AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897676056
Éditeur : Ada éditions (10/04/2017)
4.39/5   19 notes
Résumé :
1914, l'année de tous les dangers.

Adélaïde de Beauchamp est une jeune lady qui s'est vue contrainte de quitter l'Angleterre à la suite d'un scandale. Sommée par ses parents de revenir chez elle au bout de deux ans, elle s'embarque sur l'Empress of Ireland, un paquebot luxueux qui effectue la liaison entre la ville de Québec et l'Angleterre.

En cette nuit du 29 mai, période de l'année où les eaux sont encore glaciales dans l'embouchure ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 19 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

gabrielleviszs
  11 novembre 2016
Je suis avec assiduités les sorties de Sonia Alain, parce que j'aime beaucoup son style d'écriture et parce qu'elle arrive toujours à me faire envie. Cela ne manque pas avec cette nouvelle série dont la couverture de ce premier tome est vraiment très belle. Elle représente très bien la situation, entre le poing serré, le lac, la douceur et la force de la jeune femme. Je tiens à la remercier pour l'envoi de son livre, il va rejoindre tous ceux que j'ai déjà d'elle.
Dès le départ, nous avons quelques informations concernant le Titanic et son destin tragique. Et nous suivons ce qui va se produire sur l'Empress of Ireland. le naufrage emportant la plupart des voyageurs, laissant quelques rescapés dans l'eau glacée. Adélaïde en fait partie. ce voyage qui devait l'amener à un destin meilleur que celui qu'elle vit, va la plonger dans un profond désespoir. La mort de ses compagnons de voyage la fait souffrir. Son mental ainsi que son physique a pris, mais ce n'est que le début. Son arrivée chez des amis de sa tante passe plutôt inaperçu. Sauf que l'arrivée d'Aidan va lui rappeler le naufrage : il fait partie de ceux qui les ont sauvés. Tant de cris ancrés dans son esprit, tant de morts, va-t-elle réussir à s'en sortir ?
J'ai vécu le naufrage avec les personnages. L'auteur arrive à nous intégrer dans le récit. le décor, les pensées, les cris, les scènes, le langage, tout est en place de manière à ce que nous nous retrouvions dans le paquebot. le moment le plus dur donne des frissons de terreur et d'angoisse. Impossible de ne pas ressentir la peur de chacun. le drame est difficile à gérer pour tout le monde. Ceux qui sont sur le paquebot voient leur vie défiler devant leur yeux. Les appels aux secours qui sont entendus. Mais les secours qui sont si loin... Aidan fait partie de ceux qui vont tout faire pour aider les survivants. La vision d'horreur n'est épargné à personne. Cette première scène du livre est tragique, mais nécessaire pour donner un sentiment d'insécurité à Adélaïde qui va la poursuivre longtemps.
Ce n'est pas qu'une romance historique car à un moment donné le bonheur aurait pris son chemin pour les personnages principaux. Les trahisons, les espions, il s'agit de la guerre de 1914 qui débute en Europe. Cette guerre qui fait des vagues, qui a besoin du soutien des forces alliées. Des expérimentation, des complots, des combats, tout ce qui attrait à la guerre est incorporé de façon subtile à l'histoire.
Le titre est parfaitement trouvé, il convient du début à la fin du livre. J'ai ri et pleuré en même temps que les personnages. Les recherches de l'auteur sont impressionnantes, elle va jusque dans les moindres détails, récupérant les noms de vraies personnes qui se trouvaient sur l'Empress. Tout est vraiment intense, les détails, les divers accidents, les émotions telles que l'angoisse qui perdure du début à la fin. Des ombres de bonheur se profilent, rapidement étouffées par les ennuis et le passé qui poursuit Aidan.
Entre les deux c'est fusionnel, explosif et malsain. Ils donnent l'impression de ne pas pouvoir vivre l'un sans l'autre et pourtant les événements font qu'ils ne doivent pas s'approcher. Les convenances se doivent de rester telles qu'elles doivent être. Adélaïde est une femme forte. Les drames qui la poursuivent sans compter tout ce qu'elle va vivre est très intense. Très peu d'hommes ou de femmes auraient réussi à survivre en restant plutôt indemne. Car même si sa santé mentale est parfois défaillante, son physique arrive à surprendre. Et parfois c'est l'inverse. Elle a déjà survécu à plusieurs "drames" avant d'arriver sur ses terres. Sa réputation a été mise à mal et la mort la côtoie si souvent. Aidan n'est pas celui que l'on croit. Il fallait bien s'en douter avec Sonia comme auteur qu'il y avait des anguilles partout. Je n'en dirais pas plus, car il faut le découvrir et encore, je reste persuadé qu'il reste des choses à apprendre sur lui.
Les personnages sont travaillés comme tout le reste d'ailleurs. le naufrage de l'Empress of Ireland n'est pas que le premier naufrage du livre. Adélaïde va l'apprendre à ses dépends. de la jeune femme de la haute société à celle que nous retrouvons à la fin, le chemin est considérable. D'autres protagonistes sont intéressants. Je pense d'abord à Lady Reford, l'amie de la tante d'Adélaïde. Elle est très proche des convenances, n'aimant pas qu'on la contredise, mais elle est généreuse et très compréhensive. Son mari m'a fait sourire à plusieurs reprises. Emily est une jeune femme qui va aider notre héroïne à se sentir mieux dans ce panier de crabe surtout lorsque les mégères font leur office.
En conclusion, j'ai adoré du début à la fin. J'ai tremblé et versé ma petite larme par moment. Une romance historique qui n'est pas toute rose. Des personnages qui nous font vibrer, des détails surprenant, des émotions intenses. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite !
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/d-amour-et-de-haine-tome-1-quand-tout-bascule-sonia-alain-a127406358
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable
  09 mars 2018
