AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 274278814X
Éditeur : Actes Sud (31/10/2009)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Au XIe siècle, au sud d'Alep, un poète s'isole des hommes jusqu'à sa mort. Ma'arrî s'astreint jour après jour, durant près de cinquante ans, à des exercices spirituels qui ne regardent personne. Jeûner, méditer, moduler des vers font partie intégrante de son ascèse : pour cet esprit enfermé dans sa cécité, il s'agit de tirer l'existence au clair, dans l'éblouissement aveugle de la poésie. Les Impératifs exigent l'impossible, car vivre est absurde. Ma'arrî réclame qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  18 octobre 2015
Au hasard d'un rayonnage de librairie, ce livre est tombé entre mes mains (et non l'inverse), et j'ai découvert une personnalité fascinante de poète arabe du XI°s, pessimiste, entouré d'une aura de légende misanthropique, auteur de textes secs, aux sentences frappées, sonores, frappantes et pleines de désillusion. J'ai aimé immédiatement en lui un frère de Séféris, un poète qui pense et sent et ne se plaint pas. Hélas le traducteur n'est pas poète, et sa version en vers français est souvent plus que ratée, et mirlitonesque.
Commenter  J’apprécie          30
Lindelos
  27 novembre 2012
Ce livre est une sélection de 150 poèmes tiré du livre d'al-Ma'arri "Les Impératifs" (sur un total de 1578 poèmes). Les traducteurs nous livrent une analyse intéressante et convaincante de la pensée du poète.
Cependant, gros bémol à mon sens, ils ont eu la mauvaise idée de traduire les poèmes en vers français classique et rimé. On a donc le droit à des traductions parfois très alambiquées, lourde et n'aidant pas à la bonne compréhension du texte. C'est d'autant plus gênant qu'en tant qu'étudiant en arabe, j'espérais en faire une lecture parallèle dans les deux langues, mais la traduction n'était vraiment pas adapté à la chose.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   19 octobre 2015
Et ma tâche est semblable au corbeau noir de plumes,
A l'aile d'une nuit qui n'en finirait pas.
Que si quelque poète écrivait mes tracas,
Noire serait l'aurore au contact de sa plume.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Abul-Alâ Al Maari (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abul-Alâ Al Maari
Mon âme a eu ce mot..., Abul ʿAla Al-Maʿarri lu par Jacques Bonnaffé
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
786 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre