme si une cible avait été tracée sur lui depuis qu'il a commencé à avaler les doigts de Sukuna, ce qui ne plaît pas du tout à la vieille garde des exorcistes. Commencent ainsi à se dessiner tout doucement une société plus complexe que d'un côté les gentils exorcistes et de l'autre les méchants démons. J'aime aussi, surtout que Yuji et son prof Satoru semblent être un peu dans une sorte de résistance au vieil ordre établi.

Mais en attendant, face à eux, ça bouge. L'auteur nous dévoile enfin les démons auxquels ils vont devoir se frotter et ceux-ci n'ont rien à voir avec les esprits sans cervelle des premiers chapitres. On découvre plutôt des personnalités fourbes, dont on se demande qui ils sont vraiment, si ce ne sont pas d'anciens humains, car ils aiment par-dessus tout manipuler ces derniers pour les attirer dans leur camp, comme ils le font avec le jeune Junpei, un lycée victime de brimade. C'est archi tordu.

La série s'oriente donc dans ce tome vers une guerre interne chez les exorcistes et une série de meurtres et expériences foireux dans le Tokyo actuel où démons et enquêteurs exorcistes se tirent la bourrent. Un mélange surprenant et très efficace où on s'amuse à voir Yuji trouver si bien sa place aux côtés d'un autre exorciste senior très doué et très classe : Kento Nanami. Après en faisant cela, l'auteur part dans une direction inattendue, ce qui m'a plu, mais il zappe également ce qu'il a construit avant et on oublie en cours de route les camarades de lycée de Yuji. On hésite donc à se demander si ce ne sera qu'une parenthèse très bien pensée ou si cela deviendra plus récurrent. Les deux me font tant que l'ensemble garde une ligne à peu près claire, ce qui me manque encore ici.

Avec ses combats perpétuels contre les démons et autres esprits, Jujutsu Kaisen continue de s'installer dans le paysage shonen mais il manque encore de force, de corps, d'originalité également et reste un mélange assez hétéroclite qui se cherche. J'aime assez la formule de ce tome qui se rapproche un peu de ce qu'on peut trouver depuis quelques arc dans My Hero Academia mais je doute malheureusement qu'on en reste là.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          30
« Jujutsu Kaisen » continue à être un shonen classique mais efficace, mais où la réflexion sur la nature humaine, les sentiments négatifs reste toujours aussi bien gérée et intéressante.
Pour l'appréciation globale, cela dépendra de votre expérience des shonen, et même de celle avec des exorcistes, sans doute.

Le manga gère très bien une alternation entre des choses sérieuses, mais également des choses de la vie, et une bonne d'humour, voire d'auto-dérision, de prise de recul par le mangaka lui-même notamment dans les bonus fort sympathiques que nous pouvons retrouver tout au long du tome.

Le tome s'ouvre sur un combat, qui a une allure inutile et un côté un peu navrant, même si cela reste compréhensible. Certains commencent à s'affronter, avant même le combat inter-lycée, cela promet.

Les combats sont plutôt classes, stylés, élégants et réservent des surprises. La travail sur le décor happe les yeux du lecteur, ça dégage quelque chose.

Dans ce tome, nous allons pas mal suivre le lycéen Junpei Yoshino, qui a un côté attachant et intéressant. Son professeur n'est quand même pas très malin avec certaines de ses remarques. Junpei va faire la connaissance de Mahito, qui semble posséder un sacré pouvoir, et être un personnage plutôt dangereux et inquiétant.
Les discussions entre Junpei et Mahito, après une première rencontre explosive, sont vraiment intéressantes.

Yuji continue à travailler pour s'améliorer, notamment avec Kento Nanami, qui est un sacré à sa manière, et apporte également des moments d'humour, et une réflexion par rapport au monde du travail.

La rencontre entre Yuji et Junpei permet de respirer, de passer un bon moment, grâce à cette passion film et cinéma qui commence. Deux personnages unis par la passion, ça a toujours un petit quelque chose.
Néanmoins que sait vraiment Junpei ? Qui est-il ? Se fera-t-il happer par les ténèbres de son coeur ? Comment si c'est le cas ?

Une lecture détente avec de bonnes réflexions qui vous donnera votre dose d'actions.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
Commenter  J’apprécie          40
J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Peut-être parce que je ne me souvenais pas de grand-chose de la fin du précédent.

Todo, un élève de classe un, décide de tester la force de Megumi. Leurs échanges ne sont pas passionnants.
Heureusement, on passe rapidement à Yuji. Gojo ne peut pas s'occuper de lui et le confie à Kento Nanami, un employé exorciste qui se montre froid, professionnel et peu sympathique.
Je ne suis pas certaine de l'apprécier. Il est raisonnable, protecteur envers son élève, mais il le traite comme un gamin et c'est un brin exaspérant sur les bords.
Ils rencontrent un ennemi particulièrement vicieux et tordu. Ça chauffe, je sens qu'il va leur donner du fil à retordre. Yuji sympathise également avec Junpei, un lycéen capable de voir les esprits. J'ai beaucoup aimé leur relation naissante.

Au niveau de l'histoire, ça avance tout doucement. Y a beaucoup de discussions, d'explications notamment sur la présence d'esprits de plus en plus puissants ou sur les élèves dont la force occulte se révèle plus élevée qu'à l'accoutumée. Quelques suppositions sont émises du côté des exorcistes, mais nous mettent-ils réellement sur la voix où nous orientent-ils sciemment dans une mauvaise direction. Je suppute que les hypothèses de Gojo sont les bonnes, mais je n'ai pour le moment aucune certitude.

Le personnage que j'ai adoré, c'est monsieur Ijichi, il m'a fait rire plus d'une fois.
Les dessins ne sont pas exceptionnels et j'ai eu du mal à m'y faire, pourtant, au final, ils font le charme de ce manga.
Je ne vais pas m'éterniser, je dois reprendre le boulot. En résumé, j'ai beaucoup aimé cette lecture et il faudra que j'achète le prochain.
Lien : https://psylook.kimengumi.fr..
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
MangaNews
12 août 2020
Un tome assez inégal mais qui dans l'ensemble se montre vraiment plaisant, qui vient enrichir l'univers et développe convenablement les personnages.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Pendant mes études, je me suis rendu compte que le métier d'exorciste, c'était vraiment pourri !
Seulement, après avoir travaillé pour une société ordinaire, j'ai compris que c'était tout aussi nul !
Alors puisque ni l'un ni l'autre ne valent le coup, autant me consacrer à une activité où je suis naturellement doué... Voilà pourquoi je suis revenu.
Commenter  J’apprécie          40
« Il est 17h30 … J’ai commencé ma journée à 10h… Et quoi qu’il arrive… Je la finirais à 18h ! »
Commenter  J’apprécie          90
Tout le monde aime jouer avec les mots... car les humains... ont continuellement besoin de se trouver des excuses !
Commenter  J’apprécie          70
S'il existait un bouton pour tuer les gens que je déteste, je ne pense pas que je l'utiliserais... par contre j'appuierais sans hésiter sur celui qui me permettrait d'éliminer les gens qui me détestent...
Commenter  J’apprécie          20
« Ton intransigeance n’est pas une mauvaise chose tu sais, ça fait partie de te Gentillesse, Megumi »
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Gege Akutami (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gege Akutami
Des mangas possédés !
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (753) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}