AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Bourgne (Collaborateur)
EAN : 9782130398400
383 pages
Éditeur : Presses Universitaires de France (08/01/2001)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 11 notes)
Résumé :
La pensée d'Alain ne peut se résumer en quelques mots, laissons ainsi à l'auteur le soin de définir son entreprise philosophique : 'L' immense danger et l'urgence, toujours aussi pressante, de tirer l'humanité de la barbarie proche, commandent d'aller droit au but humain. Il faut que l'enfant connaisse le pouvoir qu'il a de se gouverner et d'abord de ne point se croire ; il faut qu'il ait aussi le sentiment que ce travail sur lui-même est difficile et beau... Les vr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
brigittelascombe
  26 mai 2012
Emile-Auguste Chartier dit Alain (philosophe, essayiste, normalien et professeur agrégé de philosophie) a écrit (entre autres) des Propos, en tant que journaliste dans "La dépêche de Rouen".
Certains de ces articles, au style épuré, ont été regroupés par thème (ex: Propos sur le bonheur). Propos sur l'éducation comprend 86 subdivisions.
" Je ne vous aime pas" avait l'habitude de dire Alain à ses élèves, se dissociant par là même de l'amour parental, car comme Hegel visait l'accomplissement humain, pour lui éduquer un enfant était le rendre indépendant, autonome, reconnu par la société, respecté (grâce à l'apprentissage réalisé en classe et aux valeurs inculquées).
Il privilégiait le travail personnel, les études de textes, la lecture ("si le maître se tait, les enfants lisent, tout va bien") pour éveiller l'esprit en intéressant l'enfant.Son modernisme, s'appuyant sur les lois de Jules Ferry (une école laïque ouverte à tous) et l'apprentissage par le jeu. On pense à la méthode Montessori (avec acquisition de l'autonomie grâce à un matériel sensoriel).
Ce "maître souriant" mais autoritaire, cet "éveilleur d'esprit", cet humaniste, ce cartésien, cet esprit libre,cet adepte de la pensée positive méritait ses appellations, car refusant les idées préconçues, il poussait l'enfant à percevoir le monde d'une façon différente, à grandir et à s'ouvrir à la vie.
N'est-ce pas ça le but de tout philosophe: remettre en cause ses idées pour chercher sa propre vérité? N'est-ce pas ça le but de tout enseignant : favoriser l'ambition de l'enfant "d'être un homme"?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
lecassin
  22 octobre 2011
Alain développe ici, fort de son expérience de professeur, sa conception de l'enseignement basée sur le travail personnel de l'élève et ses lectures plutôt que sur des cours magistraux.
Commenter  J’apprécie          50
PiertyM
  16 octobre 2013
C'est la parole d'un professeur qui montre le chemin d'une saine éducation où si possible, elle pourra faire exploser le génie qui se cache dans l'élève.
Commenter  J’apprécie          50
Icijyt
  19 avril 2020
Fondamental pour tout enseignant.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
Jean-DanielJean-Daniel   12 mars 2020
Des gens jouaient aux Lettres, jeu connu ; il s’agit de former des mots avec des lettres éparpillées ; ces combinaisons excitent l’attention prodigieusement ; l’extrême facilité des petits problèmes à trois ou quatre lettres engage l’esprit dans un travail assez fatigant ; belle occasion d’apprendre les mots techniques et l’orthographe. Ainsi, me disais-je, l’attention de l’enfant est bien facile à prendre ; faites-lui un pont depuis ses jeux jusqu’à vos sciences ; et qu’il se trouve en plein travail sans savoir qu’il travaille ; ensuite, toute sa vie, l’étude sera un repos et une joie, par cette habitude d’enfance ; au lieu que le souvenir des études est comme un supplice pour la plupart. Je suivais donc cette idée charmante en compagnie de Montaigne. Mais l’ombre de Hegel parla plus fort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lecassinlecassin   02 décembre 2011
Il arrive que les maîtres, surtout jeunes, se plaisent à discourir ; et les élèves ne se plaisent pas moins à écouter ; c'est la ruse de la paresse. Mais nul ne s'instruit en écoutant ; c'est en lisant qu'on s'instruit.
Commenter  J’apprécie          70
lecassinlecassin   02 décembre 2011
Le travail a des exigences étonnantes, et que l'on ne comprend jamais assez. Il ne souffre point que l'esprit considère des fins lointaines ; il veut toute l'attention. Le faucheur ne regarde pas au bout du champ.
Commenter  J’apprécie          50
lecassinlecassin   02 décembre 2011
L'homme se forme par la peine ; ses vrais plaisirs, il doit les gagner, il doit les mériter. Il doit donner avant de recevoir. C'est la loi.
Commenter  J’apprécie          80
lecassinlecassin   02 décembre 2011
Dès que l'homme, selon un mot fameux, peut plus qu'il ne sait, il choisit le pouvoir et laisse le savoir.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Alain (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Alain
"Alain et le bonheur" par André Maurois. Première diffusion le 13/09/1954 sur la Chaîne Nationale. La mauvaise humeur est une maladie, il ne faut jamais parler de ses malheurs, de ses malaises moraux, il ne faut jamais se plaindre…et, certes, il y a un héroïsme à bâtir son bonheur ! André Maurois parlait en 1954 de celui qui avait été son professeur de khâgne au lycée Henri IV, à Paris : le philosophe Alain.
Source : France Culture
autres livres classés : éducationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre