AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2897864109
Éditeur : Ada éditions (11/06/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Dans cette version contemporaine du Petit Chaperon rouge, la candeur est bafouée et les fantasmes deviennent cauchemars. Après cette lecture interdite, les bois ne vous sembleront peut-être plus aussi sûrs...
Une vieille Tsigane en communication avec des esprits, condamnée à une fin tragique pour avoir découvert la vérité au sujet de sa fille.
Une enfant retrouvée dans les bois, devenue plus tard une séductrice avide de vengeance.
Un groupe d’ho... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
La_Bibliotheque_de_Juju
  29 décembre 2018
La période des fêtes de fin d'année est propice à la lecture de contes de fées ... Au coin du feu, je me suis plongé dans le récit de ce petit chaperon rouge interdit aux moins de 18 ans! Et oui, nous sommes dans la collection venue du Québec, LES CONTES INTERDITS! Autant vous dire que la nana à la cape rouge, un panier à la main, ne sera pas aussi innocente que l'originale.
Cette réécriture moderne, sanguinolente et trash du conte nous entraîne à la suite d'une vengeance. En effet, notre petit chaperon rouge va se lancer dans une terrible vendetta ! Et les loups qui ont tué sa grand-mère sont ici un groupe d'hommes immondes et immoraux.
Alors évidemment on n'est pas sur le roman de l'année mais on passe un bon moment à retrouver les similitudes avec le récit original. Personnellement, dans le même registre, j ai préféré la lecture de PETER PAN. La quête de vengeance m'a ici parue un peu longue et les aspects fantastiques ne m'ont pas du tout enchanté.
En effet, la famille de l'héroïne est tzigane et quelques fantômes jouent les apparitions tout au long du récit.
Reste le plaisir coupable d'une lecture interdite même si sur ce coup là, on reste un peu sur sa faim... Pas de quoi vraiment fouetter un chat!
Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          421
jrm30
  08 mai 2019
A la suite de la mort de sa mère, une prostituée, Angelika est recueillit bébé par sa grand mère Tsigane, vivant au beau milieu d'une forêt.
Elle à pour seul ami un loup et est élevée selon les coutumes de sa grand mère.
Lors de ses 9 ans, la grand mère envoie Angelika dans la forêt, à fin de lui éviter de se faire tuer par un groupe d'hommes qu'elle sentait arriver.
Des années passent, ayant grandi de foyers en maisons d'accueil jusqu'à ses 18 ans, un avocat et un détective prennent contact avec elle, selon les dernières volontés de sa grand mère, pour mettre en oeuvre sa vengeance.
Un conte interdit du petit chaperon rouge, qui a tout pour tenir en haleine de la première à la dernière pages.
Commenter  J’apprécie          220
alapagedesuzie
  20 mai 2018
C'est lors de la dédicace pour ce conte que Sonia Alain m'a avertie que ce récit était assez loin de ce qu'elle écrit habituellement. Que celui-ci était glauque et sombre. Eh bien, je vous confirme que c'est effectivement le cas!
Angelika n'avait que neuf ans lorsque sa grand-mère fut assassinée par six hommes pervers et violents. Comme si cela ne suffisait pas, ils voulaient également s'en prendre à la jeune fille. Ils ont relâché des rottweilers dans la forêt en espérant la retrouver. Malicia étant tsigane, elle savait le triste sort qui l'attendait. Elle avait donc fait en sorte de protéger sa petite-fille en l'éloignant de leur demeure. Angelika fut retrouvée quelques jours plus tard. C'est son loup qui l'a protégé. N'ayant plus de famille, la jeune fille fut placée en centre d'accueil.
Ce n'est qu'à l'âge de 18 ans lorsqu'Angelika sortit du centre que l'avocat de Malicia l'a pris sous son aile afin de la protéger des meurtriers de sa grand-mère. Pendant trois longues années, Angelika s'est préparée afin de pouvoir venger non seulement sa grand-mère, mais également sa mère. le plan est maintenant prêt.
Elle se fait appeler La Louve et a décidé de devenir escorte afin de pouvoir approcher plus facilement les six chasseurs. Ces six hommes pervers et pédophiles. Pour qui le trafic de jeunes filles leur rapporte beaucoup d'argent. Ils utilisent également ces jeunes filles pour combler tous leurs vices. Pour La Louve, le moment est parfait pour mettre son plan à exécution. Elle devra le faire rapidement et avec beaucoup de doigté pour les faire souffrir. Mais la vengeance lui apportera-t-elle la paix?
Je suis à la base une grande fan des contes revisités. Les contes originaux ayant bercé mon enfance, je suis bien heureuse de pouvoir les relire en version pour adultes. Par contre, je suis une vraie froussarde et je dois dire que j'hésitais énormément à lire Les Contes Interdits. Je me suis donc lancée dans ce premier conte exclusivement en raison du fait que j'admire le talent et la plume de l'auteure.
Le petit chaperon rouge est très loin des romances que Sonia Alain a l'habitude de nous offrir. Après avoir lu le premier quart de ce récit, je me suis dit que finalement il n'était pas si glauque que cela... je n'avais pas encore lu la suite!
Ce n'est pas un conte à lire à vos enfants avant de s'endormir. Effectivement, il y a certaines scènes qui sont assez violentes, mais pour ma part, c'est surtout les scènes d'agressions sexuelles qui m'ont coupé le souffle. Et même si parfois ces scènes ne sont que des pensées perverses de ces chers chasseurs, il n'en reste pas moins qu'elles sont violentes et dégradantes. J'ai réellement ressenti des frissons de frayeur. Sincèrement, je n'aurais jamais pu imaginer que l'auteure avait une telle créativité. Elle m'a surprise! Je n'ai rien contre les scènes d'érotisme ou de BDSM dans un récit, mais là, nous sommes complètement ailleurs. Cela rejoint à la perfection le côté glauque et sombre des contes interdits.
En ce qui concerne l'intrigue, je suis agréablement surprise. J'ai particulièrement aimé le petit côté tsigane qui amène une aura de mystère autour de notre protagoniste, mais également autour d'Olivier, ce policier qui cherche à mettre la main sur le réseau de pédophiles. D'ailleurs, ce personnage m'a beaucoup plu. Il n'est pas tout blanc, ni tout noir. Également, il y a le personnage secondaire de la jeune fille gothique qui ajoute du mystère. Elle apparaît et disparaît assez soudainement, et tout cela, pour venir en aide à Angelika et Olivier.
Au final, j'ai ressenti quelques frissons de frayeur parfois même de dégoût, mais tel n'est pas le but de ce type de conte? Donc mission accomplie pour l'auteure! Maintenant, la question est : vais-je oser lire un autre conte interdit?