Après un passage particulièrement intéressant où l'héroïne se retrouve au moment du naufrage de l'Empress of Ireland et survit après de nombreuses épreuves à cette tragédie, le récit bascule dans le ridicule, dans le cliché, dans un ramassis de situations toutes plus aberrantes et plus nulles les unes que les autres. Il est dommage - voire stupéfiant - de constater qu'en 2016 (date de parution du roman), on met encore en scène des héroïnes dépourvues de jugement, d'amour propre, d'indépendance et d'un minimum d'intelligence. Adélaïde est une femme faible, pleurnicharde mais ayant des accès de colère (après s'être fait trahir pour la 10e fois par le même homme, par exemple!), dépendante au point de toujours revenir vers un homme qui la martyrise - violence psychologique qu'on essaie de faire passer pour du désir et de l'amour! - et qui se retrouve TOUJOURS dans des situations extrêmes où sa vie est en danger (ou sa vertu!). le héros, un espèce de macho sadique égoïste, plaide le trop plein d'amour et d'attirance pour la pauvre petite héroïne en détresse pour expliquer sa rudesse, sa violence, son incohérence et son manque de contrôle de lui-même. On a droit à une multitude de scènes de sauvetage de la jeune femme en détresse, suivi d'une scène de désir torride et malsain entre les deux personnages, avant de terminer avec l'incontournable affrontement (je te repousse, tu me méprises, tu ne comprends pas que dans le fond je t'aime, je m'enfuis pour ne pas succomber à la faiblesse de t'aimer car ça te mettrais en danger - peut-on vraiment être encore plus en danger de mort constante? - je t'insulte pour que tu me repousse à ton tour, etc.) C'est vraiment pathétique!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PandoLivresavie
  14 décembre 2016
Ce livre n'est pas passé loin du coup de coeur, j'ai tellement aimé ce qui j'ai lu, Sonia Alain m'a encore une fois fait frissonner, pleurer. J'ai été très impressionnée par tout le travail effectué par l'auteure, toutes ces informations apportées au texte nous expliquant chaque détail, chaque moment sans jamais nous ennuyer ou nous faire perdre le fils de l'histoire, ce livre est un puit d'informations toutes plus passionnantes les unes que les autres.
J'aime quand je lis un livre, aller me renseigner sur les éléments qui l'entourent, c'est donc très émue que j'ai plongé dans cette lecture, le fait qu'une partie de celle-ci soit tirée de faits réels ajoute un coté éprouvant à l'histoire. Les personnages utilisés ainsi que les événements qui se déroulent, sont incorporés très naturellement, ce qui a rendu le récit des plus poignant et qui m'a souvent fait verser une petite larme.
Parlons maintenant de ce qui s'y passe, Adélaïde est une jeune femme qui va voir sa vie complément bouleversée, elle se trouve à bord de « l'Empress of Ireland », le bateau est censé la ramener en Angleterre pour y rejoindre ses parents, qui après avoir fait l'objet d'un scandale se sont exilés et recommencent une nouvelle vie avec sa tante et son oncle, malheureusement le bateau n'arrivera jamais à son port, il va faire naufrage. Les conditions de survie d'Adélaïde ne tiennent qu'à sa force mentale, elle refuse de sombrer avec le paquebot, c'est à bout de force, à un rien de la mort qu'elle sera secourue. L'homme qui lui viendra en aide ne cessera de la hanter, bien qu'elle ne sache de qui il s'agit elle ne peut s'empêcher de penser à lui. de son côté Aidan MacBain ne s'attendait pas à revivre un moment aussi éprouvant depuis la mort de sa femme, il va pourtant faire tout ce qui est en son pouvoir pour venir en aide aux naufragés, il sera très perturbé par la fragilité et la force d'Adélaïde, il pensait ne plus jamais la revoir mais le destin en décider autrement.
Le naufrage ne sera pas le dernier danger qui guettera Adélaïde et si le destin a mis Aidan sur sa route, il a aussi mis le danger qui rôde autour de lui, ils devront ensemble, faire preuve de vigilance. Entre eux une attirance forte se crée mais ils ont beaucoup de mal à ne pas se disputer, ils ne cesseront de brasser le chaud et le froid, Adélaïde devra faire attention à ne pas se laisser prendre au jeu de séduction de celui-ci au risque de salir sa nouvelle réputation.
Lors de cette lecture rien n'épargnera nos deux héros, ils vont vivre des moments très forts, risqués, ils vont souvent devoir se battre avec eux même pour garder la vie sauve, une lecture palpitante pleine de rebondissements tous très inattendus. Entre l'amour et la haine, il n'y a qu'un pas et Adélaïde et Aidan vont en avoir la preuve, batailler avec leur raison pour ne pas se perdre dans cette histoire d'amour qui pourrait les séparer à jamais, ils devront aussi faire avec les aléas de la vie qui ne seront pas toujours facile à vivre pour la jeune femme, la pauvre va en voir de toutes les couleurs, des souffrances aussi bien physiques que psychologiques. Ils devront faire les choix qui s'imposeront à eux, sans rien laisser paraitre et essayer tant bien que mal de se reconstruire.
Une lecture qui m'aura subjuguée du début à la fin, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome, un roman à essentiellement deux voix : on jongle entre Adélaïde et Aidan, mais certaines des personnes qui les entourent viendront ajouter un point de vue qui donnera à l'histoire un coté plus profond dans ce qu'ils sont en train de vivre. La fin de ce tome laisse à penser que ce qui attend nos deux protagonistes ne sera pas de tout repos, j'ai vraiment hâte de pouvoir la lire. Je ne pensais vraiment pas m'attacher autant à ces personnages généreux au caractère fort. de la couverture au contenu, dans ce livre tout y est un véritable plaisir pour les yeux et l'imagination.
Lien : http://www.livresavie.com/da..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sami33
  22 décembre 2016
Il faut que je vous parle de cette première de couverture que je trouve vraiment très belle et qui à elle seule représente parfaitement la situation de ce roman de façon sobre, sans trop en faire. Cela représente la douceur et la force de notre héroïne.