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DoVerdorie
  09 janvier 2019
Ce « Petit Chaperon rouge » fait partie de la série « Contes interdits » de l'éditeur québécois AdA... interdits surtout aux enfants et fortement déconseillés aux âmes sensibles plus âgés.
Ce conte revisité reprend bien la grand-mère (tzigane), sa petite fille (vengeresse), un chasseur (flic) et beaucoup de loups, de deux règnes différents... celui des animaux et celui des salauds (humains), mais toute ressemblance avec l'oeuvre originelle s'arrête là.
Dès les premiers chapitres on devine que la jeune Angelika (a qui sa grand-mère lèguera une cape rouge) va être amené à se venger. Belle et sensuelle, elle utilisera son corps magnifié comme « arme » funeste afin de piéger les pervers qui trempent dans des trafics ignobles.
Ce « conte interdit » étant estampillé « horreur », on peut donc s'attendre à un thriller sanguinaire, et c'est bien le cas ! Mais c'est également un petit livre dans lequel l'auteure n'a appliqué aucune censure en dépeignant des scènes de sexe osées et d'un genre spécial (je me suis demandée si Sonia Alain déborde d'imagination -et alors, « aïe » ! ces messieurs- ou si elle a trop regardé des films X-hard).
Même si j'aurai préféré un peu plus de développement des personnages, je suis consciente qu'il est quasi impossible de détailler des caractères en 200 pages.
Ça reste donc un bouquin mélangeant action, mucosités et séquences (très) chaudes auxquelles se rajoute une petite panière de fantastique.
Un bon moment de divertissement, si (!), comme moi, on apprécie la lecture horrifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          54
Marlene_lmedml
  15 juillet 2018
Depuis que j'ai découvert la plume de Sonia Alain, je ne me lasse pas de lire ses romans. Avec ce contre revisité, elle nous offre une histoire qui fait froid dans le dos entre vengeance et folklore Tsigane, vous ne verrez plus jamais les bois de la même façon.
Avec ce récit, Sonia Alain effectue un virage à 180° et elle nous démontre qu'elle sait s'adapter à plusieurs genres littéraires. Ce thriller sanguinaire ne manquera pas de vous faire frissonner d'effroi. L'autrice garde des éléments pertinents du conte le petit chaperon rouge en l'adaptant à sa sauce contemporaine en gardant tout de même une part de fantastique qui rend l'ensemble abstrait et envoûtant.
Vous allez vivre un moment vraiment saisissant. Je dois dire que je ne savais pas vraiment à quelle sauce j'allais être mangée et j'ai trouvé cette histoire diablement bien ficelée. J'attire votre attention sur le fait que le récit se destine à un public adulte et averti et que certaines scènes pourraient heurter la sensibilité de certains lecteurs. L'ensemble est sombre et l'intrigue motivée par la vengeance est teinté de violence et d'érotisme dans un contexte très particulier.
A travers les âges, vous allez suivre la destinée d'Angelika, cette enfant trouvée dans les bois qui a voué sa vie à l'exécution de sa vengeance. Cette séductrice assoiffée de sang ira jusqu'au bout… Etes-vous prêts ?
J'ai adoré cette aventure terrifiante et sanglante. Sonia Alain a vraiment réussi à donner un second souffle à ce conte célèbre. Elle a su y apporter sa propre patte. le scénario est vraiment bien ficelé, il s'étend sur plusieurs années, petit à petit les pièces du puzzle se mettent en place pour nous dévoiler une histoire captivante. Je lis rarement des histoires comme celles-ci et ce fut une véritable découverte. Tout d'abord, par rapport au concept, reprendre un conte et en faire un thriller érotique absolument terrifiant, je dois dire que je suis vraiment admirative de l'imagination de Sonia Alain.
L'ambiance est particulièrement sombre, la peur et le danger rôdent. Les protagonistes se mettent en branle et le lecteur n'en est que plus dérouté. Ce roman a été une sacrée surprise car impossible de deviner quoi que ce soit. Les personnages sont vraiment intrigants, surtout Angelika qui s'avère être une jeune femme très complexe qui a un lien particulier avec les esprits et le loup qui rôde dans la forêt. J'ai aussi aimé l'histoire familiale captivante que l'on découvre au fil des pages. Plus j'avançais dans le livre et plus j'étais sans voix, je me suis sans cesse répété que l'autrice allait au bout de ses sombres desseins et j'ai adoré les émotions que j'ai ressenti. de la peur à l'angoisse en passant par la satisfaction et l'étonnement.
Sonia Alain ne c'est pas censurée avec ce récit, elle va loin et nous livre un thriller sous haute tension avec ce format assez court des contes originels. Elle a respectée les grandes lignes du Petit chaperon rouge en transformant totalement les tenants et les aboutissants de l'histoire, c'était machiavélique !
En bref, frissons garantis avec ce conte revisité.Vous ne verrez plus jamais le petit chaperon rouge de la même manière et cela m'étonnerait que vous ayez envie de vous balader dans la forêt la nuit ^^ Un moment de lecture diablement bon et qui m'a totalement changé de mes habitudes littéraires. Si vous n'avez pas froid aux yeux, alors foncez !