Comme vous devez vous en douter, c'est une romance historique que je vous propose de découvrir aujourd'hui. D'entrée de jeu, nous avons le droit à quelques références du fameux Titanic et de son destin tragique...

Nous sommes sur l'Empress of Ireland. La vie d'Adélaïde va totalement basculer avec ce naufrage qui causera beaucoup de perte humaine laissant quelques survivants dans une eau glacée. Adélaïde en fait partie. Ce voyage qui devait lui offrir une nouvelle vie va la plonger dans le désespoir. La mort de ses compagnons de voyage la fait terriblement souffrir, ce que l'on peut comprendre aisément. On développe de l'empathie pour Adélaïde, on se sent mal pour elle, pour ce qu'elle ressent. Son moral en a pris un sacré coup tout comme son physique d'ailleurs ! L'homme qui lui portera secours ne cessera de la hanter. Elle ne sait pas qui il est mais elle n'arrive pas à se l'ôter de la tête...

Une fois arrivée chez des amis de sa tante, cela se passe plutôt bien jusqu'à ce que l'homme qui lui est venu en aide lors du naufrage ne fasse irruption dans sa vie. Il s'appelle Aidan MacBain.

Malheureusement, le naufrage ne sera pas le dernier danger qui guettera Adélaïde. le destin a placé Aidan sur sa route, il y a aussi mis le danger qui rôde autour de ce dernier. Ensemble, ils devront y faire face.

Les deux protagonistes ne seront pas épargnés par la plume impitoyable de Sonia qui fera vivre à ses personnages des moments extrêmement forts. le titre prend tout son sens une fois qu'Adélaïde et Aidan vont se retrouver. C'est un jeu du "je t'aime moi non plus" qui va s'installer entre eux pour notre plaisir, ils livreront bataille avec leur raison afin de ne pas se perdre dans cette histoire d'amour qui pourrait les séparer pour toujours !