Lien : http://www.lmedml.fr/2018/07..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   15 juillet 2018
Chapitre 1

Il était une fois…

Neuf ans plus tard

Angelika observait avec fascination sa grand-mère préparer le repas qui serait donné en cette soirée particulière de la Toussaint. Cette fois-ci, il était prévu que ce soit elle qui allume le cierge réservé à sa maman décédé.

A cette pensée, une ombre voila son regard. Tout ce qu’elle savait au sujet de sa mère, c’était que cette dernière était morte lorsqu’elle n’était encore qu’un bébé, et que c’était la raison pour laquelle les services sociaux l’avaient confiée à son aïeule.

D’une certaine façon, elle ne s’en désolait point. Sa grand-mère était toute sa vie. Auprès d’elle, Angelika avait développé le même respect pour son environnement et tous les êtres vivants qui y habitaient, du simple papillon au plus vorace des prédateurs.

Un sourire amusé étira ses lèvres en portant son regard sur le loup couché en boule, près de l’âtre. Elle l’avait recueilli deux ans auparavant, alors qu’il n’était qu’un louveteau. Il avait été abandonné par sa maman, tout comme elle. Sans doute à cause de sa patte arrière en mauvais état. Grand-mère disait qu’une telle infirmité ne pardonnait pas, dans le règne animal. Il était faible et ne serait pas parvenu à courir après ses proies. Il serait mort de faim.

Cependant, grâce à ses bons soins, ce dernier avait repris des forces et de la vitalité. Son membre avait été redressé et guéri. Depuis, ils étaient inséparables. Un lien mystique les reliait l’un à l’autre ; invisible, mais bien réel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alapagedesuziealapagedesuzie   20 mai 2018
La lumière et l'ombre font partie d'un tout. Il est facile de franchir la limite qui les sépare l'une de l'autre. Celle-ci est si mince... Plusieurs l'ont compris trop tard.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2018
En temps normal, elle cueillait les champignons qui poussaient sur les végétaux en décomposition un peu partout dans la forêt, jamais dans ce genre d’endroit. C’étaient des lieux reconnus pour être le point de ralliement d’êtres surnaturels. Elle ignorait si ces fables étaient véridiques, mais elle préférait ne pas le vérifier par elle-même.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2018
Comme la majorité des Tsiganes, elle croyait au surnaturel, son univers occulté par les superstitions, les maléfices et la bonne fortune. Les traditions de ses proches remontaient à la nuit des temps, tout comme ses dons de divination.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   16 avril 2018
Tant de cruauté sillonne ce monde… Un jour ou l’autre, il te faudra t’endurcir, si tu ne souhaites pas être dévorée par les loups féroces qui rôdent dans la nuit.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sonia Alain (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sonia Alain
Sonia Alain, auteure, Les Gardiens des Portes, Entrevue en séance de dédicaces au Salon du livre de Montréal Éditions ADA
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
547 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre
.. ..