Ils devront également faire face aux aléas de la vie qui n'épargneront pas la pauvre Adélaïde. Elle en verra des vertes et des pas mûres ! Elle vivra une torture aussi bien physique que morale. Ils vont être amenés à faire des choix qui les aideront à se reconstruire...

"D'amour et de haine" est une lecture qui m'aura littéralement happé, une fois commencée, je n'ai pu lâcher ma lecture jusqu'à la dernière page ! Et quand je vous dis la dernière page, c'est vraiment la dernière page car j'ai lu le première chapitre du second tome que nous offre Sonia à la fin du premier tome ! Mais que n'ai-je pas fait comme bêtise à ce moment là ! Parce que si je voulais la suite en terminant la premier tome, ça se confirme d'autant plus à la dernière page !

Les recherches de l'auteur sont impressionnantes, elle nous livre un récit jusque dans les moindres détails, récupérant des noms de vraies personnes qui se trouvaient sur l'Empress of Ireland.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier opus ! Sonia nous offre une romance historique à deux voix entre Adélaïde et Aidan mais quelques personnages viendront donner leur point de vue ce qui donnera à l'histoire un coté plus profond encore. La fin de ce tome nous laisse penser que la suite des événements ne sera pas de tout repos pour nos protagonistes.

C'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé la belle plume de Sonia Alain, qui plus est dans un registre que je ne lui connaissais pas ! Sonia a une plume qui vous marque, qui vous touche, de celle que vous vous rappelez pendant longtemps. C'est ce qui va se passer avec le premier tome "D'amour et de haine" car maintenant, je veux la suiteeeeee !

Vous l'aurez compris, ce premier volume est un coup de coeur pour moi et je ne peux que vous recommander la lecture de ce petit bijou littéraire !
Lien : http://leslecturesdeladiablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alapagedesuzie
  06 octobre 2017
Secrets, romance, tragédie... Quand tout bascule est le premier tome d'une saga historique qui ne nous laisse aucun moment de répit!
La vie d'Adélaïde n'est plus la même depuis qu'elle a quitté l'Angleterre. Elle a pris le nom de jeune fille de sa mère et afin de se faire un peu oublier, elle a passé les deux dernières années à Québec chez son oncle et sa tante. Mais la voilà de retour vers ses parents, vers sa terre natale. Alors qu'elle est sur l'Empress of Ireland, celui-ci fera naufrage près de Rimouski. À plusieurs reprises, Adélaïde est près de mourir jusqu'au moment où un jeune homme la retirera des eaux pour la sauver extremis. C'est sur le retour vers la terre ferme qu'Aidan prendra soin d'Adélaïde jusqu'à ce que le docteur prenne la relève.
Elsie Redford étant une bonne amie de la tante d'Adélaïde, celle-ci ira la chercher et l'emmènera chez elle où l'attend sa camériste qui a survécu, elle aussi, au naufrage. Les jours passants, Aidan ne cesse de penser à cette jeune femme. Elle l'a touché avec sa fragilité et sa vulnérabilité. Il la cherche partout et ne la trouve pas... C'est lors d'un souper au manoir des Redford qu'Aidan et Adélaïde se croiseront à nouveau. C'est également à ce moment que la situation se complique pour eux.
Il y a un lien qui unit nos deux protagonistes. Tantôt, ils sont attirés l'un vers l'autre et tantôt, ils se détestent. L'un et l'autre cherchent à cacher ses sentiments, ses émotions, mais également leur passé respectif. Il y a une aura de mystère autour d'eux. Cela les divise tout en les attirant. Jusqu'au jour où un certain Ross se pointe le bout du nez à une réception. Inévitablement, les circonstances feront en sorte que le destin d'Aidan et d'Adélaïde sera en quelque sorte... uni!
Sonia Alain est assurément une auteure qui aime bien jouer avec nos émotions! Je suis passée par la tristesse face aux multiples épreuves qu'Adélaïde doit subir tout au long du récit, également par la colère face au caractère difficile d'Aidan et sa façon d'agir avec sa mie. Je fus complètement absorbée par le contexte historique, sans oublier les petits moments d'anxiété face à tous les événements qui surviennent dans ce récit. de quoi nous tenir en haleine, du début jusqu'à la fin.
Les personnages sont forts, au caractère bien défini. Même les personnages secondaires sont bien ancrés. L'intrigue est tout simplement exceptionnelle et les rebondissements ne cessent de nous captiver. le contexte historique est authentique et je dois dire que j'aurais bien aimé en avoir un peu plus sur le naufrage de l'Empress of Ireland. N'empêche que cet événement débute le roman en grande force!
Pour moi, ce premier tome est tout simplement un coup de coeur!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   09 mars 2018
- Un jour, Adelaïde, vous devrez trouver la force de m'expliquer ce qui vous est arrivé sur l'Empress... sans aucun faux-fuyant, déclara-t-il avec détermination.

Sur ces mots lourds de sens, il glissa ses doigts dans ses cheveux, puis sur sa joue afin de la réconforter. Dès lors, il perçut son souffle chaud dans son cou, son corps crispé contre le sien. Mû par une impulsion, il prit son visage en coupe et le tourna vers lui.

Il frôla tout d'abord ses lèvres des siennes, goûtant le plaisir simple de leur suavité. La respiration d'Adélaïde se précipita sous l'effet de cet effleurement léger. Aidan fut remué par la vulnérabilité qu'elle dégageait, mais aussi aiguillonné par sa chaleur. D'elles-mêmes, les mains d'Aidan descendirent avec lenteur jusqu'à ses hanches, suivirent chaque courbe avec délice avant de ramener sa compagne plus près de ui d'un mouvement rude. Ses doigts quittèrent sa taille, remontèrent vers le renflement de ses seins qu'il caressa avec sensualité comme s'il cherchait à éveiller sa passion. Adélaïde se réchauffa à son contact, puis écarta les pans de son manteau pour se presser davantage contre lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   11 novembre 2016
Il connaissait suffisamment Elsie pour deviner qu'elle lui adressait une mise en garde. Elle n'accepterait aucun écart de conduite envers Adélaïde de Beauchamp. Il lui faudrait donc faire preuve de discrétion pour pousser son investigation plus en profondeur. Il était hors de question qu'il quitte Estevan Lodge sans en avoir appris davantage sur cette femme mystérieuse.

— Je suis navré d'avoir porté atteinte à l'intégrité de mademoiselle de Beauchamp, Lady Reford. Je me ferai plus circonspect à l'avenir, promit-il d'une voix empreinte de gravité avant d'incliner la tête avec politesse.

Le froncement de sourcil d'Elsie lui fit comprendre qu'elle n'était pas dupe. Elle ne souhaitait pas qu'il s'intéresse à sa pensionnaire. Il prit néanmoins congé d'Elsie sans ajouter un mot et retourna auprès des autres, un sourire charmeur sur les lèvres. Robert étouffa son amusement sous un raclement de gorge. Il connaissait l'air buté de son épouse, tout comme la volonté de fer d'Aidan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   20 avril 2018
L’année 1914 se démarqua par deux événements majeurs : non seulement la Première Guerre mondiale venait d’éclater en Europe, mais en plus, une tragédie maritime survenait à la hauteur de Pointe-au-Père. Ce village situé dans la région du Bas-Saint-Laurent, au Québec, se trouvait tout près de Métis, une petite ville dont la renommée avait traversé l’océan.À l’époque, Métis était considérée comme une station balnéaire de prédilection durant la saison estivale. Ce coin de pays était prisé par la fine fleur de Montréal, de Toronto et des États-Unis, mais également par l’aristocratie anglaise. Les villégiateurs y occupaient plusieurs hôtels luxueux tels le Boule Rock, le Cascade ou encore le Seaside House, ainsi qu’un magnifique terrain de golf, des courts de tennis, des salles de bal et des réserves de pêche incomparables, sans parler des maisons imposantes de style victorien qui tenaient lieu de chalets.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   20 avril 2018
Deux minutes s’écoulèrent, puis l’horreur s’imprégna dans son esprit. Le charbonnier venait de sortir de la brume, tel un ange vengeur, les feux de tête du mât leur faisaient face. Ce qui signifiait qu’il fonçait sur eux… Le capitaine eut une dernière pensée pour tous ses passagers. La plupart d’entre eux ne survivraient pas à une collision de cette envergure. Il tenta une ultime manœuvre désespérée afin d’amoindrir les avaries.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   20 avril 2018
Le 29 mai 1914, lorsque l’Empress of Ireland, un paquebot de l’envergure du Titanic, fit naufrage, 1057 passagers se trouvaient à son bord. Seules 465 personnes survécurent à cette nuit fatidique — passagers et équipage confondus ; les autres périrent de froid ou par noyade.

Il ne s’écoula que 14 minutes entre le moment où le charbonnier Storstad enfonça la coque du bateau — créant un trou béant — et celui où ce dernier sombra dans les flots glacials. Pourtant, cette magnifique structure avait été la fierté de ses propriétaires, tout comme son sosie, l’Express of Britain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sonia Alain (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sonia Alain
Booktrailer du roman Conquise
autres livres classés : empress of irelandVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4136 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